Histoires taboues et histoires de sexe Zoophilie

Histoire taboue La vengeance impitoyable d’une jeune mariée Chapitre 1

Histoire taboue La vengeance impitoyable d'une jeune mariée Chapitre 1

Nicole est une belle femme, aux cheveux auburn. De taille moyenne, elle porte élégamment des lunettes fines qui lui donnent un air mutin. Elle fait du contrôle de gestion dans une multinationale française.
Son Mari Sam est cogérant dans une société d’informatique, il installe et gère des programmes informatiques dans des cabinets notariales dans toute la France. Son travail l’oblige à être souvent absent pour la semaine voir des fois plus.

Nicole n’a pas remarquer que depuis le supermarché, elle est suivie par une petite bande de motard. Il faut dire qu’elle est une jeune mariée, elle n’est pas encore craintive des aléas de la vie de jeune femme seule.

La petite bande de motards se range derrière une haie qui les cache de la vue depuis la rue. Le chef de la bande se dirige vers la porte arrière de la maison et frappe fortement. Nicole arrive, elle est habillée modestement. Elle porte un pantalon bouffant ainsi qu’une chemise bleue en nylon. Ses cheveux sont tirés en arrière et attachés en petite queue de cheval.
– Puis-je vous aider ? Demande Nicole.

Elle ne voit qu’un homme qui s’encadre totalement dans la porte. Elle est nerveuse et fixe cet homme. La plupart des gens frappent à la porte de devant et non celle de derrière.
– Oui madame, votre mari Sam m’a envoyé pour contrôler une chose dans votre maison. Comme il est occupé ailleurs, il m’a téléphoné pour que je vienne regarder. Dit André avec un sourire innocent sur son visage ?
– Oh ? Sam vous a envoyé. Alors, entrez donc : Dit Nicole, soulagée en ouvrant complètement la porte.

Puis, elle s’écarte quand l’homme entre dans la maison par la porte donnant sur la cuisine. Il avance au milieu de la pièce près du comptoir et se tourne vers elle, Nicole lève les yeux sur lui et demande :
– De quoi Sam veut que vous regardiez ? Désolé, je n’ai pas compris votre nom.
– Il veut que je vienne prendre soin de vous Nicole. Il a dit que vous aviez besoin d’attention.

Déclare André doucement, mais avec un grand sourire sur son visage.
– Je ne comprends pas ce que vous voulez dire Monsieur, quel que soit votre nom. Je n’ai rien besoin de vous. Dit-elle avec une voix qui commence à paniquer.
Elle regarde l’homme marcher vers la porte, elle est soulagée en pensant qu’il part. Mais, arrivé à la porte, il l’ouvre pour laisser passer d’autres hommes et une femme aux cheveux roux habillée comme eux.

Nicole demande à nouveau :
– S’il vous plaît, que voulez-vous ?
– On m’a dit que vous ne satisfaisiez pas votre homme, alors je me suis dit que j’allais vous donner quelques leçons.

Il tend la main et commence à déboutonner lentement la chemise de Nicole.
Elle essaye de reculer pour s’échapper, cependant elle sent son cul bloqué par le bord de la table de la cuisine. Elle supplie :
– S’il vous plaît, ne faites pas ça !

Mais André ouvre le chemisier et le tire sur ses épaules. Ses seins sont plus gros qu’on aurait pu l’imaginer sous les vêtements surdimensionnés.
– Défais ton soutien-gorge et montre-moi tes seins ! Ordonne André en élevant la voix et ne laissant aucune alternative à la femme apeurée.

Elle dégrafe son soutien-gorge et le laisse tomber au sol, puis elle laisse pendre ses bras le long de son corps. André commande :
– Maintenant, enlève ton pantalon salope. Et vite !
Elle défait sa ceinture après la fermeture éclair et laisse glisser le pantalon le long de ses jambes jusqu’à ses pieds. Elle se tient, complètement pétrifiée, face à cet homme avec juste une petite culotte blanche en coton et une paire de chaussure avec des talons de six centimètres.

En tirant un couteau de sa poche, André voit la peur dans les yeux de Nicole. Il s’approche d’elle pour saisir la petite culotte, la couper de chaque côté et laisser le restant de la petite culotte tomber sur le plancher. À part ses hauts talons, elle est totalement nue. Son mari Sam était le seul homme à l’avoir vu comme ça. Elle a honte d’être forcée à afficher son corps. Elle se demande comment Sam peut être impliqué avec ces hommes. Cela n’avait pas de sens.

André pose une main entre ses jambes et commence lentement à la caresser entre les lèvres de sa moule. Deux autres hommes se sont mis de chaque côté. Un se penche en avant et commence à lui sucer le mamelon droit. L’autre pétrit son sein guauche. Nicole ferme les yeux pour éloigner cette scène de son esprit. Mais son corps sent les caresses et le doigt qui s’insinue dans son sexe exposé. Les seuls bruits dans la cuisine proviennent des hommes qui la tripotent, prenant leur temps pour faire durcir ses mamelons et faire mouiller sa grotte d’amour. André met son doigt profondément dans son puits d’amour, puis le retire doucement. Il frotte le clitoris pendant une seconde ou deux avant de la doigter à nouveau.

Nicole a une vie sexuelle simple et inassouvie. Quand il veut lui faire l’amour, Sam se met au-dessus d’elle dans le lit et après quelques préliminaires enfonce sa bite en elle. Au début, c’était toujours sec et douloureux, mais quand il commençait à la pilonner, elle mouillait très vite et essayait de suivre le mouvement avec ses hanches.

Mais à chaque fois qu’elle était excitée et qu’elle commençait à prendre du plaisir, Sam éjaculait et roulait à côté d’elle. Nicole n’avait jamais eu d’orgasme avec Sam, si bien qu’à plusieurs reprises, elle eut recours à sa main de la même façon que fait André maintenant. Ses mamelons ont toujours été très sensibles et la double attention des hommes les stimulent. Ils deviennent très durs. Son corps réagit au traitement même si sa peur et sa confusion de savoir comment cela peut se produire dans sa petite banlieue tranquille lui assombrit l’esprit.

André invite de la tête Julie à se joindre à eux. Quand elle arrive près de Nicole, elle remarque que celle-ci a les yeux fermés et que son corps réagit aux attouchements.
– Bouffe sa chatte ! Ordonne André.
Julie s’agenouille et avance le visage vers la grotte de Nicole. Elle peut voir la moiteur entourant le doigt d’André lorsqu’il le retire, reculant pour laisser la place.

Nicole sursaute lorsque la langue de Julie lèche son clitoris gonflé et les lèvres de sa moule. Ses yeux s’ouvrent et se baissent pour voir le haut de la tête de cette femme rousse entre ses jambes.
– Non s’il vous plaît, pas une femme ? Demanda-t-elle.
Julie titille son clitoris avec le bout de sa langue. Nicole devient de plus en plus excitée, mais l’idée d’être léchée par une femme est une chose qu’elle ne peut comprendre.

Pendant que les deux hommes sucent les seins de Nicole, André monte sur une chaise, puis sur la table de la cuisine. Il sort sa queue et s’accroupit. Nicole est penchée en arrière, soutenue par ses bars tendus. André tire ses cheveux en arrière et force sa bite dans la bouche de Nicole. Elle ouvre automatiquement et accepte le mandrin avant de comprendre ce qu’elle fait. Ensuite, elle réalise qu’elle a la queue d’André dans sa bouche alors, elle essaye de se dégager. Malheureusement, l’homme lui tient solidement les cheveux. Jamais dans sa vie, elle n’avait fait cela, même si elle avait entendu souvent que beaucoup de femmes le font avec leur mari.

Julie a poussé Nicole plus haut sur la table afin d’avoir plus d’espace pour lui brouter le minou. Elle peut sentir Nicole bouger lentement les hanches pendant l’assaut de sa langue. Julie est heureuse de voir cette salope, ce pilier de respectabilité, étendue sur sa table de cuisine, les seins sucés par deux loubards, avec une bite dans la bouche et une femme lui manger sa chatte.

André sent que la Nicole commence à le sucer, elle l’aspire lorsqu’il sort de sa bouche pour qu’il y rentre à nouveau. Sa langue tourbillonne autour de son membre.
Julie pousse deux doigts dans la grotte de la Nicole tout en aspirant son clitoris pendant que les deux autres remontent les jambes de la Nicole puis les reposèrent sur ses épaules.

Avec toutes ces sensations, Nicole se met à gémir bruyamment. Ce n’est pas le son d’une personne prise contre sa volonté, mais plutôt celui d’une femme qui en veut encore plus.
Au bout de quelques minutes, André décide de retirer sa queue de la bouche de Nicole devenue accueillante et de descendre de la table.

Dès que la bite quitte sa bouche, Nicole ouvre les yeux pour comprendre pourquoi. Elle voit André tirer la femme rousse pour l’éloigner de sa grotte humide et prendre sa place entre ses jambes. Il place son membre sur l’ouverture de son puits d’amour et la saisit sous les cuisses.

Regardant sa grotte, il pousse lentement sa queue dans la jeune épouse qui gémit à haute voix. Nicole lève les jambes et les laisse reposer sur les épaules musclées d’André. Celui-ci commence à la pilonner régulièrement.
– Oh mon Dieu, tu es si gros. Gémit-elle alors qu’il s’enfonce dans son puits d’amour.

Son corps est tellement excité que Nicole accompagne chaque mouvement de l’homme avec son bassin, s’aidant de ses jambes appuyées sur les épaules. Elle sent partir son esprit, quand elle connaît le premier orgasme de sa vie en étant baisée. Son corps explose et elle crie et gémit comme jamais auparavant.
– Oh, s’il vous plaît, s’il vous plaît, c’est si bon. S’il vous plaît ne vous arrêtez pas, s’il vous plaît. Supplit-elle.
André garde le rythme en la martelant dans un mouvement dur et régulier. Son orgasme dure un bon moment et Nicole sait qu’elle veut que cela continue indéfiniment.

Lentement, André ralentit le mouvement puis sort de la Nicole. Il la tire vers lui, la retourne et la couche le visage sur la table. Ensuite, il la pénètre de nouveau et recommence à la baiser. L’un des autres motards lui soulève un peu le visage et place sa bite juste devant la bouche de Nicole. Il met le gland de sa bite sur ses lèvres, si bien qu’elle n’a pas d’autre choix, que d’ouvrir sa bouche.

Pendant qu’André la prend par derrière (une position qu’elle n’avait jamais connue), elle met à aspirer la bite tendue devant elle et commence à la sucer. Elle n’a jamais fait de fellation jusqu’à aujourd’hui, mais elle sait d’instinct ce que l’homme veut. Sa bouche serrée sur la queue, elle utilise sa langue sur toute la pointe et le long de la bite.

Nicole sent des mains sur sa tête pour la forcer à en avaler encore plus, ce qu’elle fait, soumise. André la baise par derrière et elle aime cette sensation d’être remplie par la plus grosse bite qu’elle ait jamais connue. La chaleur monte dans son corps, elle sait qu’un autre orgasme va la saisir.
Mais André se retire, demande à l’autre homme de sortir de sa bouche et lui demande si elle veut de son sperme.
– Oh oui ! s’il vous plaît, faites-moi jouir. Je vous en supplie, je dois jouir. S’il vous plaît ? Gémit-elle en regardant en arrière la grande queue la pénétrer à nouveau.
Le désir consume chaque terminaison nerveuse de son corps.
– Oh ! OUIIII ! Oh mon DIEU ! AARRRFFFF ! Oh mon Dieu ! Crie-t-elle en jouissant.

André maintient le rythme puis vide ses couilles au fond de la grotte d’amour de Nicole. Il lui entretient l’intensité fébrile de son orgasme tout en éjaculant à l’intérieur de son vagin. Quand Nicole commence à reprendre ses esprits, elle ouvre la bouche et reprend sa fellation sur l’autre motard.
André s’éloigne d’elle, il est aussitôt remplacé par un autre membre de la bande qui la pénètre et attrape ses hanches pour avoir mieux de prise.
– Cette salope sait sucer une bite. Dit l’autre motard à André.

Après ces mots, il gémit et remplit la bouche de la Nicole avec une bonne quantité de sperme. C’est une nouvelle sensation pour Nicole quand elle sent la semence chaude remplir sa cavité buccale. Ne sachant pas trop que faire, mais se rendant compte que si elle n’avale pas, elle étouffera, elle ingère la charge de sperme. Instantanément, elle apprécie ce nouveau goût.

Mais aussi rapidement que cela est fait, un nouveau motard se présente devant sa bouche de Nicole et tire sa tête pour qu’elle l’avale. Avec une queue qui la pilonne derrière et une autre dans sa bouche, Nicole se donne complètement à ce nouveau rôle. Elle aime ce sentiment de possession brutale ainsi que l’engourdissement des orgasmes qu’elle subit.

Alors qu’elle sent de nouveau des picotements dans les profondeurs de sa grotte, André tire sa tête par les cheveux pour qu’elle le regarde et dit :
– Je veux que tu comprennes salope. Maintenant quand je veux te baiser, tu te donnes à moi. Est-ce bien compris ?
– Oui ! tout ce que vous voulez. Oh mon Dieu ! je suis si bien. Dit-elle, haletante, le regard flou, tandis que le motard augmente le rythme dans son puits d’amour.

La tête relevée, Nicole voit la femme avec un petit caméscope à la main, elle comprend que la scène est filmée. Julie s’approche de Nicole.
– Alors salope tu te souvient pas de moi ? Hein !
– EUH ? Non ! Qui êtes-vous.

– C’est moi Julie M…. ! Que tu persécutais avec ta bande de bourges au Lycée. Tu m’as faite passer pour une pute dans tout le lycée, mais c’étaient tes copains qui m’obligeaient à leur faire des pipes dans les chiottes moyennant finance. Moi, je n’étais qu’une fille de cheminot, il me fallait des sous pour mes études, alors tes copains friqués en ont profité. Maintenant ce sont mes copains qui profitent de la bourge que tu es ! J’ai filmé tes exploits et tu ne pourras pas dire que tu n’aimes pas ça. Tu es une vraie salope qui s’ignorait.
– Tu diras à ton Sam que je suis venu et ce que l’on t’a fait jouir. Grogne Julie.

Ce que Nicole et les autres ne savent pas ? C’est que Sam a truffé sa maison de petites caméras discrètes, elles enregistrent tout avec le son. C’est pour tester la fiabilité du matériel qu’il vend à ses clients.

Julie repousse le visage de Nicole vers la bite raide. Puis André prend Julie par le bras et ils sortent de la maison tout en disant :
– Je vous retrouve au club les gars lorsque vous en aurez fini avec elle.
– N’oubliez pas son cul les gars, il doit être vierge ?
– Hein ? Je n’ai jamais fait ça ?
– Encule-la Roger, elle en meurt d’envie, fais la hurler ?
Nicole redoute l’intromission d’une bite dans son petit cul. Mais au point où elle en est, il n’y a plus aucun tabou maintenant et elle a aussi envie d’être sodomisée comme une chienne.
Le dénommé Roger a quand même pitié de Nicole et fait subir à son petit trou un bon travail préparatoire avant de présenter son manche de pioche devant l’entrée des reins de Nicole.

Il lui écarte les fesses et prenant sa pine, Roger l’approche de l’anus de Nicole. Elle sent l’énorme gland appuyer contre son anus. Elle sait qu’elle va déguster ? Roger se met à pousser lentement, sans brutalité, inéluctablement, son gland essaie de perforer son anneau. Son sphincter cède.
Arrive la douleur, elle irradie dans son corps, lui tirant presque une larme, Nicole pousse un cri. Roger ne bouge plus laissant l’étroit conduit s’habituer à cette présence incongrue, mais supportable. Une fois le gland entré, le reste devra suivre sans trop de casse.

Les muqueuses de Nicole se détendent lentement s’habituant à l’imposant diamètre.
– Ça va, tu n’as pas trop mal ?
– Non, c’est supportable, mais vas-y doucement quand même ?
– Tu sais ? Tu n’as goûté que les hors-d’œuvre, attend de déguster le plat de résistance ! Rigole celui qui est devant Nicole en lui enfournant sa queue dans la bouche.

Roger commence à la sodomiser, il se met à aller et venir progressivement. Au bout d’un moment, il glisse deux doigts dans sa grotte et la caresse au rythme de ses enculages puissants.
Il fait coulisser son membre en elle, à chaque fois qu’il se retire, c’est l’autre devant qui s’enfonce dans la gorge de Nicole.

Elle commence à apprécier cette sodomie très particulière, le calibre qui élargit son anneau lui déclenche des vagues de plaisir en elle. Nicole s’avoue vaincue et sous une incroyable jouissance, elle inonde les doigts et la main de Roger de mon jus d’amour.
– Oh ! oui défonce-moi !
Le plaisir lui vient à la Nicole, lui titillant le bas du dos, puis lui enflamment le ventre et l’entre cuisse, chassant la douleur. Sa chair ne se révolte plus face à cet outrage. Nicole jouit du même plaisir que lui a fait connaître André.

L’autre arrose sa langue et la force à tout avaler.
Roger est en train de prendre son pied et se vide dans l’intestin de Nicole en le faisant savoir bruyamment. Sa queue injectée de son cul par longues saccades, une bonne quantité de sperme qui vient remplir son ventre de jets chauds qui irradient une douce chaleur dans son ventre. Nicole sent bien sa semence répandre sa chaleur dans son boyau.
– Vu l’état où je me trouve, il faut que mon engin trouve un trou sinon il va exploser ! Dit un des derniers de la bande. Ils ne sont plus que deux qui n’ont pas profité du corps de Nicole.
– Relève-toi, on va te prendre en sandwichs, lui par devant et moi par la porte des artistes.

Ils sont tous les trois debout, le premier se rapproche de Nicole et prend son membre pour lui faire baisser la tête et le frotte plusieurs fois sur sa moule avant de l’introduire dans sa grotte humide. Le dernier la prend par les hanches et sans aucun préparatif l’encule d’un coup sec.

La douleur de l’intromission entraîne un geste réflexe de Nicole qui propulse son bassin en avant, s’empalant plus que de raison sur la verge du devant. La bouche grande ouverte, elle n’ose plus bouger, elle est sur la pointe des pieds pour ne pas que le poids de son corps soit uniquement supporté par les sexes qui la transpercent. A chaque pénétration, les deux queues se rencontrent seulement séparée par une fine paroi de chair.

Celui de devant lui défonce complètement le vagin, Nicole crie sous les coups de boutoirs de ses deux amants. Elle est entièrement déconnectée du temps, elle hurle ce plaisir qui se répand en elle. Celui de derrière l’encule de plus belle, elle sent qu’il ne va pas tarder à jouir.

Nicole lui demande de se retenir encore un peu pour elle. L’autre excité lui ravage le vagin avec son pieu. Nicole crie, elle gémit, sentant l’orgasme monter, elle tourne la tête pour regarder celui qui la sodomise droit dans les yeux. Il vient d’exploser dans un râle puissant lui remplissant les boyaux. Nicole donne aussitôt libre cours à sa jouissance. L’autre la pilonne de plus belle et l’a rejoint dans l’orgasme l’inondant d’un flot de sperme en mélangeant leur salive dans un baiser torride.

Sam Botte

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post recap2023

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Tel rose pas cher

Supprimer la publicité en devenant Premium

En devenant Membre Premium, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires de sexe et du contenu exclusif rien que pour vous !

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Médias de la Communauté

Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings