Confession Intime Histoires taboues et histoires de sexe

Histoire de sexe Candauliste malgré moi

Histoire de sexe Candauliste malgré moi

Chères lectrices et lecteurs, je reviens vers vous pour vous raconter une histoire qui s’est déroulée il y a bien longtemps. J’ai l’impression dans une autre vie.

J’étais à l’époque avec ma première femme, et nous arrivions sur Grenoble. C’était au printemps 2002. Estelle, ma femme de l’époque, est une gourmande du sexe. Elle est petite 1,60 m, un peu potelée, les cheveux châtain coupés court. Elle a une belle paire de seins, bien ronds, des hanches larges, à cause de ses trois enfants à l’époque, et une chatte et un cul toujours avide de coups de queue, que je lui donnais bien entendu sans sourcilier. Quand je l’avais rencontré, elle m’avait expliqué qu’elle avait eu une jeunesse, une adolescence et un début de vie d’adulte très chargé en rencontre masculine. Pour me le prouver, elle m’avait même montré un carnet ou elle a noté ses conquêtes en ayant soin de mettre des notes en fonction des aptitudes de ces amants. Elle avait donc eu de nombreuses expériences dans sa jeunesse et je l’avais connu alors qu’elle était mariée. J’ai donc été son amant avant de devenir son mari. À l’époque où se déroule ce récit, nous avions fait le tour de notre sexualité de couple. Il n’y avait pas de routine, mais de plus en plus souvent l’envie de pimenter nos ébats. Parfois on évoquait des parties de jambes en l’air avec un autre homme ou femme et elle était plutôt partante et avait envie de passer à l’acte. À l’époque c’était le début d’internet, mais il n’y avait pas autant de site et de possibilité de rencontre qu’aujourd’hui. Nos recherches ont vite tourné court. J’ai donc pris le taureau par les cornes, et j’ai émis l’idée de choisir moi-même un jeune homme dans mon milieu professionnel. Il y en avait beaucoup, et ils étaient souvent disponibles hors temps de travail pour faire connaissance. Ma femme n’a pas émis d’objection, et plus nous abordions le sujet et plus elle était excitée à l’idée d’avoir deux queues à sa disposition pour la prendre et l’honorer.

Je me suis donc mis à la recherche d’un amant pour ma femme. Bien entendu, j’ai vite trouvé un jeune de 22 ans, nous en avions 12 de plus, qui pouvait convenir à Mme. A plusieurs reprises, nous l’avons invités à venir boire un verre ou manger avec nous à la maison. Ce qui a permis à Estelle de commencer à draguer et de mettre en confiance sa future proie.

Elle y est allée en douceur, pour ne pas éveiller ses soupçons. Bien entendu son stratagème a fait mouche et le petit jeune qui se prénomme Sébastien, est de plus en plus assidu à nos différentes rencontres. Après avoir discuté avec Estelle de l’avancé de sa drague, elle me dit qu’elle veut que l’on passe à l’action et que l’on fasse le nécessaire rapidement, car sa proie et à point. Je fais donc en sorte d’inviter le collègue à venir prendre un apéro dînatoire à la maison en ce jeudi soir de février. Nous avons préparé les choses en amont. Achat d’une boite de préservatifs et de gel, on a ressorti le gode que Mme affectionne au cas ou. La journée se déroule, je rappelle à Sébastien qu’il est attendu. Il me répond qu’il ne sera pas en retard pour l’apéro. Bien entendu il n’est pas au courant qu’il va être dégusté par Mme au cours de la soirée. Je rentre chez moi en milieu d’après-midi, je retrouve ma femme en train de se préparer, elle sort de la douche. Elle sent bon le parfum, sa peau est douce et elle a même rasé sa chatte pour l’occasion.

Je la félicite pour sa minutieuse préparation et lui dis que notre jeune ce soir va se régaler avec une salope aussi appétissante. Elle se colle à moi et m’embrasse en glissant sa langue bien au fond de ma bouche. J’ai les mains baladeuses et je glisse doucement vers le creux de ses reins et descends doucement mes doigts entre ses fesses.

Je touche délicatement son œillet et pouce doucement. Elle me regarde avec un air coquin et me dis que ce n’est pas pour tout de suite. Je passe alors par devant et je touche sa chatte qui est déjà tout humide. Je lui fais remarquer qu’elle est vraiment une salope et qu’elle va être bien occupée ce soir. Elle acquiesce de la tête et m’embrasse en me disant qu’elle a une certaine appréhension, mais qu’elle est heureuse que je la laisse se dévergonder avec un autre homme. Elle se dérobe et va terminer de se préparer, quant à moi je commence à mettre en place l’apéro dans le salon. Elle revient un peu plus tard, elle a revêtu une robe très très courte et un petit haut qui lui dessine ses seins à ravir. Elle s’est métamorphosée en allumeuse. La soirée s’annonce bouillante.

18 h 30 Sébastien arrive, il sonne à la porte, je lui ouvre. Il a pris des fleurs pour ma femme, le salaud doit se douter de quelque chose. Estelle arrive sur ces entre-faits, elle lui fait un grand sourire et lui fait un bisou sur la joue en empiétant à la commissure des lèvres. Il ne montre rien, il rentre dans l’appartement et je l’invite à venir s’installer dans le salon. Estelle file dans la cuisine mettre les fleurs dans un vase. Nous nous asseyons dans le salon, et je demande à Sébastien ce qu’il a envie de prendre comme boisson. Il me répond avoir envie d’un bourbon avec glace. Je lui sers, et je sers également un Martini rouge à ma femme et moi je me prends un verre de Bordeaux. Nous sommes tous les deux assis et Estelle arrive et s’installe juste en face de nous dans un fauteuil. Elle se penche en avant pour prendre son verre et nous offre à voir sa magnifique poitrine.

Bien entendu je ne montre rien, et Sébastien non plus, mais il n’en a pas loupé une miette. Elle s’assoit et continue son spectacle en nous offrant à voir son entrejambe de façon très rapide. Mais je ne remarque et je ne dois pas être le seul, que cette salope a oublié de mettre sa culotte. Je n’en reviens pas, elle est en train de faire attraper des sués à Sébastien qui sirote son verre sans dire un mot. Bien entendu, elle ne montre rien et la conversation continue et de banalité en banalité, le temps s’égrène et la température monte à force que les bouteilles se vident. Cela fait maintenant une bonne heure que nous sommes en train de discuter. Nous avons fait le tour des banalités et nous avons pris la direction des histoires plus personnelles et notamment de la sexualité. Estelle se sent seule dans son fauteuil et elle profite de l’excuse de donner quelques amuse-bouche pour s’immiscer entre nous deux.

Elle garde la main sur les évènements et commence, après avoir dit qu’elle avait chaud, à me caresser la cuisse droite.

Je la regarde et lui dis qu’elle ne devrait pas laisser sa seconde main inactive.

Elle me lance un regard de braise, et pose alors sa main sur la cuisse gauche de Sébastien qui n’a pas de mouvement et se laisse faire. Il regarde Estelle et écarte ses jambes montrant qu’il a compris notre jeu et que la situation l’excite. En effet son pantalon présente une bosse relativement grosse au niveau de son entre-jambes. Le salaud est en train de bander comme un cheval.

Voyant cela, ma salope ne s’attarde pas sur nos cuisses et commence à mettre ses mains sur nos sexes, qui sont bien à l’étroit dans nos pantalons respectifs. Sébastien me questionne du regard, je le rassure en lui disant qu’Estelle a très envie d’un trio avec un autre homme et que le destin à voulu que ce soit lui. Il nous remercie et nous indique qu’il espérait secrètement que ce soit le cas, car il ne savait pas comment interpréter les intentions d’Estelle tout au long de ses insinuations depuis que nous le recevions chez nous.

Il est donc rassuré et se rapproche d’Estelle. Elle de son côté me regarde et attend un signe de ma part. Je lui donne le feu vert. Elle se rapproche alors également de sa proie. J’observe tout comme au ralenti. Je vois Sébastien qui attrape la tête de mon épouse pour se rapprocher de ses lèvres humide et chaude. Il pose ses lèvres sur les siennes qui ne résistent pas longtemps et elle lui ouvre la bouche pour accueillir sa langue. Je me cale sur le côté, Estelle ne s’occupe plus de moi. Ses deux mains parcourent ce nouveau territoire et elle commence à ôter les vêtements de ce jeune homme qui n’attend que cela. En quelques secondes il se retrouve en caleçon qui ne lui sert pas à grand-chose, car sa queue malicieuse à pris le chemin de traverse et pointe son gland en dehors du tissu. C’est la première fois que je me retrouve avec un autre homme en compagnie de ma femme, et qui plus est, ma femme qui va se faire baiser par cet homme devant moi. J’ai l’impression de vivre un film, ou de rêver, je n’arrive pas à réagir et je reste observateur. Estelle quant à elle ne se démonte pas, bien au contraire, elle affiche une détermination sans faille. Elle a déjà pris la queue de Sébastien et la caresse avec délicatesse. Le jeune est aux anges, il a ses mains qui parcourent le corps de cette femme en chaleur. Estelle a elle aussi retiré ses vêtements sans difficulté, ils gisent au pied du canapé. Il n’y a que moi qui suis encore habillé. C’est Sébastien qui me ramène à la réalité en me parlant et en me remerciant de ce qui lui arrive. Je réalise alors qu’Estelle est penchée sur son entre-jambes et qu’elle est en train de le sucer avec application.

Sébastien a une queue de très belle dimension et des grosses couilles bien lisse. Son membre et coiffé d’un gland très proéminent qui va écarteler les chairs de la chatte d’Estelle. Un frisson me parcoure l’échine, et je ne sais pas si je dois être heureux et détendu ou mal dans ma peau. J’avoue que d’assister à cela me refroidit un peu. Je reprends mes esprits et commence à me mettre au diapason de ce couple qui est maintenant complètement nu et qui se positionne, sans faire attention à moi, dans un 69 des plus torrides. J’entends Sébastien qui gémit et Estelle qui feule comme une garce. Elle a du mal à avaler complètement le chibre de ce jeune en rut. Il doit faire au moins 19 cm sur 5 de large. Et elle y va la salope, elle le suce avec un art consommé de la pipe. Pour ma part je suis tombé mon boxer et je me branle doucement ma queue qui n’arrive pas à bander pour le moment. Sébastien par en visite dans la chatte d’Estelle. Il y pose sa bouche et sa langue sur son clito et ses lèvres bien ouverte. Il y fait glisser un puis deux doigts qu’il fait aller et venir en douceur. Après quelques minutes il a déjà trois doigts dans sa chatte et l’astique avec vigueur ce qui la fait gémir bruyamment et on entend que sa chatte est détrempée. Après pas loin de 30 minutes de branle et de boufage de chatte en tout sens, il se redresse, les doigts et la bouche poisseuse. N’y tenant plus, il demande un peu anxieux si nous avons des préservatifs. Nous lui répondons oui, en cœur, et Estelle lui en tend un pour qu’il puisse s’habiller. Il est bandé comme un taureau et n’a qu’une envie c’est de s’enfoncer dans la chatte brûlante de ma femme. Elle aussi est sur un nuage, elle ne me calcule plus depuis longtemps et ne s’occupe que de son amant. Elle s’allonge sur le dos, et écarte les cuisses au plus large pour être embrochée par Sébastien. Ce dernier s’enfonce d’un trait et arrache un râle de bonheur à ma femme qui ne s’attendait pas à avoir un tel pieu dans sa chatte avec autant de violences. Mais elle aime ça la chienne.

Il commence à la besogner avec la vigueur d’un jeune en manque de sexe. Il ne tarde pas à faire jouir madame une première fois. Mais il ne s’arrête pas en si bon chemin et continue à lui limer la chatte comme un piston, et d’autre jouissance arrivent en saccade. Elle s’agrippe à ses fesses et lui demande d’aller encore plus vite et encore plus fort. Moi de mon côté je n’en perds pas une miette et je regarde ce corps que je connais par cœur et qui se fait défoncer sans ménagement par un autre mâle. Après un temps indéterminé, Sébastien se redresse et lui demande de se mettre à genoux. Elle obtempère immédiatement et se positionne le cul bien cambré. Elle offre sa croupe de manière impudique au possible. La queue est déjà positionnée sur la chatte bien ouverte et le manège repart de plus belle. Les couilles claquent sur les fesses d’Estelle et elle se fait déboîter comme jamais. Bien entendu elle en redemande la salope. Et le manège va encore durer et durer, le jeune étant loin de donner des signes de fatigue. Moi de mon côté je suis toujours observateur, malgré moi, je n’ai aucune force et je me sens dépassé par ce que je regarde. Je suis pris de court et n’ai pas anticipé le scénario qui se déroule devant mes yeux. Estelle jouit encore plusieurs fois de suite, elle en bave tellement elle apprécie la manière dont elle est baisée. Je ne l’ai jamais vu dans un tel état. Sébastien est encore bien bandé quand il sort de la chatte détrempée et béante de ma femme.

Il s’approche de l’oreille d’Estelle et lui demande quelque chose. Je n’arrive pas à entendre, mais j’entends ma femme lui répondre : « Oh oui vas y chérie j’adore ça… » Je le vois de nouveau prendre position. Il branle un peu sa queue pour lui faire reprendre de la raideur. Il crache sur ses doigts et commence à caresser l’anus d’Estelle. À ce moment-là je comprends ce qu’il vient de lui demander et qu’elle a accepté sans broncher, qu’elle se fait prendre le cul. Je n’en reviens pas, je suis dévasté, elle accepte de se faire sodomiser sans m’avoir demandé avant si j’étais d’accord. Je sens une boule me tordre le ventre, quand je l’entends dire : « va y chérie, enfonce-toi » et que ce jeune mâle pointe son gland vers l’œillet de ma salope et s’enfonce sans ménagement.

Bien entendu le régime ne faiblit pas, et son cul reçoit le même traitement que sa chatte. Elle beugle comme une truie, sa jouissance, et Sébastien commence à arriver au bout, son souffle s’accélère et il approche de la limite. Cela fait plusieurs heures que le début des ébats a commencé et je n’en reviens pas de la quantité d’orgasmes qu’elle a eus. C’est avec un certain soulagement que j’entends le jeune qui crie sa jouissance.

Pour ma part la soirée ne s’est pas bien déroulée, je me rends compte que je n’ai pas touché ma femme une seule fois, et qu’elle de son côté n’a même pas eu l’idée de me regarder ou de me toucher. Je suis en colère, et je lui en veux pour ce qu’elle a fait. Bien entendu elle n’est pas en état de le concevoir.

Je les vois comme deux jeunes adolescents ayant consommé leur première fois. N’y tenant plus, je quitte le salon, en prenant ma bouteille de vin au passage. J’ai du mal à concevoir que je suis, par la force des choses, devenu candauliste. Pendant le restant de la nuit, j’ai encore eu le droit à entendre plusieurs heures durant les bruits caractéristiques de baises intenses et de râles et autres gémissements de la part de ma salope de femme et de son amant. La fin de nuit fut pour moi, une grande remise en question, et un beau mal au crane à cause de l’alcool ingurgité. En espérant que cette histoire vraie puisse faire réfléchir un certain sur les conditions et les modalités du passage à l’acte. Ce n’est pas toujours simple de vivre correctement et pleinement sa sexualité.

Moinoe38

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

3 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Bonjour à vous. Cette histoire est un peu le reflet de ce que j’ai vécu et vis actuellement. Pour moi ce n’est que du bonheur, voir ma femme se faire baiser par un autre homme. Encore merci. C.F

      • Bonjour à vous et pourquoi pas. Il y a quelques années déjà, avec mon épouse qui est une chaude femme (( nous avions 35 ans et 40 ans )) nous avons échangé pour avoir une relation avec un couple ou un homme. Le choix s’est porté sur un homme sur l’insistance de ma femme, je précise qui nous avons également fait l’amour entre couples. Je lui ai demandé si elle connaissait un homme qui lui plaisait, car ça serait plus facile à accepter pour elle. Elle avait dans la connaissance d’une copine un homme de 33 ans qui correspondait bien aux critères. Nous avons pris contact avec lui et sommes allés prendre un café tous les trois. Je lui ai fait savoir que si le feeling était bon, nos rencontres ne seraient basées que sur du sexe. Nous avons acté ce fait. La première fois nous sommes allés chez lui, son épouse étant au travail. Mon épouse toute excitée s’est fait encore plus belle, avec des vêtements des plus sexy.
        Une fois chez lui nous avons pris une boisson et avons évoqué nos diverses aventures. J’ai demandé à mon épouse de bien vouloir montrer ses charmes à Eric, elle nous a fait un petit jeu de séduction et de charme, nous bandions tous les deux. Elle a demandé à Eric de bien vouloir la déshabiller, de la toucher…… Une fois toute nue, elle lui a demandé de la caresser sur tout le corps et de lui sucer sa petite chatte toute rasée. Il s’est exécuté, moi pendant ce temps j’ai baissé mon pantalon et je me suis tout doucement branlé. A un moment ma femme a ouvert le pantalon ‘ Eric et lui a sorti son sexe, qui vous pouvez me croire était dur et bien droit. A partir de ce moment tout a été très vite entre eux deux, 69, branlettes et pour finir il l’a baisée sur le canapé sans s’occupé de moi. Elle a subi plusieurs assauts de la part d’ Eric, elle a du jouir au moins trois fois, je précise qu’il n’avait pas mis de préservatif, et son sperme est ressorti de la chatte de mon épouse. Moi seul, je me suis branlé et fait éjaculer. Ils ne se sont pas souciés de moi et je pense que j’ai aimé voir ma femme se faire baiser sauvagement devant moi. Par la suite nous en avons parlé et nous avons pris une décision – temporaire – qu’elle pourrait se faire prendre par Eric lorsqu’elle en sentirait le besoin, principalement devant moi et parfois sans moi mais elle devait me faire un récit précis de leurs relations. Nous nous sommes revus à plusieurs reprises, toujours avec la même ferveur, nous avons fait des jeux de rôle, pour ma part, j’ai même branlé et sucé Eric pour le mettre en forme et ainsi mieux profiter de ma femme……..

Femmes chaudes

Sexe Gratuit

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Supprimer la publicité en devenant Premium

En devenant Membre Premium, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires de sexe et du contenu exclusif rien que pour vous !

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings