Histoire erotique Histoires écrites par des femmes Histoires taboues et histoires de sexe

Histoire érotique Exhibition et humiliations en boite de nuit

Histoire érotique Exhibition et humiliations en boite de nuit
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Les beaux jours sont revenus, la chaleur est au rendez-vous. Je m’ennuie dans cette ville depuis que nous avons déménagé. Je trouve tout triste, mes connaissances me manquent.

Pour me changer les idées, et pour faire des rencontres, mon chéri a mis en ligne quelques photos de moi avec un texte relativement explicite.
(Je recherche des hommes susceptibles d’exhiber mon épouse dans des soirées, discothèques bar et autres, elle souhaite être mise à la disposition de tous)

Je sais que mon mari a reçu quelques propositions de soirées.

Nous sommes mardi en fin de journée, il reçoit un appel.

Salut, j’ai un client qui est propriétaire de la boîte de nuit le Diams vous connaissez ?
Oui c’est pas loin
Je viens de discuter avec lui il vous propose de mettre en place une soirée particulière
Pourquoi pas, je lui explique les critères de Lyliane !
Je peux vous assurer qu’elle sera surprise, je vous donne son 06 appellez le vous verrez bien.

Sitôt raccroché je le contacte, il m’explique dans les grandes lignes son projet pour cette soirée.
C’est un homme très agréable, après avoir répondu à toutes mes questions, je trouve sa proposition très alléchante, elle qui aime certains contextes elle va être servie.

Après avoir donné mon accord, il me propose une date approximative, le temps de tout mettre en place, service de sécurité, pub etc ….
Concernant la publicité, il me demande de lui fournir quelques photos pas trop dénudées de Lyliane pour préparer les affiches qui seront placardées dans certains commerces.
Quelques flyers vip plus osés servant d’entrée gratuite seront donnés à certaines personnes.
Quelques jours plus tard, il me fait parvenir le projet.

Le Diams, vous fait découvrir le samedi 17 Juin la nuit du hard avec Lyliane, (soirée pour adulte avertis).

Après l’avoir visualisé j’ai du mal à me calmer, j’imagine la tête de Lyliane quand elle se verra en affiche, le projet est bouclé la soirée est prévue pour le 17 Juin.

(A partir de maintenant, je laisse la main à Lyliane pour la suite de l’histoire.)

Je ne sais pas ce qui se trame, je trouve mon chéri très excité depuis quelques jours, je sais qu’il me prépare une surprise mais il refuse d’en parler, il m’a seulement dit de ne rien prévoir pour le 17 juin.

Depuis quelques matins je me suis rendue compte que lorsque je m’arrête prendre mon café dans un bar de la ville, les hommes me regardent bizarrement, même le serveur est différent. Je décide de lui demander la raison de tout ce mystère, il me demande de le suivre jusqu’à la porte d’entrée ou il me désigne une affiche.
Du coup je ne comprends pas pourquoi, puis je réalise que c’est moi au trois-quarts nue sur le papier.

Alors Lyliane vous nous faites des cachotteries.
Je viens de le découvrir à l’instant.
En attendant je vous félicite vous êtes charmante.
Merci c’est gentil.
Ne parlons pas des flyers la vous êtes à tomber regardez.
Je me découvre intégralement nue sur une photo relativement osée
Je pense que je ne vais pas être le seul à venir vous voir demain.

Sous le coup de la surprise je ne dit rien, je sens mes cuisses s’humidifier, tellement je suis excitée.

De retour à la maison je me retrouve sur le pas de la porte avec mon chéri, il voit très bien à ma façon de le regarder que je suis au courant.

Au fait j’ai eu une surprise tout à l’heure, je me suis arrêtée au bar je les trouvais bizarres et le barmans m’a montré l’affiche ainsi que les flyers.
Et ?
Rien de particulier si ce n’est que je le sentais très excité il m’a dit qu’il serait présent demain soir.
Et tu l’a laissé comme ça ?
Évidemment, tu aurais préféré que je m’amuse avec lui
Bien sûr

Nous sommes samedi, il me semble que le temps s’accélère je n’ai pas vu la journée passer, je sors de la salle de bain nous sommes déjà en fin d’après-midi, je me sens fébrile je n’en peux plus, je résiste depuis le début de l’après-midi à l’envie de me caresser, c’est de plus en plus dur de résister.

Je suis toute retournée, je ne sais pas pourquoi je réagis comme ça d’habitude je suis plus zen mais ce soir c’est différent, je suis l’attraction de la boîte de nuit je ne sais pas comment ça va se passer et en plus avec cette publicité, je suis partagée entre la peur de rencontrer certaines personnes et le désir de m’exhiber ….

J’entre dans ma chambre pour choisir ma tenue, je trouve une petite robe posée sur le lit.
Décidément mon chéri pense à tout, en deux minutes je suis habillée, moi qui pensais trouver une robe ultra sexy je suis surprise elle est relativement sage pour une soirée.
J’en fais part à mon homme qui me répond qu’il vaut mieux ne pas être trop sexy on ne sait jamais.
Je n’y comprends plus rien, en me dirigeant vers la voiture je ne sais plus quoi penser.

Une quinzaine de minutes plus tard nous arrivons devant la discothèque, il y a déjà plusieurs voitures stationnées, un vigile nous attend devant une porte située à l’arrière de l’établissement.
Nous entrons dans une grande réserve avant de pénétrer dans un bureau pas trop éclairé, c’est surprenant je vois des personnes danser en face de moi derrière une vitre, un homme se lève de derrière un bureau en disant de ne pas m’étonner c’est une glace sans teint.

Mon mari et lui ont l’air de bien se connaître, je suis rassurée finalement ils voulaient sûrement me faire peur, c’est réussi pour le coup.
Dans un coin de la pièce je remarque un canapé d’angle, en s’y asseyant il me demande si je désire boire un verre, je répond par l’affirmative, une bouteille apparaît comme par magie au moment où je m’assieds à côté de mon homme.
Nous discutons de tout et de rien, je m’aperçois que je suis la seule à boire ça m’est égal je me sens beaucoup mieux maintenant.

En discutant il commence par me faire une visite virtuelle de son commerce en commençant par le carré VIP avec plusieurs tables entourées de canapés, plus bas sur la droite un grand bar, face au bar de nombreux box avec l’accès sur une grande piste de danse et plus bas les toilettes.

Maintenant que tu connais le club, nous allons pouvoir commencer la soirée.
Quoi qu’il se passe tu sera toujours en sécurité, j’ai doublé le nombre des vigiles ton travail si je peux m’exprimer ainsi consistera à te laisser faire et profiter au maximum de ta nuit.

Tu es prête ?
Oui je pense que ça va aller
Bon ok déshabille toi tu ne garde que les talons.

Je suis surprise je ne m’y attendais pas mais je m’exécute immédiatement.
Je suis de plus en plus excitée.
Une ombre sort d’un coin de la pièce, c’est un black énorme il m’est présenté comme mon garde du corps personnel, je suis sous le charme de cet homme massif avec des bras plus gros que mes cuisses.
Il me retourne pour fixer un large collier autour de mon cou, auquel il ajoute une laisse en métal.
Tout le monde a l’air satisfait.

Une porte s’ouvre, un flot de décibels inonde la pièce.
J’entends la sono dire que la soirée du hard va commencer nous allons vous présenter Lyliane.

La laisse se tend, je n’ai pas le choix je suis obligée d’avancer. Je reconnais le salon VIP, nous descendons quelques marches, j’essaye de ne pas me vautrer devant tout le monde avec mes talons.
Nous arrivons sur la piste de danse, c’est la folie tout le monde est debout, ça siffle, ça hurle.
Mon vigile me fait mettre à quatre pattes, il me promène tout autour de la piste en me faisant prendre des positions obscènes. J’entends clairement, (j’aurais pas cru que ce soit une salope), ce doit être une personne qui me connais, au lieu de me faire honte, c’est tout le contraire qui se passe je vais leur montrer !

Le tour de piste effectué mon guide m’emmène dans un box ou il me fait mettre à genoux devant un jeune homme, il me semble que je l’ai déjà vu mais il y a tellement de monde, je ferme les yeux, je sens des mains me peloter.
J’entends une voix qui ne m’est pas inconnue

Je t’avais bien dit que nous serions plusieurs pour venir te voir
J’ouvre les yeux et le regarde interrogative
Tu ne me reconnais pas je vais t’aider je te vois tout les matins
Ça y est je sais, tu es le serveur du bar !
Oui et je ne regrette pas d’être venu, tu cache bien ton jeu !

Je fais le tour des sièges en passant de l’un à l’autre, je remarque que la piste de danse est à nouveau remplie de monde.
En sortant du box, je ne reste pas seule longtemps, plusieurs personnes sont maintenant autour de moi, une jeune femme se met à martyriser et étirer mes tétons avec ses ongles pendant qu’une autre fouille mon sexe brutalement tout en pinçant vicieusement mon clito. C’est trop, je commence à jouir de toutes ces maltraitance.

Après m’être désaltérée au bar, je me retrouve de dos à la piste de danse, un homme m’assieds sur un pouf pour me présenter son sexe, je commence à le sucer, d’autres attendent maintenant leur tour, les uns après les autres je pompe toutes les bites qui se présentent sous les insultes de certaines femmes (ce sont et de loin les plus désagréable).

Je suis maintenant dégoulinante de sperme, les yeux me brûlent je ne dois plus ressembler à grand chose quand on m’emmène au carré VIP.
Plusieurs garçons sont déjà assis la queue à la main, je m’avance et enjambe le plus proche, son sexe n’est pas forcément gros mais il est tellement dur que je le sens progresser dans mon intimités.
J’ai tellement envie que je me défonce sur lui, je sens trop rapidement le préservatif se remplir de son sperme brûlant quel dommage de le gâcher ainsi.
Je me mets à genoux sans le quitter des yeux, la bouche ouverte, il comprend mon message muet je le regarde retirer son préservatif, ça a l’air de lui plaire il recommence à bander en le vidant dans ma bouche.

A de nombreuses reprises tout au long de la soirée on m’emmènent au coin VIP pour plus d’intimité.
On me traite de pute, je passe d’un mec à l’autre avec un plaisir sans cesse renouvelé.

Mon mari, en bon candauliste, vient me féliciter, je lui dis cependant que de nombreuses personnes m’ont prise en photo tout au long de la nuit malgré l’interdiction, il ne sait quoi me dire.
Je lui avoue que ça m’excite beaucoup de m’exhiber devant les portables.

Il n’y a plus grand monde dans la boîte, je suis allongée impudiquement dans un canapé en bordure de la piste de danse les yeux fermés je comate en repensant à cette folle nuit, moi qui voulais du changement j’ai été servie.
Je sens une présence à côté de moi, j’ouvre par réflexe le compas de mes cuisses.
Je reconnais la voix de mon mari

Tu n’en as jamais assez quand tu sens un mec tu écarte les cuisses !
Oui mon chéri c’est vrai tu n’as pas tort, tu m’a habituée comme ça
Tu es une grosse salope
Justement il va falloir que l’on discute tous les deux, je veux être sûre de tes désirs.
Oui ma chérie tu peux faire ce que tu veux
Je comprends bien mais je ne veux pas abuser, j’ai eu tellement de propositions cette nuit.
Fais toi plaisir j’assume, par contre il me tarde mardi
Pourquoi
Je pense que tu vas avoir ton fan club qui va t’attendre
Que tu es bête
Tu pense ce que tu veux mais d’après moi tu vas avoir du succès, je serais toi je m’habillerais Light

Après cette discussion, je me sens bien, mon mari est vraiment un amour, je me blottis dans ses bras pour le remercier, il adore me sentir nue contre lui.

La nuit touche à sa fin avant de partir nous passons par le bureau pour faire nos adieux.
Le patron du club me félicite pour cette soirée très agréable il se retourne vers mon mari pour lui dire qu’il a une femme extraordinaire et de ne pas hésiter si nous avons envie de revenir.
Nous sortons du bureau, à peine arrivé au niveau du bar je dis à mon chéri attend moi je reviens.
Je rejoins à toute vitesse le bureau, le patron est surpris de me voir il est sur le pas de la porte, je m’agenouille devant lui pour le prendre en bouche, quelques aller et retour suffisent pour le faire jouir.
Il me remercie en me raccompagnant.

Une fois sorti du club nous marchons tranquillement dans la rue main dans la main vers notre véhicule, mon chéri me regarde en me disant

tu es belle comme ça tu n’as rien oublié ?
Je lève les yeux vers lui, non je sais que tu aimes me voir alors profite-en !

A peine assise dans la voiture, je regarde l’heure il est 6h15 je ferme les yeux de fatigue je les réouvre en sentant un ralentissement.
C’est mon coquin de mari qui se gare en bordure de la place de la mairie, il nous reste une rue à descendre et nous sommes pratiquement arrivés à la maison.
Je le regarde avec un air interrogatif.

Alors ma chérie tu es fatiguée on dirait, je vais te réveiller, descend de la voiture
Tu veux me faire rentrer à pied
Oui
Comme tu veux à tout à l’heure

Me voilà partie, je longe la mairie pour emprunter la rue qui descend vers notre quartier, je me sens tellement bien après la chaleur étouffante de cette nuit, la fraîcheur matinale me fait beaucoup de bien, je marche tranquillement jusqu’à la maison sans rencontrer âme qui vive.

Lyliane

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings