Histoires taboues et histoires de sexe Bi - Gay - Lesbien Zoophilie

La vie sexuelle déviante de Marine, 30 ans, Bisexuelle et zoophile Chapitre 1

2 lesbienne se lèchent le minou et se mangent les seins

Marine s’est réveillée de mauvaise humeur ce matin. Cette jeune mère célibataire de trente ans, élève son fils toute seule, le père est parti se marier en Indonésie avant la naissance de l’enfant.

Coté cœur, elle cherche toujours un homme qui comblera le vide dans la vie sentimentale de Marine et ainsi apportera l’équilibre nécessaire à sa vie et à celle de son fils.

Malheureusement, avec son physique de mannequin elle attire les hommes qui ne cherche qu’un plan cul. La plupart de ses rencontres lui demande d’être leur maitresse à cause de son côté femme fatale. Ils ont tous certaines pratiques sexuelles qu’ils n’ont pas du tout tentés avec leur compagne. Ils passent sur les préliminaires féminin, notamment le cunnilingus que Marine affectionne tout particulièrement.

Une fois de plus cette jeune femme déçue par les hommes. Ce n’est pas dans ses habitudes de dormir avec un homme dès le premier soir, la dernière fois, elle a eu un coup de foudre sentimentale. L’homme avait l’air réellement intéressé par ce qu’elle disait. En fait, lui n’était pas du tout amoureux, il ne voyait que l’avenir d’un cinq à sept avec Marine.

Elle a du mal à avaler la pilule, elle qui est si douce, si gentille, elle s’est fait une fois de plus prendre pour un morceau de viande. Il est vrai qu’elle a un physique de star du porno, ses cheveux noir profond et ses yeux reflétant une lueur coquine bleu azur à damner un saint. Par contre, son rythme de vie de jeune maman ne lui permet en aucun cas de jouer les Marie couche toi là.

Ce matin, attablée devant son café dans la cuisine elle a le regard dans le vague et pense à la soirée d’hier qui aurait pu être merveilleuse si son amant lui avait procuré le plaisir qu’elle attendait.

Ses pensées les conduisent à l’époque où le père de son fils savait faire d’elle une femme comblée, aujourd’hui, il ne reste de cette époque que ce petit bonhomme de six ans et un labrador couleur chocolat nommé Filou en raison de son incroyable capacité à faire des bêtises…

Marine vient de se faire tirer de ses pensées par son chien qui a réussi à ouvrir le frigo et en faire tomber une bouteille d’eau.

– Tu as soif mon beau ? Oh ! J’ai oublié de remplir ta gamelle hier soir !

C’est ainsi que la journée commence, son fils dort encore, c’est à elle d’ouvrir le bal en préparant le petit déjeuner, en accomplissant quelques tâches ménagères.

Mais ce matin, sa frustration de la veille lui fait traîner des pieds, aussi, en remplissant la gamelle d’eau de Filou, elle s’attarde à le regarder étancher sa soif. C’est alors qu’une image lui traverse l’esprit ? Elle est comme hypnotisée par cette énorme langue qui ramasse tout ce liquide à un rythme effrénée. Sa soirée incomplète et l’image de son chien en train de laper sa gamelle s’assemblent dans sa tête pour lui faire apparaître une image irréelle à laquelle elle n’aurait jamais pensée…

Une chaleur se fait sentir entre ses reins et remonte jusqu’à son cœur, elle n’ose y penser plus longtemps, cependant quelque chose en elle brûle de désir et l’inconscient fait place à la réalité pour qu’elle se dise :  » AH ? Si mon chien pouvait m’apporter la jouissance qu’il me manque ?  »

– Voilà mon petit Filou, tu avais soif dit donc.

Filou lève les yeux vers sa maîtresse, son regard tendre suffit à remonter le moral de Marine qui se dit qu’elle n’a rien perdue et de toute façon, elle a encore des choses à faire, pas le temps de se lamenter !

– Bonjour maman !

– Bonjour mon bébé !

Karim vient de se réveiller, il est encore titubant.

– Jade a été gentille avec toi hier ?

– Oui, je l’aime beaucoup, on a regardé un dessin animé et après je me rappelle plus ?

S’accordant une soirée par mois pour sortir et entretenir ainsi son réseau social, Marine fait appel à chaque fois à Jade, la fille d’une amie d’enfance.

– Prêt pour l’école ?

– Oui maman !

C’est ainsi, oubliant ses visions contre nature, que Marine prend le chemin de l’école avec son fils avant de se rendre au travail.

Cela fait maintenant trois ans qu’elle a repris une activité professionnelle, avec son diplôme de secrétaire, elle a réussi à décrocher un emploi à mi-temps dans un cabinet d’avocat. La journée se termine pour elle à quatorze heures, elle reprend donc le chemin de la maison.

Quatorze heures trente, Marine est seule à la maison et en ouvrant le frigo, les images de ce matin reviennent dans sa tête.

Elle décide ainsi de se rendre sur Internet pour se changer les idées et rester une femme normale. Après avoir vérifié ses mails et suivi un peu l’activité de ses amis, l’écran de l’ordinateur lui semble bien fade, elle décide alors de se renseigner sur ces gens bizarres qui ont des relations avec les animaux.

Au fur et à mesure de ses recherches, elle se rend compte que cette pratique n’est pas si rare que ça, que certaines femmes disent même : Qu’aucun homme ne pourra jamais satisfaire une femme aussi bien qu’un chien ? Son envie de plaisir et sa déception de la veille l’a pousse finalement à accepter cette possibilité et peut-être qu’elle-même, à son tour pourrait tenter l’aventure, juste une fois, pour ne pas mourir bête.

– Filou ! Viens mon chien !

Filou entre dans la pièce comme il le fait des centaines de fois auparavant, mais cette fois ci, le cœur de Marine bat plus fort que d’habitude.

– Allez mon Filou, on va voir si tu sais donner du plaisir.

Son regard tendre fait une fois de plus fondre sa maîtresse et suffit à faire tomber la dernière barrière qui l’empêche de franchir le cap.

– Viens mon chien, on va se mettre dans la salle de bain, personne ne pourra nous voir.

C’est ainsi que Marine, suivie de près par son chien entrer dans la salle de bain pour goûter au plaisir de la chair.

Assise sur le rebord de sa baignoire, elle se sent un peu stupide.

Elle s’est mise en nuisette en plein milieu d’après-midi, mais a gardé son string en dentelles comme pour délimiter un ultime rempart entre elle et son compagnon canin.

Filou quant à lui est allongé de l’autre côté de la salle de bain, il n’a visiblement aucune idée de ce que sa maîtresse attend de lui.

Marine décide de se donner un peu de plaisir pour commencer, elle glisse sa main sous son string et se mets à caresser doucement son bouton d’amour.

Lorsque l’humidité vient à se faire ressentir entre ses doigts, elle se rappelle la raison principale qui l’a conduite à se rendre dans la salle de bain en compagnie de Filou, elle appelle donc son chien qui sent les effluves sexuelle de sa maitresse. Il ne se fait pas prier pour s’approcher, elle lui tend sa main encore ruisselante de son plaisir féminin.

Filou renifle rapidement la main de sa maîtresse et se met à la lécher ce qui a pour effet d’augmenter le désir de Marine qui a une attirance toute particulière pour les partenaires qui se délecte de son fluide d’amour.

Sans s’en rendre compte, le string de Marine est à présent beaucoup plus mouillé que sa main, c’est vers cette zone que Filou concentre son attention. Il se met à renifler de plus en plus près du String de sa maîtresse, qui se refuse à le retirer pour ne pas s’offrir trop vite à son animal de compagnie.

– OH ? OUIIIIIII !

Filou vient de passer un petit coup de langue sur le string de Marine, mais pour cette dernière cela fait bientôt quatre ans que la langue d’un mâle ne s’est posée à cet endroit ! Aussi, elle ne peut retenir un cri de plaisir lorsque son compagnon à quatre pattes lui apporte la délivrance.

Filou lape de plus en plus vite le string de Marine, mais malgré la jouissance jusqu’alors inconnue qu’elle est en train de ressentir, elle reste suffisamment lucide pour ne pas offrir ses lèvres nues à l’animal. Il ne faut pas exagérer non plus !

Après une bonne demi-heure de bonheur du a ce traitement, elle prend la décision à contrecœur de stopper ce petit manège pour préparer le retour de son fils, elle doit encore se préparer et aller le chercher à l’école.

Marine se rhabille, cependant elle garde son string sur lequel un mélange de son plaisir de salive de Filou lui rappelle à chaque pas le plaisir qu’elle a découvert cet après-midi.

En allant chercher Karim, Elle se remémore le plaisir intense qu’elle a ressentie, son string encore ruisselant ne manque pas de l’exciter encore plus, mais elle décide de se calmer, demain, Karim va passer le week-end chez ses grands-parents, Marine va passer alors deux jours seule à la maison avec Filou et elle décidera à ce moment-là si la barrière du string devra tomber ou non…

– Au revoir maman chérie !

– Au revoir mon amour, et sois sage avec papy et mamie !

– Je te le promets maman !

C’est ainsi que Karim prend la route avec ses grands parents pour passer le week-end en bord de mer.

Les parents de Marine ont largement insisté pour laisser passer Marine un week-end complet sans obligations maternel, en effet, depuis la naissance de son fils, la jeune femme n’as passé que très peu de temps sans lui, une soirée par mois n’est pas suffisante pour trouver un compagnon et d’après les parents de Marine, elle a besoin de se reconstruire pour pouvoir élever son fils convenablement.

– Bon, par quoi vais-je bien pouvoir commencer ?

A peine ses parents et son fils partis, qu’elle a déjà des pensées perverses dans la tête. Sa journée d’hier l’a laissé sur sa faim, mais elle a à présent un peu moins de deux jours pour être fixée sur sa dernière lubie, de découvrir s’il ne s’agit que d’un fantasme dont le côté interdit l’attire ou bien si une nouvelle façon de prendre du plaisir vient s’offrir à elle…

– Allez ! Allons trouver de quoi être plus à l’aise !

Se dirigeant vers sa chambre, elle en profite pour tirer tous les rideaux. Puis, elle fouille dans son tiroir à lingerie, et en sort une nuisette rouge à dentelles noires et un string fendu que lui avait offert ses amies lors de son dernier anniversaire pour l’inviter à être un peu plus ouverte ?

Une fois dans cette tenue, elle prend quelques minutes pour se regarder dans le miroir, elle se rend compte qu’avec une tenue pareille, aucun mâle au monde ne peut lui résister. Il est clair qu’avec une poitrine aussi opulente que la sienne, une silhouette très sportive, de magnifiques jambes fuselée donnant sur une paire de fesses rebondies et son bronzage digne d’une méditerranéenne, même un mâle d’une autre espèce ne peut se retenir de vouloir s’accoupler avec elle.

– Filou ! Viens mon beau !

Cette fois-ci, hors de question de rester dans la salle de bain, si elle doit prendre du plaisir, elle le prend dans sa chambre ! Elle s’installe donc sur son lit et demande à son chien de se rapprocher.

– Allez mon beau, viens me voir.

Filou entre dans la chambre de sa maîtresse, mais son regard n’est pas comme d’habitude, comme s’il sait que cette fois-ci, il va prendre du plaisir autre que celui d’une caresse sur le dos.

Marine pose une main sur le crâne de son chien pour le caresser, elle commence à se caresser elle-même avec son autre main.

Mais Filou, qui a, lui aussi été déçu de son aventure de la veille, se dirige directement vers la fente de sa maîtresse, avant qu’elle ne peut esquisser le moindre geste, la langue de son chien vient lui titiller le clitoris.

La première pensée de Marine est pour son string de la veille, elle regrette amèrement de ne pas avoir laissé une barrière de tissu entre la langue de son chien et son intimité, mais à peine cette pensée lui a traversé l’esprit qu’un plaisir immense l’envahie.

– OH MON DIEUUUUUU ?

Assise sur le rebord de son lit, elle ne peut s’empêcher de retenir sa jouissance, Filou son animal de compagnie est en train de la lécher comme jamais elle n’a pu se l’imaginer. Sous le coup de l’excitation, elle s’allonge sur son lit tout en gardant les pieds au sol, elle écarte ses cuisses le plus possible pour laisser la langue de son chien accéder au moindre recoin de son intimité.

Filou lorsqu’il s’aperçoit que sa maîtresse est très heureuse, son instinct animal prend cette jouissance et le passage de sa partenaire en position verticale pour une soumission. Il prend donc l’initiative de passer à l’étape supérieure et de procéder à la saillie.

– NON ! FILOU pas ça ! Descend tout de suite !

Elle a perdu la notion du temps pendant quelques secondes, elle se rend compte que trop tard de la tournure que va prendre les événements. Son chien a maintenant les pattes avant de part et d’autre de sa poitrine, la position est idéale pour une pénétration.

– OOH ! NON ! Pas ça mon chien ! Descend ! Allé descend !

Elle a beau crier, Filou prend toujours cela pour une soumission voir un encouragement… Le poids du chien et sa position de femelle, ne lui permettent pas de se dégager, le string fendu ne représente aucun frein au coït, elle regrette sérieusement son expérience, elle ne contrôle plus rien, elle va dans quelques instants se faire saillir comme une chienne.

Le sexe de Filou et celui de Marine sont à présent en contact, cette dernière sait que si elle veut réellement se libérer, elle le peut, cependant la situation dans laquelle elle se trouve la laisse à la fois craintive et excitée. Le seul geste qu’elle s’accorde, est d’envoyer sa main en direction de la zone de contact. La pointe du sexe de Filou est déjà en train de glisser sur ses lèvres intimes, le moindre faux mouvement peut accélérer la pénétration. Elle réussit tout de même à prendre le membre de son amant en main qui, quant à lui, commence ses va et vient de manière incroyablement douce.

Elle est en train de branler son chien à seulement quelques millimètres de sa grotte. Le sexe poisseux de Filou laisse une sensation étrange sur la main de sa maîtresse, ce qui a pour effet de l’exciter encore plus. Chaque coup de reins de Filou fait s’écarter les lèvres de sa moule sans pour autant la pénétrer. Filou se met brusquement à accélérer la cadence, elle a de plus en plus de mal à le retenir, par contre elle ne se sent pas prête à servir de femelle à ce mâle, c’est avec l’énergie du désespoir qu’elle s’applique à empêcher la pénétration profonde.

De petits jets de liquide qu’elle prend pour du sperme, sont en train de sortir du sexe de Filou, elle n’est pas en position de voir le spectacle, cependant elle sent quelque chose couler contre et entre les lèvres de sa vulve et glisser doucement dans son vagin. Cette sensation la met dans un état second qui lui ordonne de se laisser prendre pleinement, elle fait donc passer sa main du sexe de Filou au sien pour s’écarter les lèvres de sa moule, elle ouvre la voie au membre frétillant de son amant canin.

Avant qu’elle ne peut s’en rendre compte, la jeune maman d’une beauté sans égal est en train de se faire littéralement ramoner par son compagnon à quatre pattes. Elle est aux anges.

Le dépucelage canin de la jeune femelle ne se déroule pas exactement comme elle le souhaite, d’ailleurs tout ce qu’elle désire à la base est un bon léchage de son sexe effectué par son animal de compagnie, mais les choses ne sont plus sous son contrôle, elle ne peut que servir de femelle à son chien qui est à présent aux commandes.

Marine sent que sa grotte d’amour s’ouvre de plus en plus sous les coups de reins de Filou. Elle sent aussi que le membre de son chien, qu’elle arrivait à empoigner facilement il y a quelques instants, a atteint à présent le double de sa taille initiale. D’un coup de rein plus violent que les autres, le nœud de la verge de son chien pénètre le ventre de la future chienne, la saillie reprend de plus belle.

Qu’elle bonheur de sentir cette chaud verge dans son puits d’amour. Cete boule qui lui remplit l’entrée de son puits d’amour, est délicieuse. Par contre, l’organe de son amant verrouille la sortie de sa verge, aucune issue ne semble possible, le string fendu sert de résistance supplémentaire à la séparation.

Les va et vient incessant de l’amant occasionnel donnent de plus en plus de plaisir à la jeune femme qui ne peut se résoudre à laisser échapper le moindre cri de jouissance. Le silence dans la pièce à peine rompu par les halètements du mâle fait bientôt place à un autre bruit auquel elle ne s’attendait absolument pas :

– TOC ! TOC ! TOC !

Marine a un mouvement de surprise, elle se redresse d’un seul coup, ce qui pousse Filou à se retourner. Dans cette position la jeune femme voit que de son sexe coulent de petits filets de liquide transparent visiblement bloqué par une protubérance dont elle peut deviner la taille grâce à la forme de son bas-ventre. Le chien et sa maîtresse sont soudés et l’intrus derrière la porte d’entrée réitère son appel :

-TOC ! TOC ! TOC !

Marine est encore accouplé à son amant, le stress de la présence d’une tierce personne devant sa porte d’entrée ne l’aide pas à se décontracter, son amant et elle va visiblement rester ainsi encore de nombreuses minutes. Persuadée que l’inconnu s’en ira sans réponse de la part de la jeune femme, elle décide de se remettre en position allongée et de profiter de la sensation du sperme canin qui la remplit.

Sam Botte

A suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

1 commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings