Vous êtes ici : Accueil > Une famille incestueuse se lance dans l’exhibition Partie 10
Confession Intime Histoires taboues Inceste

Une famille incestueuse se lance dans l’exhibition Partie 10

La coquine apprécie le fist fucking et les sextoys

Suite de la partie 9

Marie Claude appela Manon et Julie, à la rejoindre dans la cour

Manon, tu as bien fait de refuser ! Julie n’aurait jamais supporté cette séparation !

Manon tu va connaître Muriel et Damien ils t’aimeront comme nous t’aimons !

Ouf, maman croit toujours que Damien vient seulement lundi !

Marie Claude tu m’as appelé uniquement pour me dire ça ?

Non Julie, tu as commencé quelque chose que tu n’as pas terminer !

Je ne sais pas de quoi tu parles, explique-toi.

Tu m’as mis 4 doigts dans ma chatte, j’aurais aimé que tu me mettes la main entière !

Julie, j’en meurs d’envie fiste moi, je sais qu’aujourd’hui tu n’as pas beaucoup de temps !

Manon, tu veux le faire stp !

Marie Claude, je te laisse avec Manon, ça va être l’heure de déjeuner, je dois aider maman !

Je suis retourné en cuisine pour aider maman à préparer le rapas de midi, lorsque j’ai passé le seuil papa cuisinait maman par derrière maman pencher sur l’évier. Brusquement, il se retira. Sans rien dire, maman changea de place et de position s’allongeant sur la table de la cuisine, elle mit ses jambes sur les épaules de papa qui a repris le travail de pilonnage.

Dans la cour, Marie Claude apprenait à Manon le fist. Elle y arriva à introduire la main entière,

Elle hurlait tellement fort que depuis la cuisine on entendait Marie Claude hurler tellement c’était bon.

Maman et papa cessèrent leur prestation culinaire en laissant la suite pour la sieste.

Papa, tu fais l’amour à maman par étape ! Nouvelle pratique !

C’est à peu près cela !

Julie, appelle les autres, nous passons à table !

Maman ! Avant que Manon et Marie Claude soient là, on ne dit plus rien sur cette histoire stp, sinon ma soirée sera gâchée !

Ah bon tu es de sortie, tu ne m’as rien dit !

J’ai oublié maman !

À ce moment, Marie Claude et Manon firent irruption dans la salle à manger, ce qui coupa la conversation.

Tenez, je n’ai pas fait grand-chose aujourd’hui : spaghettis bolognaise, servez-vous et bon appétit !

Merci !

Le repas se passait normalement sans grande discussion afin de ne pas gaffer et d’éveiller des soupçons, j’ai relancé la conversation avec maman sur la soirée au moment du dessert et du café !

Maman, je peux te demander de l’aide ?

Oui, chérie ! Pour la soirée personnellement je sais comment je vais m’habiller, mais pour Manon j’ai un problème !

Dis-moi Julie au moins le genre de soirée ! Je suis invitée au mariage de Mireille !

Mireille, la fille du député ?

Oui c’était ma meilleure amie au lycée, et elle s’est souvenue de moi.

C’est gentil de sa part !

Maman vient avec dans ma chambre choisir pour Manon une tenue appropriée !

Voilà la robe que je vais porter ! Tu te rappelles, je ne l’ai portée qu’une fois !

Oui Julie elle est très sexy, mais pour la mettre en valeur tu devras porter des bas ! C’est prévu !

Manon voulu mettre cette robe dos nu, mais cette robe n’est pas de circonstance c’est une robe que tu peux porter en plein air ! Une robe de tous les jours !

Marie Claude, profitant de notre absence, se positionna en levrette et demanda à Philippe une sodomie. Philippe n’hésita pas une seconde à l’enculer.

Les gémissements de Marie Claude parvinrent à l’étage, ou elle n’arrivait pas à ce décidé pour Manon.

Maman, qu’en dis-tu de cette jupe ?

Ah ben voilà, avec un chemisier blanc elle sera très belle !

Je vais chercher le chemisier blanc transparent !

Voilà, vous avez encore besoin de moi ?

Non, merci, maman, nous allons nous doucher, nous préparer et tu pourras nous admirer avant de partir !

Manon, tu vas mieux, tu retrouves le sourire !

Oh oui chérie, et grâce à toi et à maman !

Manon, allez sous la douche ! Main dans la main nous avons pris notre douche comme d’habitude ensemble, sans trop de gâteries, puis une séance de maquillage ! Que tu es belle Manon ! Que je t’aime !

Viens chérie, il est temps de s’habiller !

De retour dans notre chambre, j’aidais Manon à s’habiller, je lui tendais son porte-jarretelles, qu’elle mit autour de sa taille, elle enfila ses bas, puis je lui donnais son soutien-gorge, que j’agrafais dans son dos puis son chemisier et sa jupe courte sans être mini 10 cm au-dessus des genoux,

entre-temps j’avais mis mon porte-jarretelles enfilé mes bas il ne restait plu que ma robe longue, j’avais du mal à la passer sur mes fesses puis sur mes seins, Manon m’aida à l’ajuster.

Wouah, chérie, tourne-toi, encore tu vas faire de l’effet !

Oui ! On fera de l’effet est un grand mot, car s’habiller aussi chic juste pour bluffer maman !

Manon, le jour de notre mariage, je vais te faire plaisir, je porterais cette robe !

En plus Julie elle est fendue haut sur tes cuisses l’ont aperçois ta peau nue au-dessus des bas,

Aller Manon n’oublis pas ton sac à main,

arriver dans le salon Papa, maman et Marie Claude, admiratifs nous félicitaient Maman nous appelait les princesses !

Ils nous accompagnaient jusqu’à la voiture. J’avais du mal à m’assoir, j’étais obligé de trousser ma robe jusqu’au-dessus des genoux pour que je puisse au moins débrayer et embrayer.

Marie Claude me rappela les instructions et papa nous ouvrait le portail. Nous voilà partis pour une heure et demie de route environ, hors embouteillages.

Manon voulut en savoir plus sur Muriel et Damien, question de sexe et entre Damien et sa belle mère.

Pour Manon, ce n’est pas Damien qui l’intéresse le plus, bien entendu si ce dernier demande gentiment de faire l’amour, elle ne dira pas non.

Elle voudrait savoir si Muriel accepte une relation saphique avec elle, dans la première minute de leur rencontre, avant même avoir fait connaissance.

Tu a de ses idées Manon, je ne peux pas te répondre, tu n’as qu’à lui demander dès son arrivée ! Ce qui est certain qu’elle va te faire une bise sur la bouche, je ne crois pas que cette bise veut dire qu’elle va sans crier gare te sauter dessus pour te baiser.

La seule chance que tu peux avoir de coucher de suite avec elle est qu’elle accepte ta langue de suite, tu peux toujours essayer, mais cela m’étonnerait qu’elle le fasse en public à la gare.

En cas de refus tu as une seconde chance en voiture.

Tu sais très bien que je n’aime pas circuler à Strasbourg, Damien a plus l’habitude, il prendra le volant, je serais à ces côtés et toi à l’arrière avec Muriel, tu pourras alors retenter ta chance.

Manon troussa soudainement sa jupe.

Que fais-tu Manon ?

Je refixe mon bas ! Je croyais que tu allais déjà les retirer !

Strasbourg 5 km c’est à partir de la que, je ne suis pas rassurée, alors stp Manon retire ta main de sous ma robe ça me trouble, la main qui depuis le départ caressait la cuisse sous la robe, en la retirant elle dégrafait un bas ;

Manon, ça ne va pas ?

Oh si très bien Julie Chérie ! Tu n’as qu’à fixer ton bas une fois arrivé à la gare, mais pas dans la voiture, en public !

Julie gara sa voiture sur le parking de la gare.

Manon, nous avons une demi-heure devant nous, on fait une petite promenade en amoureuse !

Oui Julie, passe sur le trottoir d’en face là ou il y a beaucoup de piétons, alors tu auras le droit de fixé ton bas !

Nous traversons la place et arrivée sur le trottoir, elle me donna le top ; j’écartais le pan de ma robe cherchait la jarretelle et fixait mon bas, sous le regard d’hommes comme de femmes très étonné pour certaines qu’une jeune porte encore des bas et un porte-jarretelles, alors que la mode est au collant.

Main dans la main, nous nous promenons en faisant du lèche-vitrine en contemplant les robes, jupes, pantalons, etc.

Chérie, tu sais ce que tu devrais faire ?

Non ! Mais tu vas me le dire !

Enlever ton soutien-gorge !

Quoi ? Ici en pleine rue devant tout le monde ! Tu es folle, Julie ?

Non, Manon, on va boire un café, tu te rends aux toilettes pour le retirer !

Nous rentrons dans un café, je commande 2 cafés, Manon avale le sien en vitesse, se rend aux toilettes. Pendant ce temps je règle les consommations et attends son retour. La voilà sortant des toilettes soutien-gorge dans la main et nous sommes sortie du café en direction de la gare.

Manon allait presque déclencher une émeute, son chemisier blanc ne cachait rien de ses seins et l’excitation dressait ses tétons. Au passage elle jeta son soutien-gorge dans la voiture et toujours main dans la main, nous sommes allés attendre Muriel et Damien.

Comme d’habitude, le train accusait 10 minutes de retard. Pour éviter que des personnes mal intentionnées veuillent embêter Manon, elle se tourna vers moi ainsi et ses seins nus étaient moins visibles.

Le hall d’arrivée était noir de monde, il était difficile de savoir si Damien venait du côté droit ou gauche, la seule chose que Damien savait c’est que nous attendons à la sortie des quais, je tournais le dos aux voyageurs tenant serré contre moi Manon,

Quand une main se posa sur mon épaule, je me suis effrayé, croyant une agression, c’était Damien, je tombais dans ces bras, il m’embrassait, sa langue chercha, la mienne attend Damien !

Damien, je te présente Manon, ma compagne !

Bonjour Manon, ravi de faire ta connaissance on se fait la bise ! Oui bonjour Damien suis ravie de connaître le frère !

Muriel tomba dans mes bras m’embrassa longuement.

Manon je te présente Muriel, Muriel je te présente Manon,

Muriel embrassa Manon, je suis très heureuse pour toi et Julie !

Merci, Muriel, Julie m’a beaucoup raconté sur toi !

Julie vient on part d’ici je ne suis pas rassuré,

Manon, tu n’as pas mis de soutien-gorge sous ton chemisier transparent ? Si, mais Julie m’a demandé de l’enlever avant,

cela ne m’étonne pas d’elle,

Damien hé sœurette ou comptes-tu aller en robe de soirée ?

Ne m’en parle pas Damien ce qu’il ne faut pas faire pour bluffer maman !

J’ai raconté à maman que Manon et moi nous sommes invitées au mariage d’une ancienne copine ;

Elle t’attend toujours pour lundi,

Venez, nous avons beaucoup de choses à nous dire !

Damien le diner est toujours d’actualité ? Oui, bien entendu et j’ai réservé !

Damien tient les clés !

Après avoir chargé les valises, je m’installais à côté de Damien, Manon et Muriel derrière.

Après avoir informé Damien de la marche à suivre afin de créer la surprise à maman, Damien estima que Marie Claude gère pour le mieux possible. Le plus difficile est lorsque papa quitte la chambre pour me laisser la place !

Nous sortons de Strasbourg, je me tourne vers Muriel qui somnolait,

Muriel, tu vas bien, ta grossesse se passe bien ? Oui pour le moment tout va bien !

Manon, déboutonna son chemisier, le retira et remis le soutien-gorge, Muriel l’agrafa, ce qui allait, les rapprochés ; elle remit son chemisier et à partir de ce moment-là elle osa prendre la main de Muriel et comme elle à l’habitude avec moi, se blottir l’une contre l’autre.

C’est à ce moment-là que je profitais pour raconter à Damien et à Muriel ce qui est arrivé à Manon.

Au fil de mon récit, Manon posa sa tête sur l’épaule de Muriel qui a compris de suite que Manon cherchait du réconfort.

Julie lui raconta ensuite ce qui venait d’arriver récemment avec Romain.

Damien, Manon a besoin de ton aide, elle te fera voir la lettre qu’elle a reçue de Romain !

À l’arrière, Muriel caressa la joue de Manon ; quand la main de Manon se posa sur le ventre de Muriel à travers la robe de grossesse. Muriel prit alors cette main troussa le bas de sa robe et posa alors la main de Manon sur le ventre nu, elle caressait le ventre puis descendait vers le bas ventre.

Muriel écarta ses cuisses, laissant la main de Manon caresser sa chatte.

La vue de Manon, caresser la chatte de Muriel, m’excita, et je n’hésitais pas à poser ma main sur le sexe de Damien à travers son pantalon.

Damien me dit d’attendre, car nous arrivions au restaurant. Il gara la voiture et avant de descendre il demanda à voir cette lettre. Après lecture, il demanda à Manon si elle a son portable.

Non Damien, je l’ai à la maison ! Pas grave tu me le donnes demain pour voir si je trouve des traces de photos et de vidéo !

C’est à ce moment-là que Muriel repris la main de Manon la posa à nouveau sur son ventre ;

Manon tu sens mon bébé il me donne des coups de pied, je suis contente Julie tu va être tata !

Muriel n’oublis pas Manon, elle fait aussi partie de la famille.

Aller venez, allons diner !

Manon ne quittait plus Muriel, la serveuse nous installa, et en nous remettant la carte, demanda si nous prenons un apéritif, Damien s’autorisa un pastis, Muriel un jus d’orange, Manon et moi un kir royal.

Muriel n’arrêta pas de s’agiter tellement son bébé donnait des coups de pied et de coude, Damien dit ce sera un footballeur !

Comment ça ! Je croyais que tu ne voulais pas connaître le sexe du bébé.

Muriel répondit ; Julie ne croit pas ce que dit Damien, je veux avoir la surprise, que ce soit un garçon ou une fille, mon amour pour mon bébé sera le même !

Damien, et toi pour ton travail tu reste du côté de Paris encore longtemps ?

La est le problème Julie, mon contrat à Paris se termine dans 4 mois au moment ou Muriel doit accouchée, il était prévu au départ que je revienne dans la région, mais rien n’est défini !

Muriel et moi avons décidé qu’elle va revenir à la maison d’ici 2 mois pour accoucher dans la région,

Tu ne pourras même pas assister à la naissance de ton enfant ?

J’espère que si !

La serveuse nous servait les apéritifs et prit la commande des repas !

Pendant le service de l’apéritif, Damien remarqua à peine que ma longue robe fût fendue jusqu’au haut de la cuisse droite.

Tout en nous parlant de sa vie professionnelle, une main s’inséra par la fente qui se posa sur ma cuisse et joua avec l’attache des bas puis remonta vers mon bas ventre ; il se rapprocha discrètement de moi me souffla à l’oreille Julie passe ta main sous la nappe tu trouveras ton jouet d’antan. Je m’assurais que personne ne nous regarde, il souleva légèrement la nappe permettant le passage de ma main, trouvant le jouet que je branlais lentement.

Ces jeux nous les avons arrêtés, car le risque d’être découvert devenait trop grand.

Le diner se terminait, Damien réglait l’addition et nous quittâmes le restaurant pour la prochaine étape !

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Affamées de grosses bites

Son amant est un black avec une vraie BBC

Bons plans coquins

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher