Bi - Gay - Lesbien Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 18

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 18
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Marie-Claude libertine 18 Son premier arabe 1/2

En 2010 Muriel a quittée le nid, pour suivre ses études, elle était en pension complète et ne rentrait que tous les quinze jours pour les week-ends. Mon épouse Marie-Claude et moi avons désormais avoir une vie sexuelle plus libre. Nous achetons parfois un magazine d’annonces libertines (Swing) que nous feuilletons ensemble à la recherche de celles qui pourraient nous convenir. Mais Marie-Claude peine à se lancer dans une rencontre par annonce elle a peur des annonces trompeuses.

Je décide donc de passer à l’action. Je porte mon choix sur une annonce avec photo de sexe en érection elle avait dit :

« Regarde le beau sexe mais la taille c’est du pipeau »

En plus c’est un Maghrébin laisse tomber.

À l’insu de Marie-Claude j’adresse un courrier de présentation à l’annonceur expliquant la situation et lui demande quelques infos. Dans sa réponse il se présente 36 ans se nomme Ahmed Tunisien d’origine habite Belfort laisse son 06 pour faciliter le contact. Je l’appelle lui fait part des réticences de ma moitié lui propose la mise au point d’un scénario Ahmed confirme la sincérité de son annonce et accepte de relever le défi de la séduire. Je lui demande également s’il accepte de faire un test HIV. Le scénario au point la rencontre aura lieu le samedi dans 15 jours.

Le samedi matin j’emmène Marie-Claude dans un centre commercial sous prétexte d’acheter une imprimante. L’achat terminé je conduis Marie-Claude vers le bar du centre lieu de rendez-vous convenu avec Ahmed. Nous nous installons je commande des cafés lorsque nous entendons quelqu’un appeler :

« Xavier »

L’air surpris

« Hé ! Salut Ahmed que fais-tu là ? »

Il s’approche

« J’étais chez ma sœur et je rentre sur Belfort ce soir ».

Je fais les présentations

« Mon épouse Marie-Claude, Ahmed un ancien de la boîte qui s’est mis à son compte. »

Lui « Bonjour madame enchanté ! »

Il me regarde

« Ta femme est ravissante »

Je l’invite à prendre un verre avec nous il accepte

« Je prendrais bien un thé ».

Nous discutons le temps passe.

Marie-Claude dit :

« Il est déjà midi si nous allions déjeuner au resto Ahmed vous vous joignez à nous ?

Il accepte. Pendant le repas Ahmed fait du gringue à mon épouse il ne cesse de la flatter il la fait parler et rempli son verre de vin plusieurs fois. Très tactile, il lui touche la main ou l’épaule. Marie-Claude grisée par l’alcool et ses paroles le laisse faire sans chercher à le repousser. Lorsque les questions de Marie-Claude risquent de nous trahir je lance la conversation sur un autre sujet. Nous sortons de table il est 14 heures.

Pendant que mon épouse va aux toilettes retoucher son maquillage. Ahmed et moi affinons le scénario.

Sur le parking nous discutons encore un peu tous les trois. Ahmed « je vais y aller » (je suis censé le retenir) Marie-Claude qui le trouve agréable me devance.

« Vous êtes, pressés »

« Pas vraiment je suis toujours célibataire j’ai tout mon temps »

« Si vous restiez encore un peu ? Allons à la maison pour faire plus ample connaissance. »

« Je ne veux pas vous déranger ? »

Moi « si nous te le proposons c’est que tu ne gênes pas. Allez ! Tu nous suis il y a quelques km »

Dans la voiture mon épouse me dit :

« J’ignorais que tu avais un copain arabe sympa qui de plus ne fait pas racaille. »

Moi « non c’est plutôt le contraire il est cool nous nous entendions bien au boulot »

Lorsque nous sommes à la maison Marie-Claude déverrouille la porte d’entrée ouvre et rentre.

J’approche de la voiture de Ahmed à qui je confirme que c’est bien parti je lui conseille d’inviter Marie-Claude à danser lorsque je mettrai de la musique. Nous entrons mon épouse l’accueille pendant que je ferme le portail

« Vous avez une belle et grande maison »

« Xavier et moi l’avons rénové et réaménagé cela nous a pris du temps. Je vous fais visiter ? »

« Volontiers à condition de me dire tu »

Marie-Claude accepte lui demande la réciproque et lui fait visiter la maison je les suis, dans notre chambre face au lit trône un poster érotique de mon épouse quasi nue.

Ahmed pose sa main dans le dos de Marie-Claude

« Cette photo est très sexy tu es magnifique c’est Xavier l’auteur ? »

Elle « non c’est un ami très proche »

La visite continue dans mon bureau Ahmed découvre les photos plus hard de Marie-Claude avec différents partenaires.

Il commente « celles-ci sont plus explicites et tu es toujours aussi belle »

Marie-Claude le rouge aux joues

« Il n’y a pas de mal à se faire du bien »

Nous retournons au salon je propose un rafraîchissement. J’allume la chaîne chargée de disques de slows et je vais en cuisine chercher des boissons. Ahmed invite mon épouse à danser. À mon retour ils dansent presque collés l’un à l’autre. Ahmed a posé ses mains un peu plus indiscrètes sur les fesses de Marie-Claude.

À la fin du morceau elle l’embrasse au bord des lèvres en le remerciant avant de me rejoindre. Nous commençons à boire. Marie-Claude me dit :

« Je grignoterais bien quelque chose »

Je me lève et pars dans la cuisine.

Elle me rejoint « ton pote me drague à fond, crois-moi avec ce que j’ai senti en dansant il a l’air équipé »

 Moi « tant mieux c’est la preuve que tu plais. »

Elle va dans le salon. Je prépare quelques amuse-gueules.

J’arrive au salon ils dansent mais cette fois ils sont vraiment collés joue contre joue. Il l’embrasse dans le cou lui mordille l’oreille. La main derrière la nuque du danseur elle l’embrasse dans le cou sur la joue et se colle de plus en plus à lui. Ils se séparent me rejoignent. Ma chérie en m’embrassant heurte mon bras ma bière gicle sur sa robe. (Est-ce involontaire ?)

Marie-Claude « zut ! Je vais me changer » Elle part dans la chambre, à son retour Ahmed n’en croit pas ses yeux la coquine est nue sous une robe portefeuille blanche presque transparente qui dessine un corps qui ferait envie à bien des filles de 20 ans.

Elle s’assied près de Ahmed pour finir sa bière mais à la seconde gorgée il lui prend la main et lui dit tout bas.

« Tu es belle et provocante »

Il l’attire sur le côté pour danser.

Pendant le slow le danseur trouve rapidement le moyen d’ouvrir la robe pour glisser ses mains à même la peau nue et caresser sa cavalière.

Elle embrasse à pleine bouche le tunisien qui lui caresse les reins la chatte et les seins. Je suis surpris de voir Marie-Claude céder si vite à notre invité (elle qui a toujours refusé d’envisager, avoir un arabe en partenaire).

Lui « tu es très bandante veux-tu voir l’effet que tu me fais ? »

Elle « bien sûr ! Je veux voir et toucher »

Il défait sa ceinture ouvre son pantalon qui laisse apparaître un slip moulant une bite qui semble d’une taille très au-dessus de la moyenne.

Marie-Claude ne se contrôle plus et se jette sur vêtement pour dégager l’objet de sa convoitise. Elle découvre une bite déjà très grosse bien qu’elle ne soit pas encore raide. Elle s’agenouille et prend en bouche l’engin qui continu de grossir. Elle a la bouche écartelée par la bite aux dimensions surprenantes elle se dégage.

« Quelle taille ! Je n’ai vu cela qu’avec un ami black il y a un moment ! Elle fait combien ? »

« 21 cm longueur 17 cm circonférence ça fait 5,5 cm de diamètre. Cela te va ? »

Elle me jette un regard interrogatif “un peu plus long que Boris mais légèrement plus fine il me semble. (Elle me regarde) Chéri on peut passer dans la chambre ? J’ai hâte d’y goûter !”

 Moi “bien sûr vous serez plus à l’aise par contre je ne sais pas si nos préservatifs iront ?

Lui « j’ai les miens très grande taille j’ai un pharmacien qui me les commande spécialement. Mais si vous préférez sans, j’ai fait un test HIV cette semaine j’ai le résultat dans ma veste il est négatif. »

Elle “fait voir ?”

Il va chercher sa feuille de résultat dans sa veste.

Marie-Claude à mon oreille

“salop ! C’est l’annonce que j’ai écartée, mais tu as bien fait j’espère que ce sera bon”.

Elle regarde le résultat HIV “pour commencer je veux voir ton engin capuchonné, après on verra”.

Dans la chambre Marie-Claude et le Maghrébin se met nus sur le lit et commence à se caresser.

Ma chérie super excitée par le braquemart énorme, mouille comme une salope. Dès qu’Ahmed lui doigte la chatte elle commence à gémir. Ahmed la branle vigoureusement avec quatre doigts la coquine qui obtient un premier orgasme sa chatte coule littéralement.

Ahmed s’arrête, retire sa main en me regardant

“Eh bien ta femme mouille comme une cochonne elle semble aimer ce que je lui fais.”

Moi “elle prend beaucoup de plaisir lorsque ses amants savent y faire”

Il tend la main vers la bouche de mon épouse

“Suce ta mouille après je te baise avec ma grosse queue”

Elle suce les doigts un à un

“Dans quelle position veux-tu me baiser ?”

Lui “en levrette je vais te baiser comme une chienne”

Marie-Claude se met à quatre pattes, Ahmed lui présente sa queue. Elle suçote avec gourmandise le gland l’organe hors norme que sa bouche semble ne pas pouvoir absorber.

Lui “tu peux faire mieux”

Il l’attrape par les cheveux et une main derrière la nuque tire avec autorité la tête vers sa queue. La verge bute sur les lèvres qui s’écartent la bouche s’ouvre encore et encore (j’ai l’impression qu’il va lui démonter la mâchoire). Le gland s’enfonce dans la cavité buccale 7, 8 puis 9 cm. Les yeux de Marie-Claude s’humidifient elle à un haut-le-cœur. Il se retire et rentre à nouveau

“Tu vois que tu y arrives je te baise un peu la bouche avant de baiser ta chatte de petite salope.”

Il lui baise la bouche de plus en plus profondément Après quelques minutes d’aller-retour dans la bouche qui s’habitue à cet intrus qui l’envahit. Il sort de la bouche pour venir prendre la gourmande en levrette. Il couvre son sexe d’une capote.

Elle souffle de soulagement

“Je vais souffrir de la mâchoire après cette pipe ! Pourvu que ma chatte l’avale plus facilement ?”

Ahmed se place derrière le cul tendu il pose sa bite sur la raie culière fait glisser le gland chapeauté vers les petites lèvres humides plusieurs fois afin de le lubrifier. Il guide alors face à l’orifice humide et pousse. Il saisit les hanches de ma compagne pour l’attirer sur sa queue son gland franchis l’obstacle. Il force un peu pour que son membre trouve sa place dans le trou d’amour.

Marie-Claude “mon dieu qu’elle est grosse je suis ouverte comme avec le black !”

Lui “attend je ne t’ai mis que la moitié de mon zob tu vas kiffer”

Il commence à besogner la chatte et petit à petit il va plus loin et fini par taper au fond du ventre de ma dulcinée.

Elle “arrête tu es au fond je sens ta bite m’élargir et me remplir vas-y doucement que ma chatte s’habitue”.

Je suis impressionné par la capacité de ma belle à prendre un tel braquemart.

Marie-Claude commence à gémir et vient à la rencontre du chibre qui la baise elle encourage l’étalon.

“Oui c’est bon encore ouiiii baise moi je suis bien”

Ahmed augmente la cadence des coups de queue il se lâche dans un langage grossier

“Salope tu l’aime ma grosse bite cochonne ?”

“Oui je l’aime elle est grosse défonce moi bien l’abricot”

“Ainsi tu ne voulais pas baiser avec un arabe ? Maintenant tu veux que j’arrête de te baiser ?”

Elle “non ! Je ne te connaissais pas ! Continue de me baiser c’est bon.”

Il la tire en arrière par les cheveux “alors dis que tu aimes ma gosse bite d’arabe, que tu aimes te faire baiser comme une chienne par un arabe”.

“Oui j’aime ta grosse bite d’arabe qui me baise comme une chienne”

“Traînée, tu accepteras désormais de te faire baiser par des Arabes à gros zob comme une pute ? Réponds !”

“Oui maintenant j’accepterai de me faire baiser comme une pute par des Arabes à grosse bite”

Marie-Claude est de plus en plus stimulée par les paroles prononcées et la queue qui lui bourre le ventre. Elle est secouée par les coups du braquemart qui lui défonce la chatte. Sa tête s’agite dans tous les sens avec la montée du plaisir et soudain elle se met à crier.

“ouiiiiii… nooon ouille je jouis… Ouiiii. aaaaah… Encore”

Ahmed accélère encore la saillie, avec plus de violence il vient buter contre les fesses de la libertine.

“Salope tu aimes que je te défonce tu m’excites trop je vais balancer la purée.” Marie-Claude tétanisée par le plaisir de ce nouvel orgasme, plus fort que le premier, continue de gémir pendant que son baiseur se bloque au fond du fourreau afin de jouir.

Il exprime sa jouissance

“OOOOOH oui salope j’envoie la purée”

Ma bien aimée s’écroule épuisée, le baiseur sort la queue de son fourreau retourne Marie-Claude sur le dos retire le préservatif et le vide sur la poitrine de ma belle

“Voilà du foutre d’arabe”

Il étale le sperme sur les seins de l’amatrice puis vient présenter sa bite à la bouche de la gourmande qui lèche et aspire les dernières goûtes de semence et le gobe pour le nettoyer. La goulue absorbe presque totalement le sexe ramolli qui sous la caresse commence à se dresser à nouveau.

À suivre !

Véronique

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Rose rejoint notre réseau de dials chauds !

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings