Ma maîtresse a les aisselles poilues et j’aime ça !

Bonsoir,

Une histoire que je considère taboue du fait que c’est plutôt rare en soi. J’ai une maitresse, bon ça OK ça n’a rien d’exceptionnel. Ma femme est une coincée du cul depuis qu’on a eu nos enfants et a oublié son rôle d’épouse. Soit. Je vais vous raconter comment ma maitresse m’a terriblement surpris et séduit à la fois.

J’ai répondu une petite annonce de rencontre et j’ai tout de suite flashé sur cette femme de 35 ans aux formes généreuses et pulpeuses. Je n’ai jamais été attiré par les filles super maigres ou qui ressemblent à des poupées Barbie. Mon truc à moi, ce sont les MILF, les femmes au foyer, bref la ménagère de moins de 50 ans. C’est mon truc et

Xfr Histoire taboue aisselles poilues

ça me fait kiffer ! Elle avait un visage superbe et un corps très attirant. J’ai répondu à son annonce et nous avons eu quelques échanges pendant plusieurs jours. Nous avons décidé de nous rencontrer et c’est ce soir-là que j’ai découvert son petit secret !

Nous étions tranquillement installés sur le canapé lorsqu’elle est venue me mettre la main au paquet pour me faire une petite pipe. Excité par la situation, j’ai commencé à la caresser en lui glissant la main dans la culotte. J’ai découvert une grosse toison cependant entretenue. Je trouvais ça bizarre, car la plupart des femmes ont généralement le pubis rasé. Je continue mes caresses et en glissant un peu partout sur son corps je découvre systématiquement des poils. Elle s’est mise à rougir et a redoublé d’efforts sur ma queue pour ne pas avoir à répondre à mes questions. J’ai fini par la déshabiller et m’apercevoir que non seulement elle avait les aisselles poilues, mais qu’elle était poilue de partout ! Mon premier réflexe a été de débander. Elle a été très déçue et m’a dit que je pouvais partir si je le souhaitais. Bizarrement, mon érection a repris forme pour être encore plus forte. J’ai été bien malgré moi attiré par la pilosité de celle qui allait devenir ma maîtresse.

Au fil du temps, j’ai appris à aimer sa pilosité. Je joue avec, je la caresse et j’aime beaucoup le contraste de son corps visible de celui invisible. Lorsqu’on la regarde dans la rue, à aucun moment on ne se doute qu’une femme aussi jolie et coquette puisse être si négligée sous ses vêtements. Alors attention, quand je dis négligée, je ne parle pas d’hygiène. Je parle d’entretien. Elle a du poil aux pattes et du poil partout ! Ils sont très soyeux et ce que j’aime beaucoup dans la pilosité de ma maîtresse, c’est qu’elle garde l’odeur de son intimité et de sa peau.Lorsqu’il nous arrive de dormir ensemble, je viens très souvent me coller le nez contre un endroit poilu qui a retenu ses effluves naturels. Je me suis même surpris à jouer avec ses poils en les entortillant sous mes doigts. Vous voyez ce que je veux dire ?

Ma maîtresse a les aisselles poilues, mais tout le reste aussi ! Voilà mon histoire taboue et ma confession intime. J’aimerais échanger avec des hommes ayant aussi des partenaires velues. Je ne souhaite pas un échange de photos, mais précisément en échange d’idées, d’impression et de sensations. N’hésitez pas me contacter en me laissant un commentaire sur mon annonce si toutefois elle est publiée par ces deux coquines de Lisa et Lucie J Je vous embrasse toutes et tous et vous souhaite une excellente fin d’année.

Gabriel, 41 ans, Grenoble

 
Rencontres près de chez toi !

2 réactions au sujet de « Ma maîtresse a les aisselles poilues et j’aime ça ! »

  1. Gigo74 Réponse

    Je ne connais pas de femmes poilues comme toi. Si tu es intéressée par une rencontre, écris moi 🙂

     
  2. didier13110 Réponse

    Je sais pas comment je réagirais. Mais tu m’a excité en tout cas avec ton histoire taboue. J’ai envie d’essayer maintenant ! Je suis du 13 au cas où 🙂

     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *