Vous êtes ici : Accueil > Je me souviens d’un plan cul raté au départ qui s’est avéré être le top !
Bêtisier des plans cul ratés Histoires taboues

Je me souviens d’un plan cul raté au départ qui s’est avéré être le top !

Je me souviens d’un plan cul raté au départ qui s’est avéré être le top !

Bonjour,

Ce qui m’a attiré sur ce site, ce sont les histoires taboues et le bêtisier des plans cul ratés. Ça me fait beaucoup rire surtout que moi j’ai vécu une telle expérience. Si ce n’est qu’à la fin, ça s’est révélé être une des meilleures parties de baise de ma vie !

Je suis célibataire et sur Lyon. J’aime les femmes pulpeuses, mais quand même sexy. Lorsque j’ai dragué cette femme sur le net, elle se présentait comme le meilleur coup que je ne pourrais jamais avoir avec une femme. Elle disait avoir des gros seins, des fesses galbées et un appétit sexuel débordant. Elle m’a dit également que son vagin était un havre de plaisir pour chaque bite qui voulait bien s’enfoncer dedans. Elle m’a juste prévenu qu’elle était partisane de la femme naturelle et qu’elle n’avait pas cédé à la mode du minou lisse. Ça ne me gênait pas, je trouve que quelques poils sont intéressants. On décide de se rencontrer.

Lorsque je sonne à son appartement, la porte déjà à demi ouverte. Elle me dit de rentrer et de m’installer. Je pose ma veste sur le dossier du canapé et je m’assois. Elle est dans la cuisine et on commence à discuter. Elle me demande ce que je veux boire et entre dans la pièce avec un plateau, les boissons et de quoi grignoter. J’ai éclaté de rire intérieurement et je me suis décomposé en même temps. C’était une femme qui n’avait pas menti sur son âge puisqu’elle avait la quarantaine, par contre, elle avait menti dans le sens où certes, à une époque lointaine, elle devait être pulpeuse. Aujourd’hui, elle était obèse ! Mais elle avait quand même un joli visage. Comme je suis quelqu’un de poli, je suis resté en me disant de prendre au moins prendre l’apéro avec elle et puis on verra bien.

C’était une grosse cochonne qui avait vraiment envie de sexe ! Au milieu de l’apéro, elle s’est mise à côté de moi et a commencé à caresser mon sexe. J’ai envoyé la main pour la repousser et je ne sais pas comment elle a fait, elle a trouvé un point sur mon gland qui m’a fait le même effet qu’une grosse dose de médicaments. C’était tellement bon ! Je l’ai laissé déboutonner mon pantalon et sortir mon sexe. Elle m’a branlé et sucé comme jamais on ne m’avait fait. Elle a défait son haut et j’ai découvert ce qu’on peut appeler des grosses mamelles. Je me suis senti attiré par ses gros globes que j’ai malaxés et tétés et comme un gamin. Elle m’a attiré dans sa chambre et là j’ai découvert son intimité.

Lorsqu’elle écarte les cuisses, je peux vous assurer que ça ressemble à la photo que Lucie a dû mettre pour illustrer cette annonce. Elle m’en a envoyé plusieurs et j’ai choisi celle-là très ressemblante. Voilà à quoi ressemble la vue que j’avais de cette soi-disant femme pulpeuse. Elle avait un vagin géant dans lequel j’aurais pu mettre la main sans aucune difficulté. C’était gluant, luisant et il y avait beaucoup de poils ! Mais j’étais tellement excité, je me suis dit que je devais absolument goûter à cette chatte si extraordinaire comme elle me l’avait décrite. Alors j’enfonçais mon sexe dans son vagin et pour être honnête, c’était la meilleure expérience sexuelle de ma vie. La meilleure pénétration vaginale de tous les temps ! Dès que je suis rentré dans sa chatte, ma bite a été entourée d’une vague de chaleur humide. C’était tellement gras et moite là-dedans, que j’avais l’impression de mettre ma queue, comme disent souvent certaines personnes dans les confessions, dans du yaourt. Je m’attendais vraiment à nager à l’intérieur et à ne pas toucher les bords, mais sans être fortement membré, j’ai été enveloppé de cette mouille grasse et tiède.

Au final, je ne vais pas dire qu’on a baisé, mais plutôt dire elle m’a baisé pendant plus d’une heure ! C’est extraordinaire ! Et moi qui au début étais prêt à repartir et à couper court au plan cul, j’ai harcelé cette femme pour que l’on se revoie régulièrement. Mais quel pied les amis ! On s’est revus quelquefois et elle m’a envoyé balader. Elle avait dû trouver quelqu’un d’autre pour satisfaire ses besoins.

Aujourd’hui, je vois les femmes différemment. Je me dis que je suis peut-être passé à côté de plusieurs bons coups tout simplement parce que j’avais des préjugés sur le physique de la femme. Ça me rappelle un copain de qui on se moquait parce que sa copine était moche. Il nous disait que c’était vrai, elle n’était pas belle. Par contre à chaque fois, elle lui bouffait le cul et elle lui mettait un doigt dans l’anus pendant qu’elle le sucer. En plus, c’était une folle de sexe anal et était insatiable. Alors OK, nos copines de l’époque étaient peut-être belles, mais paraissaient coincées par rapport à la sienne. C’est lui qui avait raison.

Pardon Mesdames !

Victor 41 ans Lyon

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Rencontres

Webcam Skype

telrosegol

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Médias de la Communauté

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Remontons le temps