Vous êtes ici : Accueil > Je mate les femmes sur la plage et je bande comme un porc
Divers Histoires taboues

Je mate les femmes sur la plage et je bande comme un porc

Je mate les femmes sur la plage et je bande comme un porc

Je mate les femmes sur la plage et je bande comme un porc Je suis ravi que les beaux jours soient revenus, car je peux m’adonner à mon passe-temps favori. J’habite dans le sud de la France et je me rends régulièrement sur la plage qu’elle soit naturiste ou pas pour me toucher en regardant les femmes.

C’est quelque chose qui me tient à cœur et qui me donne énormément de plaisir. J’ai commencé à découvrir cette passion il y a quelques années. J’étais tranquillement avec ma femme, allongé sur le dos lorsque je me suis retourné pour me mettre à plat ventre. Je me suis alors retrouvé nez à nez avec une femme qui s’était allongée et installée sans que je m’en aperçoive. C’était une femme beaucoup plus jeune que moi qui était sur le dos. Caché derrière des lunettes de soleil, j’ai pu profiter de cette vision magnifique de ses beaux nichons bien ronds, car elle bronzait les seins nus. J’ai regardé aussi son maillot et je me suis aperçu qu’elle avait les poils de la chatte qui dépassaient. C’est quelque chose qui me plaît particulièrement, car je ne suis pas fan de cette nouvelle mode des femmes toutes lisses. J’ai bandé comme un fou et je ne voulais plus me retourner lorsque ma femme me parlait. Vous l’aurez compris, c’est parce que je bandais comme un porc.

Depuis cette époque, je continue d’aller à la plage et petit à petit, je me suis dirigé naturellement vers des plages de nudistes. Je ne l’étais Je mate les femmes sur la plage et je bande comme un porc pas à la base, mais je le suis devenu rapidement. Mais je me suis aussi très vite aperçu qu’une femme est bien plus jolie et plus excitante lorsqu’elle porte des maillots et qu’elle nous fait deviner ses formes plutôt que lorsqu’il y a ce déballage de chair. Mais ceci dit, je ne boude pas mon plaisir lorsque je suis en face de jolies femmes qui sont à poil devant moi. En parlant de poils, j’ai été étonné de voir que ce sont finalement les plus jeunes d’entre elles qui ont le pubis velu. Je m’attendais plutôt à retrouver ces critères chez les femmes de mon âge. Mais à l’inverse, elles préfèrent généralement avoir le sexe épilé. Mais pour revenir à l’origine de mon histoire taboue, je m’installe dans des endroits stratégiques et je me caresse le sexe devant le corps sexy des femmes qui s’allongent devant moi. Il m’est arrivé quelquefois de me faire remarquer. Soit la personne s’en va en vociférant tout ce qu’elle sait, soit au contraire elle joue de la situation et me provoque. C’est là que je reconnais les libertins sans pour autant que cela aille plus loin.

Je ne cherche pas à leur faire des attouchements, car je prends du plaisir uniquement avec les yeux. J’aime regarder le corps d’une femme, quel que soit son âge. Cela m’excite et me fait bander. C’est uniquement de retour chez moi, la tête remplie des images que j’ai enregistrées mentalement dans l’après-midi, que je me fais une bonne branlette jusqu’à l’éjaculation salvatrice.

Yvan 53 ans la grande motte

Je mate les femmes sur la plage et je bande comme un porc

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Nouvelles hôtesses

Bons plans coquins

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Catégories

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps