Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

Histoire sexe le médecin, la maman et son fils

Histoire sexe le médecin, la man et son fils

Le médecin, la maman et son fils

Il y a quelques années, je dus pratiquer une consultation un peu curieuse, mais

Qui me laisse un souvenir étrangement agréable. Je suis médecin généraliste

Installé dans une grande ville et soigne des personnes de tout âge. Voilà qu’un

Jour, mon dernier rendez-vous de l’après-midi était pour un jeune adolescent de

16 ans qui venaient pour la première fois. Lorsque, l’heure venue, je me rendis

Dans la salle d’attente pour l’accueillir, je vis qu’il était accompagné de sa

Mère.

Je ne voyais pas d’objection à ce que la mère, une femme d’environ 45 ans, avec.

Beaucoup de charme, assiste à la consultation. C’est au patient d’en décider.

Toutefois, le jeune patient semblait extrêmement timide, donc la question ne se

Posa pas et la mère entra avec lui dans mon bureau.

Lors de l’interrogatoire, c’était souvent sa mère qui répondait pour lui.

Le garçon était finalement plus que timide et introverti. À part cela, il

Était plutôt beau garçon, encore imberbe, et semblait très mince. J’appris

Qu’il était très sérieux dans ses études et ne sortait guère avec des copains

Comme tous les adolescents de son âge.

À la fin de l’interrogatoire, m’adressant au jeune homme, je dis :

– Bien, tu vas passer à côté et te déshabiller. Je vais t’examiner.

Mon bureau est séparé de la salle d’examen par un rideau, ce qui permet aux

Patients de se dévêtir à l’abri du regard.

Le jeune homme se leva donc et disparut à côté. Ce fut alors que la mère

M’apostropha à voix basse, comme pour une confidence :

– Docteur, j’aurais un petit service à vous demander.

– Oui ?

– Mon fils, voyez-vous… Il a 16 ans… Est-ce que vous pourriez l’examiner

Complètement. Je veux dire, vérifier que tout fonctionne, vous voyez ce que je

Veux dire ?

– Je pratique un examen complet, Madame. Si vous voulez parler du développement

Sexuel, je vérifie aussi les signes de la puberté.

– Mais je voudrais que vous vérifiiez… En profondeur, vous comprenez ?

Je la regardai sans trop comprendre. Elle continua :

– À 16 ans, il n’est jamais sorti avec une fille ni même n’a eu de regard pour

Aucune d’entre elles. Il est constamment seul.

– Certains adolescents sont plus tardifs.

– Mais il devrait être sexuellement actif, disons au moins avoir des

Éjaculations, non ?

– Il en a peut-être.

– Je le saurais. Il laisse ses slips à laver et…

Elle rougit un peu.

– Je regarde toujours.

J’avoue que le charme de cette mère me troublait un peu et j’éprouvais comme…

Une sorte d’excitation à l’entendre parler de ce sujet.

– Madame, que voulez-vous que je fasse exactement ? Aucun geste médical ne peut

Vérifier si votre fils peut éjaculer ou pas.

– Et un geste non médical ?

– Je ne pratique pas. Je suis médecin.

Elle se tut quelques secondes. Je m’apprêtais à rejoindre le fils qui devait

M’attendre dans la pièce à côté lorsqu’elle me retint par le bras.

– Je peux assister à l’examen de mon fils ?

– Si votre fils vous y autorise.

– Alors pas de problème.

Elle me suivit sans demander son reste. Nous trouvâmes le jeune homme en slip,

Assis sur la table d’examen. Il avait un corps très mince, un ventre plat et

Étroit, presque féminin, d’un blanc laiteux et presque totalement imberbe.

Seuls quelques poils bruns couraient verticalement sous le nombril. Ses jambes

Étaient aussi dénuées de poils.

Je regardai la mère, lui intimant de poser la question à son fils. Ce qu’elle

Fit :

– Mon chéri, cela te dérange si je reste pendant que le docteur t’examine ?

Le fils, qui regardait sa mère comme s’il ne connaissait qu’elle, fit non de la

Tête.

Je demandai au jeune homme de monter sur la balance, puis d’aller contre la

Toise. Puis, je le fis mettre debout devant moi, pour vérifier sa stature,

L’horizontalité de ses hanches très étroites, et son dos. Je ne pouvais

M’empêcher de jeter un regard régulier sur la mère qui se tenait debout et qui.

Reluquait son fils avec un regard qui ne prêtait guère à confusion : elle ne le

Regardait pas comme une mère regarde son enfant, elle le regardait avec un

Désir physique. Ses yeux s’attardaient sur le corps de son fils en des endroits

Bien particuliers, son torse, son ventre, son bas-ventre et en particulier

Juste en dessous.

Quant à moi, j’oscillais entre la gêne de voir devant moi une situation que je

Jugeait incestueuse, une mère désirant son fils, et une sorte d’excitation.

Cette femme était très belle, de taille moyenne, brune, les yeux bruns, les

Cheveux mi-longs. Alors que j’avais fait asseoir son fils sur la table d’examen

Et que je l’auscultais, elle prétexta avoir chaud et défit sa veste. Elle se

Retrouva en débardeur blanc, moulant une poitrine de taille moyenne, bien

Faite, et un petit ventre un peu renflé sous la ceinture du pantalon. Je pensai

Alors que j’aurais été très heureux d’examiner aussi madame… Pendant quelques

Second, je ne pus détacher mon regard de la peau blanche de ses bras nus.

Elle contourna la table et vint se placer face à moi.

– Allonge-toi, dis-je au jeune homme.

Il s’exécuta, s’étendit sur le dos, dépliant ses jambes et allongeant ses bras

Le long de son corps. Sa mère et moi nous tenions de part et d’autre de la

Table d’examen et donc de son corps. La mère avait posé ses mains sur le bord

De la table, effleurant les avant-bras de son fils. Quant à son

Regard, il flottait entre le ventre plat et laiteux de son fils et son slip.

Je pris la tension du jeune homme, puis rangeai le tensiomètre.

Je commençai à palper son ventre, d’abord doucement, puis plus profondément,

Sondant son estomac, son foie, puis les intestins.

– Il a le ventre souple ? Me demanda la mère.

– Oui, ça va. Je ne te fais pas mal ? Fis-je en m’adressant au jeune homme.

Il fit non de la tête. À peine eus-je levé ma main de son ventre que sa mère y

Avait posé la sienne sous le nombril de son fils et appuyait en commentant :

– En effet, il est souple et tout doux.

Le jeune homme parut gêné, il rougit, mais ne dit rien.

– Bien, peux-tu enlever ton slip ? On va vérifier que tout va bien.

À ma demande, et toujours sous le regard de plus en plus avide de sa mère, il

Fit glisser son slip le long de ses jambes. Sa mère le récupéra et le posa sur :

Une chaise avec le reste de ses affaires.

Le jeune garçon se rallongea, le sexe à l’air entouré de poils frisés, entre sa

Mère et moi.

– Il est bien développé, Docteur ?

Sans répondre, je pris le pénis du jeune homme entre mes mains, et le palpai,

Puis décalottai. J’eus un peu de résistance pour retrousser le prépuce et

Sortir le gland. J’insistai un peu, et décalottai finalement. Mais aussitôt, je

Remarqua un début d’érection. Cela est normal chez certains patients

Sensibles. Regardant alors la mère, je vis ses yeux rivés sur le pénis de son

Fils.

Elle posa alors doucement sa main sur le ventre de son fils et dit d’une voix.

Douce et surtout sensuelle :

– Ne sois pas nerveux, mon chéri, le docteur regarde si tout va bien.

Et elle garda sa main sur le ventre du jeune homme.

Je palpai maintenant ses testicules, un par un, les pressant sous mes doigts.

J’éprouvai une excitation grandissante, ne sachant faire la part des choses

Entre une mère très désirable et ce corps imberbe dont l’érection devenait

Flagrante.

La main de la mère tremblait légèrement, elle se promenait sur l’estomac de son

Fils. Elle ne disait plus rien, mais je sentais que sa respiration c’était

Accélérée. Je pensai soudain que sa culotte à elle devait être humide. La

Pensée me vint que si je lui demandai de se déshabiller maintenant pour

L’examiner à son tour, elle dirait peut-être oui, rien que pour être vue par

Son fils. Et alors, je pourrai pousser l’examen un peu plus loin…

Elle regardait la verge de son fils, droite, assez longue et épaisse. En

Vérité, l’organe était démesuré pour un jeune homme. Une femme de 45 ans aurait

Été largement comblée par un tel engin.

La mère avait le visage rouge, d’un rouge de plaisir. Elle ne pouvait plus

Cacher son excitation, elle me regardait. D’une voix tremblante, elle demanda :

– Alors Docteur, tout va bien ?

– Ce jeune homme a l’air en pleine forme sexuelle, oui. Il a une copine ?

– Non. C’est bien dommage qu’aucune femme ne profite de cela. Je me demande

Même s’il sait s’en servir.

Elle me fit un clin d’œil, que je lui rendis aussitôt. Je venai de basculer de

L’autre côté. Mon désir avait pris le dessus sur mon intégrité de médecin.

– Il suffit de lui demander, dis-je.

– Hé bien chéri, le docteur te demande si tu sais comment te servir de ton

Pénis avec une femme ?

Le jeune garçon bafouilla un peu, puis osa une réponse :

– Euh… J’imagine, oui.

Son érection devenait démesurée, son gland était rouge, on aurait dit qu’il

Allait éclater. Et cette épaisseur…

– Sais-tu ce qui se passe lorsque ta verge est en érection ? Sais-tu ce qu’il

Se passe après ?

– Euh… Oui…

– Et comment dois-tu t’y prendre pour avoir une relation sexuelle avec une

Femme ?

La question le gênait visiblement, mais son érection ne diminuait pas, ce qui

Signifiait qu’il était très excité aussi.

La mère me regarda, essoufflée :

– Vous voyez, il ne sait rien. Il faut lui expliquer, Docteur. De toute façon,

On ne peut pas le laisser comme cela, avec ce sexe qui doit lui faire mal.

Il faut le soulager.

– Oui, mais comment ?

– Je lui dirai bien de se masturber, mais c’est dommage que personne ne profite

D’un pénis de cette taille. Il faudrait qu’une femme s’occupe de lui.

Je fis semblant de réfléchir :

– Hum… Ma secrétaire est partie, on est en fin d’après-midi. Mais…

Peut-être qu’avec vous il se sentirait plus à l’aise, non ?

– Oui… Fit la mère, faisant semblant d’hésiter. Hein mon petit chéri ?

Tu veux bien que je m’occupe de toi ?

Le jeune homme fit oui de la tête.

– Bien, Madame, fis-je. Déshabillez-vous. Au moins le bas.

Elle commença plutôt par enlever le haut, son débardeur puis son soutien-gorge,

Dévoilant une poitrine bien faite et un torse très blanc de femme brune.

Puis, elle descendit et retira son pantalon, montrant des jambes rondes de

Femme mûre. Enfin, elle fit glisser sa culotte, montrant une chatte bien poilue

Et humide. Lorsqu’elle se retourna, je vis ses fesses blanches et larges, ainsi

Que quelques poils qui s’échappaient entre les deux lobes.

Maintenant, c’était moi qui bandais comme un dingue.

– Jeune homme, descend de la table, ta maman va s’allonger à ta place.

Je descendis le bas de la table et sortis une paire de jambières, permettant à

La femme de se placer en position gynécologique, jambes relevées et cuisses

Écartées. Je fis un bref examen de la mère, palpant son ventre replet, chaud et

Souple, puis introduisis deux doigts dans son vagin déjà trempé pour vérifier

La souplesse des tissus. Faisant un peu basculer son bassin, je découvris son

Anus, couvert de poils. Puis, je fis signe au jeune homme de s’avancer.

Il était debout, la verge pointée en avant. La mère l’appela :

– Viens mon bébé, viens entre mes jambes. Ne sois pas timide, viens avec ta

Maman.

Il s’avança entre les cuisses de sa mère.

– Caresse mon ventre et mes seins, allez.

Il posa ses mains sur les chairs un peu flasques de la femme, puis malaxa,

D’abord maladroitement puis avec plus d’assurance. La mère saisit le pénis de

Son fils dans sa main et le guida vers sa vulve. Moi, derrière le jeune homme,

Je m’assurai que la pénétration était complète. Une fois au fond du ventre de

Sa mère, je lui dis de faire de l’aller-retour, d’abord doucement, puis de plus

En plus vite.

– Fais-moi des bisous, fit la mère.

Alors le jeune homme se pencha et colla son ventre contre celui de sa mère.

Et ils joignirent leurs lèvres comme deux amants.

Le jeune homme poussait de plus en plus fort dans le ventre de sa mère.

Celle-ci gémissait. Le halètement et les cris s’accélérèrent jusqu’à

L’explosion, ce qui les laissa tous les deux l’un sur l’autre, mêlant leur

Sueur odorante et l’odeur de sperme.

Je fis retirer l’adolescent et contrôlai surtout le vagin de la mère pour voir

La consistance du sperme.

– Tout va bien, Madame. Votre fils à un sperme bien épais et en grande

Quantité. Pas de douleur à la pénétration ?

– Non, parfaite. Les parois du vagin sont bien comprimées.

– Levez-vous, Madame, et nettoyez votre fils.

La mère se leva, toute nue, et s’accroupit devant son fils, sa bouche à hauteur.

Du sexe du jeune homme qui commençait à se détendre. Elle le prit dans sa

Bouche et lécha le sperme qui restait accroché sur le gland.

– Hum… un goût si bon… dit-elle.

– Bon, hé bien vous pouvez vous rhabiller tous les deux.

Ils se rhabillèrent sans mot dire, rêveurs ou bien gênés ?

Ensuite, ils me rejoignirent dans mon bureau. Je leur confirmai que tout allait

Bien pour le jeune garçon, sur tous les plans. Ils me dirent au revoir, avec

L’intention de revenir régulièrement, et s’éloignèrent, la mère tenant son fils

Par l’épaule. Que se passa-t-il à la maison ? À vous d’imaginer…

Brigitte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings