Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 35

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 35
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Marie-Claude libertine 35 Le Voyage 2e étape 2/2

Marie-Claude et moi, après cet après-midi avec Paul, rejoignons notre chambre. Sitôt arrivés excités par ces deux heures de sexe, nous faisons l’amour et partageons un nouvel orgasme. J’informe Marie-Claude, à qui je demande de se préparer, que nous avons un rendez-vous à 20 heures 30 et que nous prendrons un dîner léger avant.

Je passe sous la douche puis Marie-Claude me succède pour une toilette complète. Ma chérie enfile un string noir en dentelle et soutien-gorge demi-sein rouge qu’elle recouvre d’un chemisier de dentelle rouge et d’une courte jupe évasée noire. Un léger maquillage et nous sommes prêts pour aller dîner.

Nous déambulons dans Lyon à la recherche d’un petit restaurant. Notre choix se porte sur une pizzeria un petit apéro puis une salade césar chacun, pour finir un café pour moi une coupe de champagne pour Marie-Claude nous sommes prêts à rejoindre le lieu de rendez-vous un hôtel près de la gare Perrache.

Dès que nous quittons la pizzeria j’avertis mon contact par SMS.

En arrivant à l’hôtel Jean-Philippe 35 ans nous attend près de la réception, châtain un mètre soixante-dix environ assez baraqué ce n’est pas un apollon mais son physique n’est pas désagréable. Il me tend la main, embrasse ma femme et nous invite à le suivre dans l’ascenseur. Il appuie sur le bouton du troisième étage et profite de la montée pour caresser les fesses de Marie-Claude sur sa minijupe.

Nous quittons tous trois l’ascenseur et rejoignons la chambre où (surprise pour Marie-Claude) nous attend Jacques 28 ans beau brun qui frôle le mètre quatre-vingt avec un sourire à désarmer toutes les femmes. Marie-Claude le dévore des yeux, il me serre la main et l’embrasse sur la bouche.

Ils nous offrent du champagne, nous trinquons a cette soirée. Marie-Claude ajoute

« Au sexe et au plaisir ».

 Elle s’approche de Jean-Philippe passe sa main sur le pantalon déjà déformé pour saisir le membre au travers du tissu puis fait la même chose sur la braguette de Jacques histoire de comparer.

Elle : « il me semble que je vais avoir deux belles queues pour moi ce soir, j’en mouille déjà »

Le plus jeune, embrasse la belle tout en relevant la jupe il saisit le bord du string et en se mettant à genoux le fait coulisser le long des jambes. La belle lève les pieds l’un après l’autre pour se dégager du string de dentelle. J’attrape et glisse le sous-vêtement dans ma poche.

Pendant que je commence à prendre des photos Jean-Philippe embrasse mon épouse à pleine bouche, ses mains se sont glissées sous le chemisier et caressent la poitrine aux tétons érigés. Jacques à genoux suce le berlingot de ma tendre qui se prête volontiers aux caresses. Marie-Claude déboutonne son chemisier et sa jupe que Jacques dépose sur la chaise le soutien-gorge suit.

Jean-Philippe allonge Marie-Claude sur le lit se place entre ses jambes et entame un cunnilingus. Jacques se déshabille il est menu, sa musculature discrète. Il vient présenter sa queue bandée, de taille moyenne environ 17 cm de long mais bien épais plus de 4 cm, à la bouche de la coquine qui regarde ce membre avec gourmandise.

La gourmande gobe rapidement le gland avant d’absorber la tige complète. Elle recule, sa langue parcourt le gland joue avec le méat avant de descendre le long de la tige pour venir lécher les deux orphelines qui tour à tour disparaisse dans la bouche accueillante. Marie-Claude reprend en bouche la bite et entame une fellation, sa main gauche masse les couilles pendant que la droite branle la bite dès qu’elle sort de sa bouche.

Jean-Philippe se lève et se déshabille à son tour, plus petit que son copain sa musculature est très développée sa queue est un peu plus fine et plus longue. Il fait bouger Marie-Claude de façon à la mettre à quatre pattes, il se positionne derrière elle et l’enfile d’un seul coup avant de se mouvoir et la besogner.

Marie-Claude, dont les mains ont quitté la bite afin de se maintenir en position, continue sa fellation. Les deux hommes se mettent en mouvement en cadence quand l’un pénètre la chatte l’autre entre dans sa bouche. Prise entre ces deux mâles mon épouse se concentre sur la queue qui lui baise la bouche en gorge profonde le pubis velu s’écrase sur ses lèvres et quand il recule elle en profite pour respirer. Néanmoins la belle commence à sentir son ventre réagir aux assauts de la bite qui lui baise la chatte, son plaisir commence à monter. Peu à peu les « hum » de gourmandise sont remplacés par des « ouii et autres onomatopées » chaque fois que sa bouche est libérée.

Après dix minutes de ce traitement la coquine s’agite et s’exprime de plus en plus bruyamment. Jean-Philippe lui assène régulièrement des claques sur les fesses avant chaque pénétration il est le premier à annoncer :

« Elle est bonne cette salope je vais lâcher la purée »

 Ce qui déclenche la jouissance de ma femme qui abandonne la queue qu’elle suce pour poser sa tête sur ses bras et crier.

« ouiii ! Bon sang que c’est bon hooo ouiii ».

 Pendant un instant pour elle et Jean-Philippe plus rien ne compte, Jacques avec la queue bandée à la main les regarde jouir. Jean-Philippe se retire tout en enlevant son préservatif il flatte la croupe rougie de Marie-Claude et la remercie.

Marie-Claude relève doucement la tête et regarde Jacques

« Excuse-moi ! C’est tellement bon que je t’ai oublié. Maintenant je ne m’occupe que de toi »

 Elle se redresse et reprend sa fellation avec encore plus d’ardeur et de gourmandise. Ses yeux ne quittent plus le visage de Jacques, elle guette dans les yeux ou sur sa face la moindre trace de réaction le moindre signe précurseur de jouissance. Soudain ces signes apparaissent, elle s’applique et attentivement guette l’arrivée de l’orgasme du mâle.

Jacques se tend lève sa tête vers l’arrière les mâchoires crispées, la coquine sait qu’il est prêt qu’il retient son éjaculation. La vicieuse place ses mains derrière les fesses du mâle, pour le garder en bouche, et glisse un doigt dans l’anus de l’homme.

Jacques n’en peut plus, il pose les mains sur la nuque de la suceuse il se vide dans la bouche gourmande qui avec délice avale la liqueur libérée par saccade au fond de sa gorge. Elle ne veut pas en perde une goutte et presse la queue jusqu’au gland qu’elle suçote pour absorber les dernières gouttes. Jacques la relève, elle se lèche les lèvres

« C’est délicieux »

Il l’embrasse sur la bouche

« Merci ! Tu es une sacrée pipeuse tu sais ».

Nous prenons un rafraîchissement Marie-Claude en profite pour regarder avec Jacques sur l’écran de mon appareil la trentaine de photos que j’ai prises.

« Chéri, elles sont très réussies »

Jacques « en effet ce sont de belles photos. J’adore l’expression sur le visage de Marie-Claude dans la jouissance ainsi que lorsqu’elle me suce j’ai hâte de voir la suite lorsque je vais la baiser ».

Jean-Philippe « et moi je n’ai pas le droit de les voir ? »

Je prends l’appareil

« Bien sûr que si je vous montre cela tout de suite » et m’approche de Jean-Philippe pour lui faire découvrir à son tour les photos.

Lui « ces photos sont parlantes, les émotions saisies témoignent du plaisir que nous prenons »

Marie-Claude qui a commencé à branler Jacques pour réveiller le membre ramolli

« Hé ! Si nous passions à la suite que Jacques me baise et que je suce Jean-Philippe ».

 Elle entraîne ses deux amants sur le lit. Jacques se retrouve sur le dos, la cochonne l’enjambe et s’assied sur le sexe dressé à la verticale. Elle attire Jean-Philippe face à elle et se met à le sucer.

Jean-Philippe « suce moi bien salope tu vas voir qu’il reste du jus mais que tu dois travailler pour t’en régaler »

Marie-Claude s’agite sur la bite de l’un tout en suçant l’autre ses mouvements semblent désordonnés mais les ondulations de ses hanches stimulent son clitoris et c’est ainsi qu’elle est saisie d’un nouvel orgasme mais cette fois sa bouche n’a pas abandonnée la bite qui lui chatouille le fond de la gorge. Son plaisir n’est marqué que de gémissements.

C’en est trop pour Jean-Philippe qui sèchement saisit la tête de la gourmande et la plaque contre son bas-ventre et se vide au fond de cette bouche accueillante.

 « Bois le bon jus à pépère salope » et reste ainsi quelques secondes Marie-Claude est au bord de l’étouffement son visage est rouge des larmes coulent aux coins de ses yeux. Lorsque Jean-Philippe relâche la pression elle recule et ouvre grand la bouche pour prendre sa respiration.

« Ouf ! C’est difficile de respirer la bouche pleine et le nez dans les broussailles ! Mais j’ai bien tout avalé cher Jean-Philippe. C’est ce que tu voulais ? »

Jean-Philippe « tout à fait ! Et je dois dire que j’ai pris mon pied putain ! Tu es une vraie trayeuse »

Jacques toujours en érection, les mains posées sur les hanches de ma femme, est bien au chaud dans sa chatte. D’un coup de reins il éjecte sa cavalière pour venir la baiser en levrette. Il pilonne avec régularité la matrice de la déchaînée.

Marie-Claude : « Xavier vient que je te suce pendant qu’il me défonce la chatte »

Je passe l’appareil photo à Jean-Philippe pour qu’il prenne quelques clichés puis je viens glisser ma petite queue dans la bouche de ma bien-aimée. Sa langue essaie tant bien que mal de jouer avec mon gland mais les coups de phallus répétés dans son con ne lui facilitent pas la tâche. Je l’encourage de la voix

« Allez petite pute suce bien ma petite bite, tu es une petite chienne tu aimes te faire bourrer la chatte ? »

 « Oui j’adore me faire défoncer par un gros zob en suçant ta petite nouille »

Jacques « alors comme ça la garce tu es une pétasse qui aime se faire garnir la boîte à plaisir en suçant son mec ».

Je ne peux plus me retenir la situation, les paroles et la douce bouche de ma belle ont raison de ma résistance je me vide au fond de sa gorge. La gourmande qui adore cette pratique avale avec délice le fruit de ma jouissance avant de me tendre comme à notre habitude ses lèvres pour un baiser. Jacques continue de baiser ma femme il lui met l’index dans le cul et le fait aller et venir. Il le retire et le porte à la bouche de ma cochonne

« Suce salope et mouille bien les doigts »

Marie-Claude suce avec application l’index rejoint par le majeur Cela fait près de dix minutes que Jacques agite son chahuteur dans la fente humide de mon épouse.

Il demande « dis-moi salope tu aimes te faire baiser et jouir, tu veux encore de la bite ?

Elle “ooui j’aime jouir et me faire baiser j’aime la bite et j’en veux encore”.

Les deux doigts bien lubrifiés retournent prendre place dans le fripé, petit à petit l’anneau se détend et devient plus souple. Jacques la bourre depuis de longues minutes sans jouir il lui baise à la fois la chatte et le cul encore près de cinq minutes de plus, Marie-Claude se prête avec beaucoup de plaisir à ce traitement, elle gémit et réclame “j’aime que tu me baises le cul et la chatte, encore”.

Jacques se retire la bite toujours raide, s’allonge sur le dos “salope vient poser ton œillet sur ma tige que je te baise le cul”.

Sans un mot, impatiente d’être de nouveau remplie, Marie-Claude s’accroupit et se positionne sur le gland cramoisi. Lentement elle descend, la queue disparaît peu à peu dans son fondement. Ça y est Jacques je suis enculée à fond je te sens bien ».

 En mettant ses mains sur ses genoux pour s’aider elle remonte et redescend de plus en plus vite. Elle se baise le cul elle-même

 « Tu aimes Jacques ».

Lui « oui petite chienne j’adore te voir t’empaler sur ma bite mais il faut te remplir l’autre trou. Jean-Philippe vient prendre cette pute par la chatte on va la faire crier de plaisir ».

Marie-Claude toujours enculée s’allonge sur son amant, ils écartent les jambes. Jean-Philippe prend place entre les jambes ouvertes, il présente sa queue devant la chatte baveuse passe le gland plusieurs fois sur les lèvres humides pour le lubrifier. Il pousse, son dard pénètre d’un mouvement régulier dans l’antre humide ou il trouve sa place.

Marie-Claude marque sa satisfaction

« hooo ouii c’est bon d’être prise en double je sens bien vos bites mes salops »

Les deux sexes entrent en mouvement de façon un peu désordonnée puis le rythme devient plus régulier Jacques.

« Putain Jean-Philippe je te sens bien de l’autre côté, elle est remplie cette fois faisons-la grimper au rideau ».

 Les deux queutards s’attellent à la tâche avec entrain. Après quelques minutes le trio remue de plus en plus, les gars insultent ma salope se stimulant eux-mêmes mais aussi Marie-Claude qui emprunte le chemin vers le septième ciel et le fait savoir.

« Oui mes salops plus forts je viens allez-y à fond remplissez votre chienne »

 Les mouvements deviennent désordonnés chacun cherche son plaisir. Marie-Claude est emportée par un orgasme bruyant aussitôt suivi par les râles rauques des mâles qui se vident dans leurs préservatifs.

Jean-Philippe « hoooo putain que tu es chaude j’envoie la purée salope »

 Elle « ouiiiii vas-y je jouis haaaaaaaouiiii salop que c’est bon »

Jacques « oui moi aussi arrg »

 Les amants s’écroulent sur le lit Lorsque le trio se désunit enfin la verge quitte la fente luisante qui coule de plaisir. Marie-Claude se dégage et regarde avec fierté les deux préservatifs pleins de sperme coiffants les sexes ramollis.

« Mes salops vous avez mis la dose ! Bravo les garçons c’était très bon »

Eux « sans préservatif c’est sûr nous t’aurions crépi les intérieurs. Merci ma jolie ».

Jacques « alors Xavier le spectacle t’as plu ta femme a assez joui »

Moi « évidemment ! Les mecs, la mission semble remplie mais c’est à elle de le dire »

Marie-Claude « merci les amis cette soirée était très agréable et à refaire » Tout le monde récupère en buvant un coup.

Jacques « hé bien petite dévergondée tu aimes le sexe alors la prochaine fois tu verras ce sera encore mieux, tu vas t’envoyer en l’air et crier ton plaisir, c’est promis tu demanderas grâce ! »

Marie-Claude sourit et dit

« Ne sois pas prétentieux »

Puis va prendre une douche rapide avant de partir Jacques profite de son absence pour me proposer de nous revoir et me demande de lui envoyer notre disponibilité dès que possible ensuite il m’appellera pour me donner l’heure et le lieu. Il me promet de mieux s’organiser pour lui donner plus de plaisir encore.

Moi « J’accepte à condition qu’elle le veuille. »

Au moment où Marie-Claude sort de la salle d’eau elle remarque que notre conversation s’est brusquement interrompue.

« Alors messieurs on parle de moi ? »

 Moi « Jacques disait qu’il a hâte de remettre cela en mieux pour te donner plus de plaisir ».

Elle « j’espère bien, dès que possible je suis partante ! »

Les deux copains sourient devant cet accord.

Nous sommes habillés prêts à partir Marie-Claude me tend son soutien-gorge qui rejoint son string dans ma poche.

« Je me demande pourquoi j’en mets ils finissent dans tes poches »

Une dernière bise et nous rentrons à notre hôtel.

Arrivés à l’hôtel vers minuit nous nous couchons rapidement Marie-Claude se colle à moi et commence à me caresser sa bouche descend sur mon ventre pour prendre mon sexe dressé.

« Tu as aimé me voir baiser avec ces deux gars et jouir comme une salope que je suis ? »

« J’ai bien aimé le spectacle tu es très bandante quand tu te conduis en salope et tellement belle quand tu jouis ».

Elle « tu crois que nous pourrons remettre cela »

« Je ne sais pas nous verrons bien, demain nous changeons de ville ensuite nous verrons ».

Mon sexe étant tendu au maximum elle bascule sur moi sa chatte est trempée elle s’empale d’un coup et commence à se baiser elle-même sur ma queue, elle est très excitée et comme souvent après ces séances libertines nous jouissons ensemble avant qu’elle s’écroule sur moi. Ma petite queue débandée quitte son nid douillet Marie-Claude glisse à côté de moi la tête au creux de mon épaule nous échangeons un dernier baiser et nous nous endormons enlacés.

Le lendemain direction le sud pour une troisième étape et notre dernier rendez-vous……….

À suivre

Véronique

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings