Bi - Gay - Lesbien Fétiche - BDSM Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe Inceste Récit érotique

Histoire sexe La soumission de Marie-Claude et de sa fille Muriel Chapitre 1

Quinn Wilde et Monique Alexander se font plaisir entre filles
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Avant propos : A la demande de Marie-Claude, moi Julie je me suis remise à composer des récits, avec les conseils et corrections de Véronique, je vous relate cette série mettant en scène Marie-Claude la mère, Muriel sa fille et Noémie sa meilleure amie. Ainsi que d’autres personnes que vous allez découvrir au fil des chapitres.
À noter, l’histoire est réelle, les personnes citées existent seule quelques scènes relatives à la soumission relèvent du fantasme.

Je décide de rentrer chez moi plus tôt que prévu. Il fait beau et je vais pouvoir profiter de la piscine. Ma partenaire de tennis m’a fait faux bond au dernier moment. Avec ce soleil, je vais pouvoir faire une séance de bronzage intégral sur la terrasse de la maison au bord de la piscine.

J’ai oublié de me présenter. Marie-Claude 40 ans, blonde avec une coupe au carré et un corps entretenu par le sport. Je vis seule avec ma fille de 19 ans depuis que son père est décédé, il y a 5 ans. Ce dont je suis la plus fière c’est mon ventre plat malgré une grossesse, et une paire de seins en forme de poires qui n’ont pas besoin de soutien-gorge avec deux tétons très sensibles et qui n’hésitent pas à pointer à la moindre sollicitation. Ce qui attire les yeux des hommes mais aussi de certaines femmes dont plusieurs au tennis ou à la salle de sport ce sont mes fesses musclées surtout quand je suis en jupe courte, ce qui les met en valeur avec des hauts talons qui cambrent le bas de mon dos.
En arrivant à la maison, tout ce que j’avais prévu va être remis en question, ou presque.

Le sac de ma fille Muriel, est dans l’entrée, alors qu’elle avait cours toute la journée. Je traverse le salon pour lui dire que je suis rentrée, mais je m’arrête à quelques mètres de la baie qui donne sur la terrasse et la piscine. Je ne veux pas être indiscrète après avoir entendu une autre voix féminine. Je découvre que Muriel et sa meilleure amie Noémie sont sur les matelas de la terrasse, nues l’une et l’autre. Ma fille aime bronzer nue, comme moi, cela ne me choque pas plus que ça. Je ne m’attendais pas à les trouver dans les bras l’une de l’autre. Elles s’embrassent à pleine bouche et leurs mains ne sont pas inactives. Noémie quitte la bouche de ma fille, pour s’occuper de sa poitrine et lécher ses tétons tendus. Une boule chaude monte dans mon ventre. Sans pouvoir résister, je reste discrète et me cache derrière le rideau au bord de la grande baie.

Très vite Noémie caresse avec son autre main le ventre de Muriel qui écarte les jambes pour laisser sa petite amie accéder à son minou. Noémie à quatre pattes entre les jambes de ma fille lui mange la chatte. Cambrée sur ses genoux, elle me donne une vision complète sur ses fesses, et sur sa chatte épilée. D’où je suis, je peux détailler ses lèvres humides, gorgées de sang. Je sens mon string s’humidifier et je ne résiste pas à glisser deux doigts sous ma jupe pour les passer sous le bord du triangle pour caresser ma chatte trempée. Les filles changent rapidement de position pour profiter l’une de l’autre. En 69, ce sont maintenant les fesses de ma fille et son abricot qui sont face à moi, et la langue de sa copine qui la lèche tout en introduisant deux doigts en elle. Quand Noémie lèche son œillet, je m’attends à ce que Muriel lui dise d’arrêter. C’est tout le contraire.

« Ouiii, continue, ne t’arrête pas, lui demande Muriel. Vas-y, ouvre ma corolle avec ton doigt comme la dernière fois. J’adore sentir tes doigts dans mon tunnel ».
À ce stade, je crois que plus rien me choque. Je n’ai qu’une envie, c’est de les rejoindre dans leurs jeux sans même comprendre que l’une d’entre elles est ma fille. Alors que les 2 filles font éclater leur plaisir avec de grands cris, je mets ma main devant ma bouche pour étouffer mon feulement de plaisir et de frustration. Mes doigts trempés de cyprine ne me suffisent pas pour jouir totalement. Moi aussi, j’aimerais qu’une langue s’occupe de ma chatte et de mon petit trou.
Je m’éclipse silencieusement jusqu’à l’étage, certaine de ne pas avoir été repérée.
Je redescends bruyamment plusieurs minutes plus tard nues sous un peignoir de bain au ras des fesses, toujours aussi excitée. Ma fille et moi nous ne sommes jamais cachées, mais c’est la 1re fois que j’assiste à un ébat sexuel avec une autre fille.

En arrivant sur la terrasse les deux filles sont toujours intégralement nues, chacune sur un matelas. Elles sont superbes, épilées intégralement toutes les deux, et totalement décontractées. C’est la 1re que Noémie me voit nue, une fois mon peignoir enlevé. Elle me détaille de haut en bas, et son regard m’excite. J’ai envie de la provoquer. Je prends tout mon temps avant de m’allonger à mon tour sur un matelas, me baissant de dos sans m’accroupir, pour lui montrer mes fesses et ma chatte, les jambes légèrement écartées. Je m’allonge face à elles. Blonde et pas encore habituée au soleil du début de l’été, je m’applique de la crème.

– Je peux vous aider? Me demande Noémie.
Sans réfléchir, je la remercie et lui tends le flacon. C’est mon corps qui lui a répondu, pas ma tête.
Je m’allonge sur le ventre et la laisse faire. Quand elle atteint mes fesses, je la laisse faire. Elle enduit chaque fesse avec application et j’ouvre un peu plus les cuisses comme pour lui indiquer qu’elle peut aller plus intimement m’enduire de crème. Elle n’hésite pas, et passe un doigt dans ma raie sans toutefois atteindre mon œillet, puis passe à l’intérieur de mes cuisses. Je ne peux pas m’empêcher de les ouvrir encore un peu plus. Ses doigts frôlent mes lèvres humides.
– Vous avez une très jolie peau, me dit-elle. Ce serait dommage de l’abîmer.

Ce n’est plus un étalage de crème, c’est un massage érotique. Sa main caresse l’intérieur de ma cuisse. Très vite deux doigts frottent les lèvres, et agacent l’entrée de ma chatte qui coule.
Je me retourne sur le dos pour lui offrir mes seins, mon ventre et mon sexe, oubliant totalement que je m’offre sous les yeux de ma propre fille.
Les mains enduites de crème, ce sont mes seins qui ont le droit à ses caresses. Je ferme les yeux et Noémie en profite pour s’occuper de mes tétons qui pointent d’excitation. Mes mamelons sont durs comme du bois. Quand j’ouvre les yeux, son regard ne quitte plus le mien et elle joue avec mes tétons. Sa bouche s empare d’un de mes mamelons alors que ses doigts me pincent l’autre. Je me retiens de geindre de plaisir.

Je crois apercevoir ma fille qui se caresse discrètement son bouton en nous regardant avant de nous laisser seules pour aller nous chercher à boire, Accroupie, elle passe une de ses jambes entre les miennes, avec pour effet d’appuyer sa chatte sur ma cuisse et de me montrer qu’elle aussi est excitée.
Noémie m’enduit le pubis et finit par enfoncer ses doigts dans ma grotte trempée de jouissance, qu’elle ramone rapidement. Je n’arrive plus à rester immobile et je soulève mes fesses pour la faire rentrer le plus loin possible.

Elle me glisse à l’oreille, qu’elle espère que la prochaine fois, nous aurons plus de temps pour que je puisse à mon tour m’occuper d’elle.
– Tu m’as excitée en te voyant te caresser, cachée derrière le rideau. Tu aurais dû venir te joindre à nous, me dit-elle.
J’en déduis que ma fille est parfaitement au courant aussi que je les ai épiées et que je me suis caressée en les regardant.

Le soir, quand je me retrouve au calme dans mon lit, je me demande ce qui m’a pris. Comment j’ai pu espionner ma fille et sa petite amie, puis me laisser caresser par cette petite amie. C’est vrai que je m’étais aperçue que plusieurs fois j’avais hésité à répondre aux regards puis aux frôlements de deux femmes dans les douches de la salle de sport, Mais elles étaient comme moi dans la quarantaine et j’avais regretté de ne pas avoir répondu à leurs avances. Sans parler de ma partenaire de tennis qui, plusieurs fois, m’a embrassé aux bords des lèvres ou passé la main sur ma taille et sur mes fesses au bord de ma jupe de tennis. Rien que de penser à Noémie, je sens ma chatte s’humidifier et je sais que la prochaine fois, je céderai encore à la tentation.
À suivre !
Julie

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings