Confession Intime Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 40

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 40
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Marie-Claude libertine 40 Retour à Lyon prise au piège 2/2

Ma femme Marie-Claude et moi, sommes revenus à Lyon où Jacques, rencontré l’été dernier, nous a un peu piégés dans un bar fréquenté par des blacks de toute origine. Voici la seconde partie du récit.

Elle est remplie par les bites de Sadio et Ousman et s’habitue à cette présence hors norme dans ses entrailles.

Les deux blacks se mettent en mouvement de façon concomitante. Sous les coups de reins la salope réagit à l’accouplement viril des deux mâles. Aucun doute elle aime être prise en double, son plaisir monte, sa tête s’agite au gré des coups de bites. Les mâles marquent leur domination sur Marie-Claude par la vigueur des pénétrations accompagnées de tapes sèches sur ses fesses et par des insultes :

« Espèce de chienne t’aimes te faire baiser par des blacks, putain, Traînée. Tu vas en avoir des grosses bites cet après-midi»

 Je m’approche, voir mon épouse prendre autant de plaisir les yeux embués, la chatte et le cul dilatés par deux grosses bites d’ébène qui la pilonnent m’excite un maximum, de plus avec la fessée et les insultes mon plaisir comme le sien est au paroxysme, ma petite queue est bandée au bord de l’éjaculation.

Les cris de Marie-Claude

« ouiii bourrez-moi encore ! Défoncez-moi plus fort ! Je viens je jouis haaaaaaaaaa je jouis…»

 Déclenchent mon éjaculation je dirige ma bite vers elle, deux jets de sperme s’écrasent sur ses fesses rougies par les coups portés par Sadio.

Les deux queutards ne cessent de la baiser, déchaînée elle ne cesse de crier son plaisir et enchaîne les orgasmes avant que les deux hommes ne jouissent à leur tour.

Sitôt libérée, elle est embrochée par Jacques qui lui prend la vulve et Jean-Philippe le fondement. Les deux organisateurs de ce gang bang sont dans les deux orifices ouverts précédemment par les bites sombres. Le contact de leurs bites au travers de la fine membrane qui les sépare suffit à faire monter leur plaisir. Jean-Philippe jouit le premier, lorsqu’il se retire Demba verse du gel sur l’œillet libéré et sur son gourdin dont il place le gland sur la pastille brune déjà bien ouverte.

Marie-Claude panique à l’idée que l’énorme chibre noir lui déchire l’anus

« Non Demba ! Avec Ousman êtes trop gros vous allez me déchirer »

Demba : « ne t’inquiètes pas, détends toi tout est bien lubrifié, ton petit trou est assoupli et ouvert tu vas à peine le sentir, Jacques ! Tiens l’a bien».

La main gauche écarte les fesses pour libérer l’accès à l’orifice la droite guide son imposante bite sur la rondelle brune largement lubrifiée. Il pousse doucement mais fermement les plis s’étirent, disparaissent (Marie-Claude respire plus fortement) le Sénégalais l’encourage vas-y ma belle détends, toi, j’y suis presque.

J’embrasse mon épouse et l’encourage en la caressant

« Allez chérie détend toi, tu peux le faire et tu seras heureuse de te faire ramoner par sa grosse queue »

Elle « on voit bien que ce n’est pas toi qui te fais casser le cul. Aie ! »

À l’instant où elle crie sa douleur, Demba annonce

« Ça y est je suis passé. »

Je relève la tête et vois le boa sombre s’enfoncer doucement dans le rectum. Une fois logé en entier dans la voie secrète il temporise j’embrasse ma chérie et la caresse en la félicitant avant de reculer pour mieux la voir. Elle appelle le patron et chuchote à son oreille. Demba entame son va-et-vient et Jacques ne peut se retenir de jouir dans la chatte de ma femme ensuite il s’extrait du trio.

Ousman parle à Koffi qui fait signe OK. Ils mettent la seconde assise près Marie-Claude. Ousman s’assied à hauteur de Marie-Claude et m’appelle. Je m’approche sous le regard de mon épouse qui me sourit.

Ousman m’attrape derrière la nuque me penche sur sa grosse bite et devant tous me dit d’une voix forte :

 « Suce-moi petite bite! Marie-Claude me dit que tu en as très envie »

Je suis rouge de honte mais ravis j’ai souvent imaginé cela. J’ouvre la bouche au maximum pour sucer l’imposant morceau de chair, je suce le gland imposant surveillant mon épouse qui près de moi est enculée par Demba.

Ousman se met debout me dit : « met toi à quatre pattes sur le banc tu seras mieux ». Il passe la main sous Marie-Claude et récupère sa mouille il m’en enduit le cul.
Je sens, une main qui branle mon petit sexe en érection, un chibre qui se positionne sur mon œillet je me retourne et vois Koffi prêt à me sodomiser. J’aime ça depuis l’expérience avec Boris notre amant et Armand un copain de Marie-Claude:

« Détends-toi chéri nous serons tous les deux à égalité avec une queue noire dans le cul l’autre dans la bouche ».

 Elle appelle Sadio pour le sucer.

Koffi me pénètre doucement je grimace un peu mais mon cul n’est pas vierge et rapidement j’éprouve du plaisir il se met en cadence avec Demba qui baise le cul Marie-Claude. Je m’efforce au maximum d’absorber la queue d’Ousman.

Les quatre noirs s’encouragent et nous traitent tous les deux: « de putes à black, de salopes. » Décidés à nous casser le cul, me traitant de tapette à petite bite. Mon épouse et moi, excités par cette situation nous approchons de l’orgasme. Ousman et Sadio sentant venir préfèrent retirer leurs queues de nos bouches.

Demba accroché aux hanches de ma femme, Koffi aux miennes continuent de nous ramoner avec vigueur pour ne pas dire brutalité. Les yeux dans les yeux mon épouse et moi crions notre plaisir nous encourageons nos enfileurs à nous enculer bien à fond je suis le premier à jouir ma petite bite libère la marque de ma jouissance.

Face à moi Marie-Claude crie à son tour en me regardant

« C’est bon de se faire ramoner ouiii je jouis du cul haaaa…ouiii »

Demba et Koffi « des sacrées jouisseuses ces salopes on va les ramoner à fond »

Ils accélèrent le mouvement tirant sur nos hanches pour mieux nous remplir soudain de concert les deux hommes poussent des râles en se vidant dans nos intestins je sens le sexe de Koffi libérer sa semence.

 Marie-Claude « ooooh Demba c’est bon je te sens bien gicler tu me remplis le cul avec ta grosse lance ».

Koffi sort de mon anus le préservatif bien rempli de sperme. Il le vide sur ma raie et l’étale. Sadio s’empresse de prendre la place et me casse le cul à son tour. Aussitôt ma petite bite se raidit

Demba se retire du cul de Marie-Claude et constate que le préservatif déchiré est roulé sur son sexe.

« Marie-Claude je suis désolé le préservatif a lâché et tu as vraiment mon jus dans le cul »

 Marie-Claude en s’asseyant panique un peu mais est toujours demandeuse, pour la rassurer Demba lui dit qu’il est sain.

Marie-Claude: « ce qui est fait est fait on verra plus tard j’ai encore envie de me faire baiser et de vous faire cracher»

 Marie-Claude en me regardant :

« Ça va mon chéri elle te défonce bien le cul la bite de Sadio ».

 Je ne peux répondre avec la queue de Jacques en bouche.

Ousman s’approche de Marie-Claude

« Tourne-toi que je vois »

 Marie-Claude confiante se tourne et présente son cul. Ousman verse un peu de lubrifiant et glisse plusieurs doigts et entame un va-et-vient puis profitant de la situation il pose son gland sur le trou encore ouvert mais la pénétration de l’énorme gland est difficile. Marie-Claude se débat mais le patron la maintient par les hanches il force le passage. Marie-Claude crie de douleur

« Aie, aie, tu vas me déchirer».

Le braquemart sombre progresse dans le conduit abondamment lubrifié et ouvert par les précédents rapports. Ma femme râle pour la forme et lui reproche sa traîtrise mais une fois Ousman bien en place dans son cul le ton de sa voix change :

-« Hou ouiii ! Ousman défonce, moi, le cul avec ton champignon géant ! Je te sens bien ramone moi l’intestin avec ton gros gland »

 Jacques, qui me baise la bouche me tient la tête contre son pubis, éjacule au fond de ma gorge et j’avale sa semence.

Marie-Claude me regarde

«Avale bien chéri ».

Elle appelle Demba lui parle tout bas.

Le Sénégalais vient vers moi, par surprise me pousse contre la table haute et demande à Jacques et Jean-Philippe de me tenir immobilisé. Je suis sur le dos sans pouvoir me dégager Sadio et Kofi lèvent mes jambes.

Demba : « Marie-Claude m’a demandé de t’enculer »

Il pose son gland couvert et lubrifié sur mon œillet. Sa queue est vraiment plus grosse que celles que j’ai déjà prises. D’une poussée lente il pénètre inexorablement dans mon fondement je sens une légère douleur. Il m’encule avec vigueur je gémis cette fois de plaisir. Les mecs m’ont lâché je tiens mes jambes levées pour faciliter la sodomie.

Demba « Marie-Claude! Regarde j’encule ton cocu et il aime ça. Il sait ce que tu ressens avec une grosse bite»

Jacques « c’est vrai sa petite bite est raide »

Il saisit ma queue, se met à me branler et Demba me laboure l’intestin ».

Mon plaisir monte je demande à Demba à me défoncer plus fort. Sous le regard de Marie-Claude qui est elle aussi enculée je crie :

« C’est bon je vais jouir »

 En jouissant du cul. Ma bite me fait mal je n’ai plus de sperme en réserve.

Demba se retire la queue toujours bandée il se dirige vers Marie-Claude

« Si je te prenais en double avec Ousman ? »

« Je veux bien essayer que tu me prennes la chatte mais je ne sais pas si tu pourras !»

 Demba veut changer de capote pour la prendre en double.

Marie-Claude: « Baise-moi sans puisque tu m’as graissé le cul»

 Ousman se redresse en portant Marie-Claude. Elle se retrouve face à Demba qui se glisse entre les cuisses tenues écartées, par Ousman qui la sodomise. Demba se plante dans la chatte. Marie-Claude est empalée sur deux énormes bites, prise en sandwich entre les deux Africains fortement membrés.

Elle passe ses bras derrière la nuque de Demba pour se tenir et lui prend la bouche. Les deux hommes lèvent et font redescendre la salope qui s’empale sur les deux queues. La cadence s’accélère à chaque descente mon aventureuse épouse se trouve entièrement embrochée sur deux pieux d’ébène. Les mecs sont endurant le rapport dure un longtemps et fait découvrir à ma femme des limites qu’elle n’avait jamais atteintes.

Les corps d’ébène à la musculature saillante brillent de sueur. Marie-Claude

Est aussi en sueur elle a joui et ne cesse de jouir sous les coups répétés de braquemarts. Voir le corps blanc entre les deux noirs m’excite beaucoup Marie-Claude ne cesse de crier

« ouiiiii encore je viens ouiii je jouis haaaaaaaa oouiiii c’est bon ouiiiii encore ouiii…»

Elle jouit en continu pendant de longues minutes et devient absente jusqu’à ce que les deux mâles dans un râle commun se vident au fond des deux orifices. Le phallus d’Ousman sort du fondement de ma femme qui retrouve sa conscience. Le préservatif est garni de semence, le petit œillet se referme lentement.

Ma moitié toujours empalée sur le pieu de Demba reste accrochée à son cou leurs bouches sont jointes dans un baiser passionné. Demba se laisse glisser pour coucher Marie-Claude sur la banquette et reprend doucement son mouvement de va-et-vient.

Marie-Claude « chéri il bande encore alors qu’il vient de jouir et de me remplir de sperme».

Le Sénégalais de nouveau opérationnel baise frénétiquement ma chérie qui réagit à ce nouvel assaut. Sentir l’énorme chibre lui remplir la chatte la comble de plaisir, les yeux dans les yeux de son amant aux cheveux crépus. Elle n’est plus qu’une chatte boulimique de sexe, une femelle en chaleur qui navigue entre le plaisir et la douleur du plaisir.

« Oui Demba bourre moi encore, fait moi jouir j’aime quand ta bite me défonce n’arrête pas je suis ta pute, ta salope, ta femelle féconde moi, remplis moi encore de ta semence»

Demba en bon étalon la pilonne avec vigueur :

« Chaudasse tu es une vraie salope t’aime te faire baiser par ma grosse bite de black devant ton mec comme une chienne».

Marie-Claude est emportée par un nouvel orgasme, l’Africain avec son braquemart continue de la troncher et jouit :

«Ma salope t’est une vraie chienne tu me fais cracher mon foutre au fond de ta chatte je vais t’engrosser. Ton garage à bites va encore servir, avec mes potes on va encore te baiser et t’enculer».

Ousman qui regardait s’approche, déverse le contenu de son préservatif sur la langue de mon épouse qui une fois encore ingurgite la précieuse semence.

Demba « hé bien ma salope tu ne dois plus avoir soif »

Elle « Non mais le sport ça creuse j’ai comme une petite faim »

Elle reste allongée cherchant à récupérer de ses jouissances successives tout en essuyant le sperme qui s’écoule abondamment de sa chatte.

Ousman « je m’en occupe pour tout le monde »

 Il passe un coup de téléphone Dix minutes plus tard des coups résonnent sur la porte arrière du bar Ousman va ouvrir. C’est Ahmadou le grand noir qui arrive avec une dizaine de sandwichs et kébab. Chacun fait son choix, Ousman sert quelques bières et sodas.
Ahmadou est le seul habillé.

Il se tourne vers Marie-Claude

« Et moi j’aurai droit à une récompense pour cet encas ? »

 Elle un peu provocatrice

« Bien sûr après mon sandwich je prendrai bien une merguez »

Demba «ma belle tu ne vas pas être déçue le congolais est encore mieux monté que moi»

Elle ne veut pas capituler

« Tu veux me faire peur ? Si c’est vrai on verra s’il sait s’en servir.»

 Je regarde Ahmadou ce noir de 2 mètres se déshabiller il retire sa chemise, son pantalon et son caleçon. Hypermusclé, il laisse apparaître une bite déjà bandée aux dimensions impressionnantes, au moins 25 cm avec un gland presque une balle de tennis surmontant une tige épaisse largement plus de 5 cm.

Marie-Claude assise sur la banquette finit son sandwich et boit sa bière. Elle ne voit pas ce qui se passe dans son dos.

Ahmadou s’approche derrière elle et vient poser son engin sur l’épaule de mon épouse.
Marie-Claude se retourne

« Mon Dieu ! Quel morceau ce n’est pas possible »

Elle prend le sexe entre ses petites mains et commence à le branler. Ahmadou s’allonge sur une banquette Marie-Claude tente de le prendre en bouche mais impossible pour elle de prendre ce gland monstrueux dans sa bouche elle se contente donc de suçoter le braquemart sur la longueur, de taquiner le méat et d’aller gober une à une les deux couilles légèrement poilues.

Ahmadou : « viens sur moi salope, ta chatte va pouvoir prendre ma bite elle »

 Il déroule un préservatif sur son sexe Marie-Claude à califourchon sur le congolais guide le monstre de chair vers sa moule. Lentement elle descend au contact du gland surdimensionné, elle écarte les lèvres de sa chatte, et le positionne face à son trou d’amour. Ousman vient avec du lubrifiant qu’il pose sur sa main et demande à ma femme de se pencher sur Ahmadou, il en profite pour lui mettre quatre doigts dans la chatte puis après plusieurs va-et-vient il arrive à la fister. Elle se laisse tomber de tout son poids sur le gland démesuré qui pénètre la brèche ouverte. L’intrépide s’empale sur le sexe hors norme de son amant noir qui se met en mouvement. Très rapidement ma salope couine de bonheur et se met à jouir sur la mailloche qui lui martèle le vagin. Elle s’écroule sur la poitrine du congolais alors que celui-ci continu de la baiser.

Demba caresse le dos et les fesses de la jouisseuse, il en profite pour lui glisser quatre doigts dans l’anus.

 « C’est bon je vais t’enculer ma p’tite pute.»

La coquine « non ça ne passera pas à deux »

Demba « si tu vas voir, ça va passer et tu vas aimer »

Ahmadou bien installé dans la chatte accueillante ne bouge plus. Demba se lubrifie le braquemart et l’introduit doucement et difficilement dans le fion de ma cochonne. Le priape disparaît peu à peu mon épouse gémit de douleur. Des larmes coulent sur ses joues mais elle demande :

« Demba continue je dois y arriver si c’est possible. »

Quand Demba est totalement en elle les deux blacks se mettent en mouvement. Marie-Claude ne cesse de parler

« Je suis remplie comme jamais la douleur est douce c’est bon de vous sentir tous les deux en moi. Faites-moi jouir »

 Ahmadou « la chienne c’est la première fois que je vois une salope pareille prendre deux bites de cette taille ».

Demba « moi aussi mais elle rêvait de se faire baiser par des noirs maintenant elle sait ce que ça fait, n’est-ce pas Traînée tu voulais de la grosse bite de black et être une pute à black cet après-midi ?

Elle « oui je voulais essayer, je ne suis pas déçue. Je suis votre pute et votre vide couille donnez du plaisir»

Ahmadou « Tu ne te plaindras pas d’avoir mal au cul et à la chatte catin ? Tu es une vraie nymphomane! »

Elle « Bourrez moi plus fort défoncez-moi mes trous à bites au point où j’en suis».

Les deux queutards s’activent en elle jusqu’au moment où Marie-Claude jouit et cela dure de longues minutes pendant lesquelles elle crie sa jouissance puis s’écroule avant qu’enfin les deux Africains jouissent à leur tour.

Demba « ma petite salope préférée je t’ai crépi l’intestin une nouvelle fois»

Les deux hommes se dégagent Ahmadou le préservatif rempli d’une impressionnante quantité de sperme, il vient au-dessus de tête de mon épouse lui ouvre la bouche pour y vider son préservatif

« Avale petite pute il parait que tu aimes»

 La gourmande avale sans broncher.

Il présente son énorme queue à peine ramollie à Marie-Claude:

« Chienne nettoie ma bite maintenant »

Elle s’exécute sa bouche et sa langue nettoie la moindre goutte de sperme.
Demba s’approche à son tour ma femme :

« Suce fait disparaître la moindre trace ».

Ousman ouvre les vasistas de la façade et la porte arrière et met la ventilation à fond pensant que c’est fini.

Marie-Claude se lève pour aller se nettoyer.

 Ahmadou dont l’énorme engin est de nouveau tendu ne l’entend pas comme cela:

« Tu vas où comme ça ?

Je n’en ai pas fini avec toi ! Tu crois qu’un petit coup ça me suffit ? Regarde je suis prêt ! »

Elle : « excuse-moi, j’ai déjà beaucoup donné cet après-midi, mais je ne me défilerai pas tu veux continuer ? OK »

Lui : « j’aime mieux ça ! Dis-moi tu veux ma grosse bite dans le cul? »

Marie-Claude: «non Ousman et Demba ont déjà eu du mal à m’enculer »

Ahmadou « ton mari ça lui plaît te voir servir de vide couille pour des blacks ? »

Marie-Claude: « il aime surtout me voir jouir et en plus comme aujourd’hui il s’est fait enculer lui aussi il doit être heureux»

Lui : « c’est bien ! Moi je m’occupe de ton cul et Ousman de ton mec ainsi vous aurez tous les deux le cul cassé ».

Elle : « non s’il te plaît baise moi encore la chatte pas mon cul ta bite est trop grosse »

Ousman fait un signe Demba Jean-Philippe et Koffi me maîtrisent sur la table, Sadio et Jacques tiennent Marie-Claude.

Ousman lubrifie sa queue et passe le flacon à Ahmadou qui fait de même. Ousman se place entre mes jambes tenues par Koffi et Jean-Philippe, Ousman place son gros gland sur mon anus et pousse mes sphincters se détendent il s’introduit dans mon rectum. J’ai mal mais devant Marie-Claudej e dois le supporter.

À côté alors que le sexe monstrueux d’Ahmadou tente de s’introduire dans son cul Marie-Claude crie, elle,:

« Arrête, tu es trop gros tu vas me déchirer ça me fait mal ! »

Ahmadou : « je vais doucement détends-toi salope ! Regarde ta p’tite bite en a une grosse dans le cul il ne dit rien, »

Marie-Claude pousse un grand cri « aïe. Aïe aïe…ouillouillouille tu m’as vraiment déchirée»

Elle sanglote Ahmadou

« Ce n’est rien ! Le gland est passé maintenant ça va aller»

 Ousman sans aucune précaution se meut dans mon rectum avec virilité tout en parlant fort :

« Ahmadou regarde je défonce son mec il aime tellement qu’il bande et miaule comme une tapette. Son trou du cul est accueillant !»

Marie-Claude me regarde, ses yeux sont humides elle m’adresse un sourire crispé en raison de la douleur.

Moi : « chérie J’aime me faire enculer par de grosses queues noires. »

Ahmadou est à présent bien planté dans le fondement de mon épouse il commence à se mouvoir. Lentement il se retire un peu pour revenir au fond des intestins de Marie-Claude qui peu à peu s’habitue.
Les autres se branlent devant le spectacle de notre couple enculé par les deux énormes bites noires Ousman est dans une phase plus violente il se retire de mon cul totalement pour y replonger avec brutalité mon anus est soumis à rude épreuve mais j’adore cette sensation de me sentir envahi par cet énorme pieu. Je suis au bord de la jouissance.
Koffi qui se branle se décide à me baiser la bouche, j’ai du mal à respirer, mais le va-et-vient dans ma bouche et mon cul provoque ma jouissance. Ma petite queue n’en peut plus. Ousman continue à me défoncer le cul et Koffi se déverse au fond de ma gorge. J’avale et dans la foulée Jean-Philippe et Jacques déversent leur sperme au fond de ma gorge.

Ahmadou accélère le rythme avec Marie-Claude:

« Mec regarde ta meuf elle apprécie de se faire ramoner le croupion par une vraie grosse bite de mâle! Pas vrai Traînée ? »

Marie-Claude commence à éprouver du plaisir et elle le fait savoir

« Oui j’aime me faire enculer par ta grosse bite le plaisir dépasse la douleur. Oh oui comme je suis pleine vas-y enculer moi à fond ! encoorre plus fort».

Sa voix est saccadée tellement son corps est secoué par les coups de bites. La verge de Demba est venue occuper la bouche de ma bergère heureuse de sucer ce bel appendice. Une fois la queue bien raide Demba se glisse sous ma cochonne. Il est décidé à la prendre en double avec Ahmadou. Lorsqu’il est en place, il embrasse Marie-Claude à pleine bouche tout en guidant sa queue vers la chatte. D’un coup sec il pénètre le vagin provoquant un nouveau cri de douleur de Marie-Claude dont les yeux sont pleins de larmes.

Les cris de douleur de Marie-Claude ont cessé. La douleur conduit au plaisir. Elle gémit et ne demande plus qu’à jouir :

-« ouiii ! Je n’ai jamais été aussi remplie bourrez-moi à fond baisez bien votre salope blanche».

Ahmadou : « hein salope que tu es une vraie putain, une chienne qui aime se faire bourrer et défoncer par des grosses queues?

Elle : « ouiii !Je suis votre pute je suis écartelée (ce qui n’est pas faux tellement les deux verges d’ébène sont monstrueuses) baisez-moi plus fort je n’ai jamais ressenti un tel plaisir c’est douloureusement bon ».

Ousman s’est retiré de mon cul sans jouir. Nous regardons tous Marie-Claude. Le Sénégalais et le congolais baisent ma femme qui ressemble à une poupée de chiffon entre les deux colosses. Ils ne la ménagent pas et s’agitent sans retenue dans le corps féminin qui semble si fragile.
Ahmadou : « tu verras la bourgeoise tu réclameras des grosses queues et tu aimeras te faire troncher par les blacks»

Marie-Claude se met à jouir

« ouiiiii je viens remplissez-moi de votre jus fécondez-moi c’est bon je jouis»

« Demba : « la garce j’en peu plus je te crache ma purée dans la moule salope »

Marie-Claude: « je te sens bien gicler au fond de moi »

Demba ouiiiiiiiiiii c’est bon »

Elle l’embrasse Ousman vient prendre la place de Demba dans la chatte étirée et lubrifiée Marie-Claude ne bronche pas à cette pénétration elle crie son plaisir qui dépasse largement la douleur même quand Ahmadou sort de son cul pour le transpercer à nouveau. Après quelques minutes de va-et-vient des deux africains Marie-Claude est emportée par un nouvel orgasme et s’écroule sur Ousman.

Ousman propose : « Ahmadou si tu allais casser le cul de la p’tite bite »

 Ahmadou : « pourquoi pas ! Dis-moi petite chienne ça te plairait de me voir enculer ton mec »

Marie-Claude: « oh oui pourquoi pas ! Je suis sûre que ça lui plaira ».

Le congolais quitte l’anus de mon épouse et vient se placer derrière moi.

Jacques vient me verser un peu de lubrifiant sur mon anneau brun il dit

« Allez Ahmadou vas-y, casse le cul de cette lopette je le tiens »

Ahmadou pose son énorme gland sur mon orifice et pousse… Pousse soudain je ressens une grande douleur. Son membre s’enfonce en moi je sens mon intestin se remplir et cela ne s’arrête pas. Ahmadou va et vient il me défonce le cul encouragé par les autres. Malgré la douleur je prends du plaisir j’ai une érection avant de jouir du cul ma petite bite n’en peut plus. L’Africain regarde mon épouse qui assiste au spectacle tout en étant baisée par le patron.

« Ça y est, petite chienne, regarde ton mec aussi à un trou à gosses bites ! Vois comme il aime ! »

Ousman quitte la chatte de Marie-Claude

Appelle :« Les mecs venez tous autour de cette pute pour lui éjaculer dessus »

 Encerclée Marie-Claude reçoit les nombreuses giclées de sperme. Elle est recouverte de foutre et les sept garçons n’ont pas lésiné sur les doses. Le visage est littéralement enduit de sperme épais les seins et la chatte n’a pas été épargnée.

Jacques « Alors Marie-Claude crois-tu que j’ai tenu la promesse que t’ai faite en août ? Tu as assez joui ?»

Marie-Claude: « oui ! Mais je n’en demandais pas tant ».

Demba « et te faire baiser par des noirs ça t’a plu ? Tu as aimé nos grosses queues »

Marie-Claude: « J’avais le phantasme d’un gang bang avec des noirs mais pas avec des zobs aussi gros d’ailleurs Ousman et surtout Ahmadou m’ont littéralement défoncé le cul je saigne»

Marie-Claude se nettoie avec l’essuie-tout puis se lève pour aller au lavabo finir de se laver, je la suis pour l’aider le sperme de Demba lui coule entre les cuisses. Je constate que son anus présente une petite plaie.

À notre retour dans la salle les hommes sont habillés et la salle rangée, l’allée libérée, les vasistas et la porte arrière sont ouverts si ce n’est l’odeur on dirait qu’il ne s’est rien passé. Les hommes sont tous au bar à discuter.

Marie-Claude et moi nous rhabillons et les rejoignons pour un dernier verre. Il est plus de 16 heures et il est temps de partir.

Au moment de dire au revoir Jacques nous, propose, de se revoir lors de notre prochain passage à Lyon et Ousman me tend une carte de visite du bar en disant que nous serions toujours les bienvenus.

Je sors mon téléphone pour appeler un taxi mais Ahmadou propose de nous conduire. Nous disons au revoir à tous ils complimentent mon épouse et nous remercient pour cet après-midi. Marie-Claude et moi leur retournons les compliments.

Nous suivons Ahmadou vers sa Clio et il nous conduit aux urgences de l’hôpital.

Il nous dépose et donne ses coordonnées à Marie-Claude:

« Si vous repassez par Lyon n’hésitez pas je serai dispo pour vous. »

Notre passage aux urgences est un peu délicat pour expliquer le motif de notre visite

Marie-Claude s’est retrouvée à montrer son cul à l’urgentiste d’autant plus aisément qu’elle était nue sous sa robe. Nous avons justifié ces besoins par la participation à un après-midi libertin. De la rupture d’un préservatif.

En regardant il lui dit :

« En effet vous avez dû donner de votre personne »

Puis prescrit une pommade cicatrisante ainsi qu’une apaisante pour sa chatte gonflée et rouge. Il lui remet un double traitement contre le VIH.

Libérés des urgences à 20 heures nous sommes allés chercher les pommades à la pharmacie de garde puis nous avons dîné avant de rejoindre notre hôtel.

Marie-Claude m’a confirmé que malgré la douleur elle avait aimé se faire baiser par les cinq blacks mais après 4h00 de baise elle était fatiguée et courbaturée. Elle ne pensait pas pouvoir aller aussi loin et jouir autant. S’il n’y avait pas ce « putain de sida », elle aurait aimé qu’ils la remplissent de foutre. En plus elle a été très excitée de me voir me faire sodomiser.

Le mardi nous avons joué les touristes et le mercredi nous sommes rentrés sur Bordeaux avec un petit arrêt au musée de la coutellerie à Thiers.

Il a fallu plusieurs jours pour que nous récupérions de nos excès du lundi et que nos anus se fassent oublier et que sa chatte retrouve une sensibilité normale. Nos rapports furent protégés jusqu’à ce que Marie-Claude fasse son test VIH Plusieurs semaines plus tard le test s’avère négatif.

Rassurés, nous pouvons faire l’amour l’esprit tranquille et réserver les préservatifs au libertinage que nous reprendrons immanquablement un peu plus tard.

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings