Histoires taboues et histoires de sexe Récit érotique

Histoire sexe Confidences intimes d’un marin en perdition Chapitre 1

Histoire sexe Confidences intimes d'un marin en perdition Chapitre 1

L’avarie imprévue.

En ce lundi matin, après avoir dit au revoir à sa femme Marie, Louis part rejoindre son bateau. Il sera absent pour la semaine, il ne reviendra que samedi soir.

En début d’après-midi, une avarie importante à la machine oblige le bateau de Louis, a regagné le quai pour réparation. Louis rentre un peu tard chez lui.

Je rentre doucement dans la maison pour ne pas réveiller nos deux enfants. La télévision est allumée, Marie n’est pas dans le canapé à la regarder. J’entends des bruits de gémissements très forts qui proviennent de salle de bain ? Je n’en reviens pas. Je reconnais distinctement la voix de Marie, cependant je ne l’ai jamais entendu crier de plaisir aussi fort. La vitesse de ces gémissements indique la vitesse à laquelle elle doit se faire baiser et que la cadence est élevée ?

Je reste un moment devant la porte à écouter ça, sans réagir, vidé de toutes émotions. Je m’efforce de penser à ma douce et belle Marie, avec son petit sourire en coin. Comment tout cela a t-il pu arriver ?

Je ne sais pas quoi faire. Les surprendre et essayer de tout arrêter ? Il est trop tard maintenant. Je n’ai plus aucun contrôle sur ma chérie. Repartir pour les laisser finir tranquillement et aviser après ?

Non, autant rentrer maintenant, j’aviserais après. J’ouvre donc doucement la porte pour ne pas me faire remarquer. Les bruits proviennent bien de la salle de bain qui est située à côté de notre chambre. Discrètement, je pousse la porte pour voir ce qui peut causer tous ces cris aigus de plaisir à ma chérie.

Le choc !

Voir pour la première fois, sa femme se faire prendre devant vous. Voir un autre sexe pénétrer son intimité. L’entendre gémir sous les coups de reins d’un autre. Oui je dirais que c’est très spécial, c’est flippant !

Une vision à la fois d’horreur et de fantasme me fait face, dans la salle de bain, Denis, un de nos voisin, est en train de baiser violemment ma femme par derrière. Elle est debout, penchée sur le lavabo, agrippée au robinet, pendant que son amant lui pilonne la chatte en lui tenant les hanches. Elle gémis de bonheur et de plaisir comme jamais.

L’homme en question est un proche voisin, il vient souvent boire l’apéro, un martiniquais beaucoup plus vieux que nous, assez bien bâti, grand, très fort pour son age et encore très vigoureux.

Je vois pour la première fois, la bite noire gigantesque de Denis qui rentre et ressort du puits d’amour de Marie à une vitesse fulgurante. Elle est belle, grande, grosse, dure, dressée fièrement comme une lance. Denis tient fermement Marie par les côtés, il fait basculer son bassin d’avant en arrière pour être le plus puissant possible. Je m’aperçois alors qu’il baise sans préservatif. La bite noire est directement en contact avec le vagin de ma femme, ce qui ajoute à la tension sexuelle énorme qui règne dans la pièce.

Je vois à chaque fois une bonne vingtaine de centimètre ressortir du corps de ma femme alors que son gland est encore à l’intérieur, ce qui doit faire une bite d’au moins vingt cinq centimètres au total. Bien loin de mes dix huit centimètres. Elle est également bien plus large, elle fait se dilater la chatte de Marie de manière impressionnante.

Elle n’a jamais goûté à une autre bite que la mienne, ça a du être un choc pour elle de découvrir ça. Il l’enfonce bien plus profondément que je ne suis jamais allé. Il lui malaxe les fesses pendant qu’il la baise, il lui donne des petites fessées sexuelles, il lui prend les seins avec ses mains et les englobe. Tout en continuant inlassablement à la baiser. Au regard leur sueur, cela doit faire un petit qu’il la prend comme ça sauvagement contre le lavabo de la salle de bain, il ne semble absolument pas fatiguer. Un quart d’heure c’était mon record.

Marie, aux anges, les yeux mi-clos, elle se cambre bien pour favoriser l’insertion du gourdin dans sa chatte toute mouillée. Elle tient fermement le robinet, seul objet qui l’aide à se maintenir sous les coups de butoir de son étalon sauvage. Elle comprend maintenant la phrase que lui avait dit Denis un jour : — C’est bien plus fort qu’un petit soleil de France ridicule.

Elle comprend la supériorité Black sur les blancs, et aussi particulièrement pour moi. En dix ans d’acte sexuel avec moi elle n’a jamais ressenti un tel plaisir. Aujourd’hui, avec Denis, elle a déjà eu un orgasme, elle atteint son deuxième, alors qu’un est le max qu’elle peut avoir avec moi. Elle passe sa jambe gauche le long de l’évier pour écarter ses jambes, ce qui excite encore plus Denis qui y va encore plus fort. Elle crie de plus belle, ses cris se mélangent aux puissants coups de bassin qui vont frapper les fesses de Marie. Ses grosses couilles claquent à chaque coup contre ma chérie.

Ils vont finir par réveiller les enfants avec tous ses cris de jouissance. Je vois tout ça, à travers l’entrebâillement de la porte de la salle de bains. Ma main gauche a glissé toute seule vers ma bite qui s’est mis immédiatement en érection. Je ne peux décemment pas les interrompre, surtout que la situation m’excite trop pour repartir ou faire autre chose que les regarder et me branler.

Le problème est que j’essaie de suivre la cadence de Denis en me masturbant mais je suis rapidement obligé d’arrêter car l’envie d’éjaculer est trop forte. Cela fait à peine trois minutes que je les mate que j’éjacule dans mon slip comme un éjaculateur précoce. Je me sens honteux et impuissant quand ma bite redevient petite peu de temps après, alors que celle de Denis est toujours aussi grosse et bien dressée, affairée à baiser ma femme. Je comprends maintenant quand il me disait que Marie méritait mieux. Tout est clair à présent. Cette queue magnifique est destinée à baiser ma femme.

Denis met une de ses mains sur la nuque de Marie et appuie pour bien la faire se courber contre le lavabo. Sa chatte est grande ouverte à son amant black. Denis s’enfonce à fond, tout au fond. Toute sa bite disparaît dans le corps de ma femme. Elle a les vingt cinq centimètres de chaire noire dans la chatte, elle semble très bien le vivre. Elle se mord la lèvre inférieure de bonheur. Denis reste un petit moment comme ça à faire des mouvements circulaires avec son bassin.

Puis il ressort complètement, ce qui me fait découvrir sa bite en entier pour la première fois. Je vois son énorme gland plein de mouille qui est en explorateur dans le puits de mon amour. Il est allé à un endroit où personne n’est jamais encore allé. Denis reste en position, il ne remet pas sa bite là où elle devrait aller. Quelques secondes sans cette bite dans sa chatte, Marie est déjà en manque. Elle tortille des fesses pour supplier son amant d’y revenir, de continuer de la baiser violemment.

Elle veut continuer de gémir sous ses coups puissants de bite. – Tu aime ça hein ? Une grosse bite de black ! Marie acquiesce de la tête en allant chercher dans son dos la bite avec sa main pour la toucher, la branler doucement. Elle l’aime cette bite, elle l’adore même. – T’avais jamais connu ça hein ? Un tel plaisir. – J’ai jamais été baisé comme ça. Je savais pas que c’était possible. C’est magnifique.

C’est le terme. La voir se faire prendre comme ça par ce grand black, c’est magnifique. Je prends aussi mon pied à mater ça sans qu’ils le sachent. Marie essaie de faire rentrer la bite dans sa grotte d’amour avec sa main mais Denis ne la laisse pas faire. Il veut jouer avec son envie terrible de se faire prendre tout de suite. — T’en veux encore hein ? T’es déjà en manque ? — Baise moi s’il te plaît. Baise moi encore sauvagement.

Ces derniers mots me font mal au cœur, je dois l’avouer. Il y a une telle sincérité dans sa voix…

Devant de telles suppliques, Denis ricane doucement. Il a totalement réussi son coup. Il baise Marie, il l’a rend folle de sa queue. Il appose son énorme gland contre l’ouverture de Marie. On croit que les deux sexes sont conçu l’un pour l’autre tellement ils vont bien ensemble.

Il fait disparaître doucement son gland dans le vagin de ma femme, ce qui a pour effet de lui faire ouvrir la bouche et fermer les yeux de bonheur. Elle est comblée. La bonne bite noire est de retour en elle. Denis lui prend les cheveux, il tire dessus pour lui faire remonter la tête et la cambrer encore plus. Il la traite comme sa pute et elle aime ça. En lui tenant sa cuisse posée sur le lavabo avec l’autre main, Denis repart sur un rythme effréné. Sa bite défonce la chatte de mon amour, qui crie au milieu de ses gémissements :

– BAISE MOI ! BAISEEE MOI !! ENCORE !! PLUS FORT !! OUIII !!!

Au bout d’une nouvelle dizaine de minutes, Denis accélère encore le mouvement, sentant le moment venir. Il prend Marie par les seins qui se laisse totalement faire. Après ce qu’il lui a offert comme jouissance, Denis mérite son orgasme à son tour. Il lève les yeux au plafond, ouvre la bouche et lâche quelques râles alors qu’il se vide au fond de la chatte de ma femme. De puissants et chaud jets de sperme viennent décorer le vagin de Marie qui apprécie de se sentir rempli de sperme. Denis continue doucement à faire quelques petits allers retours, puis se stoppe.

Les deux amants, essoufflés, s’arrêtent de bouger. Avec toujours une bite dans le vagin, elle se relève et penche sa tête en arrière pour la poser sur le torse musclé et en sueur de Denis. Ils se regardent avec tendresse. Leurs bouches s’unissent dans un baiser enflammé.

En refermant la porte, je quitte discrètement mon poste d’observation, je retourne dans le garage. Je suis indécis sur la conduite a tenir.

Je voudrais rentrer en trombe dans la chambre pour leur crier ma frustration, ma colère de mari bafoué, trahi, humilier. Alors que je rebande excité par la vision de ma Marie en pleine copulation.

Il revient à ma mémoire cet incident semblable qui m’est arrivé Il y a un an, nous étions en escale dans un port africain pour cinq jours. Le premier jour j’ai fait la connaissance d’une coopérante française. Elle souhaitait visiter le bateau, je me suis fait un plaisir de conduire sa visite. De fil en aiguille, nous avons fait l’amour dans un poste inoccupé.

Elle me laissa sa petite culotte, en guise de souvenir. Elle me dit :

– Tient ! Voilà, tu me la ramène à cette adresse ou je suis seule, mon mari est partit en brousse pour la semaine.

Ce que je fait le lendemain. Nous baisons pendant deux jours comme des bêtes. Le troisième jours au petit matin, son mari est rentré pendant que je sodomise sa femme allègrement.

Monsieur a crié très fort, il s’est jeté sur moi. Je n’ai pas eu le temps de me retirer du cul de sa femme. Une bagarre intense s’en suit. Le mari prend le dessus sur moi, sa femme vient à mon secours, elle s’agrippe a son mari par derrière en lui tapant sur la tête.

Je peux me libérer du mari. Je suis à poil ainsi que la femme qui me crie :

– Toi le mataf ! Retourne à ton bord, toi chéri vient m’enculer pour finir ce qu’il a commencé.

Je ne veux pas revivre cet épisode avec Marie et Denis, car je ne suis pas sur d’être le gagnant.

Sam Botte A suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues et des photos  rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings