Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe

Histoire sexe Ma femme réalise mon fantasme d’être cocu Chapitre 3

Histoire sexe Ma femme réalise mon fantasme d'être cocu Chapitre 3
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Le lendemain matin, ma femme a sorti de sa valise ma cage de chasteté en silicone. Je ne savais pas qu’elle l’avait prise avec elle, mais en bon soumis j’ai accepté de la mettre sans discuter.

Le reste de la journée s’est passé calmement, nous avons fait du tourisme dans la région et avons parlé de ce que nous étions en train de vivre. J’ai compris que son plaisir était aussi grand que le mien…

En fin de soirée, en rentrant à l’hôtel, elle s’est fait siffler par des jeunes hommes. Je lui ai dit :

– Si Alain était là, il t’aurait sûrement offerte à eux.

Je l’ai sentie troublée mais elle n’a rien répondu. Nous sommes rentrés à l’hôtel où elle m’a enlevé ma cage 10 minutes, le temps d’une douche.

Mercredi matin, vers 8 heures, nous sommes réveillés par le téléphone de Muriel. Elle répond et je vois son sourire lorsqu’elle dit :
– Bonjour Alain, comment vas-tu.

Je n’entends que ses répliques qui sont plutôt courtes :
– …
– Oui
– …
– 24
– …
– Oui d’accord
– …
– Je t’embrasse, à tout de suite

Le 24 correspond au numéro de notre chambre. Lorsqu’elle raccroche, elle me dit :

– Va te mettre à genoux au coin, face au mur et interdiction absolue de tourner la tête.

Elle va ensuite faire pipi pour être prête à le recevoir. Lorsqu’il frappe à la porte, elle va ouvrir nue. J’entends qu’il l’embrasse et la pelote. Ils vont sur le lit pour s’envoyer en l’air. J’entends ma femme jouir et Alain lui dire :

– Mets-toi à quatre pattes, j’ai envie de te prendre comme une chienne.

Puis il me dit :

– Cocu vient ici !

Il rigole en voyant ma cage et me fait me coucher sous ma femme, comme pour faire un 69. Il la pénètre en levrette me disant :

– Regarde un sexe viril qui sait baiser ta femelle!

J’assiste, en gros plan, à son sexe aller en venir dans l’intimité de ma femme. Je vois le ventre se crisper, je les entends jouir et je devine qu’il éjacule au fond du ventre de ma bien aimée. Avant de se retirer, il me dit :
– Ouvre la bouche pour ne pas qu’on tache le lit.

J’ai l’humiliation de devoir récolter, non sans excitation, le sperme qui dégouline du sexe de ma femme.

Alors qu’il se rhabille, il lui demande comment s’est passée sa journée de la veille. Elle lui raconte notre journée qu’il trouve trop sage. Il lui dit:

– Une journée de vacances sans un coup de queue, c’est inadmissible. Tu as au moins été draguée?

– À peine, rien de sérieux

– Tu devrais avoir honte, une femelle comme toi devrait savoir comment attirer les mâles! Je vais devoir te trouver une punition pour t’apprendre ça!

Pour sa défense ma femme lui raconte l’histoire avec le patron de l’hôtel et les sifflements des trois jeunes. Il lui dit :

– Bon, je vais être indulgent. Mais je te demande de te faire baiser par le patron et au moins un autre homme d’ici ce soir. Sois sur la terrasse du bar au centre du village à 21 heures 30 ! Si tu as été sage, je t’offrirai un verre.

Elle lui promet d’être obéissante. Au petit-déjeuner, après le départ de Alain, le patron vient nous dire bonjour. Je vois à son regard qu’il n’attend que l’occasion de sauter ma femme.
À part un autre couple qui nous tourne le dos, il n’y a personne sur la terrasse. Dès que le patron est retourné dans son bureau, ma femme enlève discrètement son string et me le tend :

– Va dans la chambre jusqu’à mon retour, je vais le voir dans son bureau.

Elle me rejoint une vingtaine de minutes plus tard rayonnante. Elle me dit :

– Il baise super bien. Il m’a prise debout contre son bureau. J’ai adoré.

Le reste de la journée se passe tranquillement à la plage. Ma femme ne cherche pas trop à attirer un amant.
Pour notre rendez-vous du soir avec Alain, elle met une robe courte, entièrement boutonnée devant, sans rien dessous pour plaire à Alain et ainsi pouvoir lui avouer plus facilement qu’elle n’a pas eu ses deux bites pendant la journée.

Après un petit repas dans un resto sympa nous nous installons sur la terrasse du bar et commandons des whiskys pour attendre Alain. Lorsqu’il arrive, ma femme se lève pour l’embrasser. Il lui prend les lèvres et lui roule une pelle. Je vois, autour de nous quelques regards étonnés et un brin moqueurs. Assez rapidement, son amant la questionne sur sa journée. Une main sur sa cuisse, sous sa jupe, il lui dit ensuite :

– Tu dois encore apprendre à obéir. Il te manque une queue pour ta journée! Comme punition, tu vas ouvrir complètement ta robe.

Muriel rougie, regarde autour d’elle. Comme elle tourne le dos aux personnes présentes sur la terrasse, elle ose déboutonner sa robe. La main de son amant remonte jusqu’à son intimité et il la doigte.

Alors que le serveur nous ramène une tournée, il ne l’autorise qu’à rabattre les pans de sa robe. Lorsque nous nous levons pour partir en direction de notre hôtel, elle doit tenir sa robe sans la reboutonner. Nous arrivons vers la voiture de Alain, il demande :

– Il y a un gardien de nuit dans votre hôtel?

– Non, seulement jusqu’à 23h00

– Parfait, ton cocu peut donc aller se coucher en te laissant les clés et en se faisant ouvrir la porte puisqu’il n’est pas 23h00. Toi tu viens avec moi, tu as encore besoin de bites avant d’aller dormir.

Les yeux baisser, dans une attitude que je ne lui connaissais pas, elle lui dit :

– D’accord, c’est comme tu veux.

– Donne ta robe à ton mari, tu n’en as plus besoin

Gênée, elle regarde autour d’elle, puis enlève et me tend sa robe. Elle me dit :

– À plus tard mon cocu.

Un peu déboussolé, je vais me coucher, laissant partir Muriel nue. Elle me racontera son escapade en rentrant.

Avant de faire démarrer la voiture, son amant a envoyé un texto : “on arrive. Elle a compris qu’ils étaient attendus. Ils ont roulé 15 minutes puis la voiture s’est arrêté près d’un vieil immeuble que semble désaffecté. Muriel remarque tout de suite des ados sur le trottoir devant la porte, alors qu’Alain lui dit :

– Voilà trois jeunes mâles pour toi. Ils aiment les bourgeoises comme toi et vont te faire jouir comme tu aimes.

Ma femme, qui n’a jamais été attirée par les Arabes dit, inquiète :

– Ce sont des Arabes ?

Alain souris :

– Pourquoi ? Tu es raciste? Oui ce sont des Rebeux, mais j’ai choisi ces trois parce qu’ils savent respecter les femelles qu’ils baisent et les faire bien jouir pour qu’elles aient envie de revenir. Va vers eux, si tu es bien obéissante, tu jouiras beaucoup et demain tu auras envie de recommencer!

– Tu ne restes pas avec moi?

– Non, je dois rendre visite à une autre femelle mariée. Je reviens te chercher dans 2 heures pour te ramener à l’hôtel. Ne t’inquiète pas je serais à l’heure, le mari de la femelle que je vais voir rentre du travail à une heure du matin !

Muriel n’ose pas protester, partagée entre la peur et l’excitation, elle sort de la voiture nue et se dirige vers les trois jeunes hommes. Elle estime leur âge à environ 17 ans. Rapidement les mains commencent à peloter et doigter Muriel, elle entend des commentaires humiliants alors qu’elle est entraînée dans l’immeuble. Dans une pièce il y a un matelas par terre. Un des jeunes lui dit :

– Ici tu ne crains rien, c’est notre repère. Tu es la 43e femelle blanche à y passer et la 17e mariée. Elles ont toutes joui comme des chiennes en chaleurs.

S’en est suivie une partie de baise où ma femme les a sucés et s’est fait baiser par tous les trous, avec un mélange de douceur et de brutalité. Alain avait raison, ils l’ont baisée en lui faisant avoir orgasme sur orgasme. Elle se souviendra longtemps de sa première avec trois hommes…

Il est 1h30 heures du matin lorsqu’elle revient. Je l’aide à se doucher. Dans le lit, elle se blottit contre moi et me dit :

– Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu si longtemps avant de te faire cocu, j’ai adoré être prise à la chaîne par ses trois jeunes. Malheureusement pour toi, non seulement ils baisent bien mieux que toi, mais en plus le moins bien monté à un sexe de 2 ou 3 cm plus long que toi puisque je le sentais taper le fond de mon sexe, ce que je ne sens jamais avec toi.

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings