Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues et histoires de sexe Prostitution Viol Zoophilie

Histoire taboue La déchéance sexuelle d’un couple Chapitre 6

La baronne Histoire taboue zoophilie extrême Chapitre 1
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Histoire taboue

Jacques met un terme à tout ça.

Ce soir, Omar se contente de sa fellation sous la table, même si elle sent bien à la puissance de ses coups de reins au fond sa gorge et à ses doigts crispés dans ses cheveux qu’il voudrait plus, mais il sait qu’il doit la ménager pour qu’elle tienne le choc demain.
La nuit de Nicole est emplie de rêves très intenses, elle n’arrête pas de se voir dans les bras d’Omar, au milieu de nombreux hommes. A son réveil, elle a imaginé dans sa tête absolument tout ce qui peut être possible que son Omar lui demande faire. Une vision, qu’il y a un peu plus d’une semaine, l’aurait sûrement terrifiée. Ce matin, elle est excitée énormément de pourvoir satisfaire son amour d’amant. Elle sait, qu’elle a définitivement basculé de l’autre côté.

La traversée de la ville lui semble interminable. Elle part s’offrir aux hommes de son amant, elle en est impatiente. Une fois arrivée, il l’a traîne nue en la tenant par une laisse jusqu’à un hangar. Nicole aperçoit ? une dizaine d’hommes venus spécialement pour profiter des charmes de la nouvelle soumise d’Omar. Ils sont d’âges et d’origines variées. Deux d’entre eux ne lui sont pas inconnus. Jim et Ahmed sont là. Les deux serveurs de l’hôtel, et ne veulent rater ça pour rien au monde.
Sa laisse à peine détachée, les hommes se jettent sur elle, co
mme des animaux sur un bout de viande. Son corps entier est recouvert de leurs mains qui la caressent et la palpent.

Sa poitrine est soulevée, soupesée, secouée, claquée, pincée. Ses fesses sont soumises au même traitement. Des doigts se glissent dans son sillon fessier à la recherche de son anus, qui ne reste pas bouché par le plug très longtemps. Il est très vite remplacé par un doigt, puis deux, puis trois et tous n’appartiennent pas au même homme. Sa grotte est tout autant sollicitée. Ses lèvres vaginales sont écartées, on la fouille. Les hommes enfoncent leurs doigts en elle, les retirent pour les lécher, pour lui faire goûter à sa mouille de chienne en chaleur.

Sa tête est tirée dans tous les sens, pour que chacun, puisse à son tour, lui fourrer sa langue dans la bouche et l’embrasser goulûment. Tout ce qu’ils lui font, la rend folle, elle est au bord de l’orgasme. Ses mains passent de bite en bite. Elle les branle tous, un par un. Elle est fascinée et excitée à l’idée de prendre toutes ces queues en elle. Gourmande de toutes ses couilles pleines de sperme qui se perdent au creux de ses mains. Omar l’a rendu insatiable de sexe.

Alors qu’il se trouve devant elle, Jim l’empoigne par les cheveux et la force à se cambrer vers sa queue dressée. Elle ouvre grand la bouche et avale goulûment la totalité de sa poutre d’ébène.
Sa queue fouille les tréfonds de sa gorge, Jim pousse de lourds soupirs de plaisir.
– Dire que quand tu es arrivée, il y a une semaine, tu étais une femme fidèle, presque incapable de bien sucer et maintenant, tu es une parfaite essoreuse de queue.

Derrière elle, Nicole sent une bite se présenter à l’entrée de sa grotte. Celui qui la prend s’enfonce en elle de toute la longueur de son sexe, alternant coups puissants et véritable mitraillage.
Rapidement l’un des hommes pousse Jim pour prendre sa place dans sa bouche tout comme derrière elle où sa grotte d’amour se retrouve vide et c’est autour de son cul de se retrouver rempli. Dans ce balai de bites, elle finit vite par se retrouver à chevaucher l’un des hommes coucher par terre pendant que son cul est pris et que devant elle, des mains se referment sur sa tête pour pilonner sa bouche.

La dizaine hommes se relaient ainsi dans sa bouche, sa chatte et son cul, l’utilisant pour leur seul plaisir en l’insultant. Tout y passe, salope, chienne, pute, vide-couille, sac à foutre et plus encore, le tout agrémenté de commentaire sur son âge et ses rondeurs.
Alors que Jim se trouve dans sa bouche, il se raidit et lui envoie tout son foutre au fond de la gorge.

Nicole déglutit chacun de ses jets sans difficulté. Dès qu’il la libère, sa bouche est envahie par la queue d’un jeune Antillais.
Les deux hommes qui pilonnent sa grotte et son cul accélèrent encore le rythme. Ils beuglent comme des animaux en se vidant à gros jets dans son ventre. Leurs couilles vident, ils sont remplacés par deux hommes qui la prennent avec la même énergie que les précédents.

Une fois qu’ils se sont tous soulagés une première fois, Nicole se retrouve suspendu entre Jim et Ahmed.
– L’échauffement est terminé, sale chienne. Il est temps de passer aux choses sérieuses.
Les deux hommes guident leur sexe à l’entrée de sa grotte d’amour. Leurs glands se disputent son entrée. Ils veulent lui la mettre en même temps.
– Ah ! Putain ! Vous m’ouvrez en deux les salauds !
Ils sont arrivés à leur fin. Ils accentuent leur prise sur elle, elle sent leurs sexes la transpercer et la dilater à mesure qu’ils s’enfoncent en elle. Ils la pénètrent jusqu’à la garde et hurlent leur plaisir.
– SALOPE !

Ils se lancent dans un pilonnage sans s’arrêter de la traiter de salope. Leur va-et-vient est grandement facilité par tout le sperme et la mouille dont son vagin est rempli. Nicole jouit sous leurs coups de bites, elle enchaîne orgasme sur orgasme. Et dire qu’après qu’ils se sont occupés de Nicole, quatre autres groupes d’hommes l’utiliseront de la même façon.

Elle a le souffle court et le cœur qui bat à cent à l’heure, quand Jim et Ahmed abandonnent sa grotte pour s’occuper de son anus. Comme tout à l’heure, il cherche à la pénétrer en même temps. La tache s’avère plus longue et plus pénible pour Nicole, mais ils y parviennent sous les cris hystériques des autres hommes.
– Éclatez-lui son cul à cette chienne !

Le terme n’est pas exagéré tant ses deux amants se déchaînent dans son anus. Elle crie comme une furie. Elle se laisse emporter par le délire du moment.
– Plus fort ! Élargissez le cul, de la chienne à Omar ! Allez-y ! Oui ! À fond !

Ses encouragements à la traiter comme la dernière des putes les rendent complètement dingues, ils se déchaînent dans ses reins, comme des fous furieux sous les encouragements toujours plus bestiaux des autres.
Son anus est en surchauffe, quand elle les sent accélérer pour l’inonder enfin de foutre et la faire jouir. Nicole n’a pas le temps de récupérer. Ils la passent directement à deux autres hommes aux queues dressées. Les uns après les autres, ils la prennent tous en double anal où vaginal, choisissant par quel trou béant commencé en premier au gré de leurs envies.

Quand tout ça s’arrête enfin, Nicole est une véritable loque brisée par trop d’orgasmes. Sa grotte d ‘amour et son anus sont rouges et distendus, ils laissent s’écouler tout le sperme dont ils sont remplis.
Les hommes se rhabillent et remercient Omar pour ce moment de pur plaisir. Tous disent au revoir a Nicole en lui claquant les fesses.
Une fois seul avec Nicole, Omar s’allonge au-dessus de son corps ruisselant de sueur et de sperme.
– Tu as été parfaite, ma chienne. T’as bien mérité ta récompense.

La récompense d’Omar s’avère être une sodomie sauvage de son anus totalement distendu. Malgré tout ce qu’elle a déjà pris, il parvient à la faire décoller ? Elle passe son temps à encore jouir cette fois avec amour.
De retour chez Omar, elle s’endort comme un bébé.

Durant le restant du séjour, elle passe son temps à alterner entre les gangs bang dans le hangar d’Omar avec les nuits chez lui entre les bras d’hommes mûrs mariés qui trouvent chez lui la salope qu’ils n’ont pas chez eux.

Leurs vacances prennent bientôt fin. Jacques a réservé deux places dans un avion privé pour partir une journée plutôt que prévu.

Les deux valises sont déjà dans l’avion. L’après midi, il retrouve Nicole au club d’activités de l’hôtel.

Jacques avec un prétexte bidon, attire sa femme dans le taxi qui les attend, sous le prétexte d’un jeu soit-disant imposé par Omar, il lui bande les yeux, c’est comme ça qu’il lui fait franchir la porte de l’avion qui décolle aussitôt

Nicole crie, tape, pleure ? Trop tard, ils sont dans les airs.

– Je n’avais pas d’autres moyens pour te ramener à la maison ? Ça me coûte cher, mais Omar ne t’aurait pas laissé repartir avec moi.

– Je te déteste ! Petite bite ! Moi, je veux resté avec Omar pour le restant de ma vie !

Jacques lui tend une tablette numérique sur laquelle une vidéo tourne en boucle.
– Regarde ce qui t’attendait ?
Elle ne peut s’empêcher de regarder le film.


Il montre avec beaucoup de détails la lente descente aux enfers qu’a subis une femme. Elle a l’air autant amoureuse d’Omar que Nicole. Une pointe de jalousie tord le ventre de Nicole. Elle lui ressemble d’ailleurs et pas que physiquement.
Au début, elle se montre une amoureuse docile.
Les humiliations commencent. On voit sa dégradation dans la soumission, on se rend compte comment elle accepte de plus en plus aisément, les amants de toutes sortes qu’Omar lui impose, au final, elle anticipe les désirs de ses amants pour faire plaisir à Omar

Quand elle est devenue malléable, il lui donne de vrais cours destinés à parfaire sa technique sexuelle.
Il lui apprend comment sucer une bite de manière à donner le plus de plaisir possible à son partenaire. Au bout de quelques séances, sa technique est parfaite.

Ses amants ont vraiment de grosses queues, cependant, elle les avale sans difficultés et une en gorge profonde ne la fait plus vomir.
Elle a l’air, de prendre son pied à faire éjaculer son partenaire et d’avaler sa semence après lui avoir montré sa bouche pleine de sperme.

Son vagin et son anus sont dilatés, afin que les membres de ses futurs clients puissent la pénétrer facilement.
Omar lui explique que, dans son bordel, chaque fille a sa spécialité, mais que toutes doivent montrer des aptitudes polyvalentes.
Elle sera une Geisha, mais elle doit aussi apprendre à être une Justine, une Sappho et une Pasiphaé.
Sa soumission
accomplie à présent, une relation homosexuelle est vite acceptée.
Il n’en est pas de même, quand elle doit s’habituer aux plus fidèles amis de l’homme. Les premières fellations et intromissions de leurs sexes lui arrachent des grimaces de dégoût, vite remplacés par des orgasmes intenses.

Viennent ensuite les nuances de ce cher M Omar qui font venir des larmes aux yeux quand le fouet s’abat sur son fessier, quand les pinces lui triturent les tétons, lorsque la cire chaude lui brûle le corps.
La femme n’est pas prisonnière, elle se soumet par amour sans doute.
Une séance finale d’apprentissage mêle ces deux pratiques.
L’
ami d’Omar, que Nicole connaît bien, rentre dans la chambre, tenant en laisse deux superbes dobermans.

Il les fait s’asseoir dans un coin et s’avance, cravache à la main.
– Déshabille-toi.
– Oui Monsieur.
Elle se dénude entièrement.
– Mains sur la tête, jambes écartées ?
La soumise adopte la position exigée.
De sa poche, il sort des pinces à seins reliées par une chaînette. Chaque téton est emprisonné.

La sensation est douloureuse, elle grimace.
– Ne bouge pas !
Il promène le bout en cuir de sa badine tout le long du corps de la femme. Des frissons parcourent son corps. Soudainement, les premiers coups s’abattent sur ses fesses. Elle crie plus de surprise que de douleur.
– Sam ! Aux pieds !
Le chien s’approche. Il lui désigne l’entre-jambe offert de la soumise.
– Lèche !

Docile, il s’exécute. Sa langue rêche, baveuse, humidifie la fente de la femme.
L’homme ouvre sa braguette et sort son sexe qui bande à moitié. Il s’agenouille et ordonne à la femme de se mettre à quatre pattes et de le sucer.
Le chien suit le mouvement, passe derrière elle et se délecte du fessier à sa portée.

Sur un signe, le chien se couche.
– Fais-ui la même chose, pendant que je t’encule.
Docile, elle approche sa tête du pelage, de sa main, elle dégage le sexe et le gobe tandis que la verge humaine s’empare de son anus.
L’homme et la bête jouissent de concert, l’un dans la bouche, l’autre dans le cul.
– Rex ! Aux pieds !

Le deuxième chien bondit et prend la place de son Maître, investissant l’anus de la femelle offerte. La saillie dure peu, mais la boule pénienne empêche les amants contre nature de se séparer.
Au bout d’un long moment, enfin, le couple se désunit.


Nicole
a bien du mal à croire que c’est ce qui l’attendait. Elle ignore juste ce qu’elle aurait été obligée de subir par amour pour Omar. Elle ne doit son salut, que dans le savoir-faire de Jacques.
Elle sait qu’Omar mettra tout en œuvre pour la retrouver.

Ils sont rentés à la maison, Jacques a repris son travail, il se pose des questions. La question est pourquoi est-elle encore avec lui ? La vérité est qu’au début de leur relation, Jacques avait un travail à responsabilité qui lui donnait une certaine prestance. C’est ce qui lui a plu chez lui, en plus d’une certaine envie de se caser pour être tranquille. Tous ces derniers événements ont pesé sur leur couple, qui se dégrade à vue d’œil.

Dispute constante, enfin surtout Nicole qui crie, baisse de libido, d’amour et désir de sa part, plusieurs problèmes érectiles, pour Jacques plus rien ne va dans leur couple. Elle passe beaucoup de temps à pleurer. Son amant lui manque. Il est vrai, que Jacques ne s’en préoccupe pas tellement, pensant que quoi qu’il arrive leur couple est plus fort que tout et que ça va finir par passer.

Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings