Bi - Gay - Lesbien Fétiche - BDSM Histoires taboues et histoires de sexe Viol Xstory

Histoire de sexe hardcore : La transformation du Cobaye Partie 1

Le couple amateur chaud se lâche avec des photos hardcore
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Histoire de sexe hardcore Vous êtes prévenus avant de lire et de râler 😉

La transformation de Marie est une histoire science fiction.

La découverte.

Max rentre du travail plus tôt que prévu. A seize heures il gare sa voiture devant le garage. Comme il fait beau , il entre par la grille du jardin. Il passe sous la pergola et entre par la cuisine. Il est étonné de ne pas être accueillie par Attila leur berger allemand, qui par ce beau temps, devrait être dehors ?
La porte de la cuisine est ouverte. Il n’entend aucun bruit dans la maison ? Il trouve cela étrange, il pense que sa femme Marie est partie promener le chien ?

Soudain, son attention est attirée par la porte entrouverte de la cave ? La lumière est allumée, en s’approchant, il entend des bruits bizarres, des cris étouffés ? Sa gorge se noue d’inquiétude.
Il descend sans faire de bruit et plus, il descend plus, il entend des sons bizarres ? Au bas de l’escalier il y a une autre porte d’où viennent les sons bizarres ? Max pousse doucement la porte.

Là, Marie est nue, à quatre pattes sur l’ancien matelas de leur chambre à coucher. Attila, se teint debout sur ses pattes arrière, entre les jambes de sa femme. Les puissantes pattes avant du berger allemand enserrent la taille de Marie. Attila agite son arrière train en haletant langue pendante, qui bave sur le dos de sa femme. Max a devant les yeux, pour la première fois, l’accouplement de sa femme et de son chien.

Attila va et vient, ses coups de reins sont rapides. D’où il est , Max peut voir s’il possède Marie par sa vulve ou par son anus. Elle halète elle aussi ? Elle gesticule en clamant.
– OUIII ! Encore, mon chéri, encore mon bon chien ! Marie est entrain de jouir sous la saillie d’Attila. Elle accompagne de sa croupe, les va et vient d’Attila.
Max se met à bander devant le tableau. Il a déjà vu des accouplements d’animaux qui d’habitude sont plutôt brèves, mais là, ils n’en finissent pas de s’accoupler. Marie halète de plus en plus fort, elle feule comme une vraie chienne prise par son mâle. Les pattes avant du chien la secouent. Le cœur de Max bat fort, ses tempes cognent. Attila arrête ses mouvements de pénétration, mais il ne se retire pas ?

Marie lui parle.
– Attends, Attila ? Calme toi, mon chien. Vient doucement mon chéri. Tu sais bien que tu ne peux pas sortir tout de suite de mon ventre ? Ce n’est pas comme dans mon cul ? Ce n’est donc pas la première fois que Marie se fait saillir par Attila. Cela fait plus d’un an qu’ils ont le chien et Marie s’est déjà fait prendre le vagin et l’anus par le chien.
Max, serre les poings et ses lèvres pour ne pas crier sa frustration. Marie avance péniblement à quatre pattes en tirant derrière elle, Attila qui s’est retourné cul à cul.

Celui ci, avec sa verge toujours bien enfoncé dans la moule de la femelle, la suit à reculons. Dans un coin de la cave, il y a un tuyau branché à un robinet qui servait à l’ancien propriétaire pour laver des bouteilles. Marie en tendant le bras, elle ouvre l’arrivée d’eau et dirige l’extrémité du tuyau entre Attila et elle. Marie se cambre, lorsque le jet d’eau froide doit atteindre sa moule au point de soudure entre le chien et sa femelle.
Après quelques secondes de douches froides, Attila se retire de sa femelle. Max, l’esprit embrouillé, remonte vite en rangeant son portable qui a tout filmé dans sa poche.

Marie toujours nue, fait sortir le chien dans le jardin, par la porte de la cuisine. Elle se retourne et a un mouvement de surprise en voyant son mari dans l’embrasure de la porte. Son bas ventre et ses cuisses sont trempées et un filet blanchâtre s’échappe de sa moule rougie. Elle s’étonne de rencontrer son mari si tôt à la maison ? Elle a l’air très ennuyé de le trouver là dans cette tenue. Max lui donne la raison de son retour prématuré et lui avoue en agitant son portable qu’il a tous vu et filmé. Il lui pose la question qui le ronge.
– Est-ce que c’est vraiment meilleur avec Attila qu’avec moi ? Elle se colle à son mari, toujours nue et humide. Elle le prend par le cou et lui roule une pelle d’amoureuse.
– Tu ne peux pas imaginer mon chéri ? Mais c’est toi que j’aime et ça ne change rein entre nous. Bon ? Je vais prendre une douche et je te raconte.

Ses yeux brillent comme ceux d’une femme comblée. Comment est-ce possible ? Elle lui redonne un baiser sur la bouche et s’enfuit dans la salle de bain. Max se sert un verre de whisky dans le salon, assit sur le canapé en regardant sur son portable la scène de la cave. Marie le rejoint, fraîche et odorante. Ses tétons pointent sous la fine robe qu’elle a enfilé sur son corps nu. – Enlevons tout ça mon chéri. Sinon, je ne te raconte rein du tout ? Marie enlève le pantalon et le slip de son Mari. – Ça t’as fais bander de me voir saillir par Attila.
Lui dit elle, en enlevant aussi sa chemise et son maillot de corps. Elle colle sa bouche à la sienne en lui tenant sa queue tendue. Max lui palpe les seins et lui arrache de petits râles d’appréciations.

Il lui fait passer sa robe pardessus sa tête. Les voilà nu tous les deux. Il lui caresse les seins. – Ça ? C’est la seule chose qu’Attila ne sait pas faire. Il lui pince les mamelons qui grossissent entre ses doigts. – Et ça ? Aussi, il ne sait pas faire. Marie pousse Max pour qu’il s’allonge sur le canapé. Lorsqu’il est allongé sur le dos, elle se couche sur lui en coinçant, cuisses fermées, sa queue entre les lèvres de sa moule.

– Il me fait grossir les tétons en me les léchant. Il me fait aussi jouir lorsqu’il me lèche la chatte et l’anus. Max, lui demande si le plaisir est comparable à celui qu’elle éprouve avec lui. Elle lui avoue que, pour elle c’est encore meilleur. Sa jouissance est plus grande parce qu’elle a le sentiment de le tromper en bravant un interdit. Quand elle y pense, elle sent sa volupté décuplée, alors elle atteint un orgasme d’une très grande intensité, surtout quand Attila éjacule en elle. Donc, elle n’est plus elle même.
– C’est comme si j’étais une vraie chienne. Je jouis en recevant la semence d’un chien, c’est dément. En plus, il bande dure plus longtemps que toi.

Max excité, mais aussi blessé dans son amour propre. Il retourne sa femme sur le canapé et lui fait l’amour. Ils s’aiment avec une telle intensité longtemps oubliée. Après avoir bien joui, ils restent l’un dans l’autre. Max, ne débande pas comme à d’haitude, car Marie lui décrit le plaisir très spécial qu’elle éprouve lorsque Attila, après avoir joui en elle. Essaye en vain de se retirer de son vagin. Elle lui raconte qu’elle sent comme des minuscules ventouses sur sa verge se coller à ses parois vaginales.
– Dans, c’est moments là ? Je préfère être une femelle qu’une femme. Attila, peut faire ça deux fois par jour et même trois ou quatre fois, quand il est en période de rut. Ils refirent l’amour sur le champ et exceptionnellement après le repas en regardant la vidéo sur le portable de Max.

Deux jours plus tard, Max offre un collier de chien à sa femme, muni d’une laisse. Elle doit le porter constamment. Cela, la gêne en rien, au contraire, elle le porte avec fierté. Elle ne doit, aussi, ne plus porter de sous vêtements. Elle porte constamment une guêpière avec des bas, pour que les griffes des pattes avant d’Attila ne marquent plus ses hanches. Max fait aussi participer Attila à leurs ébats. Marie se retrouve souvent chevauchant son mari pendant qu’Attila la sodomise. Elle a suggéré à son mari de prendre un ou deux chiens de plus et même qu’il se fasse aussi sodomiser par Attila.

Pour l’instant, il n’a pas accédé à ses demandes.

Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Naviguer par catégories

Marie Lou téléphone rose

Marie Lou téléphone rose

Tel rose de Marie Lou

tel rose de marie lou
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings