Histoires taboues et histoires de sexe Récit érotique Zoophilie

J’ai essayé la zoophilie et j’ai beaucoup aimé

J'ai essayé la zoophilie et j'ai beaucoup aimé

Franchement, j’adorais ce site jusqu’à ce que je me mette à lire les histoires de sexe en zoophilie. Quand elles étaient publiées, je les zappais automatiquement parce que c’est quelque chose qui me dégoûtait. Et puis un jour, j’ai été intriguée par une histoire et je suis allée la lire. Je me suis surprise à avoir les tétons qui pointaient et une excitation dans le bas-ventre. Merde ! Mais qu’est-ce qui m’arrive ! ?

De fil en aiguille, je me suis lu toutes les histoires érotiques de zoophilie du blog. Et c’est qu’il y en a un paquet ! Au plus ça allait, au plus j’étais excitée ! Le soir quand j’étais dans mon lit après une dure journée de travail, je me caressais non pas en m’imaginant me faire baiser par un bel étalon musclé, mais plutôt par un chien, un âne ou un cheval ! Et pourquoi pas un dinosaure dans mes plus gros fantasmes ? Vous faites chier Franck et Lucie ! Lol.

Et comme le destin fait bien les choses, ma voisine sonne à la porte un vendredi soir. Juste au moment où j’allais sortir ! Et elle me dit qu’elle a un impératif familial et me demande si je peux garder ou surveiller son chien. Pas besoin de le prendre chez moi, il suffit que je lui mette à manger et à boire deux fois par jour il se gère tout seul il a l’habitude. Je suis sortie avec les copines et je n’ai pas arrêté de penser à ce chien et à me dire que c’était peut-être l’occasion de vivre ma première expérience zoophile. Mais par contre, je respecte totalement les animaux et je me suis promis que s’il n’était pas réceptif, je n’insisterais pas.

Dès que je suis rentrée d’avec les copines, j’ai pris le chien chez moi. Je lui ai mis une couverture sur le sol et il était ravi. Chaque fois que je le flatte, il bande. Je n’ai pas pu m’empêcher lorsqu’il était sur le côté d’envoyer ma main sur sa queue. J’ai eu un petit peu de dégoût au début, mais l’excitation s’est fait ressentir et je sentais la mouille couler le long de mes cuisses. J’ai caressé ce sexe rugueux et très fin au final. J’étais déçue, je m’attendais à quelque chose de plus gros. Je l’ai masturbé un petit moment et le chien s’est mis sur le dos. Il m’offrait sa queue et je n’ai pas pu résister. Je l’ai pris en bouche en retenant un haut-le-cœur qui est rapidement passé. J’ai sucé le chien et rapidement sa queue s’est mise à gonfler. J’ai compris ce que c’était que le nœud dont tout le monde parle dans les histoires. C’est énorme ! J’ai tout de suite imaginé ça dans ma chatte et j’ai joui sans même que personne ne me touche. Un orgasme cérébral qui m’a terrassée ! C’est à ce moment-là que le chien a décidé de jouir, il m’en a foutu plein la bouche.

J’ai tout recraché dans ma main et je suis montée dans ma chambre. Je suis passé par la salle de bain pour me faire une petite toilette du visage et me brosser les dents. J’étais encore complètement trempée. Et je le sais quand je suis très excitée, parce qu’autant parfois je mouille, autant quand je suis au summum de l’excitation, je sécrète un liquide visqueux et gras pour la lubrification extrême. J’étais trop excitée et je me suis masturbée avec mon énorme gode qui m’a enfin rassasiée pour la nuit.

Le lendemain matin, le chien a demandé à sortir. Nous sommes allés faire une petite promenade dans son jardin où il a retrouvé ses jouets, ses gamelles et sa niche. On a joué un petit moment et j’allais le laisser chez lui lorsqu’il m’a suivie quand j’ai passé le portillon. J’ai senti mes seins se dresser immédiatement. Je me suis dit que c’était le bon moment pour essayer le sexe avec un chien. J’ai tout de même attendu que le facteur passe pour ne pas être dérangé et j’ai fermé les volets de la maison.

Je me suis mise nue sur mon canapé, les cuisses écartées. Je me pinçais les tétons d’une main et me doigtais la chatte de l’autre. Le chien a commencé à me tourner autour avant de venir mettre sa langue énorme sur ma chatte. Il m’a longuement léchée et alors j’ai pu me faire les deux tétons en même temps ce qui m’a fait jouir. Je n’étais toujours pas rassasiée à ce moment-là ! Je me suis mise en position de levrette sur les coudes par terre et j’ai attendu. Il m’a tourné autour, il m’a reniflé la croupe et il m’a léchée. Et le moment tant attendu est arrivé. Il m’a grimpé dessus et avec maladresse il a fini par trouver le chemin de mon vagin. J’étais tellement ouverte et excitée que je n’ai pas senti la pénétration. Et puis d’un coup, j’ai retrouvé la sensation du gode gonflable. Mes parois vaginales se sont complètement dilatées et je ne pouvais plus me séparer du chien. Il m’a limée tellement fort que j’en ai eu le vertige ! Jamais un homme n’a eu une telle cadence entre mes cuisses. Sa Mesdames, c’est ce qu’on appelle se faire pilonner. Ou le marteau-piqueur, vous l’appelez comme vous voulez. Ce chien a une cadence impressionnante ! Je me pince les tétons encore une fois en même temps et j’ai joui. Mon vagin s’est contracté et a encore plus resserré le nœud. Ça a dû déclencher son orgasme puisque j’ai senti de longs jets de sperme taper au fond de mon vagin. On est restés un petit moment noués l’un à l’autre avant qu’on puisse se libérer. Il m’a léchée de nouveau pour me nettoyer la chatte et il est allé à sa gamelle boire de l’eau avant de se coucher sur le carrelage frais.

Après avoir repris mes esprits, je suis montée dans ma chambre pour faire la même chose. J’ai senti le sperme couler le long de mes cuisses. Je me suis mise devant le miroir et j’ai regardé cette semence animale sortir de mon vagin. J’ai trempé le doigt dedans pour le goûter. Ça n’a pas bon goût, mais ni plus ni moins que le sperme d’un homme.

Inutile de vous dire que le week-end a été fort et riche en émotions. Je n’ai pas osé la sodomie, car ce n’est pas une pratique habituelle chez moi. Je me suis contentée de le branler, de le sucer et de lui laisser un libre accès à mon vagin. J’ai été complètement nue pendant 48 heures. J’ai eu beaucoup de mal à le remettre dans son enclos avant que ma voisine rentre.

Je n’ai pas eu de rapports sexuels zoophiles depuis et ça me manque grave ! J’ai très envie qu’elle me reprête son chien sinon, je vais être obligée de m’en acheter un.

Ça m’énerve tout ça, parce que c’est quelque chose qui m’était complètement inconnu avant que je lise ces histoires taboues de zoophilie sur le blog. Mais qu’est-ce que c’est bon ! J’ai adoré et je ne pense plus qu’à ça maintenant.

Pour celles et ceux qui hésitent encore, mettez de côté vos préjugés et essayez au moins une fois avant de dire que vous n’aimez pas. Moi, je ne vois pas comment je pourrais recoucher avec un homme maintenant.

Sandrine 32 ans Vaulx-en-Velin

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

  • Bonsoir Sandrine,
    Depuis cette récente expérience, avez vous retrouvé le chien de votre amie ou pensez-vous avoir VOTRE propre chien?
    Merci

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues et des photos  rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie nameActive
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings