Je suce mes jouets intimes pour récupérer mes jus tièdes

Bonjour à tous !

Je suis ravie de participer enfin aux histoires taboues de ce blog. Je vous parle d’une chose intime que je n’ai jamais racontée à qui que ce soit alors ne me jugez pas et essayer d’apprécier la confession en tant que telle.

Cela fait des années que j’utilise des vibromasseurs. J’en ai toute une panoplie qui sont de diamètre et de formes différentes. Il y a même des godes qui sont très larges, car j’aime me sentir remplie. Depuis peu, j’ai découvert un petit plaisir supplémentaire à celui que je prends déjà en me faisant du bien avec mes jouets intimes. Je les lèche ce qui me permet de goûter à mon nectar et au jus tiède que je produis lorsque je prends mon pied.

La première fois que cela s’est produit, j’étais avec mon partenaire. En fait c’est mon partenaire parce qu’on ne vit pas ensemble. C’est plutôt un sexfriend vu qu’on se rencontre uniquement pour baiser, c’est une question d’hygiène lol. Peu de temps avant qu’il n’arrive, je m’étais amusée avec mon vibromasseur. Lorsqu’il est arrivé, il a découvert le vibromasseur sur la table de nuit et l’a sucé pour savourer mes jus intimes. Il me dit alors que ma chatte a un gout superbe et qu’il ne pourrait jamais s’en passer.

J’ai profité d’un moment seule pendant qu’il se mettait l’aise et j’ai pris le vibromasseur. Je l’ai placé juste au bord de ma vulve qui était déjà bien humide. Je me suis caressée un petit peu ce qui a fait monter mon excitation et amorcer des sécrétions intimes. Je les ai bien étalées sur mon sex-toy que j’ai ensuite porté à ma bouche. J’avais le cœur qui battait la chamade et j’ai découvert qu’effectivement, j’avais un gout intime bien excitant.

C’était une première pour moi et j’étais excitée comme jamais pendant qu’il me prenait. Dès qu’il est parti, j’ai eu envie de recommencer. Je me suis masturbée de nouveau en jouant avec mon vibromasseur. J’ai joui tellement fort, que ma chatte était détrempée de sécrétions. J’ai passé le vibromasseur entre mes lèvres afin qu’il récupère un maximum de nectar. J’ai ressenti un plaisir immense et le goût de mes jus a fait gonfler mes seins. Je me suis endormie encore excitée en pensant déjà au programme du lendemain.

Dès le réveil, je me suis enfoncé des boules de geishas dans le vagin et un plug dans l’anus. Je suis allée faire mon jogging matinal. Je vous laisse imaginer la quantité de sécrétions et de jus intimes qu’il y avait sur mes sex-toys en plus de ma transpiration. Dès que je suis arrivée, j’ai retiré les boules de geishas de mon vagin. Je n’arrivais pas à les tenir dans la main tellement elles étaient grasses ! Je les ai prises par la ficelle je les ai placées au-dessus de ma bouche comme si j’avais une grappe de raisin.

J’ai sucé une à une les boules pour en extraire le précieux nectar. J’ai ensuite retiré le plug anal qui lui aussi était recouvert d’une fine pellicule de mouille grasse. Je l’ai sucé et nettoyé à fond, car au final, ce n’était pas sale vu c’est moi qui avais produit ce liquide visqueux.

Voilà le plaisir que je prends après plus de 30 ans d’expérience à utiliser mes godes et mes vibromasseurs. Cela prouve simplement que dans la vie en matière de sexe et de plaisir personnel, on peut en apprendre tous les jours ! Mais avec le recul je me dis que j’ai gâché des litres de jus intime ! Quel Gâchis !

Joël, 51 ans, Brest

amour au tél
2 Commentaires
  1. hummm

    Répondre
  2. hum coquine c'est vrai que se nectar est bon

    Répondre

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas rendu publique.Les champs obligatoires sont marqués <ph id="mtc_1" equiv-text="base64:JXM="/>

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.