Bi - Gay - Lesbien Fétiche - BDSM Histoires taboues et histoires de sexe Inceste Récit érotique

Histoire sexe La soumission de Marie-Claude et de sa fille Muriel Chapitre 3

Histoire sexe La soumission de Marie-Claude et de sa fille Muriel Chapitre 3
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

La semaine suivante, je suis au bureau tous les après midi. Quand je rentre le jeudi soir, je croise Noémie qui repart. Elle m’embrasse sur la bouche en me caressant les fesses, sans aucune gêne de l’une ou de l’autre.
Muriel et elle ont passé l’après midi au bord de la piscine et je me doute qu’elles ont bien profité.
Quand Muriel se lève de son matelas, je m’aperçois qu’elle a les fesses cramoisies.
« C’est quoi ces rougeurs? Tu as pris un coup de soleil sur les fesses? »
« Non maman, ne t’inquiète pas. Je n’ai pas obéi assez vite à Noémie, et elle m’a fessé pour me punir avant de me donner plusieurs coups de cravache. J’aime quand elle me fait crier en me fessant. Elle m’excite et peut me demander tout ce qu’elle veut ensuite. J’aime la remercier avec ma bouche pour la faire crier à son tour. Tu verras quand tu recevras une fessée. Tu aimeras autant que moi ».

En entendant ma fille me parler fessée, j’ai des papillotes dans le ventre et je sens ma chatte arroser ma culotte.
Nous sommes vendredi soir, et comme chaque soir, si elles ne sont pas ensemble, Muriel et Noémie sont au téléphone.
« Tiens maman, me dit Muriel en me tendant son téléphone, Noémie veut te parler ».
« Bonjour Marie-Claude, cela vous ennuie si je viens avec ma tante demain après midi profiter de la piscine ».
« Non bien au contraire, avec plaisir Noémie. Vous pourrez rester diner et même dormir ici si vous le souhaitez ».
« Ma tante a 45 ans et je suis sure que vous allez bien vous entendre. Elle va vous plaire ».

En lui proposant de venir avec une femme de mon âge, connaissant un peu mieux Noémie, je sais déjà que l’après midi et la nuit vont vite déraper. Je ne peux pas résister. A certains moments, l’envie est plus forte que mes principes de petite bourgeoise que j’ai mis de côté depuis plusieurs jours.
Quand Noémie et sa tante Huguette sonnent, Marie-Claude bronze nue au bord de la piscine. Elle reste nue pour les accueillir après avoir ouvert le portail à distance. Noémie l’embrasse sur la bouche en lui caressant les fesses. Huguette la détaille et Marie-Claude voit tout de suite qu’elle lui plait.
« Tu es très belle Marie-Claude, Noémie ne m’a pas menti. Tourne toi pour que je voie tes fesses.

Marie-Claude obéit sans se poser de question. Elle montre déjà à Huguette son caractère soumis ».
« Tu as de très belles tétines comme j’aime les travailler et faire gémir une soumise. Tes fesses bombées et musclées n’attendent que de rougir avec une bonne fessée et d’être striées avec la cravache comme celles de ta fille. On va passer une bonne soirée, une bonne nuit et pourquoi pas plus ».
Huguette plait énormément à Marie-Claude. Une femme d’1,70 m, brune aux cheveux courts coupés à la garçon avec un look androgyne, quasiment sans poitrine et des yeux perçants et coquins, pour ne pas dire vicieux. Malgré ce look, elle ne perd pas sa féminité.

« Muriel n’est pas là. Elle est partie faire une course, elle va bientôt arriver ».
« Je sais, lui répond Noémie. C’est moi qui lui ai demandé d’y aller ».
Noémie et Huguette plongent immédiatement dans la piscine pendant que Marie-Claude va chercher des boissons. Elle en tremble d’excitation à la vue du corps de Huguette. Un corps musclé, des fesses musclées et des seins inexistants, de gros tétons ronds dont un est percé avec une barrette.
Muriel plonge dès son retour dans la piscine et les 4 femmes se rejoignent dans l’eau. Muriel joue avec sa mère en passant sous l’eau pour la frôler ou lui passer entre les jambes et la caresser. Muriel fait tout pour exciter sa mère.

Noémie ressort de l’eau pour s’asseoir sur le bord de la piscine, les pieds dans l’eau et les cuisses grandes ouvertes.
Muriel a compris le message et sort la tête de l’eau entre ses cuisses pour lécher sa petite amie et Maitresse. Noémie appuie sur la nuque de son amante pour qu’elle la lèche avec application. Marie-Claude plonge sous sa fille pour la lécher elle aussi, mais dans l’eau, remonte prendre de l’air puis recommence. Muriel aussi excitée que sa mère, ouvre les jambes en grand pour faciliter sa caresse. L’attitude de Marie-Claude n’échappe pas à Muriel et à Huguette qui vient elle aussi s’asseoir au bord de la piscine cuisses disjointes. Marie-Claude pose ses mains sur le rebord et plonge sa tête entre les cuisses de Huguette sans qu’elle lui demande. Huguette ouvre un peu plus grand et appuie sur la nuque de Marie-Claude pour appuyer sa bouche sur sa fente. Elle se bascule un peu arrière pour lui faciliter l’accès à son œillet dont la langue de Marie-Claude se délecte. Excitée, les lèvres de Huguette se gorgent de sang, son bouton sort de sa gangue, et son œillet s’épanouit sous les coups de langue.

Huguette tient Marie-Claude par les deux tétons qu’elle tire, roule et maltraite à la limite de la douleur. A la façon dont Marie-Claude lèche Huguette, elle sait qu’elle apprécie le traitement qu’elle lui inflige jusqu’à ce que Marie-Claude sente l’orgasme et grogne son plaisir la bouche collée à la chatte de sa Maîtresse.
« Goulue et sensible, lui dit Huguette après avoir joui elle aussi et rempli la bouche de Marie-Claude de plusieurs jets intimes que Marie-Claude a dégusté. Décidemment tu me plais, je vais m’occuper de toi. Tu lèches bien les chattes pour une novice. Tu as oublié de me demander la permission comme doit le faire une soumise bien dressée, tu m’oblige à te fesser. Ta fille nous ayant acheté une cravache comme on lui a demandé avant de venir, tu vas avoir le plaisir de l’étrenner ».
Marie-Claude va chercher des boissons pour tout le monde avant de venir se mettre à genoux à côté du transat de Huguette, les mains croisées derrière la nuque bien cambrée pour offrir sa poitrine.

Huguette reprend son travail des tétons et Marie-Claude laisse échapper des râles de plaisir.
«  Je ne veux pas t’entendre! Une soumise doit souffrir en silence. Si je t’entends c’est 10 coups de cravache en plus. Je vais t’apprendre à obéir, soumise ».
Marie-Claude tente de souffrir en silence mais Huguette pince et tord ses tétons pour la faire craquer à nouveau.
« Ca suffit, lui dit Huguette. Muriel, va me chercher une de tes culottes sales. La plus sale possible.
Muriel revient avec une petite culotte remplie de sécrétions ».

« Ouvre ta bouche soumise. Tu vas pouvoir lécher le jus de ta fille puisque tu aimes ça et je te t’entendrai plus ».
Huguette bourre la petite culotte dans la bouche de sa soumise en prenant la précaution que le fond maculé soit bien sur sa langue, avant de continuer pendant quelques minutes à jouer avec ses tétons qui sont rouges écarlates. Ils vont rester sensibles plusieurs jours. Elle va devoir s’y habituer
« Viens te coucher en travers de mes cuisses, soumise. Je vais m’occuper de tes fesses pendant que Noémie s’occupe de celles de ta fille. Mère et fille soumises et fessées comme deux gamines. Muriel, regarde bien ta mère se faire fesser. C’est la 1ère fois, mais pas la dernière. 2 gouines soumises ».
Huguette fesse sans ménagement les fesses de Marie-Claude. Ses cris sont étouffés par la culotte de sa fille, mais sa chatte qui coule prouve son excitation. Ses fesses la brulent, elle est fière d’être soumise. Etre humiliée devant sa fille l’excite.

« Regarde ta mère, Muriel lui dit Noémie. Regarde, elle est au bord de l’orgasme. Aussi salope que toi. On va voir si tu résistes quand je vais te cravacher ».
Les 2 Dominatrices ne se ménagent pas. Quand Huguette stoppe la fessée, elle retire la culotte de la bouche de Marie-Claude
«  Merci Maîtresse de m’avoir fessé. Merci de me dresser en bonne soumise ».
«  C’est bien, tu n’as pas oublié de me remercier. Bois ce verre d’eau. Ta chatte coule sur mes cuisses. Mets toi à 4 pattes pour lécher ton jus ».
Mère et fille à 4 pattes face à face, bouche contre bouche, présentent leurs fesses à leur Maitresse respective pour recevoir les 10 coups de cravache. L’une comme l’autre serrent les dents et comptent jusqu’à 10.

La soirée est plus calme. Marie-Claude s’assoit avec précaution. La sensibilité va durer malgré la crème que Huguette lui a appliqué sur les deux hémisphères écarlates et zébrés.
Mère et fille « dorment » avec leur Dominatrice même si Marie-Claude et Huguette sont réveillées plusieurs fois dans la nuit par les cris de plaisir de Noémie et de Muriel qui sont déchainées. A chaque fois que l’une se réveille, elle fait jouir sa compagne.
« C’est un cadeau que je t’offre d dormir avec moi. Les autres fois tu devras le gagner, sinon tu dormiras par terre à coté du lit de ta Maitresse ».
A 10 heures, après une courte nuit agitée, les 4 filles se réveillent. Marie-Claude et sa fille vont préparer le petit déjeuner.
«  Ne mettez que deux assiettes sur la table, pour vous ce sera par terre comme 2 chiennes, leur a dit Huguette. Une fois prêt vous nous attendrez à genoux.
Muriel et sa mère obéissent.

« Muriel, lui dit Noémie. Prend un bol et met le à mes pieds. Tu boiras ton café dedans sans les mains. Et si tu fais des saletés, tu les nettoieras avec ta langue ».
Mère et fille mangent les morceaux de brioches que laissent tomber leurs Maîtresses.
Marie-Claude préfère ne pas se demander pourquoi elle n’a pas droit à un bol.
« Viens entre mes cuisses, Marie-Claude. Tu vas gouter au champagne de ta Maîtresse ».
Marie-Claude comprend immédiatement ce qui l’attend. Noémie et Muriel la regardent coller sa bouche la fente de Huguette qui se retient depuis qu’elle s’est levée pour pisser dans la bouche de sa soumise.

« C’est bon le champagne d’une Maîtresse. Tu acceptes tout de moi. Tu m’épates. Je vais te faire vivre beaucoup d’aventures et tu vas devenir une soumise bien dressée. J’ai plein d’idées pour toi. Tu n’es pas obligée d’accepter. Tu me donneras ta réponse samedi prochain. D’ici là tu peux me poser toutes les questions que tu souhaites. Tu m’indiqueras aussi tes limites, je t’aiderai à les définir. Si tu acceptes, tu seras soumise pendant 2 mois et à la fin de ces 2 mois tu pourras arrêter. Sinon ce sera pour 1 an et si c’est encore d’accord ce sera définitif. Dès samedi prochain tu porteras un collier de soumise en permanence. Plus tard, je te ferait percer les tétons, te tatouer, te fermer les lèvres de ta chatte avec un cadenas, et autres signes et plaisirs. Tu seras fessée et fouettée régulièrement pour ne pas oublier ta soumission, en privé ou dans des clubs. Tu seras exhibée aussi. Tu découvriras cela au fur et à mesure ».

A suivre !

Julie

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings