Bonjour les amis coquins,Je bouffe les trous dune mère de famille tous les jours avant lécole 3 900x1200 - Je bouffe les trous d'une mère de famille tous les jours avant l'école

C’est donc à moi de vous parler de mon histoire taboue… eh bien allons-y ! Je m’appelle Grégoire, j’ai 32 ans et je suis célibataire. Plutôt beau gosse, je prends soin de moi en faisant du sport et en ayant un régime adapté. En début d’année, ma sœur a eu un accident de ski et m’a demandé de l’aide ponctuellement pour mener et récupérer ma nièce à l’école. J’étais ravi ! D’autant plus que j’ai découvert ce vivier de femmes en chaleur que sont les mères de famille.

C’est là que j’ai découvert Virginie, 33 ans, brune, seins lourds, un petit ventre post grossesse, des yeux verts, des cheveux mi- longs et un cul….. Mais quel cul ! Cambré, charnu, tout ce que j’aime ! Elle est venue vers moi au bout de deux jours s’étonnant de ne pas voir ma sœur.

  • Ah, enchantée ! je ne savais pas que Julie avait un frère. C’est dommage de nous cacher un si beau morceau !

Le ton était donné. J’ai rougi et j’ai été surpris par la situation. Au fil des jours, toutes les mères de famille se sont mises à me tourner autour. J’étais devenu la coqueluche de la sortie d’école. Elles m’ont fait participer à leurs après-midi de femmes au foyer. Putain que c’était chiant ! La seule raison pour laquelle j’y allais était pour me retrouver avec Virginie. J’ai flashé sur elle.

Un de ses après-midi était chez elle. Je lui ai proposé mon aide pour ranger les tasses à café et tout mettre en ordre avant d’aller chercher les petits. Elle s’est penchée pour mettre les cuillères dans le lave-vaisselle et j’ai vu son cul charnu, face à moi, qui m’excitait. Je suis venu me coller derrière elle simulant une bousculade fortuite. Elle s’est retournée et m’a fourré sa langue au fond de la gorge.

  • Enfin ! je sais que je t’excite et que tu reluques tout le temps mon derrière. Demain, 13 h 30 ici et tu pourras en profiter. Jusque-là, Chhuuuttt !

Je suis allé chercher la petite puis une fois chez moi, je n’arrêtais pas de penser à la situation. Un truc de dingue ! J’en avais la bite qui me faisait mal ! Pour tout vous dire, elle m’a fait penser à Lucie. J’adore les photos qu’elle a partagées avec nous sur le site et j’avais l’impression que c’était elle. Voilà c’est dit ! Désolé les filles si ça vous surprend, mais c’est la vérité !

 

Le lendemain, je me pointe chez Virginie. Je rentre et elle nous sert le café dans le canapé. Les volets sont à demi clos et on est tranquilles. Elle se colle à moi et commence à me caresser le bras, la cuisse et moi j’ai la queue qui se dresse sous mon pantalon. Elle est dans une tenue qui me laisse deviner ses gros seins lourds et son ventre rebondi. J’en peux plus. Je l’attrape par la tête et l’embrasse fougueusement. Elle met sa main sur mon paquet et voit que je bande. Pendant qu’elle me lèche les amygdales, elle défait mon pantalon et sort ma queue pour la branler. Je libère ses seins et……. Ils sont magnifiques !

Je bouffe les trous dune mère de famille tous les jours avant lécole 1 - Je bouffe les trous d'une mère de famille tous les jours avant l'écoleVirginie se penche sur ma bite pour la prendre en bouche pendant que ses seins touchent ma cuisse. Je vois que son ventre a envie de pendre aussi. Je lui retire tout son haut puis tout son bas ! j’en peux plus. On se met à poil tous les deux et on reprend la position. Je bande comme un porc. Pendant qu’elle me suce la bite de manière divine, je malaxe ses seins, travaille ses gros tétons et caresse son ventre qui est plus gros que ce que j’imaginais, mais j’adore ! Je m’aventure vers ses trous et ses fesses sont superbes. J’essaye de lui caressais la chatte, mais je n’y arrive pas. Elle nous fait un 69 sur le canapé alors que je suis assis. Vous voyez un peu la position ?

Elle a la tête en bas pendant que sa croupe est en l’air. Ses nichons denses écrasent mes cuisses. Mon Dieu que sa croupe est belle ! Elle semble juteuse. Je la lèche de partout et je me délecte de ses orifices, tous les deux. Elle ne dit rien et semble particulièrement apprécier que je lui lèche le petit trou. Je n’ai pas tout compris. Elle s’est cramponné à ma bite qu’elle a enfoncée au fond de sa gorge pendant que j’aspirais sa rondelle et…… Elle a eu un orgasme. Oui un orgasme ! J’ai déchargé dans sa bouche ou plutôt son estomac vu que j’étais loin. Ce n’est pas de la prétention que ma queue est longue, mais plutôt que Virginie m’a avalé la queue !

Je me suis excusé en même temps qu’elle ! Elle vient se coller à moi en buvant une gorgée de café pour faire descendre les gouttes de sperme restées dans sa gorge et me raconte un truc tout en me caressant le sexe. J’ai déjà une demi-molle tandis qu’elle me raconte qu’elle est très sensible de la rondelle. Il lui arrive de prendre du plaisir pendant qu’elle va aux toilettes si vous voyez la chose. Rien qu’en s’essuyant le derrière, elle arrive à avoir des sensations. Son mari est contre le sexe anal et tout ce qui touche au trou du cul. C’était pour elle une grande première et elle en a joui.

Ma queue est de nouveau bien raide. Elle est surprise et moi aussi. Je lui dis que si elle veut, je peux lui donner du plaisir anal sans forcément la sodomiser. J’adore lécher un trou du cul et le sien me rend dingue. Je l’ai emmenée sur la table en bois du salon et je l’ai fait s’allonger sur le dos. JE lui ai replié les jambes sur son ventre et ses gros seins pour libérer sa croupe. Vous me croirez ou non, j’ai passé les deux heures suivantes à lui bouffer les trous. Sa chatte et sa pastille ont été le théâtre de 7 orgasmes consécutifs ! Elle en a pleuré. Véridique !

Depuis ce jour, Virginie et moi nous voyons tous les jours pour une longue séance de bouffe trous de madame. Elle me fait bouffer son cul et en échange, je peux profiter de son corps pulpeux. Je connais ses orifices par cœur et elle m’a demandé de venir y mettre la bite, en tous cas d’essayer. Je ne veux pas gâcher ses moments magiques avec elle. Je ne sais pas si je dois le faire. Ce sera une autre histoire si ça vous tente.Bantabouesv2 - Je bouffe les trous d'une mère de famille tous les jours avant l'école

Mon histoire taboue vient de me filer une trique de dingue en repensant à elle. Je crois même que je suis en train de tomber amoureux. Je m’abandonne complètement avec elle et nos corps fusionnent. Parce que oui bien sûr, on fait l’amour, je ne fais pas que lui lécher les trous !

A Bientôt les amis et Lucie… tu me rends dingue !

Grégoire.

EDIT de LUCIE :

Wôw, merci pour cette déclaration ! Je suis très flattée et touchée. Je vais refaire des photos alors pour en mettre bientôt sur le blog pour me montrer à toi. Un grand merci à toi et ça m’a beaucoup touchée. Un gros bisou Grégoire.

 

tel rose sans attente
2 Commentaires
  1. Lisa Lucie
    arnaud 6 mois Il y a

    hum superbe histoire et oui Lucie tu nous fait tous craquer du moins moi oui

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

©2018 XFR - Histoires taboues et téléphone rose - Mentions Légales  - (DMCA) Remove content - CGU - Cookies et confidentialité

 
hébergement de qualité
Thanks!

NOUVELLES FILLES ! 

5 nouvelles amatrices coquines ont rejoint le service depuis la rentrée ! Anne-Lise la méditerranéenne, Lara l'italienne, Camélia la vicieuse, Adèle la cougar, et Alexandra la rouquine ! 

Envie d'un dial chaud en direct sans attenteT'es chaud et tu as envie de jouir avec une femme au téléphone rapidement?

Appelle notre service maintenant et discute avec des amatrices coquines et libertines qui sont chez elles. Plus de 25 filles t'attendent 24h/24h et 7j/7j pour te donner du plaisir avec leur voix sensuelle et sexy. Elles feront tout pour te faire jouir !

Clique sur le numéro pour appeler directement.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account