Confession Intime Fétiche - BDSM Histoire erotique Histoires de Sexe Histoires taboues et histoires de sexe

Comment aider à traiter un mal de tête avec du sexe ?

Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Lorsque tu franchis la porte, je vois à la tension dans tes yeux que ton mal de tête est revenu. Tu déposes ta mallette à la porte et tu t’engouffres dans mes bras, enfouissant tes yeux dans mon cou pour empêcher la lumière de les atteindre.

Tu me chuchotes : “S’il te plaît, bébé, c’est de retour, peux-tu faire ce qu’il faut pour que ça s’en aille ? Ça fait tellement mal.”

Je te soulève à la manière d’une mariée, les bras derrière tes épaules et tes genoux, pour te porter dans la chambre à coucher. Je ferme la porte et éteins la lumière avant de te remettre sur tes pieds. J’allume quelques bougies dans la pièce pour avoir juste assez de lumière pour travailler. Tes yeux se crispent même à cause de la faible lumière des bougies, alors je sors un bandeau du tiroir et je l’apporte près de toi. Je le place sur vos yeux et l’attache doucement autour de votre tête avant de commencer.

Je commence par te déshabiller et t’allonger dans le lit pour te mettre à l’aise, un bandeau sur les yeux pour éviter la lumière. Je mets de la musique douce à faible volume pour étouffer tout autre son qui pourrait aggraver le mal de tête. Ensuite, je m’installe au pied du lit et je soulève votre pied. Je passe mon pouce sur la semelle intérieure en exerçant une légère pression. J’utilise une légère huile de menthe poivrée pour ne pas irriter votre peau. J’utilise mes doigts pour masser le reste du pied tandis que mes pouces montent et descendent le long de la semelle, éliminant ainsi toute tension. Je m’assure que je n’aggrave pas la situation, mais que je l’améliore. Après avoir travaillé un peu sur votre premier pied, je le pose et je fais de même avec l’autre. Je fais pénétrer mes pouces dans la semelle.

Lorsque ce pied est prêt, je passe à votre mollet. Mes mains se posent sur ta peau, étalent l’huile et font pénétrer doucement mes doigts dans tes muscles. Vous respirez l’odeur de la menthe poivrée, ce qui vous détend encore plus pendant que mes doigts opèrent leur magie. Je prends mon temps pour chaque jambe, ajoutant de l’huile au fur et à mesure que je monte. J’y vais lentement et tranquillement pour vous aider à vous détendre.

Lorsque vos mollets sont aussi détendus que possible, je monte plus haut, mon corps entre vos jambes, vos jambes reposant sur les miennes. Je commence par les deux cuisses simultanément, une main sur chacune, faisant pénétrer l’huile dans votre peau et massant les muscles. Tes cuisses étant plus musclées, je passe plus de temps sur elles, en travaillant mes mains de haut en bas. Je passe mes mains sur le dessus, puis sur l’extérieur, et j’enfonce mes doigts dans les muscles pour faire baisser la tension. Je passe ensuite au bas de tes jambes, en les pressant et en les frottant. Enfin, je commence par l’intérieur de tes cuisses, en partant de tes genoux et en remontant mes mains.

Au fur et à mesure que mes mains montent sur l’intérieur de vos cuisses, je pousse doucement vos jambes à s’ouvrir davantage. Je creuse les muscles avec mes pouces. En m’approchant de votre cœur, je me penche vers l’avant, mes mains remontant jusqu’à la partie supérieure de vos jambes. Je passe mes pouces autour de vos lèvres, en veillant à ce qu’il n’y ait pas d’huile dessus. Je remonte mes mains sur le haut de tes hanches, puis je me penche et j’embrasse le milieu de ta chatte. Je m’allonge entre tes jambes. Je passe le bout de ma langue dans le pli entre tes lèvres. Je prends mon temps, j’avance lentement et je ne vais jamais trop loin ou trop fort. L’idée est de faire monter le plaisir. Il ne s’agit pas d’aller vite.

J’aplatis ma langue, je la fais courir sur toi, en commençant par le bas et en léchant tout le long, d’un seul mouvement lent. Arrivé en haut, je reviens en bas et je recommence. J’écoute les sons que tu émets, tout ce qui ressemble à de la détresse, et je ralentis. S’il s’agit de sons joyeux, je continue, je monte de plus en plus vite et de plus en plus fort à mesure que votre corps commence à ressentir les endorphines du plaisir. Cela commencera à faire disparaître votre mal de tête.

Je passe maintenant ma langue à l’intérieur de ta fente, en la faisant glisser de haut en bas sur tes lèvres, en frappant ton clito au sommet de la pichenette. Plus ton corps bouge et plus tes gémissements sont forts, plus je vais vite. Je vénère ton corps, je me délecte du plaisir que je peux t’apporter. Tes mains descendent vers ma tête, agrippent mes cheveux, déplacent ma bouche là où tu veux qu’elle soit. Je me laisse conduire, léchant et suçant là où tu le souhaites. Je sens que ton orgasme prend enfin le dessus sur ton mal de tête, et tu te casses dans ma bouche. Je suce ton clitoris pendant que ton orgasme te traverse, et finalement, lorsqu’il se calme, tu m’attires sur toi, pressant tes lèvres contre les miennes.

Tu laisses échapper un petit “Merci, bébé. J’en avais besoin”, et tu te blottis contre mon torse.

Massage Acte II

Tendue après le traitement précédent, vous me demandez un autre massage. Voyant la pression derrière tes yeux, je te fais un petit sourire en te prenant la main et en te ramenant dans la chambre. Une fois dans la chambre, je me place derrière vous et je passe mes mains le long de vos bras et sur vos épaules. Je mets mes mains à la base de ton cou et je fais courir mes doigts le long de ta colonne vertébrale pour commencer à frotter la base de ton crâne. Tu penches un peu la tête en arrière lorsque mes doigts s’enfoncent, laissant échapper de petits murmures d’appréciation. Je fais descendre mes doigts le long de ton cou, en appuyant sur chaque nœud musculaire à mesure que je les trouve, pour les faire travailler. Lorsque je redescends vers tes épaules, je passe mes mains sur tes bras et glisse mes doigts sous la couture de ta chemise. Je me penche et embrasse la jointure de ton cou et de ton épaule avant de soulever lentement ta chemise par-dessus ta tête.

La chemise enlevée, je caresse tes mains le long de ton dos, faisant courir le bout de mes doigts sur tes muscles jusqu’à ce que j’atteigne ta taille. Je passe ensuite mes mains autour de ton corps, sur tes hanches. Je me rapproche de toi pour pouvoir déposer une ligne de baisers sur le côté de ton cou. Pressant mon corps dans ton dos, je défais le bouton de ton pantalon, puis je le dégrafe. Je passe mes mains à l’intérieur du bord de ton pantalon, puis je les déplace vers l’arrière, en les faisant passer sur tes hanches et tes fesses parfaites. Pendant que je les passe sur tes hanches, je commence à embrasser le long de ton dos, en pliant les genoux. Je m’agenouille derrière toi et je baisse ton pantalon, en déposant de doux baisers sur tes fesses. Lorsque ton pantalon te descend jusqu’aux chevilles, je lève un pied, puis l’autre, et j’enlève ton pantalon. Je remonte mes mains le long de l’extérieur de tes jambes en regardant la perfection qui se trouve devant mon visage.

Je passe le bout de ma langue sur le bord de ta culotte, du bas vers le haut. Quand j’arrive en haut, je la prends dans ma bouche et je commence à tirer sur ta culotte, d’abord d’un côté, puis de l’autre, au fur et à mesure que je la descends. Ma langue parcourt ta peau en faisant des allers-retours, appréciant les mouvements lents et sensuels de ton corps. Finalement, je les abaisse suffisamment pour qu’elles tombent autour de tes chevilles et, une fois encore, je soulève doucement un pied à la fois pour les retirer.

Comme tu es nue devant moi, je lève les mains, j’en place une de chaque côté de tes fesses, je serre un peu tes joues et je les écarte. J’enfonce mon visage entre tes jambes, laissant ma langue courir le long de ta peau, puis de ta fente. J’embrasse ton dos en me plaçant derrière toi. J’enlève ma chemise et mon pantalon et je m’approche de toi, mes mains se posant sur tes hanches pour te ramener vers moi. Ma bite déjà dure se glisse entre tes joues, palpitant contre toi. Je me penche à nouveau pour embrasser ton épaule et ton cou. Mes mains se déplacent devant toi, sur ton ventre, et remontent. Je les remonte pour prendre tes seins dans mes mains, les massant pendant que j’embrasse le long de ta mâchoire. Tu tournes ta tête vers la mienne, capturant mes lèvres avec les tiennes. Nos langues s’entremêlent tandis que je passe mes doigts sur tes mamelons.

Rompant notre baiser, je te prends la main et t’aide à monter sur le lit. Je t’allonge sur le ventre et, une fois de plus, je descends jusqu’à tes pieds. Je verse la bouteille d’huile chauffée dans mes mains avant de prendre tes pieds l’un après l’autre. Je masse à nouveau l’huile avec mes pouces, en remontant et en descendant le long de la voûte plantaire. Je prends le temps de bien faire pénétrer l’huile dans chaque pied avant de passer à la partie inférieure de vos jambes. Cette fois, je verse une ligne d’huile le long de vos jambes, de la cheville au genou. Mes mains massent vos jambes pendant que je fais pénétrer l’huile. J’entends vos doux gémissements lorsque je pénètre profondément dans le muscle du mollet. Je répète ensuite ce processus pour le haut de tes jambes, en versant de l’huile depuis ton genou jusqu’à la base de ton cul. Mes mains remontent et descendent le long de l’arrière de tes jambes, laissant l’huile s’imprégner dans ta peau. Mes mains remontent jusqu’à votre cœur, sans jamais le toucher.

Je m’agenouille sur le côté et je continue à remonter le long de ton corps. Cette fois, je verse l’huile sur tes fesses, en mettant de l’huile sur les deux joues avant de m’assurer que l’huile commence à couler le long de la fente de tes fesses. Mes mains massent tes fesses, j’y enfonce mes doigts. J’ouvre tes joues, puis je les ramène l’une contre l’autre, en m’assurant que l’huile est bien répartie sur tes trous. Je t’écarte d’une main et passe l’autre le long de ta fente, mes doigts appuyant d’abord sur ton étoile de mer, la pointe plongeant à peine à l’intérieur, frottant l’huile autour. Il descend ensuite, frottant l’huile dans ta chatte, ma main allant de haut en bas sur tes lèvres, frottant ton clito, mon majeur glissant le long de ta fente et plongeant à l’intérieur de toi à chaque mouvement vers le bas.

Comme tes gémissements deviennent plus forts et que ton corps commence à bouger dans mes mains, je les retire de tes zones les plus sensibles et les place dans le bas de ton dos. Je passe ma jambe par-dessus ton corps pour me retrouver à califourchon sur tes jambes, et ma bite s’enfonce entre tes joues. Je verse encore de l’huile sur ton dos et je la fais pénétrer avec mes mains. Chaque fois que je me penche en avant pour remonter mes mains jusqu’à tes épaules, ma bite s’appuie plus fort contre ton trou arrière imbibé d’huile. Le dessous glisse de haut en bas sur le trou, le stimulant. Tu laisses échapper d’autres gémissements doux tandis que mes mains parcourent chaque centimètre de ton dos. Je passe ensuite à tes bras, que je masse en faisant pénétrer plus d’huile.

Lorsque j’ai terminé avec ton dos et tes bras, je me détache de ton corps et te fais doucement rouler sur le dos. Je passe à vos pieds, en commençant par verser une ligne d’huile de vos orteils jusqu’à vos genoux. Tu laisses échapper un petit son de mécontentement, car je recommence à tes pieds alors que l’endroit où tu veux être touchée est bien plus haut. Je remonte le long de tes pieds jusqu’au bas de tes jambes. Je m’assure de toucher tous les muscles en remontant.

Je remonte jusqu’à tes cuisses, mes doigts étalant plus d’huile sur elles, la faisant pénétrer dans ton corps et remontant jusqu’au sommet de tes hanches. Je longe ton corps de part et d’autre, sans jamais le toucher. Tu gémis bruyamment lorsque j’écarte tes jambes, sûre de ce qui va suivre. Tu laisses échapper un grognement de besoin lorsque tu sens que je verse de l’huile sur ton ventre. Mais alors que mes mains parcourent ton ventre et remontent le long de tes côtes pour faire pénétrer l’huile, je me penche et je prends ta capuche dans ma bouche. Dès que je l’ai aspiré dans ma bouche, tu as haleté et tu t’es cambré le dos, te poussant vers moi.

Je lèche ton sexe de haut en bas tandis que mes mains parcourent ton corps de haut en bas. J’insiste sur ton ventre, je remonte le long de tes côtes et j’attrape ton sein. Ton goût mélangé à l’huile me rend fou de désir. Chaque fois que je passe ma langue sur tes lèvres ou que je suce ton clito, tu pousses ton corps contre moi plus fort. Tes bruits s’amplifient tandis que je masse ton corps et que ma langue entre et sort de ta fente. Je lèche jusqu’au fond de ta chatte et j’enfonce ma langue aussi profondément que possible. Je remonte lentement vers le haut, en exerçant une pression maximale sur ma langue. Ton corps tressaille lorsque ma langue passe sur ton clito, la pression que j’exerce sur lui pousse ton capuchon vers le haut avant qu’il ne glisse vers le bas, et je remonte plus haut.

Je commence à embrasser ton ventre. En remontant, mon corps continue d’exercer une pression sur ton cœur. Chaque mouvement vers le haut ou sur le côté fait glisser ma peau sur ton clito. Je remonte jusqu’à ton sein, mes lèvres descendent sur ton mamelon dressé, l’aspirant dans ma bouche, tirant dessus pour en savourer chaque partie parfaite. Tandis que je me régale à tour de rôle de tes mamelons, mes mains glissent sur ton corps huilé, touchant chaque partie que je peux atteindre. Je déplace mon corps d’un côté à l’autre, glissant sur ton cœur imbibé d’huile, me connectant à tout en même temps.

Je remonte mes mains pour saisir tes seins, faisant courir mes doigts sur tes mamelons raides tandis que j’embrasse ton cou. En remontant le long de ton corps, ma bite engorgée se presse contre ton trou. En embrassant ton cou, elle commence à s’enfoncer plus profondément en toi. Je ne pousse pas et je ne bouge pas les hanches. Je la laisse lentement s’enfoncer de plus en plus profondément au fur et à mesure que mon corps remonte le long du tien. Il est enfoui en toi lorsque j’atteins enfin tes lèvres embrassables. Tu peux le sentir rebondir à l’intérieur de toi tandis que mon désir pour toi fait se contracter et se décontracter mes muscles.

Tu commences à bouger sous moi pendant que nous nous embrassons, poussant tes hanches vers le haut pour obtenir plus de mouvement à l’intérieur de tes parois gonflées. D’une main, j’attrape ton genou et, en glissant l’autre main autour de toi, je nous fais rouler, utilisant ma main sur ton genou pour me maintenir fermement à l’intérieur de toi pendant la roulade. Tu te retrouves sur moi, tu poses tes mains sur mon torse et tu commences à monter et à descendre ma queue. Prenant ce dont tu as besoin de mon corps, tu te relèves avant de redescendre complètement sur lui. En bas, lorsque tu es complètement assise sur moi, tu broies ton clito contre moi. Les yeux fermés, je remonte mes mains le long de ton corps pour serrer tes seins exquis. Je te laisse me chevaucher aussi longtemps que je l’ose avant de me tourner sur le côté et de t’attirer à mes côtés.

Je t’embrasse profondément et passionnément avant de me retirer de toi. D’une main, j’attrape la table de nuit et de l’autre, je remonte le long de ton corps pour te maintenir en place lorsque tu essaieras de te redresser. J’attrape ta baguette vibrante sur la table de nuit, et tu gémis en m’entendant l’allumer et la régler au maximum. Je te place sur le côté, en rapprochant tes genoux de ta poitrine. J’écarte tes jambes pour pouvoir placer la tête de ta baguette vibrante juste au-dessus de ton clitoris. Je rapproche ensuite tes jambes pour la maintenir en place. Tes gémissements ne font plus qu’un avec les vibrations lorsque la tête est pressée contre ton clito.

Je maintiens tes jambes pour que tu ne puisses pas les ouvrir et éloigner la baguette de tes parties les plus sensibles. J’enduis ma bite d’huile avant de la pousser contre ton cul. Tout ton corps étant bien huilé par le massage et la crème coulant de ta chatte, ma bite se glisse directement à l’intérieur. Je rejette la tête en arrière, les yeux fermés, tandis que ton cul m’accepte. Ton corps commence à se secouer alors que ton orgasme te submerge. Je regarde pendant une seconde les vagues qui parcourent ton corps, ton cul se serrant autour de ma bite à chaque fois. Tu essaies d’écarter les jambes pour retirer la baguette d’entre elles, mais je te maintiens en place avec mes mains.

Tout en te maintenant en place, je fais entrer et sortir ma queue de ton cul, commençant à accélérer le rythme au fur et à mesure que tu t’y habitues. Je vais en profondeur à chaque poussée. Tes gémissements atteignent des sommets de fièvre car tu ne peux pas retirer la baguette, et maintenant, c’est moi qui m’enfonce en toi. Je commence à te faire travailler encore plus vite et plus fort, glissant jusqu’à ce que ma tête laisse ton trou ouvert avant de revenir à l’intérieur et de te faire sentir toute la longueur à chaque poussée. Avec l’excitation du massage et le fait que tu me chevauches, ça ne peut pas durer longtemps. Tu m’entends gémir quand je commence à jouir en toi. Ma bite palpite avec la vague de mon orgasme, ce qui déclenche un autre orgasme en toi aussi. Finalement, comme je suis distrait par mon orgasme, tu retires la baguette de ton sexe. Vos respirations sont courtes et rapides, comme si vous veniez de courir un marathon. Alors que mon orgasme me libère enfin, je m’allonge derrière toi, ma bite toujours en toi, palpitant sous l’effet des répliques. Je te ramène à moi et t’entoure de mes bras, embrassant ton cou tout en te serrant dans mes bras.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

20€ offerts chez Octopus électricité

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Naviguer par catégories

Marie Lou téléphone rose

Marie Lou téléphone rose

Tel rose de Marie Lou

tel rose de marie lou