Histoires taboues et histoires de sexe Récit érotique

Histoire sexe Une soirée libertine en boite avec un inconnu

Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Avant propos : Véronique vous raconte une histoire qui pour une fois met en scène Muriel, Damien et un inconnu, histoire qui date d’il y a plusieurs années peu de temps après leur mariage.

Histoire sexe Un samedi soir nous avions décidé de sortir en boîte. La soirée s’était bien passée, petit repas sympa a la maison. Mais juste avant de partir une dispute éclata sur les problèmes ménagers. Sur le point d’annuler la soirée, nous décidions quand même d’y aller.

Ce soir-là elle était habillée en minijupe en cuir de Daim. Bas couleur chair et porte-jarretelles avec un haut marron beige décolleté serré. L’ambiance dans la voiture n’était pas au beau fixe. Arrivés en boîte, l’atmosphère se détendit quand même.

Après quelques danses, on s’était bien rapproché jusqu’à ce qu’elle me refît une réflexion avec un sourire en coin ” tu sais, pour tout à l’heure j’ai quand même raison…”. Excédé, je lui lâche un “tu me saoules” et je pars de l’autre cote de la boîte. Assis en train de boire un verre, je constate que ma femme, debout à côté de la piste, discute avec un homme. Elle est tout sourire et a l’air de beaucoup rire en sa compagnie. Puis je les vois qu’ils se dirigent tous les deux vers le fond de la boîte, là où il y a des petits salons privés pour s’asseoir et discuter.

tel rose pas cher

Arrivé à l’entrée de la pièce je me poste de telle manière qu’ils ne me voient pas mais sans pour autant attirer l’attention style « voyeur ». Dans la pièce ma femme continue de rigoler et a l’air de bien discuter avec lui. Énervé et agacé je me rends compte que l’homme se rapproche de plus en plus de ma femme. Puis je le vois être carrément à côté d’elle, genoux contre genoux, épaule contre épaule. Et là il se décide à passer son bras autour de son épaule pour l’attirer a lui et l’embrasser sur la joue, en profitant pour poser son autre main sur son genou et le lui caresser. Je ne sais pas si ce sont les verres qu’elle a bus ou la situation, elle ne releva pas.

Puis je le vis encore s’approcher, un de ses seins touchant son torse par-dessus sa chemise blanche et lui, carrément lui remonter la main a la limite de la jupe, y faisant des allers-retours sur sa cuisse. N’en pouvant plus, je quittais l’entrée dans un état d’énervement.

Repensant à ce que je venais de voir, je décidais de repasser devant le salon. La porte cette fois était juste entre ouverte. Je la poussai mais je ne vis personne. Je fis le tour de la boîte trouvant personne. Je sortis prendre l’air, faisant un tour sur le parking. A un coin du parking j’entendis des cris venant d’un 4X4 a droite d’un buisson. Mon sang me fit tressaillir d’excitation quand je vis ma femme, illuminée par un lampadaire qui était de l’autre côté du 4X4, assise sur l’homme, dos à lui, pied posé sur le rebord du tableau de bord, jupe relevée sans culotte, la grosse queue de l’inconnu planté dans la chatte.

La bouche grande ouverte, elle cria « sous les coups monstrueux » que l’homme lui mettait dans la chatte. Son sexe énorme lui dilata au maximum les parois du vagin, en coulissant sans mal. Et il la ramona de toute sa longueur. Je vis la main de l’homme faire jaillir le sein de ma femme pour la peloter, pendant que de l’autre main, il la maintenait fermement sur lui, le clito entre deux doigts. Il était très excité vu les coups violents de queue qu’il lui mettait et le visage hargneux déformé par le plaisir.

Muriel se faisait carrément démonter la chatte. La queue était énorme et lui dilatait la chatte. Et malgré la grosseur, elle coulissa très facilement. C’est à ce moment qu’un autre homme arriva. Il se positionna derrière moi et me fit :” ha ça y est, il baise finalement” ” ha bon? Pourquoi dites-vous ça? Répondis-je ” tout à l’heure je suis passé devant la salle et ils n’arrêtaient pas de se chercher et de se toucher, jusqu’au moment ou ils se sont embrassés. Le gars avait la main sur la cuisse de la femme et quand ils se sont embrassés il a passé sa main directe dans la culotte. La femme n’a rien dit, elle a légèrement ouvert les cuisses. Je ne sais pas ce qu’il lui a fait mais je crois qu’il lui a enfoncé deux doigts directs dans la chatte, vu comment elle se trémoussait.”

Je n’en croyais pas ce que je venais d’entendre. À ce moment l’homme nous surprit, et pour éviter que ma femme nous surprenne aussi, il l’invita à se mettre à quatre pattes sur les sièges arrière. Il lui renfonça sa grosse queue aussi facilement qu’il lui avait sortie. L’autre homme s’exclama ” oh là elle doit se régaler avec ce morceau de chair.” et il avait raison; il lui défonçait encore de plus belle la chatte au point que sa queue jaillit de la chatte sans faire exprès. Il tenta de la remettre mais était tellement excité que, maladroitement, sa queue ne voulait plus entrer. Et ce qui devait arriver ……… Arriva.

La queue tenue fermement dans sa main, au moment où il commença à lui enfoncer le gland dans la chatte, voulant faire un petit recul pour bien lui enfoncer d’un coup net, celui-ci glissa et par son coup de reins violent le gland et une partie de son membre s’enfonça dans le cul de ma femme. Elle poussa un léger cri mais l’homme n’y fit pas attention; alors il recula de nouveau pour y mettre un coup de reins violent.

Mais apparemment cela ne suffit pas pour y rentrer tout son membre. Il ressortit une dernière fois et dans un dernier coup de reins des plus violents il y rentra toute sa queue. Dans la douleur, ma femme remplie la voiture d’un énorme cri de douleur; ce qui excita davantage l’homme, qui ne se rendit compte de rien qu’il la sodomisa.

Il posa ses mains sur les fesses de ma femme pour lui agripper les hanches et bien la labourer. C’est en regardant sa queue rentrer et sortir qu’il comprit ce qu’il venait de faire quand il s’exprima “hé mais j’ai ma queue dans ton cul! ” il continua de plus belle, faisant coulisser toute sa queue dans l’anus de ma femme, qui se mettait à gémir de plus en plus fort. Son corps se contracta à chaque coup de queue qui lui dilata le cul. J’entendais les cris de ma femme se mélanger avec celui du beurre. Il devait redoubler de violence dans son cul vu comment les râles des deux augmentées.

J’entendis ma femme crier des oh oui et l’homme gémir de plus en plus fort.

tel rose marie lou

J’entendis ma femme pousser de long râle avec de gros oui qui me signifiait qu’elle venait de jouir, en même temps l’homme qui râla déchargea son jus chaud dans une capote dans les fesses de ma femme. Puis ils regagnèrent la boîte.

La rejoignant dans la boîte, alors qu’elle était assise toute seule dans un coin, je lui demandais si elle avait passé une bonne soirée. Elle me répondit que c’était pas mal mais qu’elle voulait rentrer car elle était fatiguée.

On rentra et on s’endormit sans problème.

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

tel rose gratuit

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Naviguer par catégories

Marie Lou téléphone rose

Marie Lou téléphone rose

Tel rose de Marie Lou

tel rose de marie lou