Bi - Gay - Lesbien Fétiche - BDSM Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe Zoophilie

Histoire érotique Sophie découvre une nouvelle sexualité Chapitre 9 Final

Histoire érotique Sophie découvre une nouvelle sexualité Chapitre 9 Final
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

ERICA LA NOUVELLE

Voilà plus de deux mois que le corps d’Éric a fini sa transformation. Il a démissionné de son entreprise. Il ne pouvait plus cacher sa transformation aux yeux de ses collègues de travail. Ses pectoraux gonflant sa chemise et avec ses cheveux long, leurs posaient des questions.

Il faut voir Éric à présent ? Cheveux long qui tombent sur ses épaules, une poitrine a faire rougir une jeune pucelle. Avec aussi, un corps imberbe et une queue bien plus grosse. Qui fait le malheur de Sophie, qui n’a pas l’autorisation d’en jouir sans l’acceptation de leur maître Pat.

A présent qu’il est libre, Pat et Sophie lui disent qu’il faut qu’il regagne un salaire.

– Ce soir tu vas gagner ta croûte. Pour commencer, il te faut une tenue plus adaptée, enfile ça ? Proclame Pat.   Sophie lui tend un carton, qu’Éric saisit et ouvre. Il n’est pas surpris d’y trouver des vêtements féminins. Sa femme lui a déjà fait porter de tels vêtements dans l’intimité.

Il s’habille d’un string noir avec un soutif inutile de même couleur. Il s’enroule un porte-jarretelle autour de sa taille. Ensuite il fait glissé des bas sur ses jambes épilées. Il baisse son string à mi cuisse le temps de mettre en place les attaches sur les bas.


Par dessus ça, il enfile une petite robe noire, très serrée à la taille, qui moule parfaitement son corps. Les brettelles glissent sur ses épaules.Il se chausse avec des escarpins à talon épais. Sophie contrôle son maquillage, qu’elle lui a enseigné. Ainsi transformé, il va admiré sa nouvelle apparence dans la salle de bain. Il ne reconnaît pas la personne qu’il y voit. Une fille, les cheveux ondulés, superbe, androgyne, avec sa poitrine de jeune femme. De longues jambes qui n’en finissent plus, mise en valeur par cette robe légère, qui ne couvre que ses fesses. Sa féminité est poussée au paroxysme ainsi vêtu.

Pat se glisse dernière lui et passe une main sur son string. Il caresse son gland lui provoquant des spasmes de plaisirs accompagnés de petits souffles.
– Tu vois que tu aimes ça, tu deviens une femelle, rassure toi le meilleur reste a venir. Il lui met un collier autour du coup, serré, qui lui couvre sa pomme d’Adam pourtant peu volumineuse. Une chaîne fine lui est fixée à la taille. Il le trousse le temps de la fermer ? Elle prend place juste au dessus de son porte-jarretelle.

Éric sourit de bonheur. Il ne regrette pas. Il sent avec bonheur la douceur de ses bas caresser ses cuisses. Ses faux ongles sont superbes. Ses seins et fesses sont magnifiques. Il va découvrir d’autre plaisir et pour cela, il se dit que ce n’est pas cher payé.

Les voilà tous les trois dans la voiture. Après une demi heure de route les voilà en banlieue, devant une maison. Avant de sortir de la voiture, Pat lui attache un collier de soumis muni d’une laisse, qu’il tend à Sophie. Ils sortent de la voiture et Sophie tire son mari jusqu’à la porte de la maison. – Tu t’appelles Érica à présent ? Et, tache de t’en souvenir. Lui proclame sa femme un lui donnant un coup de laisse sur les fesses.

Pat sonne à l’entrée.

Une belle femme ouvre la porte.
– Salut vous trois, on vous attendait ?
– Voilà Érica ? Elle est novice encore.
– Mais. Elle est ravissante, je sens que nous allons bien nous amuser ?

Proclame une femme qui attrape la laisse et entraîne Érica à l’intérieur.

Arrivé dans la salle à manger, Érica est entourée de deux femmes. Une brune un peu enveloppée et une grande rousse bien foutu.

La brune a des longs cheveux qui lui descende dans le dos. Elle porte un chemisier blanc qui laisse voir deux beaux seins libres et une petite jupe. La grande rousse a les cheveux coupés à la garçonne et porte une légère robe.
– Voici Maria et Grâce, et voici Érica. Clame Pat.

Sur ces mots Maria enlace Sophie et l’embrasse longuement en lui pelotant ses gros seins lourds et fermes. Grâce, se place derrière eux. Elle glisse ses mains entre les deux autres, la droite sur les seins de Sophie , la gauche sous sa robe, jusqu’à son entrejambe, en couvrant de baisers le cou de la Sophie. Elle pousse des râles de plaisir. Pat a l’air contant de la situation.

Elles relâchent leur étreinte et se tournent vers Érica. Grâce, qui doit avoir encore les doigts dans la grotte de la Sophie. Elle regarde Érica avec étonnement. Ses yeux descendent sur la bosse qui déforme sa robe.
– Regarde moi ça ? Pat ? De voir sa femme entre nos mains, ça l’excite cette nouvelle femme. – Elle veut sûrement gouiner sa femme ?

Maria prend la parole.

– Elle n’a pas encore assimilé son nouveau statut. Puis-qu’a présent tu es une femme, comment veut tu en baiser une autre ? Ce soir tu es celle qui va se faire baiser.
Grâce s’approche d’Érica et lui colle ses doigts pleins de jus de sa femme sur la bouche.

Par instinct et envie, elle les lèche avec avidité.
– Bon ? Il faut vous occuper d’Érica ! Nous sommes ici pour qu’elle commence sa vie de pute. Proclame Pat.


Les filles le regardent d’un air ravi. Elles baissent leur culottes d’un mouvement rapide et elles se tournent face à Érica. Ensuite, elles relèvent leur vêtement en exhibant leur bite.
Érica découvre que Maria et Grâce sont des transexuelles ?
– Hé, oui !Elles sont comme Célia et Caria. J’ai pensé qu’elles vont te faire comprendre ta nouvelle vie en tant que femme. Lui explique Pat.

Maria, s’approche plus près d’Érica.

– Grâce a sa bite depuis trois ans et moi quatre. Maître Pat nous a demander de dépuceler ton nouveau corps de femme. Nous allons honoré son désire de te convertir à la joie d’être une fille. Il nous a dit que tu rêves de ça. Il est à présent rassuré. Nous allons nous occupé de toi et de ta femme aussi.

Elle se déshabille. Alors, Grâce et Sophie en font autant.

– A ton tour Érica ! Montre nous ce que tu nous caches ?

Érica se déshabille aussi et va s’asseoir sur un chaise désignée par Pat.

Sur un geste de Maria, Sophie s’agenouille devant elle et prend dans une main sa queue. Elle commence a lui faire des bisous et des lèchouilles. Au début, tout doucement puis plus fermement a mesure que la tige se gonfle pour devenir une grosse queue. Lorsqu’elle est bien raide, elle l’avale goulûment en décrochant un râle d’excitation à Maria. Elle lui taille une pipe mémorable afin de lui faire jaillir sa semence.

Grâce qui se branle a côté d’Érica et lui susurre en regardant Pat.

– Excitant non ? Je peut en profiter moi aussi ? Pat hoche la tête en signe d’acceptation.

– Je vous les laisse toute les deux. A demain ! Et il sort de la maison.
A ces mots Sophie, qui suce toujours Maria, se cambre. Elle présente à Grâce en levrette, sa raie humide d’envie et quémande.

– Prenez moi Grâce, faites-moi jouir.

Grâce l’attrape par les hanches et lui enfourne sa queue dans son paradis. Ensuite, elle commence à lui ramoner son puits d’amour. Sophie pousse de très forts râles de plaisir. Ce qui l’empêche de sucer correctement Maria, qui elle aussi râle de bonheur en lui éjaculant alors dans sa bouche.

Sophie avale alors le sperme chaud de la Maria avec délectation. – MMMM ! Ton sperme est drôlement bon, j’en veut encore ? Qu’elle arrive à dire entre de râles de plaisir. Soudain, elle râle plus fort un autre orgasme qui la submerge. – OH ! OUIIII !  Vas y ? Remplis moi de ton sperme bien chaud ? – Moi ! C’est dans ta bouche que je voulais jouir. Clame Grâce.
– OOUUUIII ! JE !JE !JE ! Te boirais ce soir ?

Grâce lâche, alors un long râle de plaisir. On ne voit plus que le blanc des ses yeux, alors qu’elle propulse sa semence à l’intérieur du paradis de la Sophie. Après, qu’elles redescendent de leur lymphe. Grâce se retire du paradis de Sophie et présente sa queue dégoulinante de leur jouissance à la bouche de Sophie. Avec une expression radieuse, elle l’aspire dans sa bouche et la suce avec délectation, jusqu’à une nouvelle érection.


Maria voulant profiter du spectacle vient s’asseoir sur les genoux d’Érica assit sur sa chaise. Elle frotte son fessier contre sa queue gonflé à bloc. Elle se relève alors, son sexe est à nouveau bien dur et prêt a repartir à la charge.
– Regarde ? Elle aime ça cette soumise, voir sa femme se faire prendre par des filles plus viriles qu’elle. Elle voudrait bien être à notre place. Elle a peut-être aussi envie de se faire mettre ? Claironne Maria en désignant la queue tendue d’Érica.
– Alors, on va lui faire ce plaisir ? Surenchérit Grâce.

Sur ce, les filles se mettent debout , et simultanément Maria pénètre Sophie par devant pendant que Grâce la sodomise. Durant une demi heure, on entend des cris de jouissance féminine. Érica bande à mort, elle n’ose pas s’approché du trio. Sophie sort de cette joute épuisée, avec ses deux puits d’amour rempli de sperme.
– HOU ! J’ai jamais connu un tel plaisir, c’était formidable avec deux femmes. Ça va être ton tour ?
Elle allonge son dos sur le canapé avec les fesses dans le vide avec ses pieds au sol.

Maria vient attrapé Érica par les cheveux et la tire de sa chaise.

– Lèche et avale toute notre chaude semence, tu verras comme elle est bonne ?

A genou entre les cuisses de sa femme, Érica s’exécute, au fur et a mesure, il aime le goût de leur semence. Il lèche, aspire s’attardant à l’entré de la moule de sa femme. Il l’entend pousser des râles de plaisir, si bien qu’après avoir terminé, Marie et Grâce lui tendent leur queue à sucer pour les nettoyer et le refaire bander.

Grâce lui caresse la tête comme un maître à son chien.
– Je crois qu’elle est à point ? Tu aimes notre sperme ? Tu vas aussi en avoir comme ta femme en a eu.
Avec encore la belle queue de Maria dans la bouche. Grâce se glisse derrière son dos, il sent sa queue dure et chaude se coller entre ses fesses. Elle passe et repasse sa bite dans sa raie, de ses couilles à son trou de balle. Un mollard atterrit sur son trou du cul. Dans un râle de satisfaction, Grâce enfonce sa bite dans l’anus palpitant d’impatience.

Érica pousse un râle de plaisir étouffé par la bite de Maria dans sa bouche. Grâce s’en donne a cœur joie. Elle l’encule avec de violents coups de rein de plus en plus rapides, lui décrochant de longs râles de plaisir. Maria éjacule en un long jet de sperme bien chaud dans ma bouche. Érica avale le bon sperme de Maria, avec des râles de plaisirs, qui n’ont plus rien de masculins. Grâce éjacule à son tour dans ses entrailles. Maria avec sa queue encore dure se retire de la bouche d’Érica. Elle vient prendre la place de Grâce pour l’enculer à son tour. C’est le coup de trop ? Sa queue sur-gonflée relâche du sperme qui se répand sur le sol. Maria le sodomise durant dix minutes en ayant qu’une très légère éjaculation. Ensuite elle se retire de son rectum.

Érica s’affale alors au sol haletant.
– Regarde ce gâchis ? Nettoie moi ça ? Proclame Grâce.
Honteuse, Érica lèche la tache de son sperme.
Lorsqu’elle eu fini de nettoyer la tache, Maria traîne Érica dans la salle de bain et lui fait faire un lavement. De retour dans le salon, après s’être tous rhabillés, elles boivent un rafraîchissement.

Quand soudain la sonnette retenti. Érica s’interroge ? Les nouvelles amies ne semblent pas très agitées et Maria va ouvrir. Trois hommes, grands, bien battis entrent dans la salle à manger. Les deux filles leur font la bise et les présente.
Marc, le plus grand, Kevin qui doit bien faire deux mètres et enfin Frank, très souriant. Elles disent que ce sont des amis à elles. Kevin se tourne vers Érica et lui dit, qu’ils sont au courant, et que cela ne les dérange pas du tout.

Qu’il doit se détendre, car ils ne s’attendaient pas à voir une réussite aussi éblouissante. Et que s’ils ne connaissaient pas les deux filles, ils n’auraient pas pu deviner, qu’il est pas la femme que l’on pourrait croire. Il lui tend une main et l’aide à se lever, ensuite, il l’embrasse sur la bouche. En gardant sa main prisonnière dans la sienne. Il l’entraîne vers ses deux amis, qui a leur tour l’embrasse aussi sur la bouche. Étrangement la main de Kevin qui emprisonne toujours la sienne le rassure.

Les deux filles proposent de continuer à se désaltérer ensemble. Tout le monde s’assoit, et Érica se retrouve bien sur guidée par Kevin juste à coté de lui. L’alcool lui fait du bien et le détend petit à petit, arrivant même à rire aux blagues salaces des gars, dont elle est parfois la victime. Sa robe courte l’empêche de croiser les jambes. Érica doit garder ses cuisses bien jointes pour ne pas s’offrir en spectacle.


Kevin à toujours sa main collée à la sienne, mais il ne l’emprisonne plus. C’est maintenant, elle qui conserve à présent ce contact rassurant.
Ils boivent en discutant de tous et rein.

Frank est très proche de Maria, quand à Sophie, elle rit sans retenu quand Marc lui murmure des choses à l’oreille. Érica accroche sa main à celle de Kevin, ce dernier étant le seul à faire attention à elle. Sa jambe frôle la sienne sous la table, et une décharge électrique le parcours quand ses bas touchent son jean rugueux. Elle n’a jamais vraiment regardé un homme.


Érica se surprend à penser, qu’il a belles lèvres et une bouche bien dessiné, un visage fin. Ses cheveux coupés très courts, lui semble très brillants, avec des grands yeux noirs, qui ne semblent pas la quitter un instant. Les autres, les regardent en souriant. Elle n’a pas retiré sa jambe venue par accident toucher la sienne. Il ne fait aucun effort non plus, renforçant même progressivement le contact.


Érica se sent étrangement excitée. Elle se concentre intensivement pour ne pas laisser gonfler sa queue. Mais cette concentration forcée, n’a pas l’effet escompté. A sa grande honte, elle sent de légers écoulements sortir de sa queue, sans qu’elle ne puisse les contrôler. Ils viennent mouiller son string. C’est la première fois que des écoulements pré-spermatiques se produisent chez elle avec sa nouvelle queue.


Érica est troublée, son string un peu humide prouve que cela associé a la main qui tient la sienne. A aussi sa jambe qui caresse, maintenant légèrement la sienne ne la laisse pas insensible. Elle ne sait plus ou elle en est.L’alcool qu’elle a bu ne l’aide pas à mettre de l’ordre dans ses pensées.


Les deux filles proposent de danser. La musique envahit la pièce. On ne laisse qu’une petite lampe allumée pour avoir un peu de pénombre et Grâce choisit un CD de compilation de slow. Aussitôt Marc l’attire dans ses bras. Frank qui invite Sophie. Kevin entraîne Érica par la main, il la serre contre lui. Il lui agrippe la taille, alors que ses mains passent autour de son cou. Aussitôt elle apprécie son parfum. Cela la rassure. Elle sait que son parfum, emprunté à sa femme, est très féminin.

Au fil de la danse ses mains se font caressantes, s’égarant derrière la petite robe d’Érica. Elles passent du creux de ses reins à ses fesses. Et étrangement elle se sent bien. Érica ferme les yeux, se laissant guidée. Elle profite à son tour du plaisir de se sentir câlinée et rassurer. Elle se serre sans retenue contre son corps qui sent si bon. Seule la bosse sur son pantalon qui effleure son ventre la ramène à la réalité pour un bref instant. Cependant, elle ne veut pas y penser. C’est un homme, c’est normal, elle est plutôt être fière de lui inspirer ça.


Les slow s’enchaînent, mais les partenaires ne changent pas. Les couples sont de plus en plus liés. Les mains de Kevin connaissent maintenant chaque centimètre carré de ses fesses. Je pense que s’il continue ainsi, il va user sa robe. Elle y prend du plaisir. Il la pelote dans le noir et elle adore ça. Ses fesses qui ondulent avec la danse, répondent à chacune des caresses. Son visage est blotti au creux de son épaule.


Le dernier slow de la compil est passé. Les deux filles proposent le jeu du tapis un peu modifié. Chacun des hommes pourra poser le tapis devant la femme de son choix ? Cette dernière devra échanger avec lui un baiser passionné comme au cinéma.


Érica ne doute pas qu’elle devra jouer du coté des femmes. Frank commence et sans surprise, Sophie est l’élue. Ils s’embrassent passionnément sous les applaudissements des autres. C’est tenue par la taille par Kevin, qu’ Érica la voit répondre sans retenue au baisé de Frank. Ce dernier à les deux mains sur ses fesses. Ce soir, elle est transformé en Érica. Elle ne peut plus être jalouse. Elle doit apprendre à profiter pleinement de ma transformation. Ensuite, Maria se fait inviter par Marc. Bien sûr, il est hors de question qu’elle casse l’ambiance.


Enfin Kevin a le tapis. Érica redoute qu’il ne choisisse une des deux filles. Comme c’est étrange, cette peur de se voir repoussée.
Mais non, le tapis est à ses pieds. Kevin s’agenouille et la guide en face de lui. Ses mains se posent sur ses fesses. Ses lèvres rejoignent les siennes qui s’écartent, sans qu’elle ne puisse rien contrôler. Érica sent sa langue envahir sa bouche et jouer avec la sienne. Malgré son trouble, sa langue ne tarde pas à lui répondre. Il la sert très fort contre lui.

Elle sent son excitation, qui ne fait aucun doute. Sa queue qui semble être énorme, masse son ventre, alors que sa bouche domine maintenant la sienne. Elle a envie que ce baiser ne s’arrête jamais. Le besoin irrésistible de caresser son sexe. Dans la pénombre, machinalement, une de ses mains quitter son cou, pour aller à la rencontre de cette grosse queue, qu’elle masse à travers son jean.

Il faut quand même se relever. On remet des slows. Cette fois la danse n’est plus du tout ambigu. Tous les couples dansent bouche contre bouche. Les mains de Kevin à présent, remontent un peu sa robe pour masser ses fesses directement, après avoir fait passer la fine étoffe de son string entre ses fesses. Une main d’ Érica ne quitte pas son sexe, l’autre toujours autour de son cou. Il lui murmure à l’oreille, qu’il a envie d’elle. Qu’elle est une salope qui fait exprès d’exciter les hommes. Qu’elle doit, maintenant assumer.

Quand ils passent à coté de Sophie qui est visiblement folle de Marc. Il lui clame quelle est tellement bandante, qu’il veut aller l’embrasser dans la chambre. Sophie lui répond négligemment, qu’il fait comme il veut ce soir.

Kevin l’entraîne dans la chambre. Il la couche sur le lit et la trousse en l’embrassant. Il explore son corps.


Érica est complètement sous le charme d’être une femme désirée. Il la traite toujours de salope et elle adore ça. Elle déboutonne sa braguette. Sa main va directement dans son caleçon pour s’emparer de cette grosse queue. La bouche Érica quitte La bouche de Kevin. Elle la dirige vers ce sexe dressé. Elle le prend dans sa bouche avec avidité. Érica ne réfléchit plus. Elle laisse ses envies la dominer. Elle le suce par instinct.

C’est mon premier vrai mec. Elle prend cette tige le plus loin possible. Sa queue qu’elle sentait déjà prêt à éclater quand ils dansaient, ne résiste pas longtemps. Sans prévenir, il éclate au fond de sa bouche. Elle n’a pas le temps de réfléchir au goût. Kevin lui dit. – Avale tout chérie. Ne pense pas ! tu ne dois pas en perdre une goutte. Elle boit, encore et encore. Elle est étrangement folle de bonheur. Elle ne se doutait pas que sa production pouvait être si intense. Elle sait qu’une partie de lui prend possession d’elle.


Enfin la source semble se tarir. Elle le nettoie avec amour. Le léchant avec tendresse. Il lui tient la tête sur sa queue, qu’elle aspire dans sa bouche. Soudainement, deux mains descendent son string. Deux jambes s’insinuent entre ses cuisses. Ses pieds sont entravés par le string. En tenant fermement sa tête sur sa queue, Kevin lui proclame.

– Continue de me refaire bander, ils vont élargir ton trou de balle, pour que ma grosse queue puisse y rentrer ?

Effectivement, une queue le sodomise illico. Érica ne se débat pas. Au contraire, elle remonte son fessier à chaque coup de bite. Lorsque son visiteur lui remplit le ventre de sa jouissance. Elle a un orgasme cérébral dù à la situation. Amoureusement, elle suce la grosse queue de Kevin, Alors qu’un autre jouit dans son ventre. Elle n’a pas le temps d’analyser ses pensées, qu’une autre queue remplace celle qui vient de la quitter.

Kevin ne lui tient plus la tête. Il a passé ses mains dans sa robe et malaxe ses siens. Elle le garde toujours dans sa bouche, le temps que le nouvel arrivant jouisse dans ses reins.

Ce qu’il ne tarde pas à faire. Elle apprécie. Mais, elle attend avec une énorme envie que Kevin vienne la prendre. Le deuxième, libère la place investi.

Kevin repousse Érica et il se redresse sur le lit, la queue tendue, mouillée de salive.

– Vient t’asseoir sur le pivot de la joie ?

Érica se débarrasse de son string, passe ses jambes de chaque côté de Kevin. Elle s’empale doucement sur sa grosse queue, qui rentre aisément dans son cul débordant du sperme de ses précédents visiteurs.

Leurs bouches s’unissent dans un baiser torride. Les deux mains sous ses fesses, Kevin aide Érica a s’enculer sur sa queue face à lui.

Kevin lui soulève les couilles pour lui montrer, comment sa bite entre dans son anus de salope.

– Regarde ce que tu te prends ? Ca te plait ?

– AAARRFF ! OUIII ! Tu m’encules trop bien ! Tu sais, j’adore ta bite.

Au bout d’un quart d’heure, ils jouissent ensemble. Érica s’affale d’épuisement sur Kevin.

Après un très long moment, ils rejoignent les autres. Tout le monde la regarde en souriant.

Sophie demande à Kevin. – Alors elle est bonne l’Érica ? Kevin rit et sort son téléphone portable. Il a tout filmé. Il l’invite à regarder la vidéo sur l’écran du téléphonne. Bien-sur ils se colle tous derrière Sophie pour voir aussi. Kevin tient toujours Érica dans ses bras.

Sur l’écran, on voit Érica s’emparer de la grosse queue de Kevin. Elle le suce comme une affamée. On la voit déglutir son sperme en gardant sa queue dans sa bouche.

On la voit aussi, avec les yeux qui brillent d’amour pour Kevin. Quand Marc et Frank l’enculent à tour de rôle.

Tous font des commentaires sur les talents de la nouvelle femme et sur ses attribus.

Enfin la petite vidéo prend fin. Curieusement tout le monde dit à Erica que beaucoup de mec aurait voulu être à la place de Kevin. Ce dernier la prend dans ses bras, l’embrasse, en la caressant. Elle est complètement sous le charme.


Maria leur propose de se désaltérer. – Je vous sers à boire, on a le temps ! Vous savez !

Les trois hommes se placent dans le canapé et les fauteuils, pendant que Grâce leur apporte à boire. Un cocktail additionné d’aphrodisiaque et de dopant.

Sophie se place à côté de Frank, ils s’embrassent souvent en buvant leurs boissons.

C’est Frank qui lance les hostilités en dirigeant la main de Sophie vers sa queue.

Elle dégage son sexe, déjà en érection, puis après quelques mouvements de masturbation, elle se baisse pour le sucer devant les autres.

– Elle suce bien la Sophie ! Je me régale avec elle ! Venez en profitez en vous aussi ?

La Sophie est excitée, elle passe de queue en queue, pendant vingt cinq minutes.

Maria leurs suggère de se déshabiller tous. Les gars sont impressionnés par le corps d’Érica, avec ses seins fermes et surtout sa queue qui les égale.

La nuit s’écoule orgiaque, chacun offrant sa semence à l’autre, parfois à tour de rôle, parfois plusieurs en même temps. Pour la dernière joute, Sophie chevauche Marc. Comme Érica a encore la trique, ils lui font sodomiser sa femme. Sophie subit se qu’elle aime le plus. Être prise en sandwich. Grâce ne profite pour enculer aussi Érica.

Kevin vient enculer Grâce qui encule Érica. Maria se fait sucé par Sophie prise en sandwich par Marc et son mari, qui est aussi enculé par Grâce. Frank prend le train en marche, il sodomise Maria pendant qu’elle se fait sucer par Sophie.

Lorsque tous le monde a pris son dernier plaisir. Érica s’occupe de lécher et de nettoyer tous ses sexes souillés. Elle doit aussi aspirer, lécher les puits d’amour débordant de mélange de sperme

Les gars ont croisés Pat en partant.

Érica et Sophie sont partis, main dans la main comme deux filles. Désormais, Érica sait quel est son statut.

Il a été profondément heureux et transformé par cette nuit à tel point. Qu’il est fier d’être la pute féminisée de maître Pat et de sa femme. Dans sa nouvelle vie, elle est remplit de sperme et en jouit au plus haut point.

Érica et Sophie sont heureuses d’être les putes soumises de Maître Pat.

FIN

Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings