Je mouille comme une femme fontaine avec de grosse quantité de cyprine

Je vais vous raconter une histoire taboue sur une particularité de mon corps. Je suis une femme de 24 ans qui habite en Bretagne ce qui tombe bien, car notre région est très humide tout comme mon intimité.Je mouille comme une femme fontaine avec de grosse quantité de cyprine

Lors de mes premiers rapports sexuels, j’ai remarqué que je mouillais abondamment. Mais comme c’était les premières fois où je faisais l’amour, je ne me suis pas vraiment posé la question. Jusqu’au jour où un de mes partenaires, m’a dit que j’étais une femme fontaine. Ne sachant pas ce que c’était, il m’a alors expliqué que les femmes qui mouillaient abondamment comme moi et qui arrivaient à expulser des jets de mouille étaient appelées des femmes fontaines. Je pensais que c’était grave et je me suis alors précipitée sur Internet pour en apprendre un peu plus.

J’ai ainsi découvert que ce que m’avait raconté mon partenaire était vrai. J’ai depuis appris à me maîtriser et me contrôler ce qui visiblement est rare. Je m’amuse maintenant toute seule lorsque je joue avec mes sex-toys ou mes doigts, à faire en sorte de sentir monter le liquide dans mon intimité et à l’expulser uniquement le moment venu. Je prends ainsi énormément de plaisir, mais surtout cela amuse mes partenaires lorsque je leur raconte que je peux éjaculer plus loin qu’eux. Ils sont habituellement surpris et certains sont même partis en courant !

Ce qui me fait le plus plaisir et m’excite comme une petite folle, c’est de me mettre jambes écartées face à un miroir bien le dos bien calé contre des coussins. Je me masturbe vigoureusement et je fais monter la pression dans mon intimité. Je me laisse alors aller à un orgasme magnifiquement puissant qui me terrasse, mais surtout inonde le miroir. J’aime voir les jets de mouille jaillir contre la vitre et ruisseler le temps que la pression retombe.

J’ai appris depuis peu, qu’une de mes amies était aussi une femme fontaine et sans être lesbiennes ou bisexuelles, nous avons décidé de nous amuser toutes les deux afin de mesurer la quantité de cyprine que nous sommes capables d’expulser. Avec son accord bien entendu, je vous ferai sûrement une autre confession intime.

Louise 24 ans Brest

Je mouille comme une femme fontaine avec de grosse quantité de cyprine

vpnblocagex
histoires taboues
bantelskype

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

3 réflexions sur “Je mouille comme une femme fontaine avec de grosse quantité de cyprine”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
XFR

GRATUIT
VOIR