Bi - Gay - Lesbien Fétiche - BDSM Histoires taboues et histoires de sexe Prostitution Viol Zoophilie

Histoire taboue La déchéance sexuelle d’un couple Chapitre 12

Le chantage de l’ouvrière qui découvre le sexe extrême Chapitre 2
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Histoire taboue

NICOLE BASCULE A SON TOUR DANS LA BESTIALITE ET L’ABATTAGE

Arrivé à la maison, Omar l’oblige à se mettre nue et à le suivre à quatre pattes. Elle découvre, qu’ils vont sortir au grand jour. À peine la porte d’entrée ouverte, elle sent déjà la chaleur du soleil sur son corps. Suivant son homme, elle sent l’herbe d’un gazon bien entretenu sous ses mains. Maintenant, elle sent l’ombre d’un grand arbre sur son dos.
Il accroche la laisse à l’arbre et s’éloigne. Quand il revient, Nicole devine qu’Omar n’est pas seul. Un souffle envahit ses fesses, une langue longue et mouillée parcours son sillon.
– C’est Satan, mon chien, il va te baiser. Si tu ne veux pas, pose ton cul sur le sol, il comprendra et toi tu retourneras à ta vie d’avant.

Omar sait qu’elle ne veut pas le quitter. Alors, la Nicole ne bronche pas. Omar peut lire son appréhension sur ce visage, tandis que le chien continue à renifler ce corps soumis. Elle n’a d’yeux que pour cette énorme verge ? Elle se demande qu’elle va avoir tout ça en elle ? Quand Satan grimpe de ses pattes avant sur le dos de Nicole. Elle a un petit frisson qui s’étale sur tout son corps. Malgré son appréhension, elle a le réflexe d’ouvrir les jambes et d’arquer le dos, s’offrant ainsi volontairement à la saillie.


Ell
e sent son puits d’amour s’ouvrir. Aidé par son attitude soumise, son nouvel amant essaye une pénétration. Il se penche lourdement sur son dos, ajustant sa position pour obtenir une pénétration. Elle sent la pointe chaude de son membre frotté sur sa vulve, taquinant ses grandes lèvres. Encore un peu tremblante, elle baisse la tête et regarde entre ses jambes. Elle sursaute car, dans cette position, la verge raide et dégoulinante de liquide, lui semble immense et démesurée pour sa grotte. Elle ne sait pas comment son puits fait pour l’amour des hommes va pouvoir l’avaler ?

Elle, d’une main, guide le sexe de Satan dans son puits d’amour. Oh vache ? Elle est convaincue d’être dilatée au maximum. Satan ne sera satisfait que, quand sa verge démesurée se sera enfoncée jusqu’à la garde. Elle se retrouve vite embrochée jusqu’à la garde, ses couilles ballottent sur ses grandes lèvres intimes.
Sa chatte enserre convulsivement la verge, alors qu’elle se laisse aller à l’orgasme. Elle
jute abondamment et sanglote à la pensée de la saillie, que cet amant est en train de lui prodiguer.

– Baise-la ! Baise-la cette chienne ! Crie Omar sans me soucier d’être entendue par d’éventuels passants.

Nicole est sur le point de se mettre à hurler, comme une femelle en chaleur.
Le robuste mâle la pistonne de plus en plus frénétiquement. Elle soupire en poussant des Ah ! des Oh ! alors qu’il pilonne sa moule sans ménagement. Ses seins ballottent en tous sens. Lorsqu’elle penche sa tête, elle constate que ses lèvres intimes s’étirent et bavent à chaque retrait de la verge et l’accueillent goulûment lorsqu’elle replonge en elle.
Son membre continue d’avancer dans son puits d’amour sous ses coups de butoirs, qui manquent à chaque assaut de lui faire perdre l’équilibre.

Elle hurle lorsque son nœud atteint son maximum. Il lui dilate les chairs au maximum, il doit avoir la taille d’une orange. Son amant projette des jets puissants de semence chaude dans son ventre.

Pendant tout le temps ou qu’ils sont liés, Satan continue à éjaculer et à la remplir ! Il arrête de s’agiter, il lèche le dos et la nuque de sa nouvelle femelle.
– Nicole ! t’es pire que je ne me l’imaginais. Tu as joui comme une chienne en chaleur !
– Si je le fais, c’est par amour pour toi, tu peux faire de moi la chienne la pire qu’il soit, parce que je t’aime plus que tout.
– Tu as pu apprécier ce que tu as infligé a ton mari ?
– Il a aimé, j’ai aussi aimé.

Finalement, Satan se retire avec le bruit baveux de succion. Toujours accroupie dans le gazon souillé, épuisée par cette journée, et ses orgasmes, elle se couche sur le sol. Le chien vient s’allonger près d’elle, lèche ses seins. Mais Omar ne laisse guère de repos à Nicole.
– Debout Satan et toi salope, suce-le.
– OH ! NON ! Je ne ferais jamais fait ça ?

Un coup de cravache sur la croupe de Nicole, la ramène à l’état d’esclave. Omar guide la main de Nicole sur les testicules du chien. Alors qu’elle commence à masser les couilles du chien, elle approche lentement sa bouche de la verge de Satan. Un sentiment de d’égout s’empare ainsi d’elle. Elle le combat de tout son corps, le Maître a ordonné, elle doit obéir. Sa langue lèche ce sexe qui sort progressivement de sa cachette. Satan sort sa langue, il halète déjà. Puis, elle suce ce sexe, le d’égout qu’elle avait a disparu. Entre ses fesses, elle sent la bite d’Omar presser contre son anus. Elle voûte son dos pour lui offrir une meilleure prise. Cette bite s’enfonce dans son fondement.

Omar jubile, il a fait de cette femme, une esclave dévouée corps et âme, et en plus, une chienne. Quand, il en sera lassé de lui faire subir tout ce qu’il n’a jamais pu faire subir à une autre. Il la vendra un bon prix au cubain, qui est le frère de Roberto. Elle fera une très bonne pute en tout genre. A cette pensée sur le futur de Nicole, il jouit dans ses intestins avec délectation. – Satan adore aussi sodomiser une belle femelle. Tu vas voir. Allez ! Saute ! Excitée par la sodomie de son homme, Nicole ne réagit pas.

Satan fait le tour de Nicole, il s’installe sur le dos de Nicole. Elle s’accroupit pour s’assurer que le sexe de Satan pénètre bien son anus. Le bout du sexe de l’animal vient lui caresser l’anus.

Sans choisir, sa queue pénètre le cul de Nicole, dilaté et ruisselant du sperme de son Maître, sans difficulté.   Elle est enculée ! Elle voit des étoiles. Elle a l’impression qu’elle va s’évanouir, c’est l’effet que lui fait toujours une très grosse pénétration anale. Elle jouit rapidement une première fois. Et elle repart presque aussitôt, dans un hurlement, elle jouit en longueur comme en puissance.

En jouissant une deuxième fois, elle serre sans doute la pine dans son rectum et Satan arrose ses entrailles de puissantes décharges bien chaudes, qui viennent ce mélanger à celles précédentes d’Omar. Elle sent son sperme chaud se mêler a celui de son amour au fond d’elle, c’est chaud. Son cul gobe le tout sans broncher.

Ils restent collés, cul à cul durant un quart d’heure. Nicole en jouit plusieurs fois, avant qu’ils se désaccouplent.

Le chien est épuisé ainsi que sa femelle. Omar le renvoie à sa niche.

– Toi au moins, tu ne fais pas semblant de jouir pendant une saillie avec Satan ! – Mon chéri, si j’ai joui autant ? C’est parce que, je me suis souvenue de qui j’étais avant notre première rencontre et ce que je suis devenue depuis. Sache, que je n’ai aucun regret et encore moins celui de t’aimer de tout mon cœur, de toute mon âme et de tout mon corps. Mon amour, fait de moi ce que bon te semble ? Sans ne plus jamais me demander mon avis. Après tout, je ne suis que ta soumise, ton esclave et à présent ta chienne.


Dans la maison, Omar envoie Nicole se doucher, il ne lui donne aucune autre instruction. Sous la douche, elle en profite pour se souvenir de ce temps pas si lointain où elle n’était qu’une épouse modèle. Il y eu son premier adultère avec Omar. Ses très longs et interminables orgasmes, seul ou avec plusieurs partenaires et enfin, cette demande de soumission qu’elle ne regrette pas. Elle est prête à tout et à n’importe quoi pour lui plaire, pour le garder pour elle seule. Dans la nuit qui s’installe, il l’emporte dans sa chambre, la baise encore avant qu’elle se blottisse contre lui et de le couvrir de baiser.

Ce samedi, sur les ordres d’Omar leur Maître, ils se sont préparés, Jacques le mari devenu une lopette et Nicole sa femme, en deux belles putes sexy.
Omar les emmène dans un foyer à forte population antillaise pour les initier à l’abattage.
Il faut vous préciser qu’ils adorent les antillais, qui les prennent comme des trous à remplir sans ménagement.


De plus, la plupart sont des vrais marteaux pilons, qui baisent pendant des heures aussi bien les putes blanches comme Nicole que les travestis comme Jacques son mari.
Donc habillées comme deux belles putes vulgaires et sexy, ils arrivent dans le foyer.
Omar leur a expliqué, qu’il y a au moins trente à quarante antillais et que leur travail est de leur vider les couilles. Qu’ils les prendront sans capote, car ils sont tous négatifs au test du VIH.


A peine arrivé, Omar leur demande de se déshabiller et de rester qu’en bas coutures, porte-jarretelle et talons aiguilles. La lopette a en plus sa perruque blond platine.
Ils sont installés dans une pièce ou deux matelas gisent au sol.
Toutes les deux à genoux comme deux esclaves sexuelles devant des antillais qui arrivent et qui sortent leurs bites toutes plus grosses les unes que les autres.
– Voilà mes chéries, vous y êtes ? Je veux vous voir comme deux bonnes gagneuses, vous allez vider toutes les bites qui vont se présenter ce soir ! Proclame Omar d’un ton moqueur.

Nicole mouille comme une folle, être une pute à blacks, un garage à bites, qu’un trou à remplir. C’est pour elle, une sensation magnifique.
En premier, un beau antillais met sa grosse bite noir ébène dans sa bouche et pousse d’un coup sec son gourdin au fond de sa gorge.
La lopette de Jacques est, elle aussi, en train de sucer une belle queue noire.
Les participants, au nombre de quarante, ont formé un cercle autour d’eux et se branlent.

Puis, on entend Omar dire.
– Allez y défoncez les sans ménagement, remplissez les !
Nicole est en levrette, elle sent une grosse bite dure qui la pénètre, elle s’enfonce dans son puits d’amour, elle commence à la pilonner. Là, elle est heureuse, elle ressent un vrai plaisir intense sous l’effet de cette bonne bite, qui tape le fond de sa grotte de plus en plus fort. La bite qu’elle a en bouche durcit d’un coup, elle sent un torrent de foutre se déverser au fond de sa gorge.
La lopette à côté d’elle se fait défoncer sans ménagement par une belle bite antillaise. Elle est aussi, aux anges.


Ça y est. Nicole sent un autre torrent de sperme envahir son intimité, la bite sort de sa moule et une autre énorme rentre d’un seul coup, aidé par le sperme de la première éjaculation interne.
Les bites se succèdent dans le cul de Jacques, les blacks adorent défoncer les lopettes devant leurs femmes.
Nicole suce, avale, sa grotte est remplie, à présent, ils s’attaquent aussi à son cul qu’ils liment aussi avec force. Les bites rentrent dans tous leurs trous, elle hurle de plaisir.
– Baisez-moi tous, remplissez-moi, je suis la pute d’Omar, donc votre pute.
Jacques se fait défoncer lui aussi de plus en plus fort, il avale du foutre, Nicole est contente de le voir ainsi. Elle ne sait plus combien de bites, lui sont passées dessus, pourtant, elle en veut encore et encore.


Au bout de trois heures, ils ont vidé toutes les bites, les participants sont partis, ils sont seuls sur les deux paillasses avec Omar.
– Je suis fier de vous les filles, vous avez bien travaillé. Nous allons rentrer tranquillement. Ça vous a plu mes chéries ?
– Oh ! Oui, mon chéri, nous avons adoré faire la pute pour toi. Proclame Nicole.
– Merci mes putains, vous êtes prêtes pour être mise en abattage.

Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Suivez nous sur Twitter

Vanessa rejoint notre réseau de dials chauds !

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings