Contrôle Parental Protection des mineurs

Nous encourageons les pratiques sexuelles qui mettent l’accent sur le respect, la sensualité, le consentement et l’amour.

Comment procédons-nous ?

Sur XFR ce sont de vraies personnes qui se dévoilent, en solo ou en couple.

Contrôle Parental Protection des mineurs

PHOTO LP/ARNAUD JOURNOIS

La nudité et le contenu sexuel sont autorisés dans le cadre du développement de notre communauté.
Toutes les photos et vidéos publiées sont prises avec le consentement des participants, à la fois pendant l’acte et pour la publication ou sont issues de contenu sponsorisé.

En bref, cela contraste avec les vidéos hardcore produites et distribuées sur les tubes et certains sites étrangers qui utilisent des images de femmes contre leur volonté.

Contrôle Parental Protection des mineurs
Déshabille n'importe qui grâce à l'intelligence artificielle

**Si du contenu vous a été volé ou que vous êtes victime de ce que l’on appelle un “porn revenge”, Contactez nous immédiatement via ce formulaire et nous ferons le nécessaire rapidement.**

XFR s’engage à protéger les mineurs et à soutenir les parents dans la mise en place d’outils pour protéger nos enfants.

Nous voulons aider les parents dans ce rôle de protection en leur fournissant des informations utiles.

Comment pouvons nous le faire ?

  • En bloquant certains paramètres sur votre ordinateur
  • En activant les fonctionnalités natives de contrôle parental (iOS, Android) des appareils utilisés par vos enfants.
  • En installant des logiciels performants sur les appareils numériques de votre foyer : smartphones, tablettes et ordinateurs.

Nous vous invitons à lire ce tutoriel clair et facile pour avoir un contrôle parental efficace sans utiliser de logiciels.

Ce que dit la loi

Article 227-22 du Code Pénal : Le fait de favoriser ou de tenter de favoriser la corruption d’un mineur est puni de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende. Ces peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende lorsque le mineur a été mis en contact avec l’auteur des faits grâce à l’utilisation, pour la diffusion de messages à destination d’un public non déterminé, d’un réseau de communications électroniques ou que les faits sont commis dans les établissements d’enseignement ou d’éducation ou dans les locaux de l’administration, ainsi que, lors des entrées ou sorties des élèves ou du public ou dans un temps très voisin de celles-ci, aux abords de ces établissements ou locaux. Les mêmes peines sont notamment applicables au fait, commis par un majeur, d’organiser des réunions comportant des exhibitions ou des relations sexuelles auxquelles un mineur assiste ou participe ou d’assister en connaissance de cause à de telles réunions. Les peines sont portées à dix ans d’emprisonnement et 1 000 000 euros d’amende lorsque les faits ont été commis en bande organisée ou à l’encontre d’un mineur de quinze ans.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Contrôle Parental Protection des mineurs
Les dernières inscrites