Dépucelé du cul par le prêtre de ma paroisse

Je vais vous raconter quelque chose qui s’est passé il y a longtemps et qui peut s’apparenter à une histoire taboue qui aurait parfaitement sa place sur ce blog. Je m’appelle Maxime, j’ai aujourd’hui 40 ans et vous êtes les premiers à qui je vais raconter cette expérience.

À l’époque, je ne dirais pas l’âge pour ne pas poser de problème, mes parents étaient actifs dans la paroisse de mon village. Je vivais dans le Cantal avec eux et c’était une véritable petite communauté. Tout le monde s’entraidait avec la neige, les intempéries, et les autres problèmes que l’on peut avoir dans ces petites bourgades.

En tant qu’enfant de famille catholique, mes parents m’avaient inscrit au catéchisme et j’étais aussi enfant de chœur. Il y avait le père Patrice, j’ai changé le nom pour éviter les problèmes. Ce dernier adorait rester seul avec les jeunes comme nous. On se doutait bien de ce qu’il faisait, sauf que personne d’entre nous n’avait osé lever le voile sur les actes pas très catholiques de cet homme d’Église. Et moi non plus jusqu’à aujourd’hui.

Ce jour-là, il me demande de rester après la catéchèse pour l’aider à ranger. J’ai commencé à avoir un doute, mais bizarrement, je voulais savoir si les rumeurs étaient vraies alors je suis resté pour l’aider. Je n’ai pas bougé lorsqu’il a commencé ses attouchements sur moi. J’étais paralysé par la peur, mais également très excité vu que j’étais puceau. Lorsqu’il a soulevé sa soutane et que j’ai vu qu’il était nu avec une grosse érection, j’ai eu des frissons de partout et j’ai été troublé. Il a vu ce moment d’hésitation dans mon regard et il a passé sa main derrière ma nuque pour attirer ma bouche contre sa verge. Au début je gardais la bouche fermée puis j’ai fini par l’ouvrir parce que j’avais très envie de savoir ce que cela faisait. Ce jour-là il a baisé ma bouche. Et j’ai aimé ça !

La semaine suivante, il me fait un clin d’œil et me demande de rester. Je ne pouvais pas parce que j’avais entraînement de sport alors j’ai vu qu’il a demandé à un de mes copains de me remplacer. J’ai pu y échapper pendant un mois. Et puis ce mercredi-là, il m’a fait monter directement dans sa petite chambre. Il a commencé à me toucher et là c’était différent parce que c’est moi qui étais le centre des attentions. Il m’a caressé et je bandai fort. Il l’a vu et a compris qu’il allait pouvoir aller au bout de ses intentions. Il a fini par me glisser un doigt dans l’anus et puis deux et puis trois. De fil en aiguille, je me suis retrouvé sur le côté avec le pantalon aux genoux et le père Patrice qui cherchait mon anus avec son gland. Il a fini par trouver l’entrée et il a poussé doucement en me disant des choses très douces de ce dont je me souviens. Il a pompé mon cul comme s’il s’agissait d’une petite chatte. J’ai eu mal pourtant je ne disais rien. Doucement le plaisir est venu et j’ai fini par m’éjaculer dessus. Voyant cela, père Patrice a eu le plaisir au bout de la queue et m’a rempli le conduit anal de sperme. Il est resté une ou deux minutes en moi le temps de débander puis il s’est retiré. Il m’a tapé sur les fesses et m’a dit que j’étais « un bon petit gars. »

J’ai eu droit à la baise anale avec le père Patrice pendant quelques mois avant que je décide de tout arrêter. Il n’a absolument pas cherché à ce que je reste, ni à me menacer de quoi que ce soit. J’ai bien vu qu’il commençait de toute façon à se désintéresser de moi vu que de nouveaux enfants de chœur étaient arrivés à la paroisse.

Aujourd’hui il est décédé et personne n’a jamais su ce qu’il faisait. En tout cas, aucun adulte à l’époque n’était allé lui causer des problèmes. Voilà comment j’ai été dépucelé du cul par le prêtre de ma paroisse. Je ne suis pas devenu gay pour autant, je me suis marié et j’ai deux enfants. Quelquefois ça me titille, et je me dis que j’aimerais bien renouveler l’expérience en étant pleinement consentant cette fois-là.

Gros bisous à tous et merci aux tauliers pour le blog.

Maxime Lyon

histoires taboues
telephone rose amateur

Tél rose avec webcam

bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page