Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe

Histoire sexe Ma femme réalise mon fantasme d’être cocu Chapitre 4

Histoire sexe Ma femme réalise mon fantasme d'être cocu Chapitre 4
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Le réveil de jeudi matin s’est fait assez tard puisque nous sommes les derniers au petit-déjeuner. Ma femme me redit le plaisir qu’elle a ressenti d’être utilisée comme un jouet par trois jeunes inconnus.

Elle me demande :

– Et toi, être cocu et humilié es à la hauteur du plaisir que tu imaginais?

– Oui, plus que jamais, je ne me souviens pas avoir été aussi excité

Elle rigole, moqueuse :

– Heureusement pour toi parce que je ne pourrai sûrement plus jamais me contenter de ton petit machin d’éjaculateur précoce

Je n’ai rien répondu, j’ai juste baissé la tête et rougis.

Le patron vient nous dire bonjour. Ma femme, qui n’a rien mis sous sa robe, s’arrange pour qu’il ait une vue plongeante dans son décolleté. Je reste discret, faisant celui qui ne voit pas son manège.

Dès qu’il a tourné le dos, elle me dit :

– Va te préparer pour aller faire ton petit footing, j’ai besoin d’une heure de tranquillité. Il baise trop bien, j’ai envie de sentir sa queue dans mon ventre.

– Je peux finir mon petit-déjeuner?

– Non, vas-y tout de suite !

Le ton impératif ne prête aucune discussion. J’obéis donc. Lorsque je repasse vers elle pour lui dire que j’y vais, le patron est là, en train de discuter et sûrement pas du temps puisqu’il s’arrête en me voyant arriver et fait mine de retourner vers la réception.

Je dis à Muriel :

– Vu le tour que je veux faire, j’en ai pour au moins pour une heure.

– Je t’interdis de te retourner en quittant la terrasse, tu auras l’humiliation d’imaginer ta tendre épouse complètement ouvrir sa robe dans ton dos, devant ton cocufieur.

Je remarque que deux boutons de sa robe sont déjà décrochés. Le patron est au bord de la terrasse. À part lui et nous, il n’y a personne. Quand je passe vers lui, il me souhaite une bonne course en regardant par-dessus mon épaule. Je devine à ses yeux que la phrase de ma femme n’était pas une phrase en l’air !

Muriel se fait baiser pendant plus d’une demi-heure. Il l’a prise dans notre lit, d’abord à la missionnaire, en levrette et fini par la sodomiser.

À mon retour, ma femme me dit :

– Il baise vraiment bien et j’aime de plus en plus être prise vigoureusement par des sexes bien durs !

Je n’ai rien répondu et nous sommes partis en direction de la plage après un crochet par la pharmacie pour remplir le “sac à capote” de madame. Pendant le trajet en voiture, elle téléphone à Alain. Répondant à ses questions elle lui dit qu’elle a vu à chaque passage sur la plage le gros homme qui l’avait baisée dans les dunes, mais qu’il ne l’a plus approchée. Son amant lui ordonne donc de partir nue de la voiture et d’aller vers lui pour se faire de nouveau baiser comme la dernière fois.

Comme je n’ai jamais pu lui donner d’ordre, je n’imagine pas ma femme aussi docile car elle a obéi sans discuter. Comme je lui en fais la remarque, elle rigole et me dit, moqueuse :

– Lui me fait grimper au rideau, ce n’est pas comme toi. Je trouve très excitant d’obéir à un étalon.

Nous laissons donc la voiture sur le parking, je dois aussi me mettre nu et c’est vêtu de ma seule cage de chasteté, portant nos linges, un pique-nique et un parasol que je m’engage sur la plage. Ma femme n’a que son petit sac à capote. Lorsqu’elle voit l’homme assis sur une chaise en haut de la plage, en train de lire un journal. Elle me dit :

– Tu vas t’installer dans le même coin que d’habitude, moi je vais lui dire bonjour et profiter d’une queue pas très performante, mais quand même plus que la tienne.

Je ressens une grande honte en lui obéissant, mais je n’hésite pas une seconde. Le voyant nue comme la fois ou il en avait profité, l’homme se lève pour venir à sa rencontre. Je le vois, au milieu de la plage, la peloter sans hésiter. Une main sur un sein et l’autre entre ses jambes. Alors qu’il l’emmène dans les dunes, je remarque un homme dans la cinquantaine, bedonnant et qui semblait dormir se lever et les suivre.

Alors que je continue ma marche vers notre coin isolé, ma femme se retrouve rapidement couchée et pénétrée par son amant du moment. Il éjacule assez rapidement, après l’avoir besogné 5 minutes et lui avoir procuré un petit orgasme. Le deuxième homme s’est rapproché, en regardant le couple il a pris un préservatif dans le sac et s’est préparé. Il vient, à son tour la pénétrer. Ça ne durera pas longtemps et il éjacule sans se préoccuper de plaisir de Muriel.

Lorsqu’elle me rejoint, ma femme me dit : – Tu auras ta chance de me faire l’amour, j’ai à peine senti le deuxième qui m’a baisé, il avait un sexe aussi insignifiant que le tien.

Je n’ai pas osé lui demander de lui faire l’amour tout de suite. Elle s’est couchée pour se bronzer et m’a fait mettre à genoux à côté d’elle. Elle me caresse les couilles en me disant :

– Alors, on est à l’étroit dans la cage ? On a envie de baiser sa maîtresse ?

Je sens mon excitation à son comble. Mon sexe aurait envie de gonfler mais ne peut pas. Ça qui a pour effet de me faire énormément mouiller et de faire sourire ma femme.

– Tu mouilles plus qu’une femme en chaleur. Ça me promet une partie de baise d’au moins 15 secondes!

Je suis toujours dans cette position quand Alain arrive. Sans le moindre préliminaire, il se couche sur ma femme et la pénètre en lui disant :

– Salut petite pute, je vois que tu m’attendais, déjà bien mouillée.

Il l’a fait crier de plaisir avant d’éjaculer au fond de son ventre. Alors que les deux amants reprennent des forces, nous mangeons notre pique-nique. Un peu plus tard un groupe d’hommes noirs s’approche de nous. Je vois Muriel regarder Alain pour savoir si c’est lui qui les a fait venir. Elle ne se pose pas longtemps la question puisque son amant lui dit :

– Mets-toi à quatre pattes pour les recevoir comme une bonne chienne.

Il lui tapote le cul en lui disant :

– Ils m’avaient dit qu’ils seraient deux ou trois et ils sont cinq ! Ton cul va être content, il aura sa dose.

Elle se fait peloter, puis se retrouve avec un sexe dans la bouche et un autre dans le ventre. Je remarque que la réputation des noirs n’est pas usurpée pour eux. Ils décident de tous passer dans chacun de ses trous. Pendant deux heures, des bites la feront jouir.

Alors qu’ils boivent une bière en commentant les talents de “la chienne blanche”, ma femme reprend son esprit tranquillement, puis se tourne vers moi.

– Viens que j’enlève le cadenas, ça va être à ton tour. Tu auras trente secondes pour te masturber et te faire durcir puis trente secondes pour éjaculer dans mon ventre.

Les six hommes me regardent amusés. Obéissant, je me masturbe, faisant durcir mon sexe sans trop de problèmes. Je ne sais pas si c’est la peur de devoir remettre la cage sans jouir ou une envie d’humiliation encore plus forte, mais je caresse habilement et discrètement le dessous du gland. C’est chez moi une zone hypersensible chez moi et cette caresse est susceptible de me faire éjaculer très rapidement.

Alors qu’elle m’annonce que les 30 secondes de masturbation sont passées, j’approche mon sexe de son vagin sans arrêter mes caresses. La j’ai la honte de ma vie, alors que je m’apprête à la pénétrer, j’éjacule. Moi qui aime les humiliations, me voilà servi avec les éclats de rire des 6 hommes et de ma femme. Elle m’oblige à lécher mon sperme pour la nettoyer, puis à remettre ma cage de chasteté.

Les noirs remercient Alain de leur avoir prêté sa pute et repartent. Un peu plus tard nous repartons en même temps qu’Alain. Pendant le trajet il demande à Muriel :

– Tu te souviens de notre dialogue sur le Net à propos de tes fantasmes?

– Oui Demain je te ferai réaliser celui que tu m’as avoué. Mais je veux ton accord avant qu’on se quitte aujourd’hui.

Muriel devient rouge et ne dit rien. Je porte toutes les affaires tandis qu’il pelote ma femme jusqu’au parking. Il l’a baisé une dernière fois à l’abri des regards, derrière sa voiture. Il demande ensuite à Muriel :

– Alors prête à réaliser ton fantasme demain?

Je la vois fébrile, elle fait oui timidement de la tête. Il nous quitte en disant à Muriel :

– Je passe de prendre à 11h00 à l’hôtel. Préviens ton cocu que tu seras absente jusqu’à samedi matin. Je te garderai dans mon lit pour ta dernière nuit de vacances. Bonne soirée

Dans notre voiture, Muriel me parle du fantasme :

– Dans la discussion sur msn, il m’avait demandé si j’avais le même fantasme que la plupart des femmes : celui d’être violée par des beaux mâles. Je lui ai répondu que ça m’arrivait d’y penser, mais que ce n’était pas le fantasme qui me trottait le plus dans la tête. J’ai fini par lui avouer mon fantasme le plus inavouable que je n’avais jamais raconté.

Après un moment de silence elle continue :

– Je m’imagine louant mes charmes. Faisant la pute quoi.

Elle est soulagée que je ne prenne pas mal son fantasme puisque je lui fais remarquer que, ce qu’elle vient de vivre sur la plage y ressemble, il ne manquait que l’argent.

Elle m’embrasse et me dit :

– Je t’aime mon cocu, merci de me laisser découvrir tous ses plaisirs.
– Moi aussi je t’aime et j’aime être ton cocu.

Nous passons une soirée en amoureux. Muriel est fatiguée mais heureuse…

À suivre !

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Suivez nous sur Twitter

Vanessa rejoint notre réseau de dials chauds !

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings