Fétiche - BDSM Histoires taboues et histoires de sexe Récit érotique

Histoire de sexe Aline 18 ans va vivre un amour trop passionnel Chapitre 4

Histoire de sexe Aline 18 ans va vivre un amour trop passionnel Chapitre 4
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Attention Cette histoire se termine mal et peut choquer certaines personnes. A lire par un public averti.

ALINE PERD SES PUCELAGES

Elle redonne vie à sa queue et elle le chevauche en s’enfonçant sa queue dans sa moule baveuse. Elle s’assoit sur ses cuisses avec sa queue enfoncée dans son vagin.

– Une vierge et son fiancé ? Léa a eu une idée vraiment originale pour cette soirée. La dernière fois, elle avait invité un couple de Noires, l’homme et la femme sénégalais. Lui était un vrai colosse. Il nous a toutes sodomisées, après que l’Amiral a obligé Léa à le sucer

et avaler son jus. Moi, j’ai bien aimé la femme, elle avait une langue râpeuse.

Muriel n’arrive pas à faire bander bien dur Michel. Elle s’adresse à Léa qui suce Pierre.

– Dis donc Léa ? Il va falloir le remonter ce jeune. Léa recrache la bite de Pierre et répond.

– J’ai se qu’il faut ? Marc intervient. – Rien ne presse ? Nous allons d’abord nous occuper de la petite ! Le plaisir d’Aline provoqué par la langue habile de Christelle est stoppé par les paroles de Marc. – Puisqu’elle a deux virginités à perdre ? Nous allons les prendre en même temps, Pierre et moi. Proclame Marc.

Il s’approche dans le dos d’Aline et lui empoigne les seins en l’attirant contre son torse. – Ça ne doit pas être courant de perdre deux virginités en une seule possession ? Généralement les vierges ne débutent pas dans une partouze ? Muriel surenchérit. – Pendant que vous y en serez, elle pourra réanimer l’Amiral avec sa bouche ? Aline ne sent plus les doigts inquisiteurs de Marc dans son entre jambes. Ses paroles là, viennent la faire trembler d’une peur qui se refuse à la quitter.

Marie s’approche de Muriel. – A votre place, je la requinquerai un peu cette petite. On sait ce qui arrive, lorsque Christelle a entreprise une femme. Elle doit être sur les genoux la petite ?

– Nous la ramènerons bien nous même ? Répond Marc en claquant les fesses d’Aline.

Marie s’accroche aux hanches d’Aline en s’accroupissant derrière ses fesses. – Tu veux que je te lèche un peu pour calmer la brûlure ? C’est ce qu’il y a de meilleur.

La langue de Marie lèche et s’enfonce dans l’anus d’Aline ? Elle constate que c’est vrai ce que Marie a dit. Aline croit qu’il n’y a pas de meilleur calmant. Ensuite, sa langue abandonne son petit trou pour descendre dans sa moule heureuse de l’accueillir. Marie pousse Aline à s’asseoir sur le divan jambes écartées. Elle continu de lui bouffer la chatte. Ils regardent tous Marie brouter Aline qui ferme les yeux pour mieux jouir de cette langue agile et douce qui sait la mettre en confiance.

Léa proclame :

– On dirait qu’elle récupère vite ? Une sacrée affaire cette petite ? Aline râle de plaisir et en ouvrant les yeux, elle voit Marc et Pierre jouer aux dés pour savoir par quel côté ils vont la prendre. Pour, elle le cauchemar ne que commencer. Cette fois-ci c’est le tour à Aline de participer pleinement à la partouze. Léa s’approche d’Aline avec un tube de lubrifiant intime. – Avec toi, on va prendre des précautions ? Comme tu es vierge, tu ne seras pas prise à sec ?

C’est Pierre qui a gagné le droit de prendre le pucelage d’Aline et Marc prendra celui de son derrière. Aline compare leurs sexes, elle trouve qu’elle a de la chance. Celui de Pierre est plus gros que celui de Marc, qui lui défoncera moins douloureusement son petit trou. Pierre se saisit d’Aline, Alors que Marie suce la bite de Michel. – Viens ma jolie ? Nous allons passer aux choses sérieuses.

Pierre qui bande dur s’assoit avec le creux de ses genoux sur le bord du canapé. Il prend les mains d’Aline et l’attire pour qu’elle monte sur lui. Léa intervient de derrière Aline.

– Elle est vierge, On ne peut pas de lui demander de s’emmancher elle même ? Elle fait coucher Aline à côté de pierre et lui écarte les cuisses, elle a un tube de lubrifiant intime à la main.

– Il vaut mieux que tu le prennes sur le dos, ensuite, vous basculerez pour offrir ses fesses à Marc.

– Je crois que tu as raison.

Avoue Pierre en s’insinuant entre les lèvres de la moule d’Aline. Léa intervient encore une fois en repoussant d’entre les cuisses d’Aline, la main de Pierre.

– Je vais lui mettre du lubrifiant intime, ensuite elle sera prête ? Avant que Léa enduise la moule d’Aline de lubrifiant, Christelle pose sa main sur le bras de Léa. – Laisse moi d’abord l’essayer ? Si je la conduis à la jouissances ça ne peut que l’aider. Elle s’accroupit entre les cuisses d’Aline qu’elle écarte et plonge sa bouche sur le berlingot d’Aline. Qui sent le souffle chaud de Christelle sur sa vulve et ça lui fait du bien.

Tout en appréciant les caresses de Christelle, Aline voit que Marie a réveillé la virilité de Michel grâce au travail de sa bouche et de sa langue. Aline se couche en arrière en soulevant son fessier pour mieux s’offrir à la langue qui astique et suce son clitoris qui se dresse de bonheur. Elle râle fort de plaisir. La langue de Christelle glisse entre les lèvres de sa moule. Aline ferme les yeux en enfouissant ses doigts dans la chevelure de Christelle ? Emporté par le plaisir, elle clame sa jouissance.

Marie, délaisse la queue de Michel en tournant la tête vers la vierge. – Moi ? Je m’occuperais bien de son cul ? Un cul de vierge, je n’en ai jamais léché. Pierre repousse Christelle d’entre les cuisses d’Aline. – Il est temps de passer à l’acte à présent. Ou lubrifiant froid appliqué par Léa, remplace la douce et humide langue de Christelle. L’heure du sacrifice arrive.

– Ça y est ! Elle est prête. Pierre vient prendre place entre les cuisses d’Aline qui redresse le dos sur ses coudes.

Jambes relevées, cuisses écartées. Aline est en position pour le sacrifice de sa virginité. Pierre saisit une main d’Aline et la pose sur sa queue ? – Caresse la un peu ma belle ? Elle n’a jamais fait ça, elle en a déjà sucé une, mais jamais en masturbé une ? Elle glisse sa paume le long de la tige. Ensuite, elle empoigne le gland entre le pouce et l’index. Pour descendre et remonter le prépuce et il semble apprécier ça. – Ça ira comme ça ?

Pierre se couche sur Aline et lui passe une main dans ses cheveux en approchant son visage du sien. Elle boit que son visage est plus dur et ça lui fait peur.

Pierre avance sa queue vers la moule d’Aline. Il frotte son gland entre les lèvres de sa moule qu’il écarte.

Ça fait un effet extraordinaire à la vierge, qui préfère s’imaginer que c’est son Michel qui dans un instant va lui prend sa virginité.

Pierre vient, d’une seule poussée, enfoncer sa queue dans la moule d’Aline en lui déchirant l’hymen. Ensuite Pierre se retire de sa moule pour reprendre son élan et s’enfoncer à nouveau dans ce puits qui sera fait à présent pour l’amour.

Des larmes montent aux yeux d’Aline, car la queue qui s’enfonce en elle comme un pic. Elle en ressent une atroce brûlure. Elle se lamente de douleur. – OH ! NON ! NON !

Christelle vient réconforter Aline.

– C’est l’épreuve pour devenir femme, nous y sommes tous passés. Bien sûr, il y a des sauvages comme Pierre, si tu avais connu l’Amiral ?

– Fiche lui la paix à cette môme ? Lui dit Pierre en la repoussant du bras. Il semble à Aline que Pierre ne puisse la pénétrer plus loin dans son vagin. L’Amiral vient croiser les pieds d’Aline au dessus des reins de Pierre. Ainsi, elle est encore plus ouverte et elle s’aperçoit que Christelle avait raison, ça lui de moins en moins mal.

Pierre se couche sur Aline et colle sa bouche à la sienne. Elle répond en amoureuse à son baiser. Leur langue et leur salive se mélangent. Ce baiser, fait tomber les barrières d’insoumission d’Aline, elle fond sous ce baiser d’amour. Elle croise ses bras derrière la nuque de Pierre qui la baise doucement.

– Reste accroché comme ça à moi ?

Un frisson parcourt le corps d’Aline ? Elle sait qu’elle doit être au dessus de Pierre pour que Marc ? Il n’y a plus de volupté en elle, une peur panique la remplacée.

Elle se redresse et elle voit Michel debout devant elle. Son regard l’implore, devinant sa révolte. Marie, vient poser ses mains sur les fesses d’Aline. Elle appuie dessus pour qu’elle baisse sa moule sur la bite de Pierre. Ceci fait, Marie écarte les fesses d’Aline qui se laisse faire. Surtout que Marie embrasse et pénètre son anus avec le bout de sa langue. Elle lui fait une feuille de rose. Sous la caresse de la langue de Marie, Aline s’anime, la houle de son ventre se remplit de plaisir.

Malgré ça, elle voit la main de Muriel prendre en main la queue de Michel. Tandis que Christelle approche son visage vers le sexe de son amie. Muriel chevauche Michel, pendant que Christelle chevauche la bouche de Michel qui lui bouffe la moule. Pendant qu’elle roule une pelle à son amie Muriel.

Il y a la langue de Marie qui vrille délicieusement l’anus d’Aline qui râle de plaisir.

– OOH ! C’est trop fort ? Je vais…

Une main, tend une petite poire de lubrifiant à Marie. A la manière d’un suppositoire, elle enfonce légèrement l’extrémité de la poire dans l’anus d’Aline. Elle sent l’onctueux et

glaciale lubrifiant lui pénétrer l’anus ? L’angoisse et la peur reviennent interrompre le plaisir de la feuille de rose.

Pour accentuer sa réprobation de la situation, elle voit que son Michel qui bande bien raide, dans la bouche de Muriel qui accueille la bouche de Christelle entre ses fesses.

A présent, voilà que Marc pose le gland de sa bite sur l’entrée des reins d’Aline. Il lui semble qu’il est plus gros que celui de Pierre et de L’Amiral ? Il pousse son gland dans le conduit lubrifier.

– NON ! C’est trop gros ? Cette fois, ça la brûle encore plus, elle sent son cœur battre dans son anus. Elle crie en panique.

– NON ! Ça fait trop mal ! Arrêtez ? NON ! – Le gland est bien renté, le reste ne sera rien à présent ?

Aline a l’impression d’être défoncée ? La douleur est atroce, alors que la bite de Marc s’enfonce de plus en plus loin dans son boyau. Aline pleure, car elle n’en peut plus. Tandis que Muriel suce la queue triomphante de Michel. Marie s’adresse à Muriel.

– Tu l’as déjà eu toi, a mon tour de le prendre. Elle s’assoit sur le bord du divan et offre sa chatte à Michel en écartant les cuisses. – Viens ? Baise moi ? Je veux te sentir tout au fond de mon ventre.

Marc, bien enfoncé dans les reins d’Aline qui sent ses pois pubiens contre ses fesses, ne bouge plus. Alors, qu’Aline ne ressent plus de douleur dans ses reins. Ce qui la détourne de sa situation actuelle, c’est que son Michel possède Marie en criant sa jouissance.

Malgré sa jalousie, ça l’excite et elle a envie que ses deux amants qui la possèdent se mettent en mouvement dans son corps. Elle les y incite en remuant ses hanches. Alors, c’est le signal pour les deux amants qui se mettent un mouvement. Elle redresse son dos avec ses bras tendus.

Aline râle rapidement son plaisir. – OORRH ! OUIII ! C’est trop fort ! OOOH ! OUIII !

Aline est envahie par une volupté qui lui secoue le corps, tands que les deux queues s’enfoncent en elle. Pierre lui pelote les seins. Un éclair lui traverse la tête, lorsque le rythme s’accélère. Marc ? Pierre ? Marc ? Pierre ?

Elle n’a plus mal, elle est envahie par une volupté totale. L’Amiral pointe sa queue devant le visage d’Aline.

– OH ! OUI ! Donnez ? J’ai envie de la téter ? Donnez ?

Clame Aline en ouvrant la bouche. Elle aspire la queue dans sa gorge. Ses deux amants qui ont pris ensemble leur rythme en commun font avancer la bouche d’Aline ? sur la queue de l’Amiral à chaque coup de queue.

Marc est le premier à jouir. Aline sent la chaleur de sa semence envahir son boyau. Ensuite, c’est Pierre qui inonde le puits d’amour d’Aline qui est terrassé par son premier orgasme de baise. Elle en avale la queue de l’Amiral en gorge profonde. Elle veut aussi boire la semence de l’Amiral. Elle fait ce qu’il faut pour y parvenir.

– Pas de ça petite ! Ce n’est pas dans ta bouche que je veux venir ? C’est dans celle de ton amoureux que je veux me répandre. Vois comme il jouit dans le ventre de Marie ? Elle aime ça la salope !

L’Amiral fait le tour du divan pour se retrouver derrière la tête de Marie qui se fait baiser copieusement par Michel.

– OH ! OUII ! Vide toi bien en moi ? C’est chaud ! C’est bon ! Clame de jouissance Marie, qui avec une main derrière la nuque de Michel, lui descend la tête. Pour que sa bouche soit à la portée de la bite de l’Amiral qui s’est approché, la bite tendue dans sa main. Michel écarquille les yeux envoyant la bite très prêt de sa bouche ?

OH ? Il veut que ce soit moi qui suce sa bite, encore humide de la salive d’Aline ? J’en ai la nausée. Mais ?

Toujours prise en sandwich entre Pierre et Marc, Aline voit la queue de l’Amiral s’enfoncer dans la bouche de son Michel ?

Ils sont tous là, à regarder la bite de l’Amiral s’enfoncer entièrement dans la gorge de son Michel. Pendant que Marie, la tête en arrière, avec encore la bite de Michel dans son ventre, lèche les couilles de l’Amiral.

– Il s’en tire très bien ! Je vais essayer de faire durer le plaisir plus longtemps tellement qu’il le fait bien ?

Aline voit la bite avancer et reculer dans la bouche de son amoureux comme dans une chatte. On voit les joues de Michel se creuser d’aspiration lorsque le membre s’enfonce dans sa gorge. Michel a empoigné d’une main la bite qu’il suce avec brio.

– Oh ! C’est bien ! Aspire bien ma queue ? Tu te débrouilles bien avec ta langue ! Tu t’y prends bien ! L’Amiral jouit dans la gorge de Michel qui : Il jouit ? C’est chaud, ce goût salé ne me dégoûte pas ? Je veux tout prendre à cette bite qui m’a enculé. Je vais lui vider les couilles à ce salaud.

Christelle proclame : – Voyez ? le môme ! Il aime ça. Il ferme bien ses lèvres sur la pine pour pas en perdre une goutte ? Voyez, comme il l’aspire ? La bite molle quitte la bouche de Michel qui se retrouve avec la femme de l’Amiral qui lui roule une pelle en empoignant sa queue. Pierre qui est le seul encore dans le ventre d’Aline se remet à lui donner des coups de reins. Elle ferme les yeux afin de savourer cette nouvelle possession dans la moule graissée de sperme.

Muriel redonne vie à la queue de Michel. – Tu vas me prendre par derrière, dommage que tu ne sois pas plus gros ? Dit elle en lui astiquant son membre. Elle lui présente ses fesses. – Ta copine a eu de la chance d’être sodomisé par Marc. Lui, quand il encule, on le sent passé. Oh ? Attends un moment, je crois que Léa va nous faire une démonstration ?

Tout en jouissant sous les coups de bite de Pierre, Aline regarde les autres couples. Marc et l’Amiral sont dans un fauteuil avec un verre à la main.

Muriel revient avec un verre plein qu’elle offre à Michel et lui chuchote quelque chose ?

– Où est madame Léa ?

– Elle va revenir avec ses petits instruments ? – Quels instruments ? – Des godemichés ! Elle va nous en faire une démonstration. Ça nous remettra en appétit.

Plus loin, Marie agenouillée entre les cuisses de Christelle, débusque avec sa langue les restes du plaisir de Michel dans sa moule.

– Oh ! OUI ! Vas y avec ta langue gourmande, aspire ? OORR ! OUIII ! Plus profond !

Pierre et Aline se séparent afin de regarder Léa leur montrer son anus qu’elle enduit de gel lubrifiant. Elle enfonce son doigt et le fait aller et venir dans son trou de balle. Elle excite ses invités qui sont silencieux face à ce spectacle qui les excite. Muriel pose une main derrière la nuque d’Aline.

– Pas mal ma petite ! Et ce n’est que le début ?

Muriel a raison, Léa vient de prendre en main un très gros godemiché, qu’elle présente devant sa chatte béante. Muriel assise sur les cuisses d’Aline, lui susurre. – Je l’ai essayé une fois et je n’ai pas réussi à le faire rentrer. Même Marie n’y est pas parvenue. Il n’y a que Léa pour le supporter. Elle en a vu d’autre ? Regarde, elle a réussi.

Léa se met à quatre pattes sur le tapis et pousse le godemiché dans sa chatte. Elle en tient un autre dans son autre main. Elle fait un signe de tête à Christelle qui vient se coucher entre les cuisses de Léa, avec sa tête sous son entre cuisses.

 

Elle se saisit du godemiché qu’elle fait lentement aller et venir dans la moule de Léa.

Les hommes bandent à nouveau, ainsi que Mr Ange qui vient d’arriver. Léa place le second godemiché devant l’entrée de ses entrailles. Elle commence à le pousser à l’intérieur de ses reins. Marie vient l’aider à faire pénétrer l’engin dans son fondement. Les deux femmes baisent Léa avec les deux godemichés. Elle commence à pousser des râles de plaisir de plus en plus fort. Un orgasme terrasse Léa sous la cadence infernale que lui affligent Marie et Christelle.

Aline s’absente un court instant aux toilettes. Quand elle revient, Léa est prise entre Christelle et Marie qui sont équipées de gode- ceinture. Marc sodomise Marie, ainsi que Pierre sodomise aussi Christelle. Muriel bouffe le cul de Pierre pendant que l’Amiral la sodomise elle aussi.

Michel est de nouveau tendu et gonflé. Aline est persuadée qu’il avait des aphrodisiaques mélangés dans les boissons, pour être aussi facilement excitable.

– Aline ? Occupe toi de l’anus de Marc et toi Michel celui de l’Amiral. Proclame Léa. Les deux amoureux se regardent un court instant avant de rejoindre le groupe.

Aline doit se mettre à quatre pattes pour atteindre l’anus de Marc. Elle plante directement sa langue dans l’anus de Marc. Elle entend Marie gémir de plaisir sous la queue qui lui bourre l’anus. Son sa langue, elle sent les fesses de Marc frémir, quand soudain, sans qu’elle s’y attende. Mr Ange vient de l’enculer bien à fond aidé par le sperme de l’ancien visiteur. – Continue de lui bouffer le cul ! Ordonne Ange en lui poussant sa tête entre les fesses de Marc.

Marc donne un grand coup de rein, ce qui repousse le visage d’Aline. Elle ne bouge pas, car elle est dans un état second sous la sodomie de Mr Ange. Elle relève la tête sous le plaisir qui monte de ses reins. Là ? Elle voit que Michel encule l’Amiral bien accroché à ses hanches. Marc clame sa jouissance en remplissant les entrailles de Marie. Ensuite, il se retire du fondement de Marie. Aline sent monter un orgasme venant de son rectum. – Suce et avale le jus de Marc ? Aspire dans le cul de Marie. Lui commande Mr Ange.

Dans l’état second de l’orgasme, elle plaque d’elle même son visage entre les fesses de Marie. Elle sent un deuxième orgasme monter doucement de ses reins. C’est avec avidité qu’elle plante sa langue dans l’anus de Marie qui arrête de baiser Léa. Aline aspire tant qu’elle peut tous ce que l’anus de Marie rejette dans sa bouche. Le second orgasme éclate dans le corps d’Aline, lorsque Mr Ange jouit dans ses entrailles. Elle en bouffe et avale le cul de Marie sous l’intensité de la jouissance.

Lorsque, Mr Ange lui libère les fesses, elle s’écroule sur le tapis rebut de jouissance avec dans la bouche le goût du cul de Marie et du jus de Marc. Elle n’a pas vu, Michel jouir à son tour dans le boyau de l’Amiral. Une fois remise de ses orgasmes, elle va prendre une douche pour se laver l’entre cuisses. Mais, elle ne pourra jamais se nettoyer l’âme. Ensuite, ils se rhabillent tous repus de luxure, c’est l’heure du départ.

Mr Ange avec Léa les abandonnent au coin de leur rue avec un billet de cent Euros chacun.

Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings