Histoires taboues et histoires de sexe Inceste

La vengeance sexuelle d’un mari cocu Chapitre 1

La vengeance sexuelle dun mari cocu Chapitre 1

La vengeance d’un cocu 1

Léo déboule dans la chambre de ses parents, il est ivre. Il arrache les couvertures et découvre les corps encore endormis de ses parents. Eric le papa est un homme frêle sans aucune autorité, c’est Marthe sa femme qui même la barque. Souvent, elle le rabaisse devant ses amis, en le faisant passer pour une chique mole. Étant une assoiffée de queues, quelques fois, elle se donne à eux devant lui. Humilité, Eric n’ose rien dire, fréquemment il se cache pour pleurer.

Léo regarde sa maman, lui dit d’une voix forte :

-Aller vieille salope, amène ton cul, que je le bourre à t’en faire gueuler, magne-toi, grognasse, je n’attendrai pas des plombes !

Eric se fait tout petit en se recroquevillant dans le lit. Marthe, surprise par les paroles violentes, de son fils, le regarde avec une certaine angoisse, elle lui dit en béguant :

-Mais, mais, qu’est-ce que tu veux Léo ?

Léo grogne :

-Ton cul que je réclame salope !

Il lui arrache la chemise de nuit et la culotte, Marthe a un corps magnifique. Elle tente de cacher sa nudité avec ses mains, mais peine perdue. Léo lui écarte les bras et dit en regardant son papa :

– Tu vas pouvoir la baiser dans tous les sens cette pute, mais avant je vais en profiter comme le font tes amis, il faut dire qu’elle a un sacré cul ta pouffiasse, j’en bande rien qu’en le regardant !

Vacillant, Léo fait tomber ses vêtements, effectivement sa queue est déjà tendue, Marthe écarquille les yeux, estomaquée par l’énormité de l’engin, elle se cabre. Léo attrape sa maman par les cheveux et lui plaque sa bouche contre sa bite garnie de grosses veines.

-Suce la bite de ton fils, tu verras comme elle est bonne !

Marthe saisit la queue, la décalotte et ouvre la bouche, elle gobe le membre imposant et le suce avec de plus en plus d’avidité :

-Regarde papa, elle adore ma queue, regarde comme elle la suce !
Alors salope elle est bonne la bite de ton fils ?

La maman suceuse recrache le monstre et dit :

-Oui trop bonne !

Elle reprend rapidement en bouche la bite qui semble encore prendre du volume et la tète comme une affamée. Les yeux du papa luisent, sa queue se dresse dans son pyjama, il sort l’engin secoué de soubresauts et commence une lente masturbation. Sa main décalotte le gland à chaque descente du poignet, Eric grogne en regardant sa femme sucer son fils, il faut dire que la coquine y met du cœur. Sa bouche agit comme une pompe aspirante Léo grogne :

-Putain papa ce qu’elle suce bien, viens elle va te sucer aussi !

Eric s’approche, Léo lui cède la place, Marthe se jette sur sa bite comme une bête sur sa proie et la tète comme jamais elle ne lui avait fait. Eric est aux anges, il geint de bonheur en caressant la chevelure de sa femme. Léo lui saisit brutalement les seins et les palpe fortement. Sa maman, dit entre deux sucions :

-Oui Léo, fais-moi mal, vas-y !

Eric la regarde en fronçant les sourcils, il ignorait le penchant de sa femme pour l’acte sexuel brutal. Souvent, il l’entendait hurler pendant que ses amis profitaient de son corps, maintenant il sait pourquoi. De savoir que sa femme à des penchants masochiste, cela l’excite. Léo avale à tour de rôle les mamelons et se livre sur eux à de féroces maltraitances. Eric se cabre et remplit la bouche de sa femme avec sa semence épaisse. Habitée à ce genre d’exercices avec d’autres, sa femme avale sans rechigner la totalité de la décharge gluante. Marthe gémit, son fils lui dévore les mamelons avec une telle violence qu’elle en jouit, sa cyprine gicle en formant sur le lit une grosse tache humide. Léo lui replie les jambes sur son ventre, il offre ainsi à la vue de son papa les deux orifices fréquemment visités, il dit :

-Vas-y papa, fais-toi plaisir, casse lui le cul, surtout pas de préliminaire avec cette salope !

Le papa regarde l’anus, c’est l’endroit qu’elle ne lui à jamais offert au contraire de ses amis qui eux en profitaient, en veux-tu, en voilà, seul lui n’y avait pas droit, toujours pour l’humilier. Il pose trois doigts sur la pastille brune et les enfonce brusquement. Sa femme pousse un cri de douleur, le bougre n’y va pas mollo, il lui fouille le rectum en faisant tourner ses doigts dans la gaine anale avec rage, il lui dit en la regardant s’agiter :

-Tu aimes ça pouffiasse alors profites-en, je vais y mettre toute la main !

Il joint le geste à la parole, il arrive à enfoncer la totalité de ses doigts dans le rectum. En faisant des rotations, il parvient à faire entrer sa main jusqu’au poignet. Sa femme se cabre en hurlant :

-Oh putain oui, oui Eric, enfonce plus loin mon Dieu, c’est trop bon mon chéri !

Cela faisait des années qu’elle ne l’avait pas appelée mon chéri. Eric sous l’influence de son fils lui défonce le cul violemment, la garce a l’air d’aimer ça, car elle couine comme un cochon que l’on égorge. Léo lui fourre sa bite jusqu’au fond de la gorge, il lui saisit les cheveux et lui baise la bouche comme un sauvage. Un filet de bave s’échappe à la commissure des lèvres de sa maman, ses yeux sont presque exorbités. Tout en lui défonçant le cul Eric lui écrase le clito, il veut entre sa pute de femme gueuler, en fin il se venge, même si sa femme adore ce genre de traitement, il est heureux de la voir gémir sous les attouchements féroces, qu’il pratique sur elle. Léo lui décharge dans la gorge, il retire rapidement sa bite et lui hurle :

-Avale maman salope avale !

Elle avale le jus de son fils, en même temps qu’elle jouit sous le travail dévastateur de son mari. Le bougre lui dilate le cul en ricanant de joie. Sa femme jouit comme une fontaine intarissable, sa cyprine gicle avec force sur le lit détrempé. Eric place sa main sur la chatte jouissante et enfonce ses cinq doigts, Marthe se cabre, elle hurle presque en suppliant :

-Oui, oui, Eric, prends-moi les deux trous, Oh putain comme tu dilates mon chéri !

Les deux mains voyagent dans le corps de la demandeuse en lui distançant les orifices au maximum. Ses râles inhumains sont monstrueux. Le rayonnage et violent, Eric ne ménage pas sa femme infidèle. La chaudasse jouit plusieurs fois sous les assauts répétés de son mari vengeur. Enfin, il retire ses mains et regarde les trous béants palpiter, les palpitations incessantes le font sourire. Il regarde son fils et lui dit :

-Merci fiston de m’avoir permis de me venger !

Léo réplique :

-Mais ce n’est pas fini papa, dans le bac à légumes il y a de gigantesques concombres, maman va se régaler d’abord je vais gouter à sa chatte et à son cul de nymphomane !

Marthe se redresse et approuve l’idée.

À suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse. View more
Cookies settings
Accept
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings