Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 54

Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Marie-Claude libertine 54 Un samedi libertin tout en contraste

Ce samedi de début mars 2016 mon épouse Marie-Claude hypersexuelle m’a promis des surprises coquines pour satisfaire mon candaulisme. Cet après-midi elle m’entraîne dans une zone commerciale. Dans d’un grand magasin de meuble Marie-Claude m’informe qu’elle a un RDV avec Aïcha et Samir, un couple trentenaire d’origine algérienne qui a répondu à notre annonce dans un magazine libertin de l’époque. Le couple se propose pour que ce sont nos dames puissent avoir une relation lesbienne devant les maris qui restent spectateurs.

Nous les rencontrons dans l’allée près de la zone ou les salons sont exposés, les femmes échangent un moment et nous prenons la direction de la maison.

Après la prise d’un rafraîchissement nous passons tous les quatre dans la chambre, Samir et moi prenons place dans les chaises au pied du lit. Les deux femmes échangent baisers et caresses Marie-Claude apprécient la situation et les caresses de la femme. Peu à peu les coquines s’effeuillent elles apparaissent nues.

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 54
Déshabille n'importe qui grâce à l'intelligence artificielle

L’algérienne sans être grosse est plus rondelette que Marie-Claude sa poitrine est développée et un peu tombante son sexe excisé est complètement rasé. Les femmes, se caressent et se branlent mutuellement l’invitée gémie beaucoup elle demande à Marie-Claude de la prendre avec un godemiché. Marie-Claude prend son gros gode ceinture s’en équipe puis attrape un second gode à peine plus fin (baptisé Boris). Marie-Claude positionne sa compagne de jeu à quatre pattes et lui baise la chatte avec le gode ceinture, une de ses mains positionne le second gode sur l’anus de l’algérienne et tente de l’introduire.

Au pied du lit le Nord-Africain, qui a son pantalon ouvert, caresse un sexe de taille moyenne qui semble avoir du mal à se rigidifier. Les femmes étant déshabillées il se met nu à son tour et s’approche des femmes accouplées. Tout en se masturbant il prend le gode des mains de Marie-Claude pour le planter dans le cul de son épouse. Il fesse son épouse qui sous l’action des deux verges synthétiques jouit bruyamment, lui éjacule rapidement sur le cul de sa femme.

Après une pause les deux femmes retournent sur le lit et reprennent leurs caresses. Couchée en travers Marie-Claude se fait dévorer la moule par la jeune femme.
Cette fois l’algérien s’approche à nouveau il semble décidé à participer. Il attrape sa femme par les cheveux la tire vers la tête de Marie-Claude, dans le même temps il plonge ses doigts dans la chatte de mon épouse. Les deux femmes échangent un baiser elles sont interrompues par Samir qui se fait dominateur.

Samir : « les deux salopes vous allez me sucer la bite une bonne queue de mâle pour vous deux. C’est moi l’homme et vous faites ce que je décide»

Marie-Claude veut réagir mais Samir lui met sa bite dans la bouche lui intimant l’ordre de sucer. Aïcha tente d’aider Marie-Claude mais son mari la prend par le menton d’une main et lui crache à la figure, depuis qu’il change de comportement ça l’excite et le fait bander. La bouche diabolique de mon épouse amène Samir au bord de la jouissance, il sort de la bouche suceuse et se finit à la main, il arrose le visage de Marie-Claude de son éjaculation.

Aïcha sur l’ordre de son homme lèche avec application le sperme qui coule sur le visage de mon épouse.

L’Algérien demande pour aller aux toilettes je lui indique les WC. Pendant son absence Marie-Claude discute avec Aïcha et apprends qu’en réalité c’est lui qui répond aux annonces pour pouvoir baiser les partenaires féminines de sa femme. Après ces révélations Marie-Claude remercie Aïcha de sa franchise et décide de mettre un terme à la rencontre en disant ce qu’elle pensait à ce macho lui promettant de le griller dans la région. Samir part tête basse en compagnie de sa femme. Je me dis que Marie-Claude doit être déçue d’avoir raté sa surprise j’évite donc de lui faire part de mon regret qu’elle n’ait pas pu avoir l’échange qu’elle souhaitait avec Aïcha.

Le soir après le dîner, alors que je suis sur mon ordinateur en tenue décontractée dans mon bureau, la sonnette retentit mais comme mon épouse ferme les volets et verrouille les portes je ne bouge pas.

La porte claque Marie-Claude m’appelle:

« Chéri j’ai un visiteur surprise, tu peux venir te joindre à nous mon invité a apporté le champagne »

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 54
Les dernières inscrites

J’enfile un pantalon et un polo et je vais les rejoindre au salon. Marie-Claude est en compagnie d’un homme assez grand, jeune, crâne rasé, vêtu d’un jean noir et d’un pull noir et blanc il est souriant. Le visiteur Lucas ouvre sa bouteille et sert les coupes que mon épouse a sorties. Nous buvons une coupe en discutant nous apprenons qu’il est militaire puis Marie-Claude de sa main caresse la cuisse de l’invité qui ne tarde pas à lui rendre les caresses. Bientôt Marie-Claude s’attaque à la ceinture du pantalon du visiteur qui se retrouve la queue à l’air. La coquine est heureuse de sa découverte le membre viril d’environ 22cm correspond bien aux très grosses bites qu’elle recherche. Elle se jette sur la verge bandée et la suce avec gourmandise.

Lucas couche mon épouse sur le canapé pour lui sucer la chatte. La vicieuse se pâme sous la caresse de la langue fureteuse du visiteur. Marie-Claude qui trouve que cela n’est pas très confortable entraîne son RDV dans la chambre d’amis. Je place le champagne dans un seau à glace et les rejoins dans la chambre avec également mon appareil photo.
Marie-Claude peut le sucer plus longuement tout en se faisant brouter le minou. Après ces caresses buccales Lucas enfile un de ses préservatifs, il vient se placer entre les cuisses ouvertes de ma cochonne impatiente de se faire donner du bâton. Le don juan glisse ses bras sous les jambes de ma poulette puis il se redresse lentement en posant ses mains de chaque côté des épaules de ma femme il avance son bassin et sa queue vient se loger dans l’atelier de vénus positionné pour recevoir la visite tant attendue du membre viril.

Marie-Claude se fait baiser la chatte avec un plaisir non dissimulé ils sont si excités que très vite ils jouissent tous les deux. Lucas débande à peine il change son préservatif et repart à l’assaut du corridor des braves. Après une longue joute Marie-Claude jouit une nouvelle fois, le baiseur retire son préservatif et progresse au-dessus de ma poupée pour se faire sucer, avant de se finir à la main et cracher son sperme abondant sur la poitrine de mon épouse. La petite vicieuse attire la lance vers sa bouche pour en recueillir les dernières gouttes. Elle suce et aspire le membre reproducteur pour ne rien perdre de la précieuse semence. Elle m’appelle pour m’embrasser et me faire goûter le sperme qu’elle a dans la bouche puis pousse ma tête vers ses seins.

Marie-Claude : « nettoie ma poitrine et régale-toi de son jus »

 Sans attendre je lèche le buste de ma moitié et me régale du sperme qui macule les mamelles. J’aime quand ma chérie me fait profiter de la semence de ses amants cela m’excite énormément.
Lucas nous tend une coupe de champagne que Marie-Claude et moi acceptons avec plaisir Nous profitons de cette pause champagne puis nous sommes retournés au salon pour regarder tout en discutant les photos que j’ai prises ce soir.

Après un moment Marie-Claude s’intéresse de nouveau à la belle queue de Lucas. Elle lui redonne rapidement de la vigueur. La bite devient raide sous le regard pétillant de la coquine fière du résultat obtenu. Elle entraîne Lucas dans la chambre pour se faire baiser encore.

Marie-Claude : « Beau militaire j’espère que tu vas être à la hauteur et me baiser plus longuement tu m’as ouvert l’appétit j’ai encore envie de ta bite»

Lucas : « je vais faire de mon mieux pour ne pas te décevoir mais ça risque d’être intense»

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 54
Génère des photos porno grâce à l'intelligence artificielle

Effectivement le spectacle de cette deuxième phase est à la hauteur de la première partie. Cette fois le chaud lapin se transforme en étalon sauvage. Il positionne Marie-Claude en levrette et possède mon épouse avec vigueur et intensité. Ma libertine embrochée par la dague de l’homme d’action crie son bonheur :

Marie-Claude : « oui Lucas je sens ta queue gonfler en moi j’adore ça. Bourre-moi plus fort je viens !»

 Le queutard l’écoute, accroché à ses hanches, il donne des coups de reins de plus en plus amples et violents.

Lucas : « tu aimes ma bite alors profite en pour jouir cochonne »

L’enfileur garde une cadence élevée quand ma salope est emportée par un nouvel orgasme. Il ralentit enfin le pilonnage de la matrice le temps que ma dulcinée récupère.

Marie-Claude qui s’est écroulée sur ses avants bras commence à se relever.

Elle : « merci Lucas c’est bon, continu, baise-moi, donne-moi encore du plaisir »

Le soldat n’a pas joui sort son braquemart de la grotte intime de ma moitié et s’allonge sur le dos la bite dressée.

Lui : « Maintenant à toi de travailler baise-toi sur ma queue comme une bonne salope »

Marie-Claude enjambe le corps de son occasionnel, la fente dégoulinante de cyprine se trouve à l’aplomb du pieu masculin. Lentement elle se laisse glisser sur le pivot de la joie et posant ses mains sur le torse de sa monture elle commence à sautiller sur le piston de chair. Elle ondule des hanches en frottant son clito sur le pubis masculin. Il lui faut peu de temps pour atteindre les prémisses de l’orgasme, son amant l’attire à lui pour l’embrasser ce qui a pour effet de la décoller du pubis. Mais l’expérimenté baiseur donne de violents coups de reins son braquemart tamponne la matrice de cette dévergondée.

Comment j’ai été transformée en épouse libertine Chapitre 54
Nouveaux profils

Marie-Claude se redresse les doigts crispés sur le torse de son étalon, ses muscles se tendent la tête en extension ses lèvres laissent échapper un long cri de jouissance avant qu’elle s’effondre sur son amant.
Ils restent ainsi quelques instants avant qu’elle se lève laissant couler sur son complice la source de son plaisir.

Je lui donne de quoi essuyer aux deux partenaires, Marie-Claude s’assied au bord du lit, Lucas se lève et vient présenter sa queue décapuchonnée à la gourmande qui s’empresse de gober le membre viril elle le suce avec application. Je vois le visage de Lucas se crisper il est proche du point de non-retour il recule soudainement arrosant de son jus le visage de la gourmande.

Nous finissons la bouteille de champagne puis Marie-Claude et lui passent dans la salle de bains pour se nettoyer un peu pendant que je vais dans le salon mettre les photos sur mon ordinateur portable. Je les trouve un peu longs à revenir aussi je m’aventure à la porte de la salle de bains j’écoute derrière la porte et les gémissements que j’entends ne sont certainement pas dus à la toilette. J’entrouvre discrètement la porte et découvre mon épouse penchée sur le lavabo avec derrière elle Lucas qui la baise. En regardant attentivement je remarque que ce n’est pas sa chatte qu’il baise, il lui défonce le cul. Il ramone énergiquement l’intestin de mon audacieuse épouse qui va au-devant des coups de bite.

Lucas : « ça te plaît de te faire sodomiser par ma grosse bite salope ? »

Marie-Claude : « salopard tu aimes le passage arrière, oui encule-moi plus fort j’aime me faire défoncer le cul »

Bien trop occupés par leur activité ils ne me voient pas. Je referme tout doucement la porte et retourne les attendre au salon. J’en profite pour brancher l’ordi sur la télé afin de facilité le visionnage des photos.

Plus de dix minutes plus tard les deux amants arrivent de la salle de bains Marie-Claude dans son peignoir de bain et Lucas la taille ceinte d’une serviette de bain.

Moi : « Vous avez eu du mal à remonter le courant ou vous vous êtes perdues ? »

 Marie-Claude : « Non c’est juste que ce jeune homme a eu une crampe qu’il a tirée au fond de mon intestin »

Moi : « Bon pendant ce temps j’ai largement eu le temps de vous installer le diaporama, installez-vous je lance la lecture. »

 Les photos défilent chacun y va de son commentaire, ma conjointe se rapproche de son amant et glisse sa main dans l’ouverture de la serviette. La main s’agite sur la verge du jeune homme, évidemment la serviette s’ouvre et découvre le sexe bandé manipulé par ma déchaînée bergère. Sans quitter l’écran des yeux elle s’allonge sur le canapé et pose sa tête sur le ventre de son chevalier et suce le membre dressé.

Le coquin caresse la poitrine de Marie-Claude et sa main descend fouiller la terre promise. Les deux amants s’excitent mutuellement tout en regardant les photos de leur corps à corps. Dès la fin du diaporama ils se lèvent et regagnent la chambre décidée à reprendre leurs joutes sexuelles.

Sur le lit ils se retrouvent tête bêche, Marie-Claude jouit rapidement car Lucas lui suce le clito tout en la baisant avec la main. Le bandeur met Marie-Claude sur le dos et vient se placer entre les cuisses de la belle tout en lui embrassant les seins. L’expérimentée femelle plie ses genoux qu’elle attrape avec ses mains pour faciliter la pénétration du priape dans son antre d’amour. Le sportif en chambre se met en position pour des pompes les mains posées de part et d’autre des épaules de mon épicurienne épouse.

Il commence une série de pompes faciales baisant ainsi la dissolue, les yeux dans les yeux les amants prennent plaisir à cet exercice. Ma douce lâche ses genoux et passe ses talons sur le dos de son baiseur elle l’attrape par hanches et l’attire pour qu’il l’enfile plus profondément.

Marie-Claude : « ouiiiiiiiiiiiiii tu me baises bien j’aime sentir ta queue taper au fond de ma chatte haaaaaa…ouiiii encore je viens ouiiiiii champioooon ! »

Son amant la regarde, elle à la tête tendue, les yeux fermés, la bouche entrouverte émet un ouiii dans un souffle. La jouissance de ma femme est une nouvelle fois intense. Quand elle baise, elle se donne à fond pour ne rien rater du plaisir qu’elle peut en tirer.

L’amateur s’il n’a pas joui n’en n’est pas loin, sa verge toujours bandée quitte l’étui douillet, le couple s’embrasse puis le don juan se redresse et se met à cheval sur le bassin de ma légitime et retire son préservatif.

Le guerrier empoigne son braquemart et l’astique jusqu’à la garde pour enfin libérer sa semence qui jaillit par saccade et se répand sur le ventre de sa partenaire puis il l’embrasse longuement en étalant sa semence sur la peau de ma femme. Marie-Claude attrape la verge à peine dégonflée et entame une masturbation lente mais appuyée, l’organe prend peu à peu ses dimensions maximums.

Lucas : « tu es une sacrée gourmande, tu en veux encore ? »

Marie-Claude : « oui quand je trouve un bon amant j’en profite au maximum »

La libertine se met à quatre pattes elle suce la bite tendue et la coiffe d’un nouveau préservatif et vient chevaucher son étalon. Ce dernier se laisse faire encourageant la cavalière à bien se baiser sur sa bite.

Lucas : « vas-y petite salope saute sur ma queue fais toi jouir petite pute »

Marie-Claude : « j’aime sentir ta bite en moi elle est grosse et dure »

La baiseuse prend encore une fois la route du plaisir et au bout de quelques minutes elle jouit bruyamment et s’écroule sur son amant. Ce dernier la queue toujours raide bascule sur la déchaînée il place les jambes de l’aventureuse sur ses épaules et vient planter son braquemart dans l’œillet de la cochonne.

Le soldat sodomise longuement ma légitime qui se pâme sous la saillie virile de son amant qui branle en même temps le clito de l’intrépide femelle. Marie-Claude jouit une dernière fois avant que le queutard libère sa semence au fond de l’intestin de sa maîtresse remplissant le préservatif.

Après cette dernière joute Marie-Claude et lui sont passés par la salle d’eau laissant la porte ouverte cette fois j’ai pu les voir s’embrasser se caresser sous la douche ma tendre épouse suce son amant jusqu’au bout et elle avale totalité de la sève du bâton de son partenaire. Ils finissent leur douche et se sèchent mutuellement puis Marie-Claude enfile une nuisette, Lucas s’habille avant de me retrouver au salon. Le militaire se tourne vers nous.

Lucas : « je vous remercie tous les deux pour cette soirée, Marie-Claude tu m’as vidé et c’était très agréable, Xavier ton épouse est une partenaire sexuelle exigeante et pleine de naturel, c’est un plaisir de la baiser et de la voir jouir. C’est agréable de rencontrer des partenaires conformes à l’annonce ce n’est pas toujours le cas».

Moi : « je suis heureux de voir que cela t’a plu. Il saute aux yeux que Marie-Claude est satisfaite de ta prestation. »

Nous raccompagnons notre visiteur à sa voiture il part en nous remerciant une dernière fois.

Après le départ de Lucas j’étais dans un état d’excitation intense et nous sommes allés dans la chambre où j’ai baisé ma petite cochonne avec beaucoup de plaisir et d’intensité et notre jouissance fut en proportion. Elle s’est levée pour se laver et à son retour en la serrant dans mes bras j’ai eu de nouveau envie d’elle tellement j’étais excité nous avons de nouveaux fait l’amour avant de nous endormir lovés l’un contre l’autre……

J’ai adoré cette soirée et surtout j’ai apprécié les efforts fait par ma poupée pour organiser les rencontres de cette journée si la première n’a pas été une franche réussite la seconde rencontre a rempli l’objectif visé. Marie-Claude m’a dit avoir apprécié cette soirée et être prête à recommencer je lui suis reconnaissant de ses efforts.

Elle peut me faire des surprises comme celle-ci, il lui reste juste à améliorer le scénario surprise. En tout cas ce beau cadeau qu’elle m’a fait m’a donné envie de la remercier cela va être à mon tour d’organiser quelque chose…

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Naviguer par catégories

Marie Lou téléphone rose

Marie Lou téléphone rose

Tel rose de Marie Lou

tel rose de marie lou