Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe

Histoire sexe Ma femme réalise mon fantasme d’être cocu Chapitre 1

Histoire sexe Ma femme réalise mon fantasme d'être cocu Chapitre 1
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Ça fait maintenant trois ans que ma femme connaît mon envie d’être cocu. J’ai toujours été excité à cette idée et ce serait un complément logique à mon goût pour la soumission et l’humiliation.

Depuis quelque temps, lorsque j’en parle, elle semble très excitée et plus réceptive à cette idée. Pourtant elle ne laisse pas paraître d’envie réelle de baiser avec un autre.

Nous avons décidé de refaire une semaine de vacances au même endroit que l’an dernier, dans le sud de la France. Il y a une immense plage et après 20 minutes de marches, nous sommes dans un endroit suffisamment isolé pour être seul. Comme, même proche du parking, il n’est pas rare de voir des personnes se bronzer nus, nous ne nous gênons donc pas d’en faire de même. Les quelques promeneurs (parfois autant voyeur que promeneur) ne semblent pas gênés ma femme.

Dimanche matin, nous allons avec plaisir dans ce coin tranquille de la plage. En s’installant, ma femme me dit :

– Tu as toujours envie que je couche avec un autre mec.

Un peu surpris de cette entrée en matière, je baragouine une réponse

– Tu sais bien que oui

– Alors si un beau mec passe, je veux être libre de le draguer un peu. Ça veut dire que chaque fois qu’on voit du monde approcher, tu iras te baigner en restant à au moins 100 m de moi.

Tout a commencé à tourner dans ma tête. Est-elle sérieuse? Va-t-elle le faire? Est-ce juste pour me tester? Dans l’heure qui suit, d’abord un homme, puis un couple passent. À chaque fois je pars dans l’eau, mais, à part quelques regards, personne ne parle à Muriel. Puis un homme seul arrive, je pars docilement me baigner. Il est vêtu d’un short et, à ce que je vois, il semble plutôt bel homme. Mon pouls augmente lorsque je le vois commencer à discuter avec ma femme, puis s’asseoir à côté d’elle. Je n’ai pas de montre, mais le temps me semble long, il la drague s’est sûr.

Je me mets à bander lorsque je vois sa main sur la cuisse de ma femme. Il finit par la doigter, et par la peloter. Plus tard, il sort un préservatif de sa poche. Ça y est je vais être cocu et je bande terriblement. Il se couche sur ma femme pour la baiser. Il la pistonne pendant de longues minutes, avec le bruit de l’eau je n’entends pas ma femme, mais je n’ai aucun doute, elle jouit et jouit même bien. Il est bien plus endurant que moi et il continue aller et venir avec beaucoup de virilité pendant de longues minutes.

N’y résistant pas, je m’approche jusqu’au qu’au bord de la plage, mais en restant dans l’eau. Je vois bien le corps de ma femme trembler de plaisir alors que son amant se crispe, il est en train de jouir à son tour.

Il leur faut plusieurs minutes pour reprendre leurs esprits. Ils se lèvent et viennent dans l’eau. Ma femme vient vers moi, me regarde d’abord avec un peu de gènes, mais lorsqu’elle voit mon sexe dressé, elle sourit, me dit :

– On dirait que le spectacle t’a plu.

Son amant me salue et me dit :

– Ta femme est un sacré bon coup.

Ma femme me tape les fesses et me dit mets-toi à genoux dans le sable à côté de nos linges, les mains dans le dos pendant qu’on se baigne. J’obéis et, alors que les deux amants batifolent dans l’eau, mon sexe de cocu reste dressé d’excitation.

Lorsqu’ils reviennent, nous faisons connaissance, Alain est informaticien et habite la région. C’est un bel homme de 40 ans. La discussion est plaisante. Le seul élément qui rappelle ma situation de cocu c’est que je reste dans le sable alors qu’il est couché sur mon linge.

Ma femme me demande d’aller à la voiture chercher la bouteille de rosé qui est dans la glacière et les deux verres qui sont avec. J’obéis et je les laisse donc seuls 45 minutes.

Alain en a profité pour continuer à faire connaissance du corps de ma femme car lorsque je reviens, elle est assise, jambes largement écartées. Lui s’amuse avec ses seins et son clito. Il me regarde à peine quand j’arrive et ne se gêne pas de continuer son “exploration”.

Je leur ai servi à chacun un verre de rosé. Il n’y a pas de 3e verre, je n’y ai donc pas droit. Nous sortons notre pique-nique que nous partageons avec lui. L’alcool et les mains baladeuses de son amant aidant, le dialogue se fait rapidement plus coquin.

À un moment ma femme, détendue par le vin et excitée par les mains baladeuses de son amant, prend mon sexe dans une main et le sien dans l’autre, elle dit en rigolant :

– Il n’y a pas photo, le sien est plus gros. D’ailleurs si j’ai si bien jouis s’est parce qu’il tapait contre mon utérus

Moqueuse, elle rajoute :

– Et puis lui n’est pas un lapin comme toi, il m’a baisée plus que 2 minutes.

Alain explique à Muriel qu’il fait régulièrement des tests HIV. Comme il a reçu les résultats du dernier test il y a moins d’une semaine il lui demande s’il peut la baiser sans capote ? Muriel me regarde et me demande ce que j’en pense. Comme je lui dis que si elle a confiance en lui, pour moi il n’y a pas de problème, Elle lui demande :

– Tu as vraiment fait un test?

– Oui j’ai le résultat dans ma voiture. Je te le montrerai tout à l’heure

Elle hésite un moment puis dit :

– OK je suis d’accord.

Je me retrouve à genoux, ma femme à 4 pattes en face de moi et Alain derrière elle la pénètrent en lui disant que, à voir comme elle mouille, elle n’attendait que ça. Elle jouit en me regardant droit dans les yeux. Ça a été un moment très fort pour moi et pour elle. Me voir bander et mon sexe mouiller l’a énormément excitée. Elle jouit plusieurs fois et, je l’avoue, plus intensément et plus bruyamment que quand je la baisse. D’ailleurs ça fait plusieurs années que je ne l’ai pas baisée en levrette. Dans ma tête il y a un mélange de jalousie et d’excitation, mais ce qui est sur c’est que je bande alors que son amant s’est répandu au fond de son vagin.

Quand il s’est retiré, Muriel a voulu aller se rincer dans la mer. Mais il l’arrête en lui disant:

– Non-reste comme ça avec le sperme dans ton ventre.

– Mais, je n’aime pas trop quand ça coule sur mes jambes.

– Tu n’as qu’à frotter ton sexe sur ton mari pour enlever ce qui coule.

Après un moment d’hésitation, elle me regarde. Je lui fais un petit signe et je me suis couché dos contre le sable. Elle est venue à cheval sur mon ventre pour s’essuyer. Elle m’a regardé une lueur coquine que je lui connais bien dans les yeux. Elle se penche, me fait une bise en me disant à l’oreille :

– Puisque tu aimes être humilié, tu vas être servi. Je t’aime

Alors qu’elle se redresse, je me demande ce qu’elle va faire. Elle se met debout sur moi et dit :

– J’ai aussi besoin de faire pipi.

Elle n’a pas fini de le dire qu’elle me pisse dessus. Je ne l’aurais jamais crue capable de ça. Malgré la surprise, je reste tout de même docilement sans bouger, en train de vivre une humiliation que j’avais souvent imaginée mais que je n’avais jamais osé lui demander. Alors qu’Alain rigole, elle me dit moqueuse,

Même ça fait bander ta petite bite !

Alain remet son short et demande à Muriel de le raccompagner un bout. Comme elle veut aussi remettre son bikini, il lui dit :

– Non, vient comme ça.

Les bronzeurs les plus proches devaient être à 600 ou 700 mètres et ma femme serait juste considérée comme une amoureuse de la nature qui n’est pas rare ici. Même si, habituellement nous avions plutôt vu des couples où monsieur se promène nu. Elle ne proteste pas et suit Alain qui part sans même me dire au revoir.

C’est à son retour, une heure vingt plus tard, qu’elle me raconte sa ballade. Vu sa nudité et, surtout, le sperme qu’elle sent couler le long de sa jambe, elle pense ne faire que quelques centaines de mètres avant de revenir. Mais elle n’a pas osé protester lorsqu’il lui a dit :

– Tu viens avec moi jusqu’à la voiture. Le sperme, tu le sens mais personne ne le voit. Il est là juste pour te rappeler que tu as été une bonne petite chienne avec moi.

Même si la plage reste peu fréquentée, plus ils approchent du parking, plus il y a de personnes se bronzant ou pêchant. Ma femme m’avoue que les regards des hommes l’ont mise mal à l’aise, mais l’ont aussi fait beaucoup mouiller. Elle me dit :

– Je n’aurais jamais imaginé que d’être exhibée et traitée comme une simple femelle à baiser m’exciterait autant.

Arrivée à la voiture, de nouveau à l’abri des regards derrière celle-ci, mais avec le risque que d’autres personnes viennent récupérer leur voiture, elle a dû appuyer ses deux mains sur la carrosserie. Il a sorti de sa voiture un tube de lubrifiant et disant :

– Je vais encore m’occuper de ton cul.

Sans bouger, Muriel proteste sans conviction et se laisse faire lorsqu’il introduit un doigt dans son petit trou.

– Doucement, je n’ai pas l’habitude

– Ton mari ne te sodomise pas?

– Non, je m’amuse de temps en temps avec un petit gode, mais c’est très rare.

– Parfait, tu seras bien serrée comme j’aime. Détends-toi, je vais y aller doucement. Tu continueras à interdire l’accès à ce trou à ton mari. C’est un trou réservé à tes amants.

Il a su la sodomiser avec douceur. Même si elle n’a pas joui, elle y a trouvé du plaisir.

Il l’a ensuite laissée partir, le sperme dégoulinant de son cul. Elle est allée se baigner pour se laver avant de revenir. Si, sur cette plage, des vacanciers nus ne sont pas rares, une femme seule marchant nue ne passe pas inaperçue. Ça lui a valu quelques commentaires plus ou moins salaces.

Après m’avoir raconté tout ça, ma femme se couche sur son linge et s’endort. Environ une heure passe avant qu’elle ne se réveille. Elle vient se blottir contre moi et m’explique qu’Alain n’est pas arrivé là par hasard. Décidée à réaliser mon fantasme qui l’excitait beaucoup, elle a rencontré Alain sur un chat sur Internet il y a déjà 3 mois…

Depuis ce moment, jusqu’au lendemain matin nous avons vécu beaucoup de tendresses et d’érotisme. Je lui ai fait l’amour en rentrant à l’hôtel puis au milieu de la nuit.

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

4 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Histoire très excitante !!! Vivement la suite…
    J’aurais été à sa place, j’aurais léché sa chatte dégoulinante du sperme d’un autre pour la nettoyer…
    J’aimerais voir ma femme se taper un autre mec et qu’à la fin, elle me force à le sucer pour le finir et qu’il gicle dans ma bouche. On partagerait son sperme avec ma femme en s’embrassant langoureusement…

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Suivez nous sur Twitter

Vanessa rejoint notre réseau de dials chauds !

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings