Bi - Gay - Lesbien Fétiche - BDSM Histoires taboues et histoires de sexe Prostitution Viol Zoophilie

Histoire taboue La déchéance sexuelle d’un couple Chapitre 1

La baronne Histoire taboue zoophilie extrême Chapitre 10
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Histoire taboue Un couple de trentenaires, Jacques et Nicole, prennent leurs vacances en dehors des estivants.

Ils sont partis en vacances à la Martinique en hiver. L’hôtel est très sympa, elle possède un club de loisir. Nicole a découvert le ski nautique et elle adore ça. Elle passe ses après midi à faire du ski pendant que Jacques bouquine sur la plage à l’ombre d’un parasol.

Un jour elle rentre toute émoustillée, car elle raconte qu’un des gars du club l’a draguée. Un très grand black appelé Omar qui pilote souvent le bateau. Nicole a abandonné le maillot de bain une pièce. A présent, elle ne met plus qu’un mini-bikini, après être passée chez l’esthéticienne pour se faire épiler intégralement l’entre jambes. Après avoir fait quelques tours de ski, elle passe son temps dans le bateau à discuter avec Omar.
C’est un homme impressionnant d’un mètre quatre vingt quinze, très musclé et assez charmeur.
Ils sont là depuis q,uatre jours, Jacques propose à sa femme d’aller boire un verre dans la ville d’à côté.

Il regarde sa femme s’habiller et se maquiller pour sortir. Il se dit en lui même :

Regarde-moi ce cul d’enfer ? Elle adore allumer les mecs avec son cul. Rien que d’y penser, je bande.

– Allons y mon chéri, j’ai envie de montrer mon cul aux mecs, ce soir ?

Après avoir hésité entre plusieurs bars, ils choisissent finalement le plus branché. Une bande de martiniquais est devant l’entrée. Ils complimentent Nicole sue ses formes. Un grand noir se colle à son dos en lui entourant la taille de ses bras, posant ses mains sur son pubis. Jacques râle.

– Merde ! Tous ses mecs ne voient pas qu’elle est avec moi ?

A peine entré, une voix interpelle Nicole ?

C’est Omar, attablé avec un ami. Aussitôt, Nicole s’avance vers eux et s’assoit entre les deux hommes. Jacques reste un peu étonné par son attitude. Elle commence à discuter avec Omar comme si de rien n’était. Au bout d’un moment, personne ne fait plus attention à Jacques assis aussi au bout de la table. La conversation part sur le ski nautique, le club et les cancans de la semaine. Jacques se sent très loin de la conversation n’étant pas très actif au club. Omar, son ami et sa femme rient.
.

Après un moment, il se lève pour aller au WC. Soudain, pris d’un doute, il revient sur ses pas et observe leur table à travers un massif de plantes. La conversation continue, quand un couple et une femme arrivent. L’ami d’Omar se lève pour discuter avec les nouveaux arrivants. Nicole est seule à la table avec Omar et semble absorbée par leur conversation. A vrai dire, elle n’a d’yeux que pour le bel Omar. Il lui parle en s’approchant d’elle. Soudain Jacques a l’impression, qu’il l’attrape par la taille, car elle se retrouve très proche de lui. Jacques est étonné de voir, que c’est Nicole qui s’avance vers lui et l’embrasse à pleine bouche. Un baiser fougueux ! Qui dure un bon moment. Jacques attend qu’ils se calment et revient. Omar ne fait pas attention à lui. Il sent que sa femme est un peu gênée quand même.

Soudain, Omar met sa main sur la cuisse de Nicole. Elle sursaute légèrement, mais elle ne fait rien pour le repousser. Tranquillement, il glisse sa main sous la robe de Nicole et lui caresse les jambes jusqu’à ce qu’ils décident tous d’aller dîner, personne n’a demandé son avis à Jacques.
Pendant le dîner, Nicole est assise à côté d’Omar. Elle se fait caressé sous la table, pendant tout le repas. Elle rigole de plus en plus sans se soucier de son mari, relégué au bout de la table. Ensuite, ils vont en boite de nuit.

Jacques s’approche de sa femme pour lui proposer.

– Chérie, peut-être que nous devrions aller dans une autre boite ? D’accord ? – Ne sois pas stupide, je suis juste entrain de flirter un peu avec Omar ! – Ma chérie ? On dirait que vous faites plus qu’un simple flirt ?

Là, les choses deviennent plus chaudes.

Omar vient voir Jacques pour lui dire d’un air autoritaire.
– Ta femme me plais et je lui plaît. Elle a besoin d’un homme, d’un vrai. Tu peux rester avec nous ce soir si tu veux ? Mais, maintenant, c’est ma femme et plus du tout la tienne. D’accord ?
Jacques craintif, bredouille un petit oui.
– C’est bien. Je savais que tu serais un bon cocu ? Je retourne m’occuper de ta femme.

Ils dansent de façon très sensuelle. Ils s’embrassent à pleine bouche. Omar la caresse à travers le tissu fin de sa robe. Jacques les regarde jalousement, il se rumine.

Merde ! Elle devient incontrôlable.
Son ami est avec une fille qui les a rejointe. L’autre couple les a quitté avant de partir de la boite.

Jacques devient celui qui tient la chandelle entre sa femme et son futur amant et les deux autres ont l’air de bien s’amuser aussi.

Omar veut en plus que Jacques règle l’addition.

Dans la voiture qui les emmènent chez Omar, Jacques est à l’arrière avec son ami et sa nana.
Tout à coup, cette dernière a commencé à sortir le sexe du copain. Jacques en a jamais vu d’aussi gros. Elle s’est jetée dessus et commence une pipe sublime. Nicole regarde le spectacle, fascinée par la taille de la queue noire, dure et épaisse dont la fille a l’air de se régaler. Omar regarde Nicole du coin de l’œil, l’air amusé, il a sa main dans sa culotte.

Ils arrivent chez Omar. Sans attendre, Nicole et Omar vont directement dans la chambre sans faire plus attention à Jacques. Son copain lui demande de dégager, car il veut être tranquille pour baiser sa copine. Jacques se replie dans la cuisine. Au bout d’un moment, il entend la fille gémir à côté. Jacques se dit que sa femme doit en faire autant. Il sort dans le jardin, par la porte de derrière. Il contourne la maison. Arrivé sous les fenêtres de ce qu’il croit être la chambre d’Omar, il prend une vieille caisse qui traîne là et il regarde par la fenêtre entre les rideaux mal tirés. Il y voit ?

Nicole est nue. Omar est sur elle, l’embrasse, il descend sur sa poitrine, lèche ses seins, les mord.
– Touche-moi ?
– Ton mec ne te suffit pas, la petite salope blanche veut du nègre ?
En poussant sa tête vers ses cuisses, elle bafouille.
– Oui lèche ma moule avec ta langue, oui lèche la moi ?

Jacques ne l’a jamais vue comme ça, il sent une boule d’angoisse dans sa gorge. Elle se tord la tête, elle a les yeux fermés, elle tient la tête d’Omar sur son sexe, ses seins bougent dans tous les sens, elle râle.
Omar, accroupi au bord du lit, il la regarde et lui parle.
– Ma petite pute blanche, tu me veux ?
– Oh ! Oui, je suis ta petite pute blanche et je te veux, je suis à toi.
Il s’arrête, les doigts de sa main gauche s’enfoncent profondément dans le vagin humide de Nicole. Il est beau, toujours habillé, il n’a même pas l’air d’être excité.

Elle balaye tout son corps avec ses mains, défait comme une assoiffée sa ceinture tout en l’embrassant, en lui disant qu’elle est sa pute blanche, qu’il est son amour, qu’il est tout pour elle.
– Répète ? Dit-il.
– Je veux bien être ta pute, ta chose, je suis ce que tu veux que je sois.
– Encore ? Quémande Omar en maître.

Elle répète.
– Je suis ta pute, ta chose, je suis à toi ! Fait ce que tu veux de moi ? Là ! Fais moi l’amour ?

Il la regarde d’un air triomphant, il lève les yeux en souriant.
Ceinture par terre, braguette ouverte, il est triomphant. Elle, les bras sur la poitrine du black, elle le suce autant qu’elle peut, elle le boit.
– Touche-toi ? Dit-il.

Elle lâche sa grosse bite en continuant à le sucer, à le lécher, ses mains descendent le long de son cou, attrape ses seins.
– Griffe-toi ?
Elle se griffe la poitrine, le ventre et ensuite, la moule. De dos, Jacques ne voit que sa main, entre les bruits humides de masturbation et de fellation, il entend des ordres, des mots d’amour, des insultes.
Jacques admire ce mec. Il la traite de pute, tout en lui caressant doucement les cheveux, il n’a pas besoin de bouger, elle lui répond qu’elle l’aime.

Jacques n’en revient pas. Mais il n’en peut plus, à son tour, il commence à se caresser la bite à travers son pantalon. Ensuite, perdant complètement ce qui lui reste de dignité, il sort sa bite a l’air. Les mouvements de la tête de Nicole sont de plus en plus amples, elle doit sucer un mat, en même temps, Jacques voit ses reins qui remue de plus en plus vite. Il distingue ses deux mains qui malaxent son entrejambe. Elle gémit si fort qu’elle couvre les bruits nocturnes du coin.

D’un mouvement plus violent que les autres, elle se dresse sur ses genoux. De dos, Jacques voit clairement une des mains d’Omar presque entièrement dans son vagin, elle a sa tête s’écraser sur le ventre de son amant. Le bruit de succion s’arrête, elle a des soubresauts, elle jouit. Lui, la tête en arrière, un bras sur ses reins, il lui éjacule dans la gorge.
Elle avale sa semence avec application, elle ne pense qu’à l’avoir en elle, sur elle. Il l’écarte lentement, elle s’assoit les jambes écartées.
– Je vais te prendre ?

Jacques voit à nouveau le visage de Nicole, toujours plus belle, les yeux mouillés de plaisir. Regardant Omar se glisser entre ses jambes ouvertes et enfoncer son sexe dans son paradis.
Elle est effrayée, elle le repousse. Il a l’habitude, il entre doucement, elle grimace au début, ensuite, les muscles se détendent, elle recommence à souffler en rythme.
– Je te plais ? Elle te plaît ta petite pute blanche ? Puis touchant son ventre. – Elle est grosse ta queue, si grosse et si bonne !

Cette fois, il ne prend plus aucune précaution. Il la baise de plus en plus violemment et elle râle de plus en plus fort. Tout son corps bouge. Elle l’agrippe par les épaules. Jacques voit ses seins blancs frotter les muscles noirs. Elle cherche sa bouche pour l’embrasser. Elle le regarde soumise, lui touche le visage en tremblant, en râlant de plaisir, elle écarte ses jambes autant qu’elle le peut. Elle s’offre comme elle ne l’a jamais fait pour Jacques.

Soudain, il la repousse en tirant violemment sur ses cheveux pour la plaquer contre la tête du lit. Il lui malaxe la poitrine en lui enserrant la gorge. Elle en redemande, il la viole sous les yeux de Jacques, et elle en veut encore.
– Oui, plus fort mon amour, j’en veux !

Il rugit, lui met deux doigts dans la bouche et la déforme. Elle ne mord pas, elle suce.
Son sein gauche est rouge du traitement qu’il subit ? Elle a les traces de sa poigne sur ses fesses et son ventre. Il est brutal, tendu, superbe.
Elle lui attrape sa main pour qu’il serre sa chair plus fort encore. Il la gifle et cette salope crie ? – Oui ! Encore ! Il lui frappe les seins, les écrase dans ses doigts. – Encore ! Oui ! Encore ! Encore !
Droit comme un I, il la domine de tout son buste. Il la regarde prendre plaisir à sa souffrance, à ses coups, Jacques les regarde fasciner et envieux. Il en crève d’envie.

Soudain, il la tire contre lui par la nuque, se penche sur elle ? Jacques voit sa femme qui prend une dernière respiration, pour hurler de plaisir, pendant que lui se tord sous l’effet d’un orgasme. Il l’attrape, se lève en lui tenant simplement les reins et la retourne. C’est lui qui est assis maintenant et c’est elle qui s’active. Sa croupe bouge violemment d’avant en arrière, pendant qu’elle attrape un de ses seins et le lui glisse dans la bouche.
Il l’aspire complètement dans sa bouche, il le suce d’abord et puis mord. Elle a mal, Jacques le sait, il la connaît, mais elle est heureuse de se sentir désirée à ce point. Elle le désire comme une folle.
Ses yeux disent : Comme c’est bon un homme avec une grosse bite.

Il lui glisse un doigt dans l’anus et aussi deux. Ensuite, trois et enfin tous les doigts en dehors du pouce. Elle, la tête en arrière, a les yeux révulsés. Elle arrête de respirer, se tord une ultime fois en criant. Tous ses muscles tendus vers le sexe de son amant, elle semble éclater de l’intérieur au moment de son dernier orgasme. Jacques ne l’a jamais vu jouir comme ça ? En fait, il ne l’a jamais vu jouir autant.
Elle s’affaisse sur son amant, l’embrasse lentement pendant un très long moment sans bouger. Les mains pleines de son propre sperme, Jacques les regarde se faire l’amour doucement.

Jacques n’a évidemment jamais pu baiser sa femme aussi fort et aussi longtemps. Ce qui l’étonne aussi, c’est l’ardeur de sa femme à caresser et embrasser à pleine bouche son amant, comme s’ils s’aimaient depuis longtemps. D’ailleurs, il la traite de salope et de pute en la baisant. Alors, qu’elle n’arrête pas de l’appeler mon chéri ! Incroyable ?

Ensuite Omar la place en levrette. Jacques le voit doigté largement le cul de sa Nicole ? avec son sperme qu’il puise dans sa moule entrouverte. Ensuite, il l’encule lentement. Au bout d’un moment d’une bonne sodomie, il se retire et il sort de la chambre. Jacques comprend qu’il va le chercher. Il revient en courant, Omar le trouve dans la cuisine.Jacques s’inquiète un peu, car Omar est nu et sa grosse queue droite, bande ? Ouf ! Il lui demande de le suivre dans la chambre. Nicole est toujours en levrette, son anus est béant. Omar y introduit sa queue entièrement et
recommence à sodomiser Nicole, qui s’écarte les fesses en lui criant de la baiser plus fort. Devant le tableau, Jacques sort sa queue juste à temps pour éjaculer trois gouttes sur le sol.
Sa femme jouit comme jamais, elle ne l’a fait. Jacques et les autres oubliés maintenant. – Regarde petit blanc, comme elle jouit ma pute, tu savais pas, qu’elle en voulait comme ça, hein ?

Cette baise énorme dure depuis une bonne heure maintenant. Omar se retire, il prend dans sa main le visage de Nicole, dressant sa queue qui est énorme à ce moment en face de son visage. Avec le bout de sa langue, elle essaye de toucher ce gland monstrueux. Et soudain un jet de sperme épais et puissant l’atteint en plein visage. Elle gobe le second et avec ses lèvres autour du gland, elle aspire et avale les suivent. Le visage de Nicole est souriant, quand elle aspire la queue dans sa bouche. Elle sort de ses entrailles, qu’importe, elle la nettoie, la lèche, l’avale le plus possible, en regardant son Omar.

Il demande à Jacques de sortir, car ils vont passer la nuit ensemble.
Jacques réussit à trouver un coin dans le salon pour dormir. Le lendemain matin, il se réveille assez tard. L’ami d’Omar et sa copine ne sont plus là. Jacques va à la cuisine pour se faire un café. Les gros râles de plaisir ont recommencé comme hier soir. En tendant l’oreille, il reconnaît sa femme. Omar doit la baiser encore une fois. Jacques est en train de boire son café, quand Omar arrive dans la cuisine.

Il prend aussi du café. C’est là que Jacques réalise que les couinements de Nicole continuent quand même, malgré la présence d’Omar à ses côtés. Celui-ci sourit de toutes ses dents en regardant son visage étonné. Il lui fait un signe de tête du genre : Vas-y, va voir dans la chambre ? Jacques se lève et va à la chambre. Sa femme est à nouveau à quatre pattes, le nez dans les draps, les mains crispées sur le drap. Elle gémit comme une folle. Derrière elle, tout sourire, l’ami d’Omar, sodomise brutalement Nicole.

Jacques s’avance pour voir mieux. L’ami a aussi une grosse bite. Plus grosse que celle d’Omar et le sperme collant du précédent visiteur, la rend encore plus monstrueuse.

– Putain de merde, chérie ? Arrête ça tout de suite ?

– ROROROO ! Je peux pas ? Il est trop profond et c’est bon !

Il encule sa Nicole et s’enfonce jusqu’aux couilles énormes et pendantes, qui à chaque coup de rein, viennent cogner la moule de sa femme.

Omar arrive, il pose une main sur l’épaule de son ami et lui dit. – Quand y en a pour un, y en a pour deux ?
– Sérieux ? Tu veux qu’on fasse une double anale à ta ?
– Heu ? Je crois pas que ce soit une bonne idée. Proclame timidement, Jacques avant d’être interrompue par Omar.
– Je suis sûr qu’elle va adorer ? L’ami s’enfonce à fond dans les reins de Nicole, il passe ses bras autour de sa taille et d’un coup de rein, il se couche sur le dos avec Nicole sur son ventre. Ils sont toujours emboîtés ensemble.

Jacques, voit que le visage de Nicole illuminé de bonheur. Omar prend les jambes de Nicole qui viennent de se redresser, il les passe dessus ses épaules. Nicole se retrouve face à son amant tout en étant empalée sur la queue de l’ami de son amant.

Omar, lui roule une pelle magistrale en glissant sa queue dans l’entrée de la moule suintante de jus perméabilisé. Ensuite, il la plaque dos contre le torse de son pote, pour qu’elle lève un peu plus les fesses et présente son gland contre l’autre bite. Il commence à s’enfoncer en elle. Nicole sent ses chairs s’étirer comme la première fois qu’elle s’est fait sodomiser. Omar continue sa progression tandis qu’elle a les yeux écarquillés, bouche grande ouverte, incapable de sortir un son, tant la sensation de déchirure lui coupe le souffle. L’amour qu’elle a pour Omar apaise la douleur, durant ces longues secondes d’intromission, elle est convaincue que son anus restera ravagé à vie.

Finalement, Omar arrive par petit coup, d’aller et retour dans l’anus de la Nicole, à aussi la sodomiser à fond. Il commence, en même temps que son ami en dessous, à aller et venir. Leurs sexes collés l’un à l’autre, dans un même puits d’amour, ne les dérangent pas. Elle les sent durs comme du bois. D’abord synchronisés, leurs sexes vont et viennent à des vitesses différentes, l’un accélère pendant que l’autre se calme et vice versa. Cette double pénétration magistrale l’a refait mouiller et cet afflux de testostérone rend l’enculage de moins en moins douloureux, de plus en plus jouissif.

Au dessus d’elle, Omar lui prend la bouche et l’embrasse avec passion. Le double pilonnage prend de l’ardeur, Nicole se laisse embrasser, tant elle est épuisée et concentrée sur ce qui se passe dans son derrière. Les deux sexes dans son orifice déformé se chevauchent, se croisent.

Quand un se met en retrait, l’autre la prend à fond, si bien qu’elle n’a aucun répit. Elle hurle du plaisir, d’être enculé en force. Elle sent, une nouvelle fois un orgasme venir.
Jacques n’en revient pas ? Elle va jouir encore une fois avec deux sexes dans son cul ? Elle est la pire des épouses et probablement la plus grosse salope qu’il peut connaître.
Nicole sent que l’explosion approche, alors que son orgasme monte et que les deux blacks dans son cul accélèrent de plus en plus. Omar dit alors à son comparse.
– On la remplit ensemble ?
– Ouais ! On y va, je suis pas loin ?

Ils la pilonnent encore quelques coups encore, puis elle sent les premiers jets de foutre jaillir et lui inonder les intestins. Cette formidable sensation déclenche son troisième orgasme du matin, leurs cris de jouissance se mêlent :
– HARARARARA ! Putain ! Je te remplis putain !
– OH MON DIEUUUUU ! Je jouis ! Hurle t-elle.

Jacques remarque tout de suite, qu’ils la baisent sans préservatif. Il s’en étonne, Omar lui répond qu’à présent, c’est sa femme et qu’il n’a pas besoin d’,en utiliser pour baiser sa propre femme. Ils lui demandent de sortir et ils continuent à baiser Nicole une bonne partie de la matinée. Quand elle sort de la chambre pour aller à la douche, son visage et ses cheveux sont couverts de sperme. Ses yeux sont cernés de fatigue. Elle ne fait même pas attention à lui ?

Ils passent la journée à la plage avec Omar et son ami. Deux autres amis à lui les ont rejoints en fin de journée. Nicole et Omar sont comme mari et femme. Ils se tiennent par la main, s’embrassent d’amour. Elle le masse sur la plage et elle l’a sans doute sucée aussi à un moment. Jacques n’a aperçu que la fin en revenant avec les bières qu’il a achetées pour tout le monde. En fait, elle les a tous sucés en avalant leur jouissance.
En fin de journée Omar est venu le voir.
– On va te laisser à ton hôtel, Nicole reste avec moi cette semaine. Elle reviendra à l’hôtel pendant la journée pour profiter des activités du club et on se retrouvera, elle et moi, le soir. Jacques accepte bien sûr, car il ne lui laisse pas le choix.

Ils l’ont laissé à l’hôtel, il a vu sa femme s’éloigner accompagné de ces quatre blacks. Elle est souriante, elle a l’air heureuse.
Omar a glissé la main sous la jupe de sa femme comme pour bien montrer qu’elle est à lui. Quand la main d’Omar remonte l’arrière de la jupe de Nicole ? Horrifié, Jacques voit bien, qu’elle ne porte pas de culotte.

Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • J’avoue que j’aimerais être le mari cocu par quatre magnifique black TBM et que ma femme puisse les soulager tous les jours et nuits

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings