Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe Récit érotique Zoophilie

Histoire sexe Confidences intimes d’un marin en perdition Chapitre 8

Histoire sexe Confidences intimes d'un marin en perdition Chapitre 8

Louis est un enculé

Là, nous sommes en escale pour cinq jours en Corse pour une nouvelle fois. Je descends sur le quai et j’attends Martine, elle arrive, descend de sa voiture, nous nous embrassons et main dans la main, nous allons vers l’hôtel ou Rémy nous attend, deux coups bref. La porte s’ouvre sur un bel homme d’une cinquantaine d’années, il embrasse Martine, me serre la main, il a une poigne solide et virile. J’entrevois une après-midi de sexe de haute volée, il commence par caresser Martine tout en la déshabillant, elle ne porte aucun sous-vêtements, ce qui a pour effet de me faire bander instantanément,

Rémy me fait signe de me positionner derrière elle, je m’exécute et je lui glisse ma bite entre les fesses sans la pénétrer, j’effectue quelques va et viens, elle en profite pour enlever la chemise de Rémy, elle continue en lui défaisant son pantalon, qu’elle laisse tomber sur les chevilles puis s’attaque au slip, devant ce superbe sexe, je reste sans voix. Il est magnifique, long de vingt cm, gros au moins cinq cm, il mène Martine sur le lit, il la fait asseoir, l’embrasse, lui suce les seins. Il met sa tête entre les cuisses et commence à lui brouter le minou. Il me demande de m’occuper de la bouche de Monique, je lui présente ma bite qu’elle engloutit et me gratifie d’une superbe pipe.

Rémy lui prend les jambes, il les met sur ses larges épaules et la pénètre avec fougue, Monique se crispe et en étouffant un cri, elle jouit comme je ne l’ai encore jamais vu faire depuis que je la connais, elle a la bouche ouverte, le souffle rapide et saccadé. Rémy me fait comprendre que je vais subir le même sort, je ne m’attendais pas à ça. Martine me tient la tête entre ses mains, il met sa queue dans ma bouche, alors résigné, je commence à le sucer, je retrouve le goût de la cyprine de Martine qui de son côté est en train de récupérer.

Il m’ordonne de me mettre à quatre pattes sur le lit et ensuite, il me sodomise, après quelques va et vient en douceur, il a commencé à me démonter le cul a grands coups de queue, au bout d’une quinzaine de minutes, il se retire. Il me demande de me coucher sur le dos, il dit à Martine de s’empaler sur moi et pendant que je la baise, il l’encule. Elle serre les dents pour ne pas crier, je vois bien que malgré la douleur, elle se régale. Puis, il lâche Martine, comme je suis encore sur le dos, il se positionne entre mes cuisses, il pose mes jambes sur ses épaules et sans ménagement, il m’encule une fois de plus.

Martine vient se positionner au-dessus de ma tête, elle me présente sa belle chatte à sucer, je m’empresse de prendre possession de son superbe clito que je suce, aspire, jusqu’à ce qu’elle me jouisse dans la bouche. C’est le moment qu’a choisi Rémy pour jouir en m’inondant le ventre de plusieurs flots de sperme chaud. Martine se met à quatre pattes sur le lit pour que je l’encule, je m’exécute, l’effet de la pilule qu’elle m’a fait prendre se fait bien sentir. Je lui bourre le cul pendant plus d’un quart d’heure, pendant ce temps Rémy se fait sucer. Je jouis avec force, remplissant son cul de tout le sperme qui reste dans mes couilles, Rémy en fait autant dans la bouche de Martine.

Je comprends que la fête est finie, une bonne douche, Martine et moi, on se rhabille, mais avant que l’on se sépare il m’ordonne de le sucer une dernière fois, nous le faisons à deux avec Martine. Il éjacule sur nos deux bouches, on se régale de son merveilleux sperme. Il remercie Martine de lui avoir permis de baiser un si bon cul très accueillant, ses propos me flatte.

En partant il nous dit avec un regard malicieux à bientôt vous deux, avec Monique on se regarde et avec un ensemble, elle lui répond bien sûr quand tu veux. Il nous raccompagne à la porte, il nous remet à chacun un petit paquet qui contient des pilules miracle.

Nous partons nous tenant par la taille comme deux amoureux, arrivés près de la voiture, on s’embrasse en se promettant de se rencontrer très bientôt, elle me demande si je veux qu’elle s’occupe de me préparer les gélules. Je lui donne le sachet, avec elle, je sais que le dosage sera parfait, puis nous somment partis chacun de son côté

La Martine me tient comme Denis tient Marie. Cependant, avec moi ce n’est pas le même chanson, un soir d’escale dans un hôtel en corse, après une soirée bien arrosée et peut être aussi un drogué. J’ai suivi deux superbes femmes dans une chambre. Pendant que je sodomisais la Martine, l’autre fille qui n’avait retiré que son haut, mais pas le bas. Elle m’a massé l’anus avec ses doigts enduits de gel, je trouvais ça agréable. Malheureusement, au moment où je commençais à jouir dans les reins de Martine, l’autre fille profitant que dans la jouissance les sphincters se relâchent, elle me sodomise d’un seul coup.

Cette deuxième fille était un travelo pourvu d’une grosse bite bien raide. Cela a stoppé ma jouissance, la Martine tenait mes mains agrippées à ses seins, l’autre accroché à mes hanches m’enculait. A cause de l’alcool et sûrement d’une drogue ingérer à mon insu, je n’étais pas en force pour faire cesser cette sodomie forcée. Le travelo m’a rempli les entrailles de son jus, après ça je me suis écroulé sur la Martine qui tenait toujours mes mains pour m’immobiliser. Au petit matin je fus réveillé par deux choses, la Martine me suçait la queue pendant que le travelo m’enculait. Il m’a encore rempli les entrailles, ainsi que je remplissais la bouche de Martine.

Cette soirée aurait pu rester dans les annales de mes souvenirs d’escales libidineuses. Hors, le lendemain alors que des kangourous sautaient dans ma tête, je fus demandé à la coupée. Martine m’attendait adossé à sa voiture avec un caméscope à la main ?

Je descends sur le quai, elle me fait signe de venir à elle, arrivé près de la voiture, elle me dit :

– Monte ! J’ai quelque chose à te montrer.

Je suis monté dans sa voiture, elle m’a fait regarder sur l’écran de son caméscope la soirée d’hier soir et surtout aussi mon réveille au petit matin.

On peut me voir, me faire enculer pendant que je sodomise la Martine. Le pire c’est le matin, on voit que je suis sur un petit nuage, je me fais enculer par une longue et grosse bite et que j’en jouis.

– Si tu ne veux pas que cette vidéo soit envoyée à ta femme et à ton commandant, tu fera tout ce que je t’ordonnerais quand tu seras en Corse.

Je n’avais pas le choix si je ne voulais pas perdre ma famille et ma carrière dans la Marine.

Revenons à mon escale en Corse.

Le lendemain, je reçois un SMS de Martine qui me demande de passer récupérer les gélules, je prends le dernier comprimé qu’il me reste, j’arrive chez elle en début d’après-midi, elle est seule. Je l’embrasse, la caresse, elle n’est pas comme d’habitude, je lui en fais la remarque, alors elle me dit qu’elle a avoué à Marc son mari, qu’elle a une liaison avec Rémy, j’en reste bouche bée, elle enchaîne en me disant que son mari a accusé le coup, qu’il a demandé des précisions.

Dans la discussion, elle lui a dit que j’étais présent à l’hôtel avec Rémy, il l’a forcée à lui raconter en détail ce qui s’est passé, en minimisant sa responsabilité, elle lui a tout raconté. Il a pris la décision qu’à mon prochain passage, elle devra m’inviter ainsi que Rémy, du coup je ne suis plus très chaud pour la bagatelle.

Nous sommes assis habillés sur le canapé quand Marc arrive, il me dit bonjour, il demande pourquoi on est pas à poil ? Gêné je ne sais pas quoi répondre, Martine se déshabille, il en fait de même, il me dit à poil. Je m’exécute, pas tranquille quand même, cependant tout se passe très bien, une fois dans la chambre, il veut m’enculer de suite sans préparation, en même temps, il demande à sa femme de me sucer. Je comprends qu’il souhaite reproduire ce que Martine lui a raconté de ce qui s’est passé à l’hôtel, il me démonte le cul, c’est la première fois que j’ai aussi mal, il me demande de me coucher sur le dos.

Il écarte mes fesses, il s’y introduit d’un seul coup sec, il demande à sa femme de chevaucher ma bouche pour que je lui bouffe la chatte, plus de doute il désire vraiment reproduire certaines scènes qu’elle lui a raconté. Je n’ai plus du tout mal, bien au contraire, je prends un plaisir extrême à en prendre plein le cul pendant que je m’occupe du clito de Martine qui s’est soudainement mise à jouir inondant ma bouche de cyprine. J’avale tout sans broncher, il sort d’un coup sec en nous disant. – Bien maintenant, on reprend, c’est mon tour, va y !

Il se met à quatre pattes sur le lit, il écarte ses fesses pour que je le prenne en levrette, ce que je m’empresse de faire, pendant que je l’encule, il pousse des petits grognements qui au fur et à mesure se changent en gémissements. Il prend son pied, il veut que l’on fasse un soixante neuf, pas de problème, nous nous sommes sucés pendant un bon quart d’heure. Il jouit et comme d’habitude, j’avale tout, j’aime son sperme chaud, un peu gluant, mais d’un goût subtil, à mon tour, j’éjacule et bien entendu il s’en régale, à ce moment je réalise que Martine a été tenue à l’écart.

Devant mon regard vers elle, il me dit: – Vas y fait ce que tu veux avec elle, pendant que je reprends des forces, j’en ai pas fini avec ton cul de salope. Rémy l’a peut-être plus grosse que la mienne, mais moi je peux t’enculer tout l’après-midi.

Je suce Martine, puis je la chevauche, enfin je la fais mettre à quatre pattes et je la sodomise. Chaque fois que je sors ma queue complètement, pour la lui renfoncer d’un seul coup jusqu’à la garde, dans le miroir de l’armoire, je la vois fermer les yeux en pinçant ses lèvres. Je sais qu’elle va jouir, ça ne tarde pas, avec des tressaillements, elle remue son bassin pour accueillir mon sperme, Marc qui a suivi la scène vient lui présenter sa queue pour qu’elle s’en occupe, moi je me dégage de son merveilleux cul, je vais me rincer la bite.

Quand je reviens Marc me pousse sur le lit, je suis face en l’air, il écarte mes cuisses, met mes jambes sur ses épaules, il me regarde bien droit dans les yeux. Il plante son gros manche d’un seul coup dans mes entrailles, j’ai très mal cependant, je ne lui montre pas toujours en soutenant son regard. Là, il me pilonne pendant plus d’un quart d’heure, je prends un immense plaisir, pour tant je ne le lui montre pas, quand il éjacule, je sens ses longs flots de sperme envahir mon ventre, il me sourit en me disant :

– J’ai bien vu que tu as aimé.

Il est venu le temps de s’occuper un peu de sa femme, je me mets sur le dos, elle vient m’enfourcher , elle se baise toute seule, au bout d’un moment, je la prends par la taille et je la pilonne. Marc vient se placer derrière elle, il l’encule à la sauvage, nous jouissons tous les trois.

Après le passage à la douche pour nous nettoyer le cul, ainsi que pour Martine le cul et la chatte, une bonne douche. Marc nous dit qu’il nous pardonne, que l’on continue à se rencontrer régulièrement, mais qu’au prochain passage de Rémy, il veut faire une partouze à quatre, Martine l’embrasse, je me rhabille, ils préfèrent rester nus, car je sais qu’ils vont refaire l’amour.

Je pars heureux en n’oubliant pas les gélules, je suis soulagé de la manière dont cela s’est terminé.

Martine, Marc et moi, on continue à se rencontrer régulièrement, à chaque fois que je viens en corse. Je demande à Martine si elle a des nouvelles de Rémy, bien sûr, elle en a, cependant il ne connaît pas la date de son prochain passage, comme elle lui a dit qu’elle a avoué à son mari leur liaison et que ce dernier désire faire sa connaissance, je crains qu’il ne soit pas chaud ni pressé de venir le rencontrer.

Pourtant un jour, Martine me contacte et m’annonce la venue de Rémy lors de ma prochaine escale. Marc veut que je vienne pour se préparer à le recevoir, je comprends enfin ou il souhaite en venir, il m’a à plusieurs reprises demandé comment est le sexe de Rémy, sa longueur, sa taille, si son gland est gros où pas ? J’arrive chez lui, Martine est absente, un remplacement à la pharmacie, je lui décris la queue de Rémy en lui disant qu’au début il m’a fait très mal, mais qu’après, je l’ai prise sans gel. Mon explication le convainc, il me dit qu’il se fera enculer par ce gros bambou, mais que je dois passer en premier pour lui préparer le trou, je suis d’accord. Il est tout excité, je vois à la bosse de son pantalon qu’il a une grosse érection. Il enlève son pantalon et son slip, son beau manche sort bien raide et tout gonflé.

Je me déshabille, agenouillé, je le suce avidement, il répand très vite son jus dans ma bouche et comme d’habitude j’avale son sperme, au beau milieu du salon, il se met à quatre pattes, j’enduis ma bite de salive et je l’embroche sans ménagement, petite vengeance de ce qu’il m’a fait subir le jour de l’explication de la rencontre avec Rémy, il sursaute et recule son cul, il s’enfonce lui-même ma queue au plus profond de son rectum. J’en profite pour le pilonner avec force, je jouis en répandant un flot de sperme dans ses entrailles.

Marc se relève, je prends sa place et doucement, il introduit sa bite dans mon cul, il me baise par de longs va et viens, accélérant la cadence, il me fait jouir du cul tellement, c’est bon. Je crois qu’il ne s’arrêtera jamais, il se met à me défoncer avec vigueur et il jouit en me remplissant le ventre de son sperme. On se lave l’intérieur avec la douchette, rhabillés, il m’embrasse et me dit sur un ton malicieux.

– Après demain, je pense qu’on va bien s’amuser ?

Sur ce fait, je pars, il m’a fait promettre de ne pas parler de cette rencontre à Martine.

Il n’y a pas eu de demain, car nous avons appareillé le matin pour une mission de sauvetage en mer.

Notre relation à trois et de temps en temps à quatre dures encore, je les revois quelques fois, mais beaucoup moins régulièrement, je passe des après-midi seul avec Martine, je reste systématiquement la nuit. Pendant quelque temps, Martine m’envoie des pilules qu’elle récupère à son boulot, j’en profite bien. Un jour, j’apprends que Martine a trouvé sur internet un beau black très bien pourvu, beaucoup mieux monté que Rémy, ça tombe bien, car j’ai changé de bateau, celui ci ne va pas souvent en Corse.

Sam Botte A suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues et des photos  rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings