Fétiche - BDSM Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe Récit érotique Uro - Scato Xstory

Histoire porno J’aime les jeux humides tu viens me rejoindre?

Ils découvrent le sexe vicieux et pervers à travers des jeux humides Chapitre Final
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

C’était un mardi soir, en 2009. Je travaillais à la maison ce soir-là lorsque j’ai reçu un appel de Laure. Elle et moi avions discuté par chat juste après mon divorce en 2004. Laure était une femme latine, elle m’avait dit qu’elle aimait le sexe très pervers. Elle m’envoyait toujours des photos d’elle en lingerie ou nue. Nous nous étions rencontrés une fois, mais nous n’avions rien fait d’autre que nous embrasser. Ce soir, elle m’a demandé de venir chez elle, elle voulait faire l’amour.

J’ai pris une douche et je me suis préparé. En sortant de la douche, j’ai reçu un texto de Carine.

Hey, beau gosse. Je garde la maison et il y a un jacuzzi ici. Tu devrais venir”.

Carine était à environ dix minutes d’ici. Laure était à Torrance, ce qui représentait au moins quarante-cinq minutes de route. J’ai accepté l’invitation de Carine, je me suis dit que Laure et moi pourrions attendre une autre fois. J’ai appelé Laure et je lui ai donné une excuse bidon. Elle n’était pas contente, mais elle a accepté.

J’ai conduit jusqu’à l’adresse que Carine m’avait donnée, c’était une grande maison à Calabasas. Carine m’a ouvert la porte, elle portait un peignoir.

“L’eau est parfaite. Suis-moi. Déshabille-toi ici”, m’a-t-elle dit.

J’ai fait ce qu’elle m’a dit. J’ai enlevé tous mes vêtements et je les ai laissés dans le salon. Je l’ai suivie à l’extérieur, la maison avait d’énormes clôtures et les voisins n’auraient pas pu nous voir. Nous sommes arrivées au jacuzzi et Carine a laissé tomber son peignoir sur le sol. Carine était une femme de sexe masculin, elle avait des cheveux roux foncés et une peau très pâle. Elle avait des seins petits mais fermes. Elle est entrée dans le jacuzzi et je l’ai suivie, l’eau était assez chaude.

Nous avons bavardé un peu et rattrapé le temps perdu. Puis elle s’est lentement glissée devant moi. J’ai écarté les jambes et elle s’est assise dos à moi. Je sentais ma bite grossir tandis qu’elle passait ses mains le long de mes jambes. J’ai commencé à embrasser légèrement son cou et Carine a déplacé ses cheveux sur le côté. J’ai aussi mis mes bras autour d’elle et j’ai commencé à caresser légèrement ses mamelons.

“Nous ne pouvons pas utiliser de préservatif ici. Essayons quelques préliminaires et ensuite nous pourrons aller à l’intérieur et baiser”, a dit Carine.

Je lui ai répondu : “Ça m’a l’air génial”.

“A quel point es-tu ouvert d’esprit ?” a-t-elle demandé.

“Je suis assez ouverte d’esprit”, ai-je répondu.

“C’est bien. Ce soir, tu m’appartiens et je veux te montrer. Puis-je te montrer ?” a-t-elle demandé.

Je ne savais pas où elle voulait en venir.

“Bien sûr, tu peux me montrer”, ai-je répondu.

Carine s’est mise debout dans le jacuzzi, son cul à la hauteur de mon visage. Elle m’a dit de me pencher en arrière. Comme je le faisais, elle s’est accroupie sur ma poitrine. J’ai été choqué quand elle a commencé à pisser sur ma poitrine. C’était une première pour moi, mais c’était étrangement érotique. Le jet chaud a touché ma poitrine et a ensuite coulé le long de mon ventre dans l’eau.

“Je marque mon territoire”, a dit Carine.

Puis elle s’est rassise et m’a fait face. Carine a commencé à m’embrasser passionnément, nos langues exploraient nos bouches respectives. Elle a tendu la main sous l’eau et a saisi fermement ma bite. Elle a commencé à me faire une branlette très agressive.

“Assieds-toi sur le côté du jacuzzi. Je veux te sucer pendant un moment”, a-t-elle dit.

Je me suis assis sur le bord du jacuzzi, les jambes toujours dans l’eau. Carine s’est mise entre mes jambes.

Elle m’a dit : “Penche-toi en arrière, Jérémie”.

Lorsque je me suis penché en arrière, Carine a commencé à lécher mes couilles jusqu’à mes fesses avec passion. En même temps, elle saisissait ma bite et la caressait lentement. Elle a léché chacune de mes boules avec passion, puis elle est descendue lentement jusqu’à ma chatte et a passé sa langue dessus. Puis elle est remontée jusqu’à mes couilles et a fini par prendre ma bite dans sa bouche. Elle m’a sucé jusqu’à ce que je jouisse presque, mais je l’ai rapidement arrêtée.

“Rentrons à l’intérieur”, a dit Carine en ricanant.

Je l’ai suivie dans la maison. Elle m’a tendu une serviette et nous nous sommes séchées. Elle m’a conduit dans la chambre où elle se trouvait, s’est allongée sur le lit et a écarté les jambes.

“S’il te plaît, mange ma chatte”, m’a-t-elle dit.

Je me suis mis à quatre pattes et j’ai plongé mon visage dans la chatte de Carine. Elle était rasée et lisse. J’ai commencé à lécher son clito lentement et à le sucer. J’ai passé ma langue dessus rapidement et Carine a commencé à gémir d’approbation. Mes deux mains tenaient ses fesses et les pressaient. J’ai porté ma main droite à ma bouche, je l’ai mouillée et j’ai plongé deux doigts dans la chatte serrée de Carine. J’ai commencé à travailler lentement le point G de Carine avec mes deux doigts. Elle gémissait de plaisir et devenait de plus en plus humide à mesure que je la rapprochais de l’orgasme. Finalement, elle a commencé à trembler, elle a attrapé ma tête et l’a tirée contre sa chatte. Elle n’a pas lâché prise jusqu’à ce qu’elle ait complètement joui.

Carine a alors roulé sur le ventre et s’est mise à genoux.

“S’il te plaît, baise-moi”, a-t-elle dit.

J’ai pris un préservatif dans mon pantalon. Je l’ai rapidement déroulé sur ma bite. J’ai lentement glissé ma bite dans la chatte très serrée de Carine. Elle a gémi quand je l’ai enfoncée profondément. J’ai saisi ses hanches et j’ai commencé à la baiser lentement. Je devais commencer lentement avec Carine. Elle était très serrée et il fallait s’y habituer. Si je commençais à aller trop vite, je finissais beaucoup trop vite, même avec un préservatif qui atténuait la sensation. Carine a attrapé son bong sur la table de nuit et a pris quelques coups pendant que je la baisais par derrière. J’ai commencé à pousser plus vite, en serrant plus fort les hanches de Carine.

Au bout de quelques minutes, Carine a voulu se changer. Elle a roulé sur le dos et j’ai glissé ma bite en elle. Ses jambes étaient sur mes épaules. Elle se sentait si bien dans cette position. Puis Carine a recommencé à jouir.

“Ne t’arrête pas, laisse-moi jouir sur ta bite”, a-t-elle dit.

Carine s’est mise à trembler et à gémir bruyamment. Je sentais sa chatte serrer fermement ma bite. Quand elle a fini de jouir, j’ai regardé vers le bas. Sa chatte suintait de jus.

Carine a dit : ” Jérémie, je veux que tu fasses un carnage, mais il faut qu’on aille sous la douche. “

Nous nous sommes levés et je l’ai suivie dans une immense douche à l’italienne.

“Enlève le préservatif. Je prends la pilule. Retire-toi quand tu seras prêt et tu me couvriras de ton sperme”, a-t-elle dit.

Carine a fait couler l’eau et s’est assurée qu’elle était chaude. Puis elle s’est penchée et a posé ses mains sur la paroi de la douche. J’ai enlevé le préservatif et j’ai recommencé à la baiser par derrière. Ça faisait un moment qu’on baisait, alors j’ai pu tenir quelques minutes de plus. Finalement, je n’en pouvais plus.

“Où le veux-tu ? lui ai-je demandé.

“Mets-en partout sur mon cul”, a répondu Carine.

Je me suis retiré juste à temps. Carine s’est penchée davantage et j’ai pointé ma bite entre ses fesses. J’ai tiré une énorme charge entre elles, qui a commencé à couler sur sa chatte lisse et rasée. Elle a tendu les mains vers l’arrière et a commencé à étaler mon sperme sur ses fesses. Puis elle est entrée dans le jet d’eau de la douche et a tout nettoyé. Nous avons pris le savon et nous nous sommes lavées l’une l’autre, en nous arrêtant de temps en temps pour nous embrasser. Enfin, elle a coupé l’eau et nous nous sommes séchées avec des serviettes.

“Où est ton petit ami ce soir ? Je lui ai demandé.

“Il est probablement en train de baiser quelqu’un de l’AFF. Il savait que tu venais me baiser”, a dit Carine.

“Vous avez des règles ?” J’ai demandé.

Oui, il n’y a que lui et moi qui avons des relations sexuelles anales. Une fois que nous serons mariés, nous serons exclusifs”, a-t-elle répondu.

J’ai remis mes vêtements. Je voulais rester, mais nous avions tous les deux du travail le lendemain. Nous nous sommes embrassés et je suis rentrée chez moi.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
eu_cookies_bar_decline
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings