Bi - Gay - Lesbien Histoire erotique Histoires taboues et histoires de sexe Zoophilie

Histoire sexe zoophile Une ado lesbienne découvre le sexe animal

J'ai essayé la zoophilie et j'ai beaucoup aimé
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Histoire sexe zoophile C’était l’été j’avais 16 ans, j’étais ado et comme chaque année, j’avais réussi à avoir un petit boulot, cette année là, comme cela pouvait arriver parfois, j’étais logée chez l’habitant, une dame que ma mere cotoyait parfois, le temps de son départ surtout qu’il fallait garder la petite chienne qui ne supportait pas la solitude, Tinelle, le chat Fonfon, s’occuper du jardin et des plantes. Ce qui est formidable c’est que j’habitais un appartement et que j’avais cette chance de pouvoir vivre 15 jours, certes proche de chez moi, mais dans une maison avec piscine et dans un lotissement calme.

L’été je ne supportais pas de sentir les vêtements sur ma peau, je préférais les choses légères, voire ne pas mettre de dessous, sauf si je devais faire des courses ou voir des gens.
Sexuellement j’étais plutôt coincée avec les autres, j’avais bien eu une expérience avec une cousine, ce qui m’avait fait adorer les cunis, mais c’est tout, en revanche, j’adorerais me faire jouir très souvent, les hormones en ébullition à cet âge-là.
Cette fois là je m’étais baignée et mon “amant” du moment, était le jet d ‘eau que j’adorais magner et contrôler le débit, pour que l’eau vienne caresser doucement mon clito, ça pouvait durer longtemps cette sensation de plaisir, j adorais et kiffe toujours lol, avant d’avoir un orgasme. Une fois de orgasme passé je me suis endormie sur le transat et j’ai senti, à
un moment donné dans mon sommeil comme un orgasme fulgurant, étrangement je ne rêvais pas de quelque chose d’érotique.
Je me réveillais d’un coup, quand surprise je vois entre mes cuisses la petite chienne qui me lechouille les cuisses et le clito, enfin partout par là quoi, stupeur, je saute d un bond, reprend mes esprits, la chaleur m avait alourdie, l’esprit, j étais groguis de m être réveiller en sursaut, je sentais encore trembler mon bas ventre de plaisir… je me suis enfermée dans la salle de bain, le cul par terre, le temps de me remettre, sous la douche pendant 1h.
Bref, le soir arrive, à savoir que je ne m habillais uniquement pour sortir de la maison, sinon c était à poil.
Je me pose sur le canapé, j ai encore envie de me caressée et j adorais me caresser avec 1 plume et chance, les jouets du chat en avait… j en décroche une, eteind la lumière, je commence à me faire frissonner à jouer avec mes doigt sur mon petit clito, je mouille très facilement et plutôt abondamment, ça n’a pas changé avec le temps… et je commence à rentrer 1 doigt, puis 2, le désir monte, j y vais doucement, toujours les yeux fermés, je repasse ma plume, les cuisses extras écartées, tellement je cuis de désir et d un coup je sens une decharge de plaisir, mais un truc monumentale, je me rend compte que la tite chienne a dû sentir mes hormones et me léche frénétiquement et elle me fait jouir, comme je n’avais jamais jouis jusque là, la cyprine sort en jet, j ai cru que je passais, c était là 1ere fois !!! La petite chienne, elle, lapais le liquide … et moi j étais folle, des décharges dans tout mon corps, des cris de plaisir que je ne pouvais plus contenir, je priais pour qu elle ne s arrête plus de me lecher, j ecartais mes cuisses, plus que je ne le pouvais à en avoir mal, mais j aurais voulu qu elle rentre le museau en entier, je basculais mes reins d avant en arrière, malgré le 1er orgasme très fort, j en redemandais, ne m arrêtais plus… sauf que la petite chienne si… elle me laissa au bord d un orgasme, une frustration horrible, la honte aussi, je ne savais plus quoi faire et j ai fait un truc que je ne pensais pas faire de ma vie entière d ado lol… elle adorait le miel, oui étrange pour 1 chien, donc sa maîtresse avait toujours un super pot de qualité pour récompenser Tinelle de temps en temps.
Je me suis passée ce miel sur mon clito et sur mes lèvres trempées, pour l attirer à nouveau et là re décharge, ré gémissement de plaisir et à haute voix ” leche moi Titine ( son surnom) fait moi jouir, encore…encore et là encore un plaisir très humide….j étais vidée, le clito d une sensibilité rare, même me laver était difficile.
Je me suis endormie très apaisée par contre.
Le matin, entre culpabilité, dégoût et plaisir extrême, j avais besoin de partager ça et comme confidente c était Elo ma cousine, celle avec qui j avais un peu explorée les plaisir coquins.
Je me mets à lui à raconter, pas facilement mon expérience, elle rit, me dit que je suis vraiment 1 coincé et que oui elle connaît, elle a déjà 18 ans en même temps, elle a expérimenté avec ces 2 labradors et adore évidemment ça. Elle me raconte au passage que c est une pratique de famille, je m offusque un peu, lui demande + d’ Infos et me dit juste qu elle a surpris sa mère un jour sans s étaler plus.
J’ apprend qu’elle viendra me voir 2 jours avant la fin de mon gardiennage.
En attendant, à moi les lechouilles, le plaisir et Titine prend parfois des initiatives sous la table. Elle me rend folle de plaisir, j y prend vraiment goût.
Ma cousine arrive, trop contente, gros câlin, je commençais à me sentir un peu seule, on se baigne, on rigole et là j ai envie, trop envie d’ un cunis, j’en parle à ma cousine, no taboo avec elle c est juste génial, elle me dit attent j ai une idée, j ai testé ça un jour, elle passe du miel sur les lèvres de ma chatte déjà en ébullition puis sur mon clito, déjà là je m’ envolé, Titine qui comprend arrive gaiement pour me lecher et ma cousine se met elle aussi à me lecher en duo avec Titine, comment vous dire que ce plaisir là est d un autre univers, des tremblements dans tout le corps, mes tetons durs comme du bétons, on était dehors, mes cris de plaisir ne pouvait plus rester en moi et elle savait comment me rendre folle celle là, elle me disait ” Ho ma petite cousine est une petite salope qui aime la léche, tu degoulines de mouille comme pas possible ” et elle avalait mon jus en gemissant, là je la douche encore de plaisir, j ai honte, elle me reecarte les jambes et me dit ” tu pensais pas que c était fini là ? ” je lui dit que j avais déjà jouis, elle remis de la pâte, Titine reparti me lecher, seule cette fois, ma cousine mis sa chatte degoulinante sur ma bouche et se déhancha de bas en haut, le corps raidi par le plaisir, ma langue avait du mal à suivre car j étais groguis de plaisir et de la Titine qui continuais à me faire jouir avec sa langue toute douce, je pénétrais ma Elo avec ma langue et la elle gemissait fort, elle finit par jouir assez rapidement, une fois à terre, je décidais de lui nettoyer tout son jus, elle se crispait puis reouvra ses cuisses, se souleva à chaque fois que je lapais, titine vint lechouiller un peu, pensant qu une sucrerie s’y trouverai mais non et elle finit par réjouir me prenant la tête fort sur sa vulve sans que j’arrête ma langue pour autant. Quelle super vacances.
J ai vécue des choses particulières dans ma sexualité, je continuerai à vous les partager….
Lesby Zoo

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings