Vous êtes ici : Accueil > J’ai eu ma première expérience homo le soir du réveillon de Noel
Bi - Gay - Lesbien Histoires taboues

J’ai eu ma première expérience homo le soir du réveillon de Noel

J'ai eu ma première expérience homo le soir du réveillon de noel

Salut à toute l’équipe,

Je m’appelle Julien, j’ai 22 ans et j’habite à Lyon. Ma famille est en Normandie et je suis ici pour faire mes études parce que la seule école de mon cursus est ici. Mais ça, tout le monde s’en fout. Je voulais passer les fêtes seul pour me poser un peu et après avoir fait criser mes parents, j’ai eu gain de cause et même si j’ai eu peur qu’ils débarquent au dernier moment, je suis resté chez moi.

J’avais dit à mes potes que je restais là et que je voulais être tranquille. La soirée se déroule tranquille. Je me suis mets quelques séries, j’ai bu une ou deux bières et j’étais en mode étudiant sur mon canapé, comprenez un caleçon, une bière et un bout de pizza. Il est 23 h lorsqu’on sonne à ma porte. Merde ! Je ne réponds pas. Ça insiste. Lourdement. Je finis par aller ouvrir et je vois Jéjé, un pote qui semble mal en point. Il est triste, pas blessé. Je le fais entrer et nous voilà sur le canapé. Je lui offre une bière et joue les psys. Vas y raconte. Je vous la fais courte, il a eu une déception amoureuse et le voilà tout seul. On passe une bonne heure à discuter en matant des séries et buvant des bières. Ça commence à faire beaucoup !

J'ai eu ma première expérience homo le soir du réveillon de noelJéjé s’est mis à l’aise, car vu notre état d’ébriété, je n’allais pas le relâcher dans la nature. Je lui ai dit de rester dormir. Il s’est mis en mode étudiant et nous étions tous les deux en caleçon. En zappant, on est tombé sur un film de cul. On l’a laissé. Je n’ai pu m’empêcher de regarder la bosse de mon ami. Ça semblait bien gros tout ça ! Je suis allé pisser pour me soulager la vessie et faire retomber la pression. Si j’avais su.

Lorsque je suis revenu, j’ai avait baissé son futal et était en train de s’astiquer la queue. Un sacré morceau qu’il avait là ! À ma grande surprise, le voir se branler m’a titillé et m’a donné la trique. Il s’est retourné et m’a vu. Il a vu mon érection et j’ai pu la justifier avec le film de boules. Mais je ne pouvais m’empêcher de regarder son sexe gonflé. Il l’a remarqué et m’a demandé si je voulais l’aider il fatiguait. Je me suis mis à côté de lui et j’ai pris son sexe en main. Wôw sacré engin ! Je l’ai palpé et j’ai commencé à la branler. Jéjé a penché la tête en arrière pour se laisser faire et on prenait du plaisir tous les deux. Je bandais à m’en faire mal. La main de jéjé est venu sous mon caleçon pour sortir ma queue et a fait de même. Ma première séance de branle avec un homme.

L’excitation montait. J’avais envie de le sucer pour voir l’effet que ça faisait. Il m’a devancé. Il s’est allongé sur le canapé pour se retrouver sous ma bite. Il m’a attrapé les fesses pour que je m’enfonce dans sa bouche. D’une main, il m’a poussé vers la sienne pour un 69. J’ai fermé les yeux et j’ai laissé jéjé glisser son sexe entre mes lèvres. C’était nouveau et très bon. Il allait et venait dans ma bouche et je faisais pareil. J’avais du mal à le retenir de jouir. Jéjé, lui ne s’est pas posé la question. Il a lâché la purée au fond de ma gorge. Cette surprise hyper excitante a déclenché mon éjaculation. Il a agrippé mes fesses et a gobé ma queue jusqu’aux couilles pendant que je déchargeais dans son gosier.

Nous sommes restés ainsi, vidés l’un contre l’autre un moment. Ma queue débandait dans sa bouche qui ne lâchait pas mon sexe. J’avais du sperme qui coulait de mes lèvres. Sa queue, je la trouvais magnifique. Merde, j’aimais les bites ! L’odeur du foutre et de sa bite n’ont pas tardé à me redonner de la vigueur et lui aussi. Il a repris sa pipe et moi aussi avec le sperme en plus. Nous avons recommencé lorsqu’il m’a demandé d’aller dans la chambre. J’ai hésité. Et je voyais sa queue et j’avais envie d’elle.

Nous sommes allés dans ma chambre et nous avons passé la nuit à nous câliner et faire l’amour. Nous n’avons pas baisé. Nous avons fait l’amour. J’ai pénétré jéjé mais lui n’a pas réussi à le faire avec moi, mon anus étant vierge. Nous avons passé la nuit collés l’un à l’autre et je me suis réveillé le premier. J’avais peur qu’il se réveille en sursaut et qu’il mette ça sur le coup de l’alcool. Il était derrière moi, je n’osais pas bouger pour apprécier le moment. Quand j’ai senti sa bite se durcir contre mes fesses, j’ai eu une forte érection parce que je venais de comprendre qu’il n’allait pas partir. Ça tombe bien, c’est le 25 décembre et on ne bosse pas ! La journée va être chaude. 😉

Julien 22 ans Lyon

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recap

6 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps

error: Alerte: Notre contenu est protégé ;)