Histoire de Sexe Histoires taboues Inceste

Histoire de sexe J’ai baisé ma belle-sœur en levrette jusqu’aux couilles

Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Histoire de sexe Quand j’ai rencontré ma femme, elle avait une sœur plus jeune. Elle s’appelait Bettina, elle était incroyablement mignonne et avait un corps magnifique. Plus tard, lorsque ma femme et moi étions mariés, il s’est avéré qu’elle n’était pas très souvent intéressée par le sexe. Nos relations sexuelles étaient déjà bonnes, mais malheureusement seulement une fois par mois. Personnellement, c’était vraiment trop peu pour moi. Elle m’avait dit un jour que si j’avais besoin de plus, je devais trouver quelque chose, mais qu’elle ne voulait pas le savoir. Au début, cela m’a semblé assez absurde. Lorsque j’ai eu un jour de congé et que ma femme est allée travailler, j’ai invité ma belle-sœur à la piscine. Comme c’était une journée d’été vraiment chaude, elle a tout de suite accepté. Nous sommes donc partis nous rafraîchir dans l’eau fraîche de la piscine en plein air. Une fois, j’ai plongé très profondément et je suis remonté juste devant elle.

J’ai alors vu qu’elle se masturbait dans l’eau. Quand je suis remonté à la surface, elle a été effrayée et a bredouillé quelque chose à propos de rentrer à la maison. Nous nous sommes donc habillés et sommes allés à la voiture. Comme elle marchait devant moi, j’ai pu admirer son beau cul, ce qui a déclenché chez moi une réaction sans équivoque. Je ne pensais plus qu’à rentrer le plus vite possible à la maison et à me satisfaire. Sur le chemin du retour, j’ai eu une autre idée. Je lui ai demandé si elle voulait monter boire un coca. Elle m’a regardé et m’a dit qu’un coca serait le bienvenu. Pendant que nous étions assis dans le salon, je lui ai dit que je l’avais observée sous l’eau et que cela m’avait terriblement excité. Je lui ai dit que j’aimais prendre des photos et que je les développais moi-même. J’aimerais bien prendre quelques photos d’elle. Elle a accepté.

Après avoir pris une douzaine de photos d’elle, j’ai pris mon courage à deux mains et je lui ai demandé si nous pouvions prendre quelques photos de nous deux où l’on aurait l’impression que nous faisons l’amour. Des photos posées, en somme. Elle m’a regardé longuement et m’a demandé qui verrait les photos. J’ai répondu : “Personne d’autre que nous” et “si tu veux, je te donnerai les négatifs pour que tu sois sûre”. Cela l’a convaincue. Je suis donc allé chercher mon trépied et j’ai monté l’appareil photo. Pendant ce temps, elle s’est déshabillée et j’ai fait de même. Lorsque nous étions nus, je lui ai demandé de me montrer ses fesses à la caméra, j’avais vraiment besoin d’une photo. Elle s’est agenouillée sur le canapé et j’ai eu une vue magnifique à travers l’objectif. Ensuite, nous avons pris une photo avec le retardateur, nous embrassant, ma main sur sa chatte et la sienne sur ma queue.

J’ai très vite remarqué qu’elle était très humide et qu’elle appréciait visiblement la situation. Ensuite, nous voulions prendre une photo où l’on aurait l’impression que nous nous gâtions mutuellement dans la position 69. Je lui avais montré comment faire croire qu’elle avait ma bite dans la bouche en la plaçant contre sa joue du côté opposé à l’appareil photo. Rien que cela m’excitait tellement que j’avais du mal à me contrôler. Tout en appuyant sur le déclencheur de l’appareil photo, j’ai commencé à lui lécher la chatte, ce à quoi elle a immédiatement répondu par des gémissements. Immédiatement après, elle a pris ma queue dans sa bouche et m’a gâté à l’infini pendant que je continuais à la lécher. Elle atteignit un orgasme violent peu de temps après. Je la caressai pendant qu’elle se calmait. C’était vraiment agréable, me dit-elle, mais tu n’en as pas encore beaucoup profité.

Ce n’est pas vrai, j’ai beaucoup apprécié la façon dont tu as joui. Mais maintenant, je veux faire une autre photo. Laquelle, me demanda-t-elle avec malice ? Je veux prendre une photo de nous en levrette. Sans un mot, elle s’est agenouillée sur le canapé et m’a attiré du regard. Je lui ai dit qu’il était difficile de reproduire cette position et que je devrais donc pénétrer un peu sa chatte. D’accord, alors vas-y, m’encouragea-t-elle, mais fais attention, je n’ai eu qu’un seul rapport jusqu’à présent et c’était souterrain. Je lui ai promis d’être tendre avec elle et je me suis agenouillé derrière elle. Comme elle était encore très humide, je n’ai eu aucun mal à la pénétrer. Je suis resté immobile et j’ai appuyé sur le déclencheur. Une fois la photo dans la boîte, elle s’est mise à bouger d’un seul coup. Elle a gémi en disant “viens me baiser”. Je ne pouvais vraiment pas résister à une telle invitation.

Histoire de sexe J'ai baisé ma belle-sœur en levrette jusqu'aux couilles
Un trans au tél rose !

J’ai eu beaucoup de mal à me retenir jusqu’à ce que je remarque qu’elle jouissait une nouvelle fois. Elle a joui très fort et toutes mes digues ont sauté et je lui ai éjaculé sur les fesses. Nous étions tous les deux épuisés, mais très heureux. Elle a juste dit qu’il fallait absolument que nous recommencions. Nous l’avons fait deux fois de plus cet après-midi-là. La deuxième fois, elle s’est retournée en un clin d’œil et a pris ma queue dans sa bouche. C’est ainsi qu’elle m’a fait jouir. Je l’ai prévenue que je jouissais, mais elle l’a gardée imperturbablement dans sa bouche et a tout avalé. Ensuite, nous avons dû nous habiller, car ma femme allait bientôt jouir. Je l’ai ramenée à la maison et nous nous sommes dit au revoir. Si tu as encore un jour de libre, fais-moi signe. J’aimerais bien le refaire.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Webcams sexy

Une TRANS débarque au telrose

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Naviguer par catégories

Marie Lou téléphone rose

Marie Lou téléphone rose

Tel rose de Marie Lou

tel rose de marie lou