Mettez ce lien en favoris en cas de problèmes de connexion sur le blog. Vous pourrez nous retrouver et avoir des infos !

Vendredi

Audrey et moi avions convenu de rentrer à la maison dans l’après-midi et d’y être à temps pour le dîner. Cela signifiait aussi que je devais vraiment aller à l’université le matin, car il y avait beaucoup de travail que j’avais remis à plus tard ces jours-ci. J’aurais préféré passer notre dernier jour seul avec Audrey, mais si je n’avais pas fait mon travail maintenant, j’aurais eu de sérieux problèmes plus tard. Si je faisais de mon mieux et que je travaillais le plus rapidement et le plus efficacement possible, j’aurais peut-être eu le temps de passer du bon temps avant de rentrer chez moi.

C’était vers midi et j’étais à la bibliothèque de l’université, en train de lire des articles, quand mon téléphone a sonné. C’était un texto de ma sœur, disant « Grande nouvelle. J’ai besoin de te parler maintenant ».

Je savais que, même si je détestais ça, je devrais reporter un peu plus mon travail. J’ai rapidement copié certains des articles que j’avais besoin de lire et je suis rentré chez moi. Pendant que je fermais la porte derrière moi, Audrey se leva de mon canapé et s’approcha de moi. Elle avait l’air anxieuse. Tout ce qu’elle avait découvert l’avait impressionnée.

« Tiens, tu en auras besoin », dit-elle en me tendant un verre de scotch.

« C’est si grave que ça ? » J’ai demandé.

Elle hocha la tête. « Assieds-toi et lis-le-toi-même ».sexe inceste sur xfr 2 900x1200 - Histoire taboue inceste Le secret de Grandma Chapitre 13

J’ai fait ce qu’elle m’a dit et j’ai pris le livre.

« Il y a quelques jours, je suis tombé sur une petite anecdote au hasard qui m’a rappelé quelque chose qui s’est passé au mariage de Donna, il y a six ans.

“Après le mariage, quand tous les autres invités sont rentrés, Sébastien est venu me voir. Il a demandé si les parents de Michael avaient été présents. J’ai dit, bien sûr, qu’en fait, ils étaient assis à côté de moi et du couple. Il a dit que c’était ce qu’il pensait. Je lui ai demandé pourquoi, et il a dit une chose étrange.

‘Il a dit : ‘Ils ont les yeux bleus. J’ai demandé ce qu’il voulait dire par cette remarque, mais il n’a pas voulu me le dire et a dit : ‘Rien, juste dire.

‘À l’époque, je ne savais pas pourquoi il disait ça, mais maintenant je comprends. Une paire de parents aux yeux bleus ne peut pas produire un fils aux yeux bruns. Sébastien disait que Michael ne pouvait pas être leur fils biologique. J’y pense sans cesse et, bien que cela ne me regarde pas vraiment, j’aimerais entendre leur histoire.

‘Je suis allé voir les parents de Michael. J’ai délicatement dirigé la conversation vers son fils. Après quelques verres de vin, elle a confié qu’elle et son mari ne pouvaient pas concevoir, peu importe ce qu’ils essayaient. Après une série de tests médicaux, on a découvert qu’elle était infertile et qu’il n’y avait aucun espoir qu’elle ait un jour un enfant. Quelque temps plus tard, ils ont commencé à parler d’adopter un bébé et c’est ainsi qu’ils ont eu Michael. Sébastien avait raison ; Michael n’est pas leur fils biologique !

‘C’était réconfortant d’entendre son histoire, comment abandonner un bébé pouvait rendre un autre couple si heureux ? Je ne pouvais qu’espérer que mon fils et ma souffrance avait rendu ses nouveaux parents tout aussi heureux.

J’ai essayé de savoir si elle savait quelque chose sur la mère biologique, mais elle savait seulement ce qu’on lui avait dit que c’était une femme célibataire qui l’avait donné en adoption. J’ai été un peu déçu, car j’aurais aimé rencontrer quelqu’un qui avait vécu les mêmes choses que moi, pour enfin avoir quelqu’un à qui m’adresser, quelqu’un qui comprenait la douleur.’

‘Alors, papa est adopté ?’ J’ai demandé après avoir fini la page.

‘Apparemment’

‘Et c’est ce que tu voulais me dire ?’

‘Attends, c’est de pire en pire’

‘Pire ?’

‘Bien pire’

Le sentiment de malaise se renforçait de nouveau. J’ai pris une autre gorgée de whisky et j’ai attendu pendant qu’Audrey me laissait le journal et me le rendait. Elle marchait nerveusement dans la pièce pendant que je lisais.

‘J’ai mentionné à Sébastien que ses soupçons concernant l’adoption de Michael étaient fondés. Il n’était pas surpris du tout. Il a hoché la tête et a dit qu’il le savait déjà. Je lui ai demandé comment il le savait. Sébastien a hésité un moment avant d’avouer qu’après le mariage, il avait engagé un détective privé pour s’en occuper. J’ai pensé qu’il avait été excessif d’engager un détective pour enquêter sur le mari de sa nièce, mais il m’a dit que je devais d’abord écouter ce que le détective avait découvert.

‘Sébastien m’a dit que l’identité officielle de la mère biologique de Michael était encore inconnue, mais que son enquêteur en avait assez découvert. Il a ensuite dressé la liste des renseignements que son détective privé a trouvés dans les dossiers militaires, comme les analyses sanguines et le lieu de naissance. C’était le même foyer pour les mères célibataires que nos parents m’avaient envoyé aussi. Un sentiment d’inconfort s’est développé en moi lorsque j’ai commencé à comprendre ce que Sébastien me disait. La situation s’est aggravée lorsqu’il a ajouté que même si la date exacte de naissance de Michael n’était pas documentée, les documents d’adoption ont été signés environ trois mois après mon admission. Il s’est arrêté de parler et m’a regardé.

C’est ton fils' dit-il, après un long silence. ‘Notre... fils

‘Je ne savais pas si je devais rire ou pleurer, je ne sais toujours pas. Sébastien a admis qu’il s’agit surtout de preuves circonstancielles et que même les tests sanguins ne sont certains qu’à 85 % environ, mais il sait que Michael est notre fils, et il le sait depuis la première fois qu’il a posé les yeux sur lui. Mon estomac s’est resserré et je me sentais mal quand les mots de Sébastien se sont enfoncés.sexe inceste sur xfr 6 - Histoire taboue inceste Le secret de Grandma Chapitre 13

‘J’ai regardé le mur, espérant que Sébastien avait tort quand j’ai regardé la photo de mariage. Je savais que Sébastien avait raison, les yeux de Michael sont les mêmes. Le même que celui de mon frère et celui du fils que j’ai dû abandonner.’

‘Baise-moi’, j’ai soupiré après avoir fini de lire.

‘Tu réalises ce que ça veut dire ?’ demanda-t-elle.

J’ai hoché la tête, lentement. ‘Papa est le frère de maman’.

‘Peux-tu l’imaginer ? Maman et papa, frère et sœur... comme Mamie et Sébastien’ dit Audrey.

‘Et nous’, j’ai ajouté.

‘Et nous’ répéta-t-elle.

J’ai descendu le verre de scotch et j’ai pris un moment pour digérer la nouvelle.

‘Ça fait de nous... des cousins ?’ J’ai demandé.

‘Et les cousins germains aussi’

‘Qu’est-ce qui ne va pas avec notre famille ?’

‘Qui sait ?’ Dit-elle en s’asseyant à côté de moi et en posant sa tête sur mon épaule. ‘Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?’

Une chose était claire. Ça n’allait rien changer entre Audrey et moi. Je l’aimais toujours et je la voulais toujours. Faire face à nos parents serait une autre chose.

‘Il n’y a rien à faire, bébé’, lui dis-je en lui tenant la main. Lentement, elle s’est calmée un peu.

‘Rien ?’ dit-elle en pensant. ‘Et s’ils le découvrent ?’

‘Ils ne le feront pas. Toi et moi sommes les seuls à connaître le secret. On peut garder le secret.’

‘Je suppose qu’on peut le faire. Ou du moins, j’essaierai’, puis elle m’a regardé. Elle avait le doute et la peur dans les yeux. ‘Et... nous ?’

Je l’ai tirée sur mes genoux et je l’ai tenue dans mes bras. Je l’ai embrassée sur le front et lui ai assuré que je ressentais toujours la même chose pour elle. Cela lui a finalement soulagé les nerfs.

‘Je suppose qu’on va bientôt devoir rentrer à la maison.’ J’ai dit après l’avoir embrassée quelques minutes. ‘Es-tu prêt à affronter maman et papa ?’

‘Non, mais il faudra bien que je le fasse un jour’, a-t-elle dit.

‘Tu crois qu’ils savent tout ça ?’

‘Je ne pense pas. Je commence à croire que maman n’a jamais lu ces journaux’.

‘Mais peut-être que Mamie ou Sébastien leur a dit ?’

‘Pas ce que j’ai lu jusqu’à présent.’

‘Essaye de garder un visage sérieux’

‘Et si je ne peux pas ?’

‘Bien sûr que si, tu es une grande actrice’

‘Je seulement...’

‘Tu t’en sortiras... Hé, je viens de penser à quelque chose’.

‘Et qu’est-ce que c’est ?’

‘Nous sommes des enfants consanguins de deuxième génération... Nous devrions être des attardés’.

‘Hé ! Fais gaffe à qui tu traites de débile, débile’, m’a-t-elle dit et m’a attaquée en jouant. Après un peu de lutte, elle était assise sur mes genoux, son bras autour de moi. J’étais content de voir qu’elle souriait à nouveau.

sexe inceste sur xfr 1 - Histoire taboue inceste Le secret de Grandma Chapitre 13Nous nous sommes câlinés un peu plus longtemps, mais il ne nous restait plus beaucoup de temps, alors nous avons fait nos bagages et nous nous sommes préparés à rentrer à la maison.

Audrey a jeté son sac à l’arrière de la voiture et est montée à côté de moi. Pendant que nous prenions la route, Audrey lisait à nouveau. Je ne pourrais jamais lire dans une voiture, je serais malade en quelques secondes, mais elle pouvait lire pendant des heures. J’ai mis un CD dans la chaîne stéréo et j’ai écouté un petit Pink Floyd pendant que je conduisais. Peu de temps après notre arrivée sur l’autoroute, Audrey a éteint la musique et a lu à voix haute.

‘J’ai demandé à Sébastien pourquoi, s’il savait pour Michael depuis six ans, il n’avait rien dit. Il a expliqué qu’au moment où l’enquêteur lui a obtenu les preuves dont il avait besoin, Donna était déjà enceinte. Il a ensuite gardé le secret parce qu’il craignait que je le dise à Donna et qu’ils se séparent à cause de cela. En ne le disant pas, il voulait nous protéger, moi et ma — notre — famille, de revivre les cauchemars de notre propre jeunesse.

‘Je comprends les motivations de Sébastien, mais j’aurais aimé qu’il me le dise. On a dû faire l’amour plus d’une centaine de fois, Michael et moi. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? J’ai couché avec mon frère, mon père, mes filles et maintenant aussi mon fils. Donna et Michael viendront vendredi. J’espère savoir quoi faire d’ici là.’

Audrey arrêta de parler et continua à lire en silence jusqu’à ce qu’elle vit quelque chose qui valait la peine d’être partagé avec moi, environ une demi-heure plus tard.

‘Maintenant que je le sais, il est difficile de rater les similitudes entre Donna et Michael. Je n’arrive pas à croire que je n’ai jamais remarqué ! Leurs yeux sont les mêmes, leurs cheveux et bien d’autres choses encore. Plus je regardais, plus je voyais ; la façon dont ils rient et inclinent la tête, même leurs doigts se ressemblent.

C’était impossible de cacher mon anxiété à Donna, mais je ne pouvais tout simplement pas lui dire les véritables raisons de ma détresse. Il y a eu des moments où j’en avais envie, mais je n’y arrivais pas.

‘Bien sûr, puis vint le moment, après quelques verres de vin, où nous sommes montés tous les trois. C’était peut-être le vin, mais dès que nous étions tous nus, et que Donna me léchait la chatte, je n’avais plus d’inhibitions. Michael m’a offert sa bite et je l’ai sucée. Je taillais une pipe à mon propre fils et j’aimais ça, tout comme j’aimais celui de son père, il y a des années. Puis, quand il s’est mis entre mes jambes et qu’il a commencé à me baiser...’

‘Audrey, s’il te plaît. Je vais m’écraser si tu continues à me distraire comme ça.’

‘Désolé’, elle a ri. ‘Juste un petit peu, et je me tairai, promis. Et ne t’inquiète pas, c’est après qu’ils aient fini’.

‘Donna et moi étions dans ses bras. La détresse avait disparu et je me sentais heureux. Heureux d’avoir enfin trouvé mon fils et heureux pour l’homme qu’il était devenu.’

Fidèle à sa parole, Audrey a lu tranquillement pour le reste du voyage. Il était environ cinq heures quand j’ai roulé dans l’allée. Il n’y avait pas de lumière dans la maison, et la voiture de papa n’était pas là non plus.

Ne ratez pas le final de la sage demain même heure  !

tel rose sans attente
0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2019 XFR - Histoires taboues et téléphone rose - Mentions Légales  - (DMCA) Remove content - CGU - Cookies et confidentialité

 
hébergement de qualité
Thanks!


NOUVELLES FILLES ! 

5 nouvelles amatrices coquines ont rejoint le service ! Alexia la charnue, Angélique la mature, Caroline la Milf, Mélanie la folle du sexe et Yasmina une cougar très chaude.

Envie d'un dial chaud en direct sans attenteT'es chaud et tu as envie de jouir avec une femme au téléphone rapidement?

Appelle notre service maintenant et discute avec des amatrices coquines et libertines qui sont chez elles. Plus de 25 filles t'attendent 24h/24h et 7j/7j pour te donner du plaisir avec leur voix sensuelle et sexy. Elles feront tout pour te faire jouir !

Clique sur le numéro pour appeler directement.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account