Histoires taboues et histoires de sexe Téléphone rose

Histoire tel rose J’ai un fantasme secret Partie 2

Elle assouvi un fantasme en se faisant lécher devant son mari
Teste le sexe au téléphone avec une vraie femme chaude : Voir les profils des femmes disponibles

Alors, où en étions-nous dans mon fantasme secret ? Ah oui ! Je me souviens…

Au bout d’une heure, mes seins et ma chatte sont endoloris par les sévices qu’il leur a infligés. Je suis toujours attachée à la chaise, les mains derrière le dos, les deux jambes grandes ouvertes laissant ma chatte exposée, et un bâillon enroulé autour de mon visage. Il a serré mes seins encore plus fort avec le ruban électrique noir et j’ai des larmes qui coulent sur mon visage. Ses doigts effleurent mes mamelons chaque fois qu’il enroule plus de ruban autour de mes seins. Il ne s’arrête qu’un instant pour caresser sa bite et me frotter la joue avec. Je tourne le visage et commence à pleurer plus fort. “Il me gifle les seins si fort que je crie : “Regarde comme tes seins sont fermes. Tu sais que tu es excitée par ma grosse bite dans ton visage.” Il s’avance devant moi, se penche, pose ses lèvres sur ma chatte et la lèche longuement. “Et tu es certainement mouillée à cause de tous ces abus.”

Il se lève ensuite, prend un bâton fin sur la table et commence à me donner des coups de bâton sur les seins. J’entends le bruit du bâton qui frappe ma peau, qui devient violette et se couvre d’ecchymoses. Mes cris étouffés sont retenus par le bâillon et mes joues sont tachées de mes larmes. Il me donne encore et encore des coups de bâton sur les seins jusqu’à ce que la peau s’ouvre et que le sang coule le long de mon corps. Un sourire se dessine sur ses lèvres. Il repose la canne sur la table et revient avec un couteau. Je suis terrifiée par ce qu’il s’apprête à faire, mais il tranche la corde et me traîne jusqu’au sol. Il m’attache les bras au-dessus de la tête à un poteau et me met à califourchon. Il positionne sa bite, à peine en moi, en traçant un doigt de mon nombril à mon clitoris. “Tu sais que tu en as envie. Tu ne veux pas que je te baise, ma chérie ?”

J’ai refusé de croiser son regard, fermant plutôt les yeux et essayant de m’imaginer ailleurs, d’espérer que ma chatte ne devienne pas plus humide et de lui donner la satisfaction de savoir à quel point j’étais excitée.

“Allez, ouvre les yeux, ma chérie, ou tu vas le regretter”. Il tend la main et saisit l’un des mamelons entre deux doigts, le pinçant de plus en plus fort jusqu’à ce que j’ouvre les yeux. Des larmes s’échappent du coin de l’œil et coulent sur mon visage tandis que je réponds avec colère à son regard. “Si l’apparence pouvait tuer”, dit-il avec un petit rire, en pinçant mon mamelon une dernière fois. Je suppose que si les apparences pouvaient tuer, je ne serais pas ici en train de faire ça…” Il s’enfonce alors dans ma chatte, sa bite dure s’y enfonce profondément, et je halète dans le bâillon. Il commence à pousser régulièrement, forçant ma chatte à s’étirer autour de lui, et au bout d’un moment, je ne peux pas m’empêcher de gémir. “Tu te sens si bien, ma chérie. Je savais que ta chatte aimerait ma bite. Voyons à quel point je peux te faire jouir, c’est ce que tu veux, n’est-ce pas ?” Il ne regarde plus mon visage pour confirmer sa question, mais mon Dieu, oui je veux, non j’ai besoin de jouir. Je suis déjà trempée, et ses poussées régulières et profondes en moi touchent parfaitement mon point guttural. Il se lèche les doigts, tend la main vers le bas, et éclate mes lèvres pour trouver mon clito pendant qu’il pompe en moi. Il pince mon clito comme il avait pincé mes mamelons quelques instants auparavant, mais cette fois, je ne pleure pas. Je le veux plus fort, plus fort, plus fort. Il continue de me baiser avec le même rythme régulier, tape fort sur mon clito, puis commence à le frotter.

Oh mon dieu, il va me faire jouir, oh putain… Soudain, j’explose, jaillissant sur sa bite et il ne s’arrête pas. “C’est ça, ma chérie, laisse-toi aller. Encore, encore, encore…” Je hurle dans mon bâillon, mes poignets se contractent contre la corde tandis qu’il continue à me baiser et à frotter mon clitoris gonflé. Oh mon Dieu, je vais… Et j’ai joui à nouveau, mes yeux se révulsant dans ma tête et mon dos se cambrant. “Encore une fois, espèce de sale benne à sperme.” Il ne s’arrête pas, pas même une seconde. Mon jus l’imbibe, lui et le béton sous mon cul, et mes jambes ne demandent qu’à se refermer pour l’empêcher de toucher ma chatte, qui est si sensible que j’ai l’impression que je vais m’évanouir. Je le regarde dans les yeux, essayant de le supplier d’arrêter, mais il ne le fait pas. Il se contente de sourire. “J’ai dit encore une fois. Il tape fort sur ma chatte et maintient sa bite en moi tout en frottant mon clito de plus en plus vite. “Je ne m’arrêterai pas tant que tu n’auras pas joui à nouveau pour moi”, dit-il, son attitude n’étant plus enjouée. “Tu crois que c’est une putain de blague ?

Gifle.

“Tu es ma pute maintenant, et tu feras ce que je dis. Et je te dis de jouir à nouveau tout de suite, putain”. Il retire sa bite de moi et y plonge deux doigts, puis trois, puis quatre. Il se penche et me suce fortement le clitoris tout en enfonçant ses doigts dans mon corps. Je jouis à nouveau, cette fois en giclant sur lui. “Bien.” Il se lève et me gifle la chatte. “La prochaine fois, tu feras ce que je dis un peu plus vite, ou je ne serai pas aussi gentil.” Sa bite est à nouveau en moi, mais je m’en fiche. Je suis à bout de souffle, je gémis doucement dans le bâillon pendant qu’il me baise à fond. Je suis juste heureuse qu’il ne frotte plus mon clito.

“J’allais te récompenser en te donnant mon sperme au plus profond de toi, mais je ne pense pas que tu le mérites cette fois-ci. Serrez votre chatte autour de moi, salope. Fais-moi bien bander pour que je puisse jouir sur tes seins à la place.” Il tape fort sur mon clito, ce qui me fait hurler. J’ai dit “serrer”. MAINTENANT.” Je fais de mon mieux, resserrant mes muscles, et je le sens s’enfoncer profondément en moi plusieurs fois avant de se retirer et de diriger sa bite vers mes seins. Il projette sa chaude charge sur mes seins et essuie ensuite sa bite sur mon visage, mes propres jus et son sperme sur ma joue. “Je vais baiser cette jolie petite bouche plus tard, ne t’inquiète pas.”

“Ne t’avise pas d’y toucher”, dit-il sévèrement en me détachant les poignets et en me tirant vers les pieds. “C’est pour te rappeler que tu dois m’écouter”. Mes jambes tremblent tandis qu’il me ramène à la chaise où je me suis réveillée. “Il m’ordonne de m’asseoir, mais je suis trop fatiguée pour résister. Il me laisse les chevilles libres, mais m’attache à nouveau les poignets. Je veux chercher un moyen de m’échapper. Je veux travailler sur les cordes qui enserrent mes poignets, pour essayer de m’échapper. Mais il me pique avec une aiguille.

“Dors maintenant, ma chérie. Je reviens bientôt”, entends-je alors que je me sens retomber dans l’inconscience.

Voir les fiches des charmeuses

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

post

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Si vous avez une adresse GMAIL, je vous offre un premium contre un petit service. Mp ou lucie@xfr.fr Kissoux !

X
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accepter
Refuser
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings