Histoires taboues et histoires de sexe Bi - Gay - Lesbien Zoophilie

La vie sexuelle déviante de Marine, 30 ans, Bisexuelle et zoophile Chapitre 2

La vie sexuelle deviante de Marine 30 ans Bisexuelle et zoophile 1

Découverte de Filou avec Jade

C’est un bruit de clé qui fait se redresser la maîtresse des lieux, en une fraction de seconde, elle est prise de panique et tente de se dégager, mais son amant n’a pas du tout fini de se vider, il ne se contente que de tourner la tête vers sa maîtresse comme pour lui signifier son désaccord.

La serrure n’étant plus verrouillée, contrairement aux sexes des deux amants. Elle tente de se dégager le plus rapidement possible, c’est avec un énorme bruit de suçon que le nœud de son amant sort du vagin de sa maîtresse, bruit couvert heureusement par l’ouverture de la porte d’entrée.

– Marine ? Tu es là ?

Elle reconnaît immédiatement la voix de sa nourrice Jade, le cœur empli de stress, elle serre les cuisses pour ne pas laisser paraître trop de trace de son accouplement récent, mais le sol et le lit laissent suffisamment d’indices pour la trahir.

– Karine ? Hou hou ! Il y a quelqu’un ? J’ai oublié mon pull avant-hier !

Les pas de la nourrice s’approchent dangereusement de la chambre de la jeune maman. La porte est entrebâillée, Filou se précipite dans le salon pour accueillir la deuxième femelle de l’appartement.

— Filou ? Mais ? Tu bandes mon salaud ! On dirait que tu sais pourquoi je suis venue !

Marine croit mal entendre ! Comment Jade, si jeune et si prude peut-elle utiliser un vocabulaire pareil, avec un animal de surcroît !

– Allez, viens dans le salon me baiser comme tu sais si bien le faire mon beau !

A cet instant, Marine comprend que son chien n’en est pas à son coup d’essai, visiblement Jade l’a dressé et c’est pour cette raison qu’il lui est monté dessus de cette manière.

A travers l’angle de la porte, Marine aperçoit la nourrice s’installer en long dans le canapé du salon. Jade ne peut se rendre compte de la présence de Marine, elle est encore pleine de sperme canin. Grâce à l’entrebâillement de la porte, elle a une vue imprenable sur le corps de Jade, du bas de ses épaules jusqu’à ses pieds.

– Allez, je veux ta bite dans ma chatte et si je n’arrive pas à te faire gicler assez, je te laisse me casser le cul encore une fois.

Jade n’est qu’une gamine de dix huit ans, encore immature, cependant tellement serviable. Elle semble trop occupée à rendre service à Marine pour penser aux garçons. D’ailleurs, Marine se rend compte qu’à chaque fois qu’elle se déplace que ce soit pour les fêtes, les anniversaires ou les week-ends en bord de mer chez ses parents. Jade se précipite pour s’occuper de nourrir le chien, arroser les plantes et récupérer le courrier, c’est ainsi que depuis plus d’un an, elle possède les clefs de l’appartement pour des raisons pratiques.

Du haut de ses dix huit ans, la jolie blonde a déjà un physique de femme, avec une poitrine avoisinant le quatre vingt dix B, un bassin étroit donnant sur une paire de fesses parfaitement proportionnées et un teint légèrement basané dont elle a hérité de sa mère maghrébine.

Jade porte une jupe noire moulante ainsi qu’un débardeur assorti dont elle se débarrasse rapidement avant de s’allonger de tout son long sur le canapé.

Marine envie la poitrine de cette jeune fille qui tient en place même sans soutien-gorge, par ailleurs, aucun sous-vêtement n’est porté par la jeune métisse. Marine s’en rend compte lorsque Jade remonte sa jupe autour de sa taille. Uniquement vêtue de ses escarpins et d’une pseudo jupe en guise de ceinture, la nourrice si serviable et gentille écarte ses cuisses au maximum en s’adressant une fois de plus à Filou :

– Allez, tu as l’habitude maintenant non ? Depuis le temps ! Bouffe-moi la chatte, fais-moi jouir, baise-moi, après si tu n’en as pas assez, tu m’encules OK ?

La scène qui se déroule sous les yeux de Marine est surréaliste, une belle blonde si gentille va elle aussi se faire saillir comme une chienne alors que le sexe de Filou est encore ruisselant du plaisir de Marine !

A ce moment-là, la jeune maman peut voir ce qu’elle vient de subir, le chien exécute exactement les mêmes gestes que lors de son accouplement précédent. Il se met à lécher le sexe de Jade avec application, puis lorsque cette dernière se met à jouir, il lui monte dessus et enfile sa verge avec délicatesse dans le vagin d’une autre femelle.

Mais contrairement à Marine, qui avait de l’appréhension à se laisser baiser par un animal. Jade ondule son bassin pour prendre un maximum de plaisir, moment à partir duquel Filou accélère sa cadence et fait rapidement entrer son nœud au plus profond de la jeune fille lui arrachant un cri de plaisir que Marine s’est efforcée de retenir.

Le spectacle de Filou qui a baisé les deux femmes en moins de dix minutes, fait naître en Marine une sensation étrange, bien au delà de l’excitation. Elle ne se rend même pas compte que sa main est à présent posée entre ses cuisses largement ouvertes d’où coule abondamment son jus d’amour.

Jade est maintenant soudée à Filou, Marine décide de lui rendre la monnaie de sa pièce, elle se lève donc, laisse ruisseler un mélange de plaisir féminin et de sperme canin sur ses cuisses elle se rend silencieusement dans le salon pour n’y dire qu’une seule phrase :

– J’espère que je ne vous dérange pas !

Jade se redresse de la même manière que Marine l’a fait, la position de Filou et de sa nouvelle chienne est exactement celle qu’avait sa maîtresse quelques instants plus tôt.

– Marine ? Je croyais que tu partais avec ton fils en week-end, attends, je peux t’expliquer, je ne voulais pas, il m’a sauté dessus, je n’ai pas pu me défendre !

-Tu es en train de me dire que Filou t’a violé ? Alors pourquoi tu n’as pas de sous-vêtement ?

– Parce que je n’en mets jamais ! S’il te plaît, ne le dit pas à ma mère !

– D’accord, mais pour ça tu vas me rendre un petit service… Avant de te sauter, Filou m’a prise précisément comme il le fait en ce moment avec toi, il me reste encore de son jus. Tu veux bien m’aider à l’enlever ?

– QUOI ? Mais avec quoi ?

– Avec ta langue bien entendu !

A ce moment-là, Marine ne se rend pas vraiment compte de ce qu’elle est en train de demander à la belle nourrice, mais son instinct sexuel a pris le dessus, elle n’est plus une femme, mais une chienne, dans tous les sens du terme.

– Mais ? C’est sale !

– Pas plus que de vouloir se faire casser le cul par mon chien.

– QUOI ? Tu m’as espionné ?!

– Non, c’est toi qui a pénétré chez moi, il est normal que mon chien te pénètre, par contre le fait de tenir ma langue te coûteras l’utilisation de la tienne !

Marine s’est littéralement transformé, elle ne désire plus seulement sentir une langue sur son sexe, elle convoite maintenant que la soumission entre en jeu.

– Je n’ai jamais osé sucer ton chien, me faire défoncer ne m’a jamais dérangé, mais de là à le sucer…

– Ça tombe bien, tu ne vas pas sucer, tu vas lécher.

Joignant le geste à la parole, Marine fait s’allonger Jade, elle se place au dessus d’elle face à la saillie, les cuisses encore ruisselantes de la jeune femme sont à présent en contact avec le visage de la dresseuse.

Jade est dans une position plus que délicate, le Filou est en train de lui jouir dans la chatte et une femme pleine de sperme canin est en train de se vider exactement sur ses lèvres.

Après une légère hésitation, Jade ouvre la bouche pour y laisser entrer le mélange qui s’écoule de la grotte de Marine, c’est bien la première fois qu’elle goûte à la semence de Filou, bien qu’il soit largement dilué dans la cyprine d’une femme.

– MMM ? Que c’est bon !

– Alors utilise ta langue, vide moi tout ce sperme !

Marine est en transe, elle qui n’aime que l’amour tendre, se fait lécher la moule par une autre femme pour la première fois et en prend un plaisir malsain. Jade quant à elle se délecte du liquide provenant de l’entrecuisse de la jeune maman, au point d’utiliser sa langue pour élargir la source de ce nectar.

Du point de vue de Marine, le sexe de Jade est verrouillé à celui du labrador, la jouissance provoquée par la langue de la métisse élargissant son vagin la pousse à vouloir une fois de plus lui rendre la monnaie de sa pièce, mais le sexe de Filou occupe déjà la place qu’elle désire explorer de sa langue.

Comme possédée, Marine commence à se pencher vers l’entrecuisse de Jade sans réellement savoir ce qu’elle va y faire.

La jeune femme est à présent si près de la chatte de Jade qu’il ne lui suffit que de tendre sa langue pour entrer en contact avec la zone où se trouve bloqué le sexe de Filou.

Jade sent le souffle de la Marine se poser entre ses cuisses, elle n’a comme seul réflexe que d’aspirer plus fortement le liquide qui sort encore et toujours de la vulve positionnée au-dessus de sa bouche.

Marine prend la décision de passer à l’action, elle sort sa langue pour la poser délicatement sur le clitoris de Jade, puis elle se sert de sa main pour écarter les lèvres de la belle Jade. Elle peut ainsi avoir accès en même temps au nœud encore coincé de Filou. Dans un mouvement sensuel, elle lèche avec application la jonction du mâle et de sa chienne afin de profiter au maximum du goût des deux amants.

Jade pousse de son côté de petits gémissements tout en ondulant du bassin comme pour être sûre de récupérer tout le sperme du chien et profiter par la même occasion de la langue experte de sa partenaire sexuelle.

– Alors ? Tu aimes te faire prendre et te faire lécher en même temps ?

– Putain ! Je n’aurais jamais cru goûter à ta chatte et encore moins de cette façon ! Tu as une langue MMMMM !

– OH ! Oui, je suis une femme et je sais ce qu’une femme attend.

Le temps de leur petit dialogue, Filou a réussi à se libérer bruyamment de son étreinte vaginale, Marine ne perd pas une seule seconde pour rattraper avec sa langue la plupart du liquide qu’a laissé s’échapper le Filou lors de sa libération.

Les deux femmes sont à présent en plein ébat sexuel où chacune d’elle s’applique du mieux possible à débarrasser l’autre du contenu canin laissé par Filou dans leurs sexes.

A lui tout seul, le labrador a réussi à remplir ces deux femelles sans pour autant en avoir assez. En effet, le chien est toujours en état de procéder à une saillie et il compte bien ne pas en rester là.

Filou s’approche de ce spectacle auquel il ne comprend pas grand chose si ce n’est qu’il doit à présent passer par le petit trou d’une chienne comme le lui a appris Jade.

En effet, la jeune fille dont l’ambition sexuelle n’a d’égal que sa beauté, a pris pour habitude de dresser Filou depuis plus d’un an à un rituel orgasmique bien particulier.

Afin de ne pas le laisser sauter par habitude sur sa maîtresse ou d’une autre femme, elle l’a dressé à la lécher en position assise, puis lorsqu’elle l’allonge, c’est le signe qu’il peut s’introduire, ensuite lorsqu’elle se sent suffisamment lubrifiée par le Filou, elle ondule son bassin pour l’inviter à passer son nœud.

La dernière partie du coït, elle ne l’a développé qu’il y a quelques mois, lorsqu’elle se rend compte qu’elle peut aussi prendre un immense plaisir en laissant le labrador la sodomiser. Elle dresse donc Filou à la prendre par derrière, uniquement en levrette sur le canapé, mais ce n’est pas Jade qui est à quatre pattes sur le canapé en ce moment, mais bien Marine qui ne s’est jamais laissée sodomiser, pas même par le père de son fils.

Jade sait que la suite du programme ne va pas plaire à celle qui est occupée à avaler le fruit d’un rapport sexuel entre une femme et un chien. Elle est trop occupée d’ailleurs pour remarquer que le chien s’est positionné derrière elle, prêt à bondir sur le dos de sa maîtresse et lui élargir son petit trou. Mais la jeune métisse tient ici sa vengeance, certes, le fait d’avaler du sperme canin ne lui déplait pas du tout, mais elle déteste que l’on lui force la main et c’est au tour de Marine de comprendre qu’obliger quelqu’un, cela peut faire très mal, même si ça fait du bien après.

Marine sent de petites tapes sur les fesses qu’elle prend pour un encouragement venant de sa partenaire, mais l’instant d’après, elle sent une lourde charge se poser sur ses hanches. Elle tente de se retourner pour observer ce qui est en train de se passer dans son dos, mais Jade la maintient plaquée contre son corps. Dans cette position, la jeune maman a la chatte encore occupée par la langue de la métisse, mais la raie de ses fesses est grande ouverte en raison de la cambrure de son corps.

Continuant à la maintenir dans cette position, Jade lubrifie son index dans la grotte de Marine, elle le fait se rapprocher du petit trou de la jeune femme, chevauchée à ce moment-là par le seul mâle de la pièce.

– Qu’est-ce que tu es en train de faire ?

– Ton chien n’a pas eu sa dose, il doit encore se vider dans un trou et tu es dans la bonne position pour te faire casser le cul !

– QUOI ?! Mais t’es complètement folle ! Personne n’est jamais passé par là et c’est sûrement pas Filou qui va prendre ma virginité anale !

– C’est ce qu’on va voir !

Jade décale le string fendu de Marine et enfonce immédiatement son doigt ainsi lubrifié entre les fesses de la jeune maman, tout en profitant de la proximité du sexe de Filou pour le mettre dans sa bouche. Ainsi elle avale un peu plus du liquide qui en sort, mais aussi et surtout pour lubrifier cette partie du corps de Filou qui va bientôt dépuceler l’anus de sa propre maîtresse.

– Aïe ! Arrête ! Ne fait pas ça ?

– Parce que tu m’as laissé le choix avant de venir vider ta chatte sur ma bouche ?

– Aïe ! C’est pas pareil, je t’ai pas forcée moi ! Ce que t’es en train de faire c’est ?

– Pas du tout, c’est pas moi qui vais t’enculer c’est ton Filou, empêche-le si t’y arrive, mais saches que c’est un violant et qu’il va te défoncer !

– NON ! Arrête Jade, lâche-moi je ne veux pas qu’il entre par là !

Marine n’est plus du tout excitée par la situation, son sexe ne ruisselle plus, ses pensées sont redevenues claires, sa position cambrée, les cuisses grandes ouvertes, fait s’écarter ses fesses ouvrant le passage vers l’entrée de ses reins, dont le maigre rempart de tissu n’est plus positionné pour empêcher l’intrusion.

Le sexe de son Filou est en train de glisser entre ses fesses, elle sait que ce n’est qu’une question de temps avant que son orifice ne soit envahi par l’énorme membre de l’animal.

Elle a déjà eu du mal à faire sortir le sexe canin une fois, elle sait que par derrière, elle ne pourra jamais se libérer sans douleur.

– AIEEEEE ! OH Putain ! IL est trop gros ! ARRETE !

– Tu vas te faire enculer profondément et je vais être aux premières loge pour profiter du spectacle !

Jade a une vue imprenable sur le sexe de la jeune maman, la position qu’elle occupe lui permet d’empoigner le membre de l’infatigable amant pour le positionner directement dans l’orifice qu’il cherche.

Marine est en train de se faire sodomiser par son labrador, à cause d’une gamine immature, son string fendu ne lui sert plus à rien, sa grotte a été remplie par du sperme canin sans qu’elle ne le veuille vraiment, elle a léché le sexe d’une femme pour avaler la semence de son Filou qu’il contient. Maintenant elle se fait ouvrir les fesses par ce même Filou avec lequel elle ne désirait qu’un petit passage de langue sur son clitoris.

Filou est en train de s’en donner à cœur joie dans les entrailles de sa maîtresse, l’orifice dans lequel il s’active est plus petit que ce qu’il a connu jusqu’à présent, cependant il ne réussit pas à y faire rentrer son nœud tout de suite.

Marine prend petit à petit conscience de ce qui lui arrive en moins d’une heure, le fait de se rendre compte qu’elle a recueilli la semence de son Filou dans tous ses orifices, fait revenir son instinct animal à la charge. Elle recommence à ruisseler de plaisir pour le plus grand bonheur de Jade qui se rue entre les cuisses de la jeune femme pour rattraper avec sa langue les petites perles de liquide qui recommencent à suinter.

La cadence de Filou est désormais frénétique, Jade avait raison, Marine est en train de se faire littéralement défoncer l’anus le plus triste, c’est qu’elle adore ça. Elle regrette l’époque où le père de son fils lui avait proposé une levrette anale, qu’elle avait refusé catégoriquement par crainte de la douleur.

Son petit cul resté vierge pendant plus de trente ans est à présent entièrement offert à son amant canin, elle tente tant bien que mal de serrer les fesses pour profiter au maximum de cette pénétration bestiale, par contre le plaisir la pousse à se cambrer de plus en plus. Profitant de la proximité du sexe de Jade, Marine reprend le léchage minutieux des lèvres intime de la jeune métisse.

Dans cette position, les fesses de Marine s’écartent de plus en plus et d’un coup de rein puissant, Filou fait passer la totalité de son membre à travers l’anus de sa maîtresse, lui arrachant un cri à la fois de douleur, de surprise et de plaisir.

– Ça y est, il a bien défoncé ton petit cul, maintenant il va te remplir comme une chienne et toi, tu vas plus pouvoir marcher pendant quelque temps !

– Je n’arrive pas à croire que c’est mon Filou qui m’a dépucelée ce côté-là !

Toujours collée à son Filou, Marine prend le temps cette fois-ci de ressentir les contractions du membre canin entre ses fesses, elle prend du plaisir à le sentir se vider une fois de plus à l’intérieur de son corps.

Après une vingtaine de minutes, Jade caresse le sexe de Marine avec sa langue une dernière fois pour qu’elle puisse se détendre et libérer Filou de sa prison anale.

Ensuite les deux jeunes femmes s’assoient comme pour faire le bilan de cette orgie :

– Je viens ici au moins une fois par semaine pour me faire sauter par ton Filou, mais je ne savais pas que toi aussi tu te faisais baiser !

– C’est ma première fois ! Ma première expérience lesbienne et première sodomie aussi !

– Et bien, pour une première, on peut dire qu’il t’a mis ton compte !

– J’aurais quand même préféré que tu ne nous interrompes pas pendant qu’il se vidait en moi la première fois !

– Désolée pour ça, mais j’avais vraiment besoin de me prendre un coup de bite.

Jade et Marine discutent encore un bon moment pendant que Filou, complètement vidé grâce à Jade et sa maîtresse se repose dans un coin de la pièce.

Marine est quelque peu perturbée par le langage si cru de la belle Jade qu’elle croyait connaître, Jade est un peu jalouse de savoir que son amant va prendre une autre femelle.

De fil en aiguille, les deux jeunes femmes ont une idée très originale, mais qui peut développer leurs compétences respectives.

Jade est une excellente dresseuse de chien pour une relation avec une femme et Marine dispose de connaissances nécessaires dans les affaires pour pouvoir réaliser leur projet.

Sam Botte

A suivre

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

        
postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Supprimer la publicité en devenant donateur

Merci

En devenant donateur, vous nous soutenez et pour vous remercier, nous supprimons toute la publicité. En prime, vous avez accès à des histoires taboues rien que pour vous !

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Nouvelle Coquine

Solange 9

Sexe facile

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Histoires lues en ce moment

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher
Politique de confidentialité
Privacy & Cookies policy
Cookie name Active
eu_cookies_bar
eu_cookies_bar_block
NOTRE POLITIQUE SUR LES COOKIES
En visitant notre site Web et en utilisant nos services, vous comprenez et acceptez la façon dont nous traitons les données personnelles conformément à notre politique de confidentialité. Nous respectons votre vie privée et le droit de contrôler vos données personnelles. Nos principes directeurs sont simples. Nous allons être ouverts avec quelles données nous collectons et pourquoi. Veuillez prendre un moment pour les lire. C'est important ! Les cookies sont de petites quantités d’informations stockées dans des fichiers au sein même du navigateur de votre ordinateur. Les cookies sont accessibles et enregistrés par les sites internet que vous consultez, et par les sociétés qui affichent leurs annonces publicitaires sur des sites internet, pour qu’ils puissent reconnaître le navigateur. Les sites Internet peuvent uniquement accéder aux cookies qu’ils ont stockés sur votre ordinateur.
En utilisant le Site Internet , vous consentez à l’utilisation des cookies déposés par notre Site. Le site Internet utilisent des cookies aux fins suivantes :
  • Usage du site : pour nous aider à reconnaître votre navigateur comme celui d’un visiteur précédent et pour enregistrer les préférences que vous avez déterminées lors de votre précédente visite sur le Site. Par exemple, nous pouvons enregistrer vos informations de connexion de sorte que vous n’ayez pas à vous connecter à chaque fois que vous visitez le Site ;
  • Réseaux sociaux : pour vérifier si vous êtes connectés à des services tiers (Facebook, Twitter, Google+…) ;
  • Ciblage : pour nous permettre de cibler (emailing, enrichissement de base) à postériori ou en temps réel l’internaute qui navigue sur notre Site ;
  • Mesure d’audience : pour suivre les données statistiques de fréquentation du Site (soit l’utilisation faite du Site par les utilisateurs et pour améliorer les services du Site) et pour nous aider à mesurer et étudier l’efficacité de notre contenu interactif en ligne, de ses caractéristiques, publicités et autres communications.
Vos Choix Concernant les Cookies et Balises Web Vous avez le choix de configurer votre navigateur pour accepter tous les cookies, rejeter tous les cookies, vous informer quand un cookie est émis, sa durée de validité et son contenu, ainsi que vous permettre de refuser son enregistrement dans votre terminal, et supprimer vos cookies périodiquement. Vous pouvez paramétrer votre navigateur Internet pour désactiver les cookies. Notez toutefois que si vous désactivez les cookies, votre nom d’utilisateur ainsi que votre mot de passe ne seront plus sauvegardés sur aucun site web. Pour plus d’informations relatives aux méthodes vous permettant de supprimer et de contrôler les cookies stockés sur votre ordinateur, consultez le site suivant : http://www.allaboutcookies.org/fr/ Comment configurer votre navigateur
  • Firefox :
    • 1. Ouvrez Firefox
    • 2. Appuyez sur la touche « Alt »
    • 3. Dans le menu en haut de la page cliquez sur « Outils » puis « Options »
    • 4. Sélectionnez l’onglet « Vie privée »
    • 5. Dans le menu déroulant à droite de « Règles de conservation », cliquez sur « utiliser les paramètres personnalisés pour l’historique »
    • 6. Un peu plus bas, décochez « Accepter les cookies »
    • 7. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Internet Explorer :
    • 1. Ouvrez Internet Explorer
    • 2. Dans le menu « Outils », sélectionnez « Options Internet »
    • 3. Cliquez sur l’onglet « Confidentialité »
    • 4. Cliquez sur « Avancé » et décochez « Accepter »
    • 5. Sauvegardez vos préférences en cliquant sur « OK »
  • Google Chrome :
    • 1. Ouvrez Google Chrome
    • 2. Cliquez sur l’icône d’outils dans la barre de menu
    • 3. Sélectionnez « Options »
    • 4. Cliquez sur l’onglet « Options avancées »
    • 5. Dans le menu déroulant « Paramètres des cookies », sélectionnez « Bloquer tous les cookies »
  • Safari :
    • 1. Ouvrez Safari
    • 2. Dans la barre de menu en haut, cliquez sur « Safari », puis « Préférences »
    • 3. Sélectionnez l’icône « Sécurité »
    • 4. À côté de « Accepter les cookies », cochez « Jamais »
    • 5. Si vous souhaitez voir les cookies qui sont déjà sauvegardés sur votre ordinateur, cliquez sur « Afficher les cookies »
Save settings
Cookies settings