Vous êtes ici : Accueil > Brigitte et sa relation incestueuse avec son fils Chapitre 3
Histoires taboues Inceste Vieux - Jeunes

Brigitte et sa relation incestueuse avec son fils Chapitre 3

Brigitte et sa relation incestueuse avec son fils 2

Brigitte et son fils Damien 3

Il est dix-huit heures. Les garçons sortent du lycée et s’égayent dans les rues… Damien, lui n’a qu’une hâte, rentrer le plus vite possible, chez lui et retrouver sa jolie maman. Quand à Julie elle est en pension et ne rentre que les vendredis soir.

Lorsqu’il sonne, elle vient lui ouvrir et il ne peut s’empêcher de penser :

« Comme elle est belle ! “…

Il l’embrasse, mais avec plus d’attention qu’à l’accoutumée, car sa bouche frôle la sienne… Elle ne paraît pas s’en apercevoir et elle lui demande :

— Comment a marché ta composition ?

— Très bien.

— Je suis contente… Maintenant, va vite te passer les mains à l’eau et viens à table… Je t’ai préparé un bon petit repas pour fêter ton succès. Damien se dirige vers le cabinet de toilette et avant de se laver les mains, il sort sa verge et l’agite un peu pour voir si elle va se raidir… Oui… Il tient à ce qu’elle soit en forme si par hasard les choses tournaient ce soir comme il l’espère.

À peine s’est-il touché qu’il se met à bander et il trouve sa queue beaucoup plus raide que les autres jours… Peut-être parce que ce soir, il pense à sa mère en se branlant

Toujours en prévision de ce qui pourrait se passer, il décide de se laver… Il prend sa verge, là décalotte à fond, puis avec sa main remplie de savon, il la frotte sur toute sa longueur, jusqu’aux couilles qu’il badigeonne également. Il est tout fier de sentir sa main largement remplie par ses testicules et de voir son membre se dresser fièrement… Un bon coup de serviette… Tout est

sec… Il remet l’instrument en place, se reboutonne, puis se dirige vers la salle à manger.

Sa mère l’attend, vêtue légèrement d’un joli peignoir. Damien pense immédiatement :

« Dessous, elle doit être à poil. »

Pour le succès de ta composition, je t’offre un verre de porto. Ils boivent à la santé l’un de l’autre, puis le repas commence… Brigitte, de temps en temps, regarde son fils et se demande si elle cédera à l’envie qu’elle a de revoir sa verge ou si elle continuera à agir comme par le passé… Cependant, tout à coup, la conversation qui tourne autour de ce qui s’est passé à l’école s’arrête sur un mot… Damien a lâché :

Mon copain, Michel…

Rougissant, il s’arrête et sa mère demande :

— Eh bien quoi ton copain Michel ?

— Eh bien, il m’a trouvé dans les toilettes… Je ne me branlais pas, mais j’étais tout de même tout tendu… Ça l’a intéressé et il m’a montré sa queue aussi… Elle est presque le double de la mienne.

— Ce n’est pas possible, car la tienne est déjà d’une très belle taille…

— Oh ! si… Il a voulu que je la prenne dans ma main et je pouvais à peine en faire le tour… Il m’a dit qu’elle avait beaucoup grossi et allongé depuis un an… Parce que chaque soir…

— Chaque soir ?

— Il fait l’amour avec… Avec ?

Tournant la tête, Damien bredouille :

— Sa mère !

— Quoi ? fait Brigitte.

— Oui… Tous les soirs.

— Avec sa mère ?… Je n’en reviens pas.

— Pourquoi ?… Elle est très jolie, tu sais… Aussi jolie que toi, mais dans un autre genre…

— Il t’a raconté ?

— Oui.

— Alors, dis-moi ?…

Brigitte est soudain terriblement excitée.

— Tiens… Viens près de moi.

Se poussant un peu de la table, elle prend son fils sur ses genoux. Comme elle le faisait lorsqu’il était encore un tout petit garçon… Damien niche sa tête dans le cou de sa mère et commence à raconter tout ce que Michel lui a dit.

Excitée au plus haut point, Brigitte sent que ses dernières hésitations faiblissent… Puisqu’une autre fait l’amour avec son fils, pourquoi pas elle ?

Sans qu’elle le veuille vraiment, sa main s’est posée sur la cuisse de Damien, assez haut, juste à l’endroit où elle sent sous ses doigts le sexe remuer et commencer à grossir.

Du coup, Damien s’enhardit, il enlace sa mère tout en gardant son visage blotti dans son cou et le peignoir s’ouvre un peu, découvrant la naissance d’un sein superbe.

Câlinement, il met sa tête dessus pour sentir contre sa joue sa tiédeur et, voyant à travers le tissu une pointe se dresser, il la prend dans ses doigts et la roule.

Il en est à l’épisode de la possession en levrette de Michel sur sa mère et la main de la sienne se met à le caresser de plus en plus fort et de plus en plus vite… Son membre gonfle l’étoffe de son pantalon et voudrait bien être libéré.

Brigitte est toute retournée. Elle sent entre ses cuisses sa vulve qui frémit et se mouille… Damien a terminé, cette fois, mais avant de se taire, il a glissé carrément sa main dans le peignoir pour en sortir un sein lourd et magnifique qui lui donne envie de redevenir un petit garçon en mettant dans sa bouche ce bout qui durcit de plus en plus.

Brusquement, Brigitte n’en peut plus, elle fait lever son fils et lui dit :

Va faire ta toilette, puis couche-toi dans mon lit…

Le temps de débarrasser la table et je te rejoins…

Damien hésite une seconde, puis avance sa bouche… Sa mère rougit violemment, mais ne refuse pas ses lèvres… Leur baiser est tout de suite avide… Leurs langues se joignent et ils fondent tous les deux dans une griserie qui chauffe les reins du fils et mouille le sexe de la mère. Damien se précipite dans le cabinet de toilette. C’est avec joie qu’il se lave tout le corps, puis il prend de l’eau de Cologne et s’en passe partout… Lorsque c’est fait, il hésite à mettre son pyjama, y renonce et, tout nu, court dans la chambre de sa mère.

Il enlève les couvertures du lit, puis s’étend à même les draps. Brigitte, à son tour, après avoir débarrassé, passe dans le cabinet de Damien s’est endormi.

Elle peut donc prendre son temps. Elle se déshabille complètement et toute nue, se met devant la glace… Elle s’observe d’abord de face. Elle est fière de ses seins, restés fermes malgré sa maternité. Elle admire l’aréole noire qui se détacha sur sa peau légèrement brunie. Elle passe lentement ses mains sur les globes majestueux et les caresses, puis elle prend dans ses doigts leurs pointes raidies et les roule amoureusement.

Cela lui procure de délicieux frissons, aussi est-ce avec rapidité que ses mains descendent le long de ses hanches et vont caresser sa chatte qui commence à frissonner.

Brigitte est une vraie blonde, levant ses deux bras au-dessus de sa tête, elle regarde sous ses aisselles les touffes de poils blonds qui y poussent. Elle penche un peu la tête et respire un instant cette odeur de bête fauve qui l’excite…

Puis, elle admire sa toison noire, très fournie qui dessine sur son ventre un superbe triangle. Elle s’arc-boute un peu et, écartant ses poils, dégage de cette superbe toison son clitoris qui se redresse et lui paraît aussi gros qu’un haricot.

Ses mains écartent un peu plus bas ses grandes lèvres et elle aperçoit l’entrée de son vagin. Il brille, car il s’est arrosé, goutte à goutte, de son plaisir. Amoureusement, elle passe un doigt dans sa fente, le ressort mouillé et, par jeu, se met à le sucer… Elle recommence, ne trouvant pas cela mauvais…

C’est seulement un peu salé.

Comme depuis le matin son, l’imagination travaille sans arrêt, elle pense soudain à la mère de Michel et elle se dit qu’elle aimerait bien faire une partie avec elle… Une femme jamais ça ne lui est arrivé… Et pourtant, brusquement, elle trouve cela presque naturel tant son envie est grande. Alors elle pense à sa fille Julie, elle a envie à ce qu’elle participe à nos ébats.

De toute façon, d’est l’avenir… Pour le moment, elle pense surtout à Damien et, sa toilette terminée, elle se dirige nue vers sa chambre…

L’électricité est restée allumée et elle admire le tableau magnifique que fait son fils nu sur son lit. Il dort dans la bouche légèrement ouverte. Son torse est musclé, sans une ombre de poils… Plus bas, sa légère toison mousseuse…, et sous son ventre lisse sa queue pour le moment toute petite. Comme il tient ses cuisses écartées, elle voit dessous, ses testicules… Un tableau vraiment charmant… Brigitte éteint et se glisse près de son fils… Sa main commence tout de suite à le caresser, mais la prédilection qu’elle a pour sa queue la conduit rapidement vers le ventre… Elle saisit doucement le membre…

Dans son sommeil, Damien soupire et dans la main de sa mère sa pine durcit… « Si je la prenais dans ma bouche pour achever de la réveiller », pense Brigitte… Si son fils la regardait, elle n’oserait certainement pas commencer à le sucer, mais s’il se réveillait pendant qu’elle serait en action, ça la gênerait moins.

Et puis, elle se souvient de ce que son fils lui a raconté… La confidence de Michel qui a dit qu’il aimerait jouir dans la bouche de sa mère… Si ça devait plaire également à Damien, elle ne lui refuserait certainement pas ce plaisir…

Comme son lit est très larges, elle se met de côté, les fesses en l’air et, posant la tête sur le ventre de Damien, elle enfonce lentement dans sa bouche la queue maintenant raidie.

Voilà… Elle l’a bien… Elle l’avale le plus loin possible, puis la ressort doucement, ne gardant entre ses lèvres que le gland dont elle fait le tour amoureusement avec sa langue.

Très excitée, elle sort le membre de sa bouche et, le tenant serré dans la main gauche, elle le parcourt avec sa langue, du gland à la racine, sans oublier, au passage, ses couilles qu’elle a prises dans sa main droite.

Damien soupire de plus en plus fort et sa mère sent qu’il va jouir sans se réveiller… Pour ne pas manquer ce moment, elle remonte vite vers le sommet du gland et referme sa bouche dessus en lui donnant de grands coups de langue. Et c’est l’explosion… Elle reçoit dans sa gorge un flot de sperme brûlant qui la comble de joie, car c’est la première fois que ça lui arrive, elle continue à sucer pendant que Damien, brutalement éveillé, aide par des coups de ventre la sortie de son sperme… Puis, comprenant ce que fait sa mère, il pose une main sur sa tête pour l’appuyer plus fort sur sa bite. Brigitte a la gorge pleine, mais elle n’avale pas, elle se retient, se dégage puis, avant que son fils ait pu dire un mot ; elle se retourne et colle sa bouche sur la sienne de façon à lui distiller par petits coups le foutre qui lui reste dans la bouche.

Il ne trouve pas cela mauvais, Damien, et comme il ouvre sa bouche tout grande, il y reçoit la langue de sa mère pour un combat acharné. Tout à ce baiser, Brigitte n’a pourtant pas lâché la queue de son fils qui s’est légèrement ramolli, et qui pour le moment ne peut plus servir à grand-chose.

Damien est abasourdi par ce qui lui arrive et il ne peut que répéter :

Maman… Maman, chérie… Je t’aime.

Ses mains fureteuses sont étonnées de trouver le corps nu de sa mère et il bafouille :

— C’était bon…. Tu ne peux pas savoir !

— Tu crois que tu as été aussi heureux que Michel lorsqu’il jouit dans la bouche de sa mère ?

— Cent fois plus

— Ça, tu ne pourras pas le dire avant qu’elle t’ait sucé au moins une fois.

En riant, elle abandonne la queue de son fils, s’étend sur le dos et dit :

— Maintenant, caresse-moi, mon chéri…

— Comment ?

— Embrasse-moi partout… Fais tout ce qu’il te plaît, je suis à toi… Tout ce qui te passera par la tête me plaira… Tout sera bon, venant de toi. Pour sa plus grande joie, Damien se voit abandonner ce, beau corps qu’il ne voit pas, mais qu’il touche… Ses mains le parcourent, caressent les seins majestueux s’arrêtent sur leurs pointes dressées. Brigitte gémit de plaisir, puis Damien

remplace ses mains par sa bouche qui recommence. Le même travail. Prenant tour à tour les pointes entre ses lèvres, il tète comme un petit enfant.

Heureuse, Brigitte ouvre les cuisses et son vagin est de plus en plus mouillé… La bouche de Damien descend sur son corps, atteint le ventre, contourne le nombril d’une infinité de petits baisers après avoir pointé sa langue dedans. Doucement, il continue à descendre, sa tête se trouve soudain perdue dans la forêt de poils blonds qui recouvre le pubis. Il n’en revient pas, il n’imaginait pas qu’une femme puisse être aussi velue.

Cela l’excite… Ses mains se remettent de la partie et comme sa mère a repris sa queue dans sa main et qu’elle la lui caresse en même temps qu’elle soupèse ses testicules, il sent déjà remonter le désir. Aussi, comme Brigitte entrouvre largement les cuisses, il pense que sa bouche doit y aller et, écartant largement les poils, il sent sous sa langue comme un petit haricot.

Il le lèche, en fait le tour, puis descend toujours dans le sentier mouillé.

Oh ! mon chéri… C’est ça, dit Brigitte… Continue… C’est bon… C’est extraordinaire… Comme tu me lèches bien.

Très excité, Damien donne de grands coups de langue, ils sont peut-être maladroits, mais déclenche tout de même le spasme, chez sa maman… Elle a saisi sa tête et la plaque sur son vagin…

Damien reçoit le foutre chaud dans la bouche et il le lèche jusqu’à ce qu’il ne sente plus de contractions… Quand il sent que c’est fini, il fait comme sa mère… Il remonte le long de son corps et vient coller sa bouche sur la sienne. Pour cela, il s’est allongé et Brigitte sent contre son ventre le membre tendu de son fils… Le moment est venu de l’initier au « baisage », mais pour le moment, elle savoure les baisers de son fils, car leurs langues à nouveau se sont rejointes.

— Sais-tu que, pour là, première fois, tu t’y es pris magnifiquement, mon chéri ?

— J’en avais tellement envie et je t’aime tellement. En disant cela, Damien se trémousse sur sa mère en cherchant à placer au bon endroit sa queue bien raide, mais il ne sait comment s’y prendre… Heureusement, Brigitte est là… Elle le repousse doucement et ouvre des cuisses toutes grandes… En même temps, elle prend la pine bien raide dans sa main et la dirige vers sa vulve… Elle la promène un instant de bas en haut le long des lèvres… Se chatouille le clitoris avec le gland, puis se l’enfonce dans le vagin en entourant le corps de son fils de ses cuisses nerveuses. La pénétration. C’est opéré facilement dans la vulve toute mouillée et Damien pousse un soupir de satisfaction.

Et si j’allais te faire un enfant ?

Aucun risque… J’ai pris la pilule.

Elle apprend à son fils la manière de s’y prendre… Des petits coups rapides suivis de coups plus lents… Elle lui montre comment faire sortir sa pine presque entièrement puis la rentrer d’un seul coup jusqu’à ce que ses couilles cognent contre les fesses qui viennent à leur rencontre.

Ce petit jeu ne dure pas longtemps… Brigitte saisit son fils par les fesses et le tient collé contre elle, lui interdisant tout mouvement… Elle n’en peut plus… Damien non plus et, brusquement, il jaillit… Sa mère jouit au même instant et ils se tordent de volupté, cherchant leurs lèvres, mariant leurs langues avec des gémissements rauques.

Damien se sent léger tout à coup, léger comme un ballon de baudruche. Il se laisse glisser à côté de sa mère épuisée… C’est qu’il vient de jouir deux fois, presque coup sur coup… De plus, il était fatigué… Sa mère prend ses lèvres farouchement, mais le jeune garçon n’en peut plus, il ferme les yeux et s’endort… Dans l’obscurité, Brigitte sourit… Elle est comblée, heureuse…

Doucement, elle se lève et gagne le cabinet de toilette où elle prend un gant mouillé… Elle l’enfile sur sa main, puis revient jusqu’au lit… Saisissant la verge de son fils, elle la lave doucement, puis passe le gant sous ses fesses en caressant ses couilles… Damien ne se rend compte de rien… Il dort.

Brigitte retourne dans le cabinet de toilette où elle se met sur le bidet… L’eau chaude lui fait beaucoup de bien et tout en se lavant, elle se caresse le clitoris…

En même temps, elle rêve et garde dans sa bouche le goût du sperme de son fils mêlé à celui de son propre foutre. Ça la grise… Elle s’essuie, puis retourne dans la chambre s’allonger sur le lit à côté de Damien…

Le sommeil ne vient pas tout de suite… Elle a trop de choses à mettre en place dans sa tête et il y a longtemps qu’elle n’a pas été aussi heureuse… En un sens, elle le doit aux confidences que Michel a faites à Damien… En fermant les yeux, elle imagine Michel… avec sa mère et rêve de se trouver avec eux.

Elle attend aussi le retour de Philippe pour lui raconter ce qu’elle vient d’entreprendre avec son fils et ce dont elle a envie avec Julie, Michel et sa maman.

À suivre

Brigitte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
            

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Plan sexe

Nouvelle Coquine

Solange 9

Bons plans coquins

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings