Histoires taboues et histoires de sexe Prostitution Viol Zoophilie

Histoire de sexe un couple libertin et leur Black Moussa Partie 8

Histoire de sexe un couple libertin et leur Black Moussa Partie 8

Belle y prend goût.

Belle est comme ça à poil, à genoux par terre comme une chienne, les orifices béants des pénétrations précédentes. Le bassin et la poitrine en avant, le cul bien en arrière comme si elle cherchait encore une queue pour se faire piner la rondelle. Elle est en position pour une nouvelle saillie, en plus, elle tire la langue.
Dovis ordonne à Belle d’aller faire rapidement sa toilette intime pendant qu’il accueille ses nouveaux clients.

Quand Belle revient dans la pièce aux passes, ses trois hommes noirs qui l’attendent.

-C’est toi la nouvelle pute ? Vient me sucer. Dit le plus grand en sortant son sexe qui n’a rien à envier au vieux de tout à l’heure.

Elle a genoux, se remet à sucer une bite de plus. Le deuxième gars se place derrière et frotte son gland sur le sexe de Belle, toujours pliée en deux et suçant le sexe du premier.

Le sexe de ce type entre facilement dans le vagin de Belle et directement commence des va et vient brutaux. Ces brusques chocs amplifient la pipe qu’elle fait sur le premier faisant entrer le sexe de celui ci bien profondément dans sa gorge. Pendant trois quart d’heure, les trois hommes échangent leur place et éjaculent dans la bouche de Belle qui avale une grande quantité de sperme. Elle doit encore les sucer pour qu’ils reprennent leur rigidité du début.

Le troisième homme s’allonge nue sur le lit avec une belle bite bien tendue.

On l’empoigne à la taille et l’homme lui demande de venir s’asseoir sur lui. Obéissante, elle présente sa grotte a plaisir au-dessus du sexe érigé, elle s’empale à fond. Au même moment, elle sent des doigts dilater son anus sans ménagement, provoquant chez elle des râles. Sa bouche est forcée à nouveau par le sexe du premier qu’elle s’empresse aussitôt de sucer avec application. Les doigts inquisiteurs la fouillent toujours, puis cèdent la place à un gland gorgé de désir qui vient forcer l’anneau souple et détendu qui s’offre à lui.

Les trois hommes la possèdent en même temps, elle croit s’évanouir tant les sensations qu’elle ressent sont fortes. Plus rien n’existe à part le fait qu’elle n’est plus qu’un corps livré encore en pâture à des mâles vigoureux, la seule chose qui la préoccupe encore, c’est de s’offrir pour le compte de Moussa. Les coups de boutoirs des trois hommes provoquent de véritables ondes de choc et la secouent désormais de convulsions violentes. C’est dans un synchronisme parfait qu’ils l’inondent de longs jets de sperme chaud, alors qu’elle est ravagée par un orgasme dévastateur. Elle entend la voix de Dovis lui parler tendrement avec des mots qu’elle ne comprend plus. Elle perd connaissance, fourbue d’émotions et de plaisir.

Quand la porte est refermée et le dernier client parti, Dovis demande à Belle son ressenti et ses impressions. Elle lui avoue qu’elle plane encore, qu’elle n’a jamais eu autant d’orgasmes. Elle est encore pleine de sperme qui ruisselle de son puits d’amour et de son jardin secret tant visité coule une liquide brunâtre. Sans compter tout le sperme dans son estomac.

Quelque jours après, elle est chez elle. En début de l’après midi, c’est un couple que Moussa ramène à la maison.

– Fais ce qu’ils te demandent. Lui dit Moussa avant de s’isoler dans le bureau de son mari qu’il referme à clé.

Comme hypnotisée, elle fait tout ce qu’ils veulent d’elle.

Elle se retrouve rapidement avec le sexe du mari en bouche pendant que madame se met nue après avoir déshabillé son mari et Belle. Elles sucent de concert le membre de l’époux qui bien excité s’allonge sur le tapis du salon pour que Belle vienne le chevaucher. Lorsqu’elle est emmanchée bien au fond, il la couche sur sa poitrine en lui roulant un patin baveux. Madame, ceint d’un bon gode ceinture, vient pousser la petite porte de son jardin secret pour le visiter le plus loin possible avec la frénésie d’un libéré de prison. Une fois le mari bien épongé, Belle doit pour la première fois apaiser les ardeurs lubriques de l’épouse.

Un après midi, c’est une bande de cinq jeunes cadres qu’elle doit satisfaire en même temps. C’est dans un déluge de sperme qu’elle a plusieurs orgasmes.

Après une bonne nuit de sommeil réparateur, Belle se demande où cela va-t-elle la mener d’accepter de faire la pute par amour pour Moussa, car elle l’aime toujours et elle est prête à tout pour lui, comme elle y trouve tellement de plaisir à jouer à la bourgeoise pute, qu’elle laisse le jeu perdurer.

Quand Moussa lui donne sa soirée, elle ne s’habille que d’une robe qui s’ouvre sur le devant ce qui facilite l’accès à son corps pour les visiteurs à venir.

Aujourd’hui, il lui ordonne d’obéir a un couple étrange. La femme a une voie grave.

Pendant qu’elle pratique l’inévitable fellation, la femme vient frotter ses seins dans le dos de Belle. Elle a bien vu une robe jetée sur un fauteuil, suivi d’un soutient gorge et d’un string ?Belle s’interroge, car elle sent descendre dans son dos deux seins, mais aussi un membre viril et chaud. Elle sent un gland se frotter contre son sexe, venir buter sur son bourgeon en érection, remonter lentement vers sa corolle offerte. Et enfin, d’un coup s’engouffrer jusqu’à la garde dans son vagin, lui arrachant un cri de surprise. Ensuite, il se retire d’elle d’un coup, laissant son sexe béant. La femme se relève pour présenter sa queue au coin de la bouche déjà occupée de Belle, c’est une bite de bonne taille.

C’est la première fois qu’elle voit un transformé. Profitant de sa surprise, ladite femme rentre sa queue à côté de celle de son compagnon qui sort pour venir prêter main forte à Belle. C’est deux bouches qui s’occupent de la lady boys, celle de Belle suce et aspire son membre pendant que l’autre suce ses couilles imberbes et va jusqu’à introduire sa langue dans son anus. Belle reconnaît la douce saveur salée de son intimité, ce qui l’excite au plus haut point. Que c’est bon de se savourer ainsi sur un sexe tendu.

C’est nouveau pour elle, pendant que madame l’amène au plaisir dans son puits d’amour, monsieur sodomise hardiment madame qui embrasse Belle. Comme il fallait s’y attendre, c’est entre monsieur et madame qu’ils donnent à Belle un délicieux orgasme pendant qu’ils s’épanchent ensemble dans ses deux orifices d’amour.

Un ou deux après midi par semaine, Moussa revient avec toutes sortes de gens avec toutes sortes de fantasmes. Un après midi, c’est un homme seul avec son chien qu’il présente à Belle. L’homme après avoir étanché son plaisir en donnant lui un orgasme veut qu’elle se donne à son chien. Bien qu’elle sorte des brumes d’un formidable orgasme, elle refuse catégoriquement et va s’isoler dans la salle de bain.

Après avoir viré l’homme avec son chien, Moussa vient tambouriner à la porte verrouillée de la salle de bain.

– Sort de là ma chérie ? Je les ai foutus dehors tous les deux, je ne connaissais pas son intention de te faire saillir par son chien. J’ai été trop loin à te faire jouer la pute, mais tu y prends tant de plaisir que j’ai entretenu le jeu. J’arrête le jeu quand tu veux ?

Elle sort de la salle de bain les larmes aux yeux.

– Je t’aime mon chéri ! Je ferai tout ce que tu veux, tu peux continuer le jeu si tu veux, c’est toi qui décides. Oh ! Oui ! Je prends beaucoup de plaisir à faire la pute pour toi, mais pour le chien, je n’étais pas préparé pour ça, tu ne m’as rien dit ? Sinon je t’aurais obéi, tu le sais bien.

– Bon ! J’arrête le jeu pour un mois, on verra plus tard pour le reprendre ou pas.

A force de jouer à la pute, Belle commence à ressentir le manque d’intérêt sexuel des mâles.

Ce soir, elle a une violente dispute avec son mari, qui lui reproche de faire la pute pour Moussa.

– Tu te fais baiser et même enculée par n’importe qui, pour ton maquereau d’amant.

– Et toi ? Tu es un enculé ! Il faut te voir bander quand tu suces des bites et que tu te fait enculé comme une gonzesse, tu braille de plaisir PD !

Comme elle le menace de le quitter tout de suite pour aller avec Moussa, il se plie à ses conditions pour qu’elle ne reste avec lui.

Une fois le mari maîtrisé, elle décide d’aller boire un verre dans un bar pour se détendre. Belle est au bar devant une vodka orange en espérant y voir son amant. Elle commence à discuter avec un grand black au bar, qui lui offre une autre vodka, puis une deuxième suivie d’une troisième, il la drague ouvertement sachant qu’il a toutes ses chances. Belle un peu pompette en oublie presque Moussa et sa lopette de mari en-godé et qui doit trouver le temps affreusement long !

Le black commence à la peloter discrètement tout en lui parlant de manière de plus en plus audacieuse, une main sur ses cuisses nues et une autre dans son dos et sur ses épaules.
Il tente une approche labiale et elle se laisse embrasser goulûment. C’est à ce moment qu’un pote suivi d’un deuxième viennent s’incruster dans leur corps-à-corps en lui parlant et en posant leurs mains un peu partout sur elle. C’est manifestement un coup monté avec le premier black, car il ne les a pas remballés et elle en bonne salope un peu pompette se laisse faire.

Il lui propose rapidement de sortir du bar et elle, excitée comme une folle, mouillant comme une fontaine, elle leur donne son accord. Une fois dehors, elle les sent hésitants sur la suite des événements, alors elle prend les choses en main en leur proposant d’aller chez elle !
Ils sautent sur la proposition et ils se retrouvent dans une voiture, elle est derrière avec les deux potes et son premier dragueur au volant de la voiture.

A peine sortis du parking, elle est déjà écartelée entre eux, ses jambes sur les leurs, leurs mains fouillent avec avidité son sexe et leur bouche à tour de rôle l’embrassent jusqu’au fond de la gorge. Ses mains ne restent pas inactives, elle palpe leur sexe à travers les pantalons, rapidement leurs grosses verges noires sont extraites de leurs prisons. Belle commence à sucer le premier en se déhanchant pendant que l’autre se positionne pour lui pénétrer sa moule baveuse d’envie.

A aucun moment l’un ou l’autre font mine de mettre un préservatif et c’est temps pis et cela m’excite plus encore. En quelques secondes et elle se retrouve embrochée à fond par le sexe et par la bouche, le chauffeur lui essaie de mater en conduisant.
Elle lui assure que son tour viendra tout en lui indiquant la route à prendre en même temps qu’elle suce ses copains.

Arrivés à la maison, ils vont directement dans la chambre à coucher, les blacks fous d’excitation se mettent nus avant même qu’elle puisse enlever sa jupe qui est troussée jusqu’à la taille. Elle jette un coup d’œil dans la penderie pour distinguer dans le noir une forme qui bouge légèrement. Mais elle n’a pas le temps de penser longtemps à son mari ni de savoir s’il ne souffre pas trop de cette position, car les trois blacks l’ont déshabillée à leur tour, ne lui laissant que ses escarpins vernis noirs à talons aiguilles.

Belle se regarde dans la glace au mur et l’image qu’elle projette est sans équivoque. Une salope nue perchée sur ses talons avec trois blacks nus aussi qui bandent comme des taureaux, elle fait vraiment PUTE occupée avec des clients, et elle raffole de cette image et elle se dit que sa lopette de mari dans son placard doit apprécier aussi ce spectacle.
Ils lui demandent de se me mettre à genoux devant eux et de sucer à tour de rôle les trois bites dont l’une est à l’image d’un âne. Belle les branle en même temps et elle voit qu’elle est bien dans l’axe de la penderie…

Excités, ils l’entraînent sur le lit et là l’un se couche sur le dos et elle s’empale sur son sexe avec délice, toujours sans préservatif. Le deuxième vient devant ma bouche qu’elle ouvre en grande pour l’accueillir et le troisième, comme par hasard, celui qui a une queue d’âne, lubrifie son énorme gland avant de le positionner devant l’entrée de ses reins.

Soudain, elle réalise qu’elle aurait dû rester chez elle ce soir et qu’elle va le sentir passer ce moment d’égarement. Elle le sent pousser comme un âne, son anus résiste une fraction de seconde avant de s’ouvrir sous la pression. Elle a le sentiment d’être déchirée de part en part. Elle en oublie le sexe de l’autre dans son vagin humide.

Heureusement, l’âne sent qu’il y va un peu trop fort et il devient plus doux dans ses mouvements tout en s’enfonçant toujours plus loin dans les reins de Belle. Après quatre ou cinq minutes de ce manège, il a les couilles qui frappent le périnée de Belle, lui prouvant ainsi qu’il a les trente cm de sa bite dans son rectum. La douleur aiguë du début se transforme en une sensation excitante d’être totalement remplie et dilatée par ses deux queues qui se touchent presque, séparée par une fine membrane de peau.

Elle se concentre à nouveau sur celui qu’elle suce pendant que les deux autres s’activent.
C’est à ce moment qu’elle jette un coup d’œil au miroir pour se regarder dans cette position de chienne et de pute de chantier et le spectacle qu’elle voit, l’excite prodigieusement. Cependant, elle regarde vers la penderie ou elle devine sa fiotte de mari cocu qui ne perd certainement pas une goutte de sa salope de femme.

Au bout d’un moment, ils parlent et échangent leurs places, celui qu’elle avait dans le cul vient se faire sucer pendant que celui qu’elle suçait avant s’enfile dans son rectum dilaté sans aucune difficulté. Sucer cette bite qui conserve quelques traces nauséabondes de son passage dans son cul la rebute, mais la pression des mains du black sur sa nuque lui fait immédiatement comprendre qu’il n’y a pas d’autre échappatoire.

Là, ils commencent à la traiter de tous les noms en s’excitant et en la labourant. L’effet sur eux de leurs paroles est rapide, elle sent d’abord celui qui l’encule aller de plus en plus vite et de râler très fort avant de jouir dans mon rectum.

Cela déclenche la jouissance des deux autres, elle se retrouve gavée de sperme dans la bouche et dans son vagin. Elle avale tout bien sûr, car elle adore le goût et la consistance du sperme et celui-ci est copieux et visqueux à souhait.

Après, une pause ou elle invite les blacks à aller se servir dans le frigo de bières et de s’installer dans le salon en leur disant qu’elle va se refaire une beauté.
En forme de beauté, elle va ouvrir la penderie pour voir comment va sa lopette.
Il bande dur, mais elle sent aussi qu’il en peut plus du gode dans son cul.

A quatre pattes, le sexe grand ouvert, elle lui dit de patienter, qu’elle va demander aux trois mecs de repartir, il acquiesce de la tête et en souriant elle lui dit que va lui laisser un cadeau pour patienter et elle récolte le sperme qui coule de sa chatte pour le lui étaler sur le nez. Avec cette odeur, elle lui dit qu’il va encore attendre avant que je le délivre.

Un coup de rouge à lèvres et elle retourne voir les blacks au salon.
Là ? Incroyable, ils sont tous les trois au garde-à-vous, astiquant leurs membres dressés, elle se dit au fond d’elle même que son mari va devoir encore attendre.
Et c’est ce qui se passe, de plus son mari ne peut qu’entendre et ne voit rien de ses ébats, les blacks la reprennent dans tous les sens et dans tous ses orifices. Cela dure encore au moins deux heures, ils jouissent tous à deux ou trois reprises chacun. Belle a le cul en feu et mal à la mâchoire à force de sucer les queues et elle sent son vagin remplit de sperme, Cela fait floc-floc chaque fois qu’ils la prennent, ils jouissent au moins quatre ou cinq fois au total dans son vagin.

Ils enfin partent, la laissant vannée et heureuse, car ils l’ont fait jouir plus de cinq fois.
Elle retourne à la penderie, son mari la regarde avec surprise, elle le détache et tout courbaturé, il a de la peine à s’extraire de la penderie. Elle lui retire le bâillon et il lui dit :
– Tu as encore fait la pute pour Moussa ? Tu aimes ça faire la pute pour lui ! Elle lui dit qu’elle l’adore et il lui dit d’aller se regarder dans la glace.
Quelle surprise, elle est maculée de sperme sur tout le visage, il a en partie séché et lui tire la peau, elle en a aussi dans les cheveux.

Elle revient à la penderie et elle retire le gode du cul de son mari, ce faisant elle sent le sperme suinter de sa moule sur la moquette. Son mari s’en rend compte aussi, alors avec un petit sourire, elle lui ordonne de se coucher sur le dos et tout en s’accroupissant au-dessus de sa bouche, elle écarte les lèvres de sa moule et elle pousse comme pour faire pipi.

Belle voit le sperme emmagasiné dans son puits d’amour coulé par paquets gluants et glisser dans la bouche de son esclave favori. C’est ensuite à celui de son cul de se vider et assise sur la bouche de son mari, elle force le sperme à sortir de son anus et à couler aussi dans sa bouche.
Au total, c’est le sperme d’au moins huit jouissances qui ont été transvasés de ses orifices à la bouche de son mari.
Elle lui ordonne de tout avaler, puis elle le prend par les cheveux et le tire à quatre pattes dans le salon.

Belle repense a ce que son mari lui a dit.

Finalement, elle aime jouer la bourgeoise pute, d’être l’objet de tous les fantasmes. J’ai fini par prendre beaucoup de plaisir à me vautrer dans le vice. C’est dans les bains de sperme que j’ai mes meilleurs orgasmes aux pluriels.

Moussa affiche ouvertement l’argent qu’il se fait grâce mon corps.

Malgré tout ça, c’est plus fort que moi, je l’aime, s’est pas de ma faute, même si je me doute, qu’il ne m’aimera jamais autant que je l’aime.

Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post recap2023

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Tel rose pas cher

Supprimer la publicité en devenant Premium

En devenant Membre Premium, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires de sexe et du contenu exclusif rien que pour vous !

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Médias de la Communauté

Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings