Vous êtes ici : Accueil > Enfermée dans un magasin, partouzée par les gardiens
Confession Intime Histoires taboues

Enfermée dans un magasin, partouzée par les gardiens

Enfermée dans un magasin, partouzée par les gardiens

Salut,

J’ai 24 ans, je m’appelle Corine et j’habite Paris. Depuis toujours, je suis une grande coquine. J’ai l’habitude de faire du sexe hardcore, en pluralité et même des fois inavouable. Donc ce que je vais vous raconter a été pour moi une expérience extraordinaire.

Il y a quelques mois, je suis allée dans un grand magasin que je ne citerai pas. Ils nous ont invités à aller rejoindre les caisses parce que le magasin allait fermer. Juste avant de sortir, je suis allée aux toilettes pour une envie pressante. J’ai posé mes sacs devant la porte et je suis allée faire pipi. Sauf qu’au moment de sortir, le verrou m’est resté dans la main. La misère ! Un grand moment de solitude comme dit l’autre lol.

J’ai tapé, j’ai crié, et je me suis dit que quelqu’un allait me voler mes sacs devant la porte, etc. Il s’est passé 1 h 30 avant que quelqu’un n’entre dans les toilettes. C’était bizarre. J’ai eu une sensation qui a fait que je me suis tu. C’était deux gardiens d’après ce que j’ai compris à ce moment-là, sauf qu’ils ne faisaient pas leur ronde. Ils venaient se mettre à l’écart pour faire des cochonneries. Tout cela m’excitait et j’ai commencé à me caresser. Je n’avais pas de quoi les regarder. J’étais frustrée ! Et à force de tourner et de virer dans les toilettes, j’ai fini par faire du bruit et par attirer leur attention. C’est là qu’ils ont remarqué les sacs devant la porte. Ils ont déverrouillé les toilettes et m’ont trouvée.

Tout le monde était gêné. Je leur ai raconté comment je m’étais retrouvée coincée au moment de la fermeture. L’un d’entre eux avait toujours la bite à l’air. Je leur ai dit de ne pas se gêner pour moi et qu’il pouvait continuer leurs petites affaires. Je leur ai dit par contre il y avait une condition, j’avais envie de les regarder. Et là j’ai été surprise. Un des mecs a pris mes affaires, l’autre m’attrapait par le bras et ils m’ont emmenée dans leur petit local. J’ai cru vraiment que j’allais avoir des problèmes. En réalité, ils m’ont emmenée dans un endroit plus confortable et surtout à l’abri de toute découverte par quelqu’un d’autre.

Je les ai regardés faire et je me caressais pendant ce temps. Les hommes sont ensuite venus vers moi et on a fait un trio de folie. Ils ont compris que je n’allais pas leur faire d’ennuis et surtout j’étais une grande coquine consentante. On a tous eu l’occasion de passer un agréable moment et c’est ce qu’on a fait ! Je les ai autorisés à me prendre en double pénétration. Ça a duré une bonne heure et demie ! Je ne croyais pas tomber sur des mecs endurants à ce point-là ! En plus ils étaient plutôt mignons ;). J’ai quand même réussi à les faire jouir. Je n’ai pas voulu qu’ils jouissent sur moi alors je les ai fait jouir l’un sur l’autre. Cela m’a beaucoup excitée !

Après tout cela, ils m’ont accompagné à la sortie du magasin et ils m’ont évidemment proposé de revenir à n’importe quel moment. Très souvent, je pense cette histoire et à ce moment-là, et je me dis qu’un de ces jours, il faudrait que je fasse un petit saut dans ce magasin au moment de la fermeture.

Merci de m’avoir lue et aux tauliers de publier ma confession intime.

Corine.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Rencontres

Webcam Skype

telrosegol

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps