Bi - Gay - Lesbien Confession Intime Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe Prostitution

Histoire erotique Véronique nue Initiée par un couple Chapitre 20 et 21

Histoire erotique Véronique nue Initiée par un couple Chapitre 20 et 21
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Chapitre 20 et 21

La femme de Albert

Le lendemain après-midi

Albert gare sa Mercedes devant une luxueuse propriété de style provençal entourée de vignes.

« Parce que tu as des vignes ?

« Oui, c’était l’activité de mon père. Nous faisons du rosé de Provence parce qu’il se vend bien mais aussi du blanc et du rouge recherchés davantage par une clientèle de connaisseurs…

Nous montons le perron et nous sommes accueillis par une dame âgée aux cheveux gris habillée sévèrement. Elle me considère sévèrement et regarde un instant mes cuisses nues avec désapprobation :

« Vous amenez encore ici une de vos putes, Monsieur Albert ?!

Ignorant cette sortie, mon amant me désigne :

« Voici Véronique, Mariette. Elle voulait connaître Madame comme je vous l’ai dit par téléphone.

« Je sais et Madame est beaucoup trop bonne !

« Véronique, voici Mariette, notre gouvernante ! Excuse-la pour sa… vivacité !

Un peu échaudée par cet accueil, je tends timidement la main qu’elle ignore. Dans la grande salle (très fraîche par ce temps de canicule), je vois une femme du même âge sans doute que Albert, assise dans une chaise roulante et le dossier maintient sa tête. Elle me fait infiniment pitié.

« Laura, je te présente Véronique ! Elle voulait te connaître… Véronique, voici Laura, ma femme !

Elle me sourit et s’adresse à moi en parlant d’une voix hésitante :

« Vous êtes bien jolie, Véronique… Laissez-nous seules !… Quel âge avez-vous, chérie ? Asseyez-vous !

« 18 ans, Madame.

« Vous voyez, Véronique, avant ma maladie je vous aurais fait la morale mais maintenant je relativise : je ne peux plus donner à Albert les plaisirs qu’il aime alors je trouve normal qu’il aille les chercher ailleurs… Je n’ai pas à me plaindre : je vois, j’entends et je peux même parler ! Alors c’est par Mireille que Albert vous a connue ?

« Oui, Madame. Je passe les vacances chez elle.

« Où sont vos parents, mon petit ? Sont-ils au courant de votre activité ?

« Non, Madame, je vis chez ma mère à Luxeuil, dans la Haute Saone. Mes parents sont divorcés et ma mère a un autre homme, un médecin. J’ai aussi ma grand-mère. Je ne leur dis pas pour mon activité, elles seraient inquiètes mais ma mère sait depuis hier pour Albert mais je ne lui ai pas donné de détails.

« Albert paie Mireille et elle vous reverse une partie de cet argent, n’est-ce pas ?

« Oui, c’est cela, Madame.

« Je vois… Je ne vous retiens pas davantage, chérie, je ne suis pas une compagnie bien distrayante pour vous. Faites bien attention à vous !

La punition

Chez Mireille, 18h

Albert vient de repartir.

« Tiens, voici ta part. Parce que je suis honnête. 700 euros. Je te retiens 100 euros de pénalité. Ce n’est pas cher payé.

« 100 euros de pénalité ? Pourquoi ?

« Qu’est-ce que tu as raconté à ta mère ?! J’ai eu toutes les peines du monde à la calmer !

« Je… Je lui a simplement dit que j’avais un amant et que tu nous avais présentés…

« Et qu’est-ce que tu as raconté à Laura ?

« Comment le sais-tu ?!

Elle me donne une magistrale gifle. Puis une seconde.

« Réponds !!

Mes larmes jaillissent.

« Mais rien ! Rien, je te jure !! Je n’ai rien dit, je n’ai rien fait !!

« Parce que tu me prends pour une conne ?! Cette sainte nitouche, avec ses airs de martyre et sa prétendue tolérance envers les frasques sexuelles de son mari, est une fouille-merde !! Elle est dangereuse ! Tu vas être punie ! Et je suis gentille, je ne te confisque pas ton téléphone ! Retire ce body et ce short ! Cette fois-ci, tu n’auras ni le fouet ni la canne, je ne veux pas t’abîmer parce que tu as des clients demain ! Et ne recommence pas, ce sera plus sévère la prochaine fois ! Valérie, trois coups !

Valérie, nue sous des colifichets de soubrette, proteste faiblement :

« Mais, Madame, ce n’est qu’une enfant ! Ce que vous me demandez, c’est une punition pour une prostituée confirmée !

« Valérie, vous commencez à avoir la fâcheuse habitude de penser et de discuter ! J’ai dit trois coups !! Et fort, sinon vous serez punie à sa place ! Vous lui faites mal mais vous ne l’abîmez pas, vous ne laissez pas de traces et vous ne provoquez pas de lésions internes, comme vous savez si bien le faire !

« Bien Madame…

Angoissée, je demande :

« Qu’est-ce que vous allez me faire ?

Valérie revient avec une sorte de petite planche recouverte d’un tissu genre couverture.

« Désolée, Véronique, je vais te faire très mal…

Sans me laisser le temps de réaliser ce qui m’arrive, elle frappe mes gros seins ronds et tombants du tranchant de la planche avec une force surprenante de la part d’une fille si frêle.

En une fraction de seconde, le souffle coupé, je ressens une douleur indescriptible qui monte à mon cerveau. Je m’écroule, me tordant de douleur et, me tenant les seins et reprenant mon souffle, je rugis longuement.

« Quelle douillette !! Valérie, relevez-la ! Ce n’est pas fini !

La jeune femme me relève et aussitôt un deuxième coup m’atteint à toute volée dans l’estomac. Je m’écroule à nouveau et j’ai beaucoup de mal à respirer. Elle me relève à nouveau et laisse passer quelques instants.

« Écarte les cuisses !

J’obéis et, aussitôt, elle m’envoie un violent coup de pied sur le sexe, découvrant un instant sa fente. C’est peut-être le plus douloureux. A nouveau la respiration interrompue, je tombe à genoux, me tenant l’entre-cuisses. Valérie s’accroupit à côté de moi et me prend doucement dans ses bras.

« Désolée, chérie mais je devais obéir, je suis payée pour cela…

Je la repousse rudement.

« Va te faire f… !!!

« Ce sera tout, déclare Valérie, il n’y aura pas d’autre punition.

Valérie prend mon sac, y fourre les vêtements que j’avais enlevé pour la punition et me charge sur son épaule. Nous montons l’escalier et elle décharge mon corps sur mon lit. Je souffre terriblement. Je me tiens les seins. Elle m’embrasse. Je suis secouée de sanglots.

« Ça va passer. Tu auras mal pendant quelques jours. Je n’ai pas le droit de t’en donner mais tu veux du doliprane ? C’est efficace mais seulement au bout de quelques heures. Ne lui désobéis plus, ce sera pire la prochaine fois…

C’est la voix de Mireille.

« Vous pouvez lui donner un doliprane… Nous recevons des invités pour le dîner. Tu seras donnée à plusieurs hommes. Avec une tenue sexy et le sourire, OK ?

A suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Suivez nous sur Twitter

Vanessa rejoint notre réseau de dials chauds !

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings