Coucou les gens !Jai une aventure avec les femmes de mon quartier et elles sont vicieuses 3 - J'ai une aventure avec les femmes de mon quartier et elles sont vicieuses

J’ai été super content que Lucie me contacte pour me dire que c’était mon histoire qui allait être choisie. Merci les filles en passant pour votre blog qui nous permet de nous évader gratuitement. Alors voilà mon histoire taboue. Je me suis installé dans un petit quartier familial de Salon-de-Provence suite à mon divorce. J’ai trouvé une petite maison sympa juste ce qu’il faut pour accueillir ma fille un WE sur deux. Vive les séparations !

Dès que j’ai emménagé, j’ai eu un défilé de personnes qui sont venues à ma porte comme ils le font aux États-Unis avec leurs gâteaux, leurs paniers, etc. j’ai eu peur au début d’être tombé dans un quartier de fous qui avaient une secte lol. Mais non, l’accueil était sympa. De fil en aiguille, je suis invité à droite à gauche à prendre l’apéro ou à partager un BBQ. Sympa à souhait ! Jusqu’au jour où…

Il est 13 h, on sonne à ma porte. C’est Magalie, la voisine d’en face. Elle vient me voir avec un truc important à me dire. Bon… On s’assoit autour d’un café et elle me déballe un truc de fou ! Elle me raconte que toutes les femmes du quartier sans exception partagent un secret. Elles se réunissent entre filles régulièrement pendant que les petits sont à l’école et les maris au boulot. Entre les RTT et les congés, elles arrivent à se voir de manière régulière. Et là, elle me balance qu’elles font des trucs ensemble et que des fois, elles se partagent leur plan cul… Je suis sur le cul et je crois à une mauvaise blague.

Jai une aventure avec les femmes de mon quartier et elles sont vicieuses 2 - J'ai une aventure avec les femmes de mon quartier et elles sont vicieuses

Magalie me dit qu’elles ont discuté et que hormis deux voisines, les autres ont toutes flashé sur moi et qu’elles aimeraient faire des trucs avec moi. Elle me raconte que personne ne croirait mon histoire si je venais à raconter à qui que ce soit ce scénario de dingues donc, je ne pouvais qu’y gagner. À moi de réfléchir. Si j’étais intéressé, je devais me rendre le lendemain chez elle pour le premier contact.

La journée se passe et je cogite dans tous les sens. Le soir, je ne trouve pas le sommeil, mais je me dis que dans le lot, il y a de belles femmes comme je les aime avec les seins lourds, les yeux verts, des rousses, etc. Évidemment, le lendemain matin à 9 h, je sonne chez Magalie comme convenu. La porte s’ouvre et je rentre dans le salon où se trouve le groupe de mes voisines en train de discuter. Elles me font les yeux doux et commencent à me tourner autour. Inexorablement, je bande !

Les mains se baladent sur moi et je ne peux rien faire. C’est un piège ! Je me retrouve avec le pantalon baissé sur les chevilles. Magalie m’entraine au milieu du salon où se trouve un mini matelas de camping. Elle me fait m’y allonger et là, je sens une bouche qui se met autour de mes lèvres et je vois que les voisines retirent leur bas, ou soulèvent leurs jupes. La première vient se mettre sur mon visage et écrase sa croupe sur moi. Elle veut que je lui bouffe les trous. Je m’exécute, mais c’est dur avec l’autre qui m’aspire le sexe à fond !

Je fais jouir la première et je suis ravi. Je vais pour me relever lorsqu’une autre femme vient prendre la place de l’autre et fais la même chose. Ainsi de suite jusqu’à la dernière. J’en pouvais plus. Le pire, c’est que ces salopes ne m’ont pas fait jouir ! Elles m’ont laissé en plan avec la bite à l’air et m’ont dit de rentrer chez moi et qu’elles allaient débriefer entre elles. Je devais attendre un SMS de leur part. JE suis rentré chez moi et je me suis jeté sur le lit pour me reposer. Je me suis assoupi et en me réveillant j’ai cru que c’était un rêve ! Soulagé, je vais dans la salle de bain et je découvre que j’ai le visage tout collé… par la mouille de mes voisines ! Mon téléphone vibre.

« T’es un très bon lécheur David. On a décidé de t’intégrer dans notre groupe si tu en as envie. On n’a jamais eu de mec permanent et on est très excitées. Pardon de ne pas t’avoir fait jouir, mais on voulait te tester. Si tu es d’accord pour faire partie de notre groupe, on te fera plein de choses coquines. Le prochain rdv sera demain matin chez Valérie à 8 h 30. Elle te fera une surprise ! »

Je réponds « OK » comme un con !Jai une aventure avec les femmes de mon quartier et elles sont vicieuses 1 - J'ai une aventure avec les femmes de mon quartier et elles sont vicieuses

Le lendemain matin, je m’empresse d’aller chez Valérie qui habite une rue plus loin. Elles ne sont pas toutes là, juste deux d’entre elles. Valérie et Gladys. Deux femmes de 40 ans, rondes et sexy. On boit le café et les deux voisines se mettent à se faire des choses. Elles viennent ensuite me sucer la bite et m’embrasser à pleine bouche. On baise comme des bêtes, mais elles m’empêchent de jouir. Merde ! Je commence à râler, mais Gladys me fait me rallonger sur le dos comme la première fois et vient se mettre au-dessus de mon visage. Elle écarte ses lèvres et pousse fort.

Une goutte de pisse me gicle sur le visage puis… un paquet de foutre me tombe sur le nez… Elle descend se frotter sur mon visage et étale le foutre de partout. Valérie prend sa place et sans goutte d’urine me pousse un autre paquet de sperme sur la bouche. Pendant ce temps, Gladys me suce la bite et je jute comme porc ! De gros jets de sperme qui lui sautent jusque dans les cheveux ! J’ai pris un super pied. On s’est regardé tous les trois. On avait du foutre de partout ! Les filles ont partagé mon sperme en s’embrassant et moi j’avais deux spermes sur le visage.

« C’est le sperme de nos maris. On s’est fait baiser pour toi ce matin et te faire ce petit cadeau. Vu que tu sembles apprécier, on a de super plans hardcores pour toi à l’avenir. On va passer de bons moments David ! »

Et depuis ce fameux jour, pour avoir droit à des trucs hardcores et spéciaux, je dois leur lécher les trous au moins une fois par semaine. J’ai droit à tout plein de choses inavouables et que je n’avais vu que dans des films pornos allemands ou russes. Je vis un petit rêve depuis 2 mois et j’espère que ça va continuer longtemps. Je pourrai vous en dire plus sur une prochaine histoire si le récit de notre rencontre vous a plu.

David 38 ans Salon-de-Provence

Bantabouesv2 - J'ai une aventure avec les femmes de mon quartier et elles sont vicieuses

plan cul france
3 Commentaires
  1. Lisa & Lucie
    arnaud 4 mois Il y a

    hum le quartier rêver

  2. Lisa & Lucie
    fred 4 mois Il y a

    pourquoi j’habite pas un quartier comme ca lol

  3. Lisa & Lucie
    Patrick 4 mois Il y a

    En effet, c’est un petit veinard. La fête des voisins va me paraître bien terne à côté.

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2018 XFR - Histoires taboues et téléphone rose - Mentions Légales  - (DMCA) Remove content - CGU - Cookies et confidentialité

Thanks!

NOUVELLES FILLES ! 

5 nouvelles amatrices coquines ont rejoint le service depuis la rentrée ! Anne-Lise la méditerranéenne, Lara l'italienne, Camélia la vicieuse, Adèle la cougar, et Alexandra la rouquine ! 

Envie d'un dial chaud en direct sans attenteT'es chaud et tu as envie de jouir avec une femme au téléphone rapidement?

Appelle notre service maintenant et discute avec des amatrices coquines et libertines qui sont chez elles. Plus de 25 filles t'attendent 24h/24h et 7j/7j pour te donner du plaisir avec leur voix sensuelle et sexy. Elles feront tout pour te faire jouir !

Clique sur le numéro pour appeler directement.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account