Histoires taboues Inceste Vieux - Jeunes

Julie 51 ans nous raconte comment elle a commencé à coucher avec son fils

Julie 51 ans nous raconte comment elle a commencé à coucher avec son fils

Je m’appelle Julie, j’ai 51 ans et depuis 4 ans, je couche avec mon fils qui a maintenant 23 ans. Je vais vous raconter comment s’est arrivé, pour ça on va faire un petit retour en arrière.

Je suis une femme charnue avec de belles formes généreuses et pulpeuses comme le disent souvent les filles dans leurs articles. Je suis séparée du père de mon fils dont j’ai la garde. Clément est un beau jeune homme musclé, plutôt grand et beau gosse. Il reste à la maison le temps de faire ses études et ne veut pas quitter le nid familial et depuis ce qui s’est passé, je pense qu’il n’est pas prêt de s’en aller.

Un matin où je ne travaillais pas, je suis allé faire le ménage dans sa chambre. En faisant la poussière sur son ordi, l’écran s’est allumé. Il était juste en veille. Il s’est ouvert sur une page d’un site porno. Ah les jeunes… Ce qui a attiré mon attention, c’était que c’était des femmes grosses, voire obèses. Ça s’appelait sur le site des BBW. Big Beautiful Women. J’ai parcouru les photos et je les ai trouvées belles, comme moi quoi ;). J’ai tout remis comme c’était puis j’ai voulu teindre l’ordinateur. Il m’a dit que le traitement de texte était ouvert et que je devais d’abord le fermer. Et là… il y avait le journal intime de mon fils… Je l’ai parcouru en sachant que je ne devais pas le faire ! La tentation était trop forte. Il parlait de moi, de mon corps, de mes seins, de ses envies de coucher avec moi, etc. j’étais sous le choc !

J’ai fait une sauvegarde sur clé et j’ai tout éteint. Je n’arrivais pas à faire mon ménage alors j’ai pris mon ordi et j’ai lu tout son journal. J’ai passé sur sa vie privée qui ne me regardais pas juste pour cherche les endroits où il parlait de moi et de sexe. Au fur et à mesure que je lisais ses fantasmes sur moi je me mettais à mouiller et à avoir les tétons bien durs. Je me caressais et je suis parvenue à l’orgasme.Julie 51 ans nous raconte comment elle a commencé à coucher avec son fils

Le soir, j’avais prévu une soirée sympa entre mère et fils avec de l’alcool. Je vous passe les détails pour aller à l’essentiel. On était ivres tous les deux, sur le canapé et mon fils est venu poser sa tête sur mon sein à moitié endormi. J’ai repoussé sa tête… juste le temps de retirer mon haut et de me mettre les seins nus. Il pouvait coller sa joue contre ma peau. Il était fasciné par ma poitrine. Il la regardait avec envie. Je voyais qu’il bandait sous son pantalon. J’ai dirigé mon sein vers sa bouche pour qu’il me mange le mamelon et me tête comme il le faisait plus jeune. Et de là c’est parti !

Je me suis allongée sur le dos et il m’est monté dessus pour me manger les seins comme un fou. Sa bosse tapait contre mon ventre et je mouillais comme une folle. Je me suis relevée et on est allés dans ma chambre. On s’est déshabillés et je l’ai allongé sur le dos. Je suis venu lui donner mes gros seins à téter, à mordiller. IL jouait avec. Je descendais doucement vers queue pour le prendre en bouche pendant qu’il faisait rouler mes tétons sous ses doigts. Je n’en pouvais plus j’avais envie qu’il me prenne. Je suis montée sur son visage d’abord pour écraser ma vulve lisse, mais grasse sur sa bouche pour qu’il me boive le jus intime. Je branlais sa queue en même temps. Je suis venu ensuite m’empaler sur sa grosse tige gonflée qui m’a pénétrée. Je prenais mes fesses pour les écarter à fond pour aller de plus en plus loin. Je bougeais ensuite d’avant en arrière. Il me caressait mon gros ventre et mes seins, il ne savait plus où donner de la tête ! J’ai joui abondamment sur ses couilles et je sentais qu’il venait j’ai contente ! Sauf qu’il m’a basculée sur le côté pour patienter encore. Il m’a dévorée au sens propre du terme ! Il a mangé chaque centimètre carré de ma peau. Les jambes, le dos, le ventre, les seins, les pieds et mon anus. Je sentais qu’il avait envie de me sodomiser, mais je n’ai jamais aimé ça. Je l’ai recadré vers ma chatte. J’étais sur le dos et il m’a prise en missionnaire. Il voyait mes seins bouger pendant qu’il me pilonnait le vagin. J’ai joui une seconde fois ce qui a déclenché son orgasme. Il allait se retirer, mais je l’ai attrapé par les fesses pour qu’il se répande en moi.

On est restés un moment emboités l’un dans l’autre. Je sentais son foutre glisser à l’intérieur de moi et j’avais encore envie. Je lui ai titillé les tétons et il a été surpris du plaisir procuré. Si bien que sa queue a repris de la vigueur dans mon vagin qui s’est rempli de nouveau. On a recommencé encore deux fois cette nuit-là !

Depuis cette fameuse soirée, on vit comme un couple normal, sauf que c’est mon fils et que je suis sa mère. On baise tous les soirs, on dort ensemble et il m’inonde les trous de son sperme, même l’anus vu que j’ai fait des efforts pour lui et il peut maintenant me sodomiser à fond.

C’est le paradis !

Julie 51 ans Toulouse

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

recapListe des Histoires taboues publiées sur le blog

7 Commentaires

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Surfez anonymement

blocage porno sidebar

Visios Chaudes

Les webcams filles, hommes, couples et trans on vous dit tout !

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Médias de la Communauté

Remontons le temps

XFR

GRATUIT
VOIR