Vous êtes ici : Accueil > Le fantasme libertin d’un mari vicieux envers sa femme Chapitre 2
Confession Intime Histoires taboues

Le fantasme libertin d’un mari vicieux envers sa femme Chapitre 2

Le fantasme libertin d’un mari vicieux envers sa femme Chapitre 2

Un mois plus tard, Maurice téléphone a son beau frère, Pierre, il lui propose de passer les voir, car il a un déplacement professionnel en fin de semaine, et il devait trouver un hôtel pour se loger, Pierre saute sur l occasion et lui proposer de venir dormir chez eux.
Le soir en rentrant a la maison, Pierre annonce la nouvelle à sa femme Nicole, Pierre est excité a l idée de revoir son beau frère, faut dire qu’ils ont passés un bon week-end tout les quatre dans la villa de la parente de leur femme qui sont sœurs.

Nicole a oubliée pas de lui parler de la nuit dans ce fameux voyage à l’arrière du monospace avec Maurice dit Momo.

Le jeudi arrive rapidement, Momo doit arriver en fin de soirée, Nicole a acheté de quoi manger et boire, et Momo a proposer de ramener une bouteille de vieux rhum, alors qu’ils ne boivent rarement des alcools fort ?

Il est vingt heures, Maurice frappe à la porte, Pierre lui ouvre, ils sont heureux de se revoir, il fait la bise à Nicole qui lui souhaite la bienvenue, il lui répond qu’il est très heureux de la retrouver.

Maurice lui est plus jeune qu’eux de deux ans à peine, il est plutôt beau gosse, on sait qu’il plaît au femmes, son coté macho et sont culot y sont pour quelque chose.
Nicole est habillée simplement, un jean et un pull.
Ils passent au salon et Pierre commence à servir des bières pour les hommes et du vin cuit pour Nicole, Momo comme à l’accoutumée parle beaucoup, il demande des nouvelles des enfants et raconte à Nicole ses exploits passé. Nicole ce détend et finalement elle est contente de la venue de son beau frère.
Après quelques verres, Pierre propose de préparer le repas et s’absente à la cuisine, d’où il peut les entendre discuté sans entendre réellement ce qu’ils se disent, Nicole rit aux blagues de Momo, ils ont l’air de s’entendre bien. Maurice murmure a Nicole qu’il est venu pour la baiser, a elle de trouver une solution sinon il raconte a Pierre qu’elle lui a fait une bonne pipe dans la voiture pendant le voyage pour aller dans le sud.

Le repas terminé, Momo sort sa bouteille de vieux rhum et leur sert un verre à tout les trois, Nicole et Pierre, n ayant pas l’habitude, sils se retrouvent rapidement pompette, Nicole encore plus.
Momo devient plus proche de Nicole, assis à côté d elle, il se moque gentiment de sa résistance à l alcool, il en profite même pour la taquiner en lui faisant des chatouilles sur les côtés ou en lui attrapant la cuisse avec la main. Il la complimentait sur son corps, en particulier ses jambes, y a pas que ça qui est beau dit il, en regardant ses seins il lui dit qu’elle était plus belle que sa sœur en maillot de bain au bord de la piscine. Pierre voit dans le regard de Nicole une certaine tension. Nicole le remercie poliment, elle met sa main sur sa cuisse et lui retourne le compliment.

La conversation reprend, mais cette fois ci, Momo continue à caresser la cuisse de Nicole, et pose ses mains sur ses épaules, son ventre, toutes les occasions sont bonnes pour toucher sa belle sœur qui ne fait rien pour le repousser. A un moment, Pierre se lève pour aller au toilettes, il ne les entend plus parler, juste murmurer, et quand il revient, il sent comme un malaise, comme si il a interrompu quelque chose.

Et là Nicole le regarde et lui dit à l oreille :

– Tu sais ton fantasme, j’en ai parlé avec ma sœur. Bien sur elle l’a répété a Momo. Et bien je suis d’accord ce soir, demande lui s’il est d accord ?

Il faut à Pierre de longue seconde pour comprendre et accepter ce qu’elle vient de lui dire.

Momo les regarde sans vraiment comprendre, Nicole le regarde aussi.
Pierre aperçoit une belle bosse au niveau de l’entrejambe de son beau frère, signe qui ne trompe pas sur l’atmosphère qui règne dans le salon.

Nicole en regardant Momo dit :

– Pierre a quelque chose à te demander.

– Mais si Pierre le truc dont tu me parles tout le temps, je veux bien le faire mais c’est toi qui lui demande ?

Maurice regarde Pierre. Il attend qu’il parle, Nicole approche sa main de la bosse de Momo et la serre entre ses doigts, Momo est surpris et rigole, il pense que ça commence a devenir intéressant.
– Alors Pierre t’attends quoi ? Demande Nicole. Acculer, Pierre lui dit.

– Bon ! Maurice, on ce connaît bien ? Sa sœur Mireille a du te dire, que souvent avec Nicole on imagine qu’on fait l amour à trois ? Et va savoir pourquoi ? Nicole veut bien essayer de le faire ce soir avec toi. Et au moins ça reste en famille.

– Il a une préférence pour les arabes mais pour ce soir tu feras l’affaire ! Surenchéri Nicole.

Momo ne prend même pas la peine de me répondre, il s approche de Nicole et commence par lui rouler une pelle. Il glisse ses mains sous son pull et lui caresse les seins. Il descend vers le ventre prend le pull par le bas et le soulève pour lui enlever. Nicole lève ses bras pour l’aider, elle retrouve seins nu. Elle n’a pas de soutien-gorge ce qui n’est pas dans son habitude ? Momo se jette dessus les serrant avec ses mains, triturant les tétons pour ensuite les lécher avec gourmandise.

– MMMMM !! Depuis le temps que j’en rêve de tes des gros nichons ! Nicole rit et gémis, une preuve de son plaisir.

Momo en lui bouffe les seins se met à allonger Nicole sur le canapé en la poussant vers Pierre, qui se retrouve coincé sous sa femme, son visage au niveau du sien, avec Momo qui joue avec un téton avec sa langue.

– Ah ouais ça c’est des seins, sont plus beaux que ceux de ta frangine, ça me fout la trique. Maurice se redresse, enlève son tee shirt et commence à baisser son pantalon. Nicole se met un doigt dans la bouche et une main au niveau de son entrejambe.

 Momo se retrouve à poil exhibant une bite dont il peut être fier, au moins vingt cm avec une belle épaisseur.

– J’en connais un qui va être content avec une aussi belle bite ! Dit Nicole.

– Hein Pierre c est toi qui voulait une grosse bite pour moi ? Mon chéri !

– Oui ma chérie, ça m’excite.

Momo se rapproche et Nicole commence à le branler lentement. Mais Pierre coincé dans le canapé commence à se sentir à l’étroit, sa bite est au bord de l’explosion. Momo prend sa queue et la tapote sur les seins de sa belle sœur, il prend ses deux gros seins à pleine mains et met sa bite entre ses deux globes pour la faire coulisser.

 A trente centimètres de son beau frère il se fait une branlette espagnol avec les seins de sa femme. Il lui prend la tête de Nicole par-derrière pour la soulever et amène son gland près de sa bouche tout en continuant à se branler entre ses seins. Nicole ouvre la bouche, Pierre la voit lui lécher le bout de sa queue.

Momo se retire des seins pour mettre sa queue au-dessus du visage de Nicole. Il prend sa main pour qu’elle le branle. Petit à petit il se rapproche de la bouche de Nicole. Elle a un temps d’arrêt et dit.   – J’ai pas trop l’habitude de faire ça.

– Ah bon tu le fait pas à Pierre ?

– Si parfois ! Uniquement quand nous faisons un soixante neuf, là quand il me bouffe la moule, c’est le plaisir qui me fait avaler sa queue. Mais ont le fait pas souvent !

– Mais là c est moi et j’ai envie que tu me le fasse comme dans le monospace, tu as pas envie de me faire encore plaisir ?

– Si ! Si bien sur. Dit Nicole d une voix mal assurée.

Momo n’attend pas et pose sa queue sur les lèvres de la femme qui les écarte et laisse Momo enfoncé sa queue dans sa bouche. Pierre voit à dix centimètres de lui, sa femme se faire baiser la bouche tout en branlant d une main son beau frère. Momo commente la situation :

– Ça c’est de la bonne pipe bien baveuse tu suce aussi bien que ta sœur. Prends bien ma queue dans ta bouche c’est de ta faute si elle est si dure. Nicole se contente de le branler et laisser la grosse bite de momo aller et venir dans sa bouche.

Ça dure une dizaine de minutes, Pierre voit sa femme se faire baiser la bouche par son beau frère. Sa bite est luisante de salive, sentant le point de non-retour venir. Momo se lève et lève les jambes de Nicole. Celle ci comprenant ou il veut en venir. Elle déboutonne son jean. Lève son bassin pour permettre à Momo de le lui retirer. Elle se retrouve nue devant lui.

Elle est toujours sur son mari, habillé de surcroît. Momo met sa main sur sa grotte et lui rentre directement deux doigts dans le vagin. Le va et vient de ses doigts dans le puits d’amour de Nicole fait un bruit de mouillé.

– Et ben t’en as envie toi. Regarde moi ça tu es trempé ! Dit Momo. Nicole gémit sous les caresses de son beau frère. Elle est à deux doigts de jouir. Pierre ne l’avait jamais vu aussi excitée.

Momo change de main et avec sa main auparavant dans sa grotte se met à lui caresser les seins et a repartir sa mouille sur ses gros seins. Sa poitrine luit comme si on avait mis de l huile dessus.
Il relève ses jambes, les maintient écartées et lui dit :

– Tu la veux ma bite Nicole ?

– OOH! OUIIIII !

– Dis le ! Je veux ta bite ! Et Pierre, il veut lui ?

– Oh oui ! Il a envie de voir ça ! Il ne pense qu’a ça ! Que je me fasse baiser par des grosses bites, son truc a lui, c’est que je me fasse baiser par des arabes et des mecs avec des grosses queues ! Dis lui Pierre ?

– Oui Momo, c est vrai j avoue que j’ai envie de voir ça.

– Tu vas être cocu mon chéri !
– Ah ça oui ! Je vais la faire jouir ma belle sœur ! Tu entend ça Pierro ?

Momo prend sa queue dans ses mains et la dirige vers la grotte de Nicole qui attend avec impatience ce moment. Nicole a ses genoux au niveau de ses épaules. Pierre peut donc voir la bite de Momo          s’enfoncer sans effort dans le puits d’amour de sa femme. Il la ressort et la rentre complètement.

Elle est luisante de mouille, il n’a aucun problème à faire le va et vient. Petit à petit il accélère la cadence et les gémissement de la femme se font de plus en plus fort.

Pierre est dans une situation inconfortable coincé derrière sa femme. Dos a lui qui se fait pilonner par son beau frère. Pierre est encore plus mal à l’aise quand sa femme prend ses mains pour les mettre sur ses cuisses.

Pierre retrouve à tenir les jambes de sa femme pour permettre à son beau frère de la baiser. Il y voit tout de suite un changement.

– M’ouais c est bien là ! Je te la mets bien au fond ma grosse bite, t’aimes ça t’en avais envie ! Tu est aussi salope que ta sœur.                                                                                                                        – OH ! Oui ! Oui ! Oui défonce moi la chatte mon Momo. Les mains libres de Nicole caressent le torse de Momo. Puis elle met ses mains derrières les fesses de Momo pour l’encourager à continuer sa besogne.
Momo alterne le rythme, des coups rapides, parfois puissant, il ne semble pas prêt de s’arrêter de baiser sa belle sœur.

Nicole crit son plaisir et dit a son mari :

– Alors ça te plaît de voir ta femme se faire démonter par une grosse bite.

– Oui ma chérie ! Même si je ne m’attendait pas à ça du moins pas de cette façon ?

– Je te fais cocu avec le mari de ma sœur, ça te plais ? Hein !

– Oui ma chérie j’aime ça.

– T’aimes quoi ?

– J’aime que tu me fasse cocu comme ça !

– Dis le à Momo !! Crie t-elle, emporté par le plaisir des coups de bite qu’elle reçoit. Car Momo excité par la situation, a accélérer la cadence, il baise le puits d’amour de Nicole comme un marteau piqueur.
– Vas y Momo ! Ca m’excite que tu baises ma femme. Fais moi cocu.

– Ah oui t aime ça mon salaud. Ça peut devenir une habitude que je baise ta femme.

– Oui baise la fort.

– Oui ! Vas y Momo, défonce moi ça l’excite mon cocu.

Momo continue de lui mettre des gros coups de bites.

– OH ! OUIIII ! C’est bon, tu me fais jouir mon Momo.
Il se retire de sa grotte d’amour et il commence à se branler au dessus de ses seins. Nicole épuisée par sa jouissance se met à lui caresser ses grosses couilles.

– MMMM.. Oui mon Momo tu vas jouir. T’as les couilles bien pleines de jus. Momo se branle frénétiquement de la main droite et peloter ses seins de sa main gauche. Nicole continue à l’exciter lui disant qu il l’a bien sauté, qu’elle a joui comme jamais. Momo se cabre sentant la jouissance venir Pierre voit de long jets de spermes sortir puissamment sortir de la bite de Momo et atterrir sur les seins de sa femme, sur son visage, et aussi gouttes sur ses lèvres.

– Oh oui ! Tu en avais envie toi, t’as bien joui. Dit Nicole en se massant les seins avec le sperme de Momo.

Une fois que Momo reprend conscience de la situation il va à la salle de bain. Pierre ne sait plus quoi penser sur le coup, il a du mal a réaliser ce qu’il c’est passé.
Nicole se lève le prend par la main et le lève du canapé. Elle se met dos à son mari, prend ses mains pour les mettre sur ses seins et collant ses fesses contre son sexe ;

– MM ! Tu bande, ça t as plu mon cochon, viens on va s occuper de toi. Elle se dirige vers leur chambre. Sur le chemin, Momo sort de la salle de bain, il demande ou il allait dormir, Pierre lui indique la porte de la chambre d’ami, il l ouvre et la ferme derrière lui.

Le couple rentre dans leur chambre, Nicole s allonge sur le lit, elle met une main sur son visage, récupère une partie du sperme de Momo et met ses doigts à la bouche et les léche avec sa langue, avalant le précieux nectar tout en regardant son mari dans les yeux. elle continue à enlever le sperme de son visage et le repartit sur ses seins et sa chatte. De son autre main elle fait signe a son mari de venir.

Pierre s’approche du lit, elle se redresse, l’attrape par les épaules et dirige sa tête vers ses seins.

– Ça t’a plu mon cochon ? T’as vu comment il m’a bien baisé notre beauf. Lèche moi les seins. Tu les aimes mes seins ?

– Oui ma chérie ! Pierre approche sa bouche de sa poitrine et commence à lui lécher les seins.

– OH ! Oui ça te plaît mon cocu, nettoie bien ta femme qui s’est bien fait baiser devant toi.

Pierre continue à lui lécher ses seins et à la nettoyer du sperme qu’elle a sur elle.

 – MMM ! C’est bien mon cocu chéri ! Qu’il en reste plus une goutte surtout. Elle appuie sur sa tête et la pousse vers son ventre.

– Y en a aussi ici, lèche bien tout. Pierre lèche sa moule qui est toujours humide et sent même quelques gouttes du sperme de Momo sur sa langue.

– MMMM ! Oh ! Oui lèche mon berlingot mon cocu chéri, nettoie moi tout. Ça te plaît ça de passer ta langue ou ton beauf à mis sa queue. Il m’a baisé comme un vrai mâle lui.

Ses propos excite son mari qui se met à lui lécher la chatte comme un mort de faim, passant sa langue sur son clitoris.

– OOHH ! Oui, Nicole crie sa jouissance.

– T’aime ça mon cocu de me lécher la moule après le passage de Momo. La prochaine fois c’est dans mon ventre qu’il lâchera son jus et tu léchera tout ce qui en sort.

Ce dernier avait sûrement dû entendre, Pierre se demande bien ce qu’il pense de lui après ça.
Sa femme lui relève la tête.

– Allez fous toi a poil.

Bien content de pouvoir enfin en profiter, Pierre se met nue rapidement, il se met entre ses jambes.

Sa queue frotte l’entrée de son antre et d’une poussée, il la pénètre, en bon mâle, il la possède totalement, sans coup férir et son gland vient buter contre le fond de sa matrice. Accroché à ses hanches, il lui pilonne son puits d’amour, à chaque butée, elle sent ses couilles frapper son périnée. Nicole ne peut plus rien contrôler ; il la baise brutalement, puissamment ; sa queue lui ravage le ventre et sa jouissance commence à déferler ; pour pierre, elle n’est plus qu’une femelle en chaleur, réclamant une queue puissante et il en profite pour lui dévaster la moule. Nicole geint, crie, lui griffe le dot pour finalement exploser ; tout son être se cabre, elle ne peut retenir des jets de cyprine et son plaisir.

– Oh oui ! Encore, défonce-moi, jouis dans mon ventre mon cocu chéri, féconde-moi.

Nicole a le corps meurtri, ses petites lèvres sont brûlantes, son ventre est en feu. Son mari a quitté ses hanches pour agripper ses seins qu’il maltraite, pinçant les tétons, ce qui, même douloureux tellement ils sont gonflés, la fait exploser. Nicole aime cette douleur qu’elle découvre, elle avance son bassin, s’exposant encore un peu plus aux coups de butoir

– Vas-y, remplis-moi, j’ai envie de ta semence….. Oh oui je sens tes jets chauds, encore, vide-toi en moi mon cocu chéri.

Pierre vient de se répandre en elle et sa grotte est rempli de son jus. Il reste sur elle et en elle, se vidant complètement ; quand il se retire, sa moule déverse le trop-plein et sur le bout de son gland, perle encore des gouttes, puis il s’écarte. Nicole vient d’être une salope et elle en est heureuse.

– C est bien ça mon cocu, ça t’as bien plu dis donc tu était drôlement excité. Tu m’a baiser en pensant a ce qu il m a fait ? Oui ! T as vu comment il m’a bien baisé ? C’est ça qui t’a excité comme ça ? Oui. Tu as aimé être cocu ? Oui ? Momo a une grosse bite en plus tu sais ! Ah oui plus grosse que la tienne, c’est peut-être pour ça qu il m’a mieux baisé que toi…

 Elle met ses doigts dans son vagin et récolte de son sperme et finis par le mettre dans sa bouche, le forçant à avaler.
– Voila t’es un bon cocu mon chéri, bonne nuit mon amour…

Pierre se réveille le lendemain matin, la lumière passant par le pas de la porte lui indique que le jour s’est levé. Il se penche vers sa table de nuit, prendre son téléphone et regarder l’heure.
Ça va, il a la bouche sèche et un sacré mal de tête, la soirée d’hier fut riche en alcool et en émotion. Pierre se rappelle de tout ce qui s’est passé, il est partagé entre l’excitation, voir sa femme baisé avec un autre homme, son beau frère en plus ça lui a donné beaucoup de plaisir, et de l’interrogation. Il fantasmait sur ça, c’est vrai mais il ne pensait pas que cela prendrait de telles proportions. Nicole a pris beaucoup de plaisir, Pierre espère ne pas avoir fait le con et ne pas la perdre. Pensant à tout cela, il se tourne de l’autre coté pour voir si sa femme est toujours là, mais personne, le lit est encore tiède. Sa femme a dû se lever il y a peu.

Pierre se lève à son tour enfile un pyjama et sort de la chambre, dans le couloir il voit que la chambre ou Momo a dormi est ouverte, il entend des bruits de conversation venant de la cuisine, la porte est fermé, Nicole et Momo sont dans la pièce, il s’approche de la porte pour entendre ce qu’ils se disent, mais le volume de leurs voix est trop faible pour les écouter.
Pierre est devant une porte qu’il n’ose pas ouvrir, pourquoi ? Par peur de les déranger ? De découvrir une scène qu’il ne voudrait pas voir ? C’est sur il est mal à l’aise, il a peur de la gestion de l’après. Il se décide à ouvrir ?

Dans la cuisine, Momo est assis face à l’entrée, en train de prendre un bol de café, il est torse nu ainsi que ses jambes, Pierre espère qu’il a mis un sous vêtement, il le regarde avec le sourire et lui tend la main pour dire bonjour.

– T’as bien dormi mon Pierro ? Moi j’ai dormi comme un loir.
– Oui ça va, un peu mal au crâne, mais ça va aller.
Nicole est debout une tasse à la main, elle est habillée d’un Tee shirt long qu’elle met parfois pour dormir, Pierre constate qu’elle n’a pas de soutien-gorge car ses tétons pointent à travers le tissu, cette vue l’excite mais il se reprend, ce n’est pas le moment de penser à ça.

Pierre s’assoie à son tour, sa femme lui tend une tasse et la remplit avec de café.

– Ça fait longtemps que vous êtes réveillés tous les deux ? Nicole répond qu’elle s’est réveillée il y a une demi-heure et Momo est sorti peu après. L’ambiance est bizarre, ils ne parlent plus depuis qu’il est là, il a envie de leur demander pourquoi mais ça voudrait dire qu’il les écoutais.
Nicole est toujours debout, le visage plongé dans son café, Momo boit son café d’une traite, se lève et déclare :

– Bon ce n’est pas tout ça les amoureux, mais moi, je vais me laver le travail m’attend !

Il est debout face à Pierre, en caleçon, avec une grosse érection qui tend son caleçon, sa vue est bloqué sur son entrejambe, Pierre tente de croiser le regard de sa femme, elle regarde toujours sa tasse et regarde Momo, il ce regarde avec le sourire et regarde son caleçon, il regarde Nicole, avec un focus sur seins, il écarte les bras semblant dire j’y peux rien moi.
Il se rapproche de Nicole, colle sa bite contre une de ses cuisses, et sa main sur une fesse dessous le tee shirt, lui fait la bise et lui dit :

– Merci pour la soirée tout les deux, c’était très sympa, on se reverra bientôt et toi, s’adressant à Nicole, n’oublie pas ce que je t’ai dit et réfléchi bien.

– Elle doit réfléchir à quoi, ma Nicole ?

Cette phrase résonne en Pierre comme une alarme, qu’a-t-il bien pu lui dire ?
– Rien de spécial mon chéri, un truc je t’expliquerai après.

– Pourquoi pas maintenant, on n’a rien a se cacher je croyais ?
Momo qui passe le pas de la porte se retourne et sentant la tension dans la voix, souhaite intervenir.
– Du calme Pierre, c’est par rapport à hier, t’es mon beauf et Nicole semble être une chic fille, je voulais être sur que ça n’allait pas casser entre vous à cause d’hier.
Nicole le regarde et lui dit :

– Ca va aller Momo, merci en tout cas.
Momo tend le pouce vers le haut et sorti pour s’enfermer dans la salle de bain,

Le couple reste dans la cuisine, ils croisent parfois le regard, mais aucun d’entre eux ne se sent la force de le soutenir. Le bruit de la douche à débloqué la situation, Nicole se sur son mari, le couvrant de baiser ?

– Je t’aime mon cocu chéri, y a que toi qui compte tu le sais ça hein ?
Elle s’est assise sur ses genoux
– Oui ! Oui je le sais, mais quand même hier ?
– Je pensais te faire plaisir en me lâchant comme ça, je suis désolé si ça ne t’as pas plu.
– Non ce n’est pas ça, c’était bien mais j’ai eu un peu peur, voilà quoi.
– Peur de quoi mon chéri ?
Elle lui caresse le visage
– Que tu ne veuilles plus de moi pardi.
– T’es bête mon chéri, tu sais bien qu’il n’y a que toi, et ce matin, j’ai discuté avec Momo il m’a dit que c’est la dernière fois que l’on faisait cela, quand on se reverra, ce sera de façon normale.

– Ah bon c’est de ça que vous avez parlé, et ce qu’a dit Momo en sortant c’est pourquoi ?
– J’ai dit à Momo que moi aussi je m’inquiétais après hier, j’ai peur que tu me voies différemment maintenant, Momo m’a dit de pas m’inquiéter que s’il le fallait il m’aiderait à te convaincre,
– Ça ne sera pas la peine, je t’aime mon amour. Mais dis moi franchement, il t’as vraiment excité à ce point.
– Comment ça ?
– Ben ? Je ne t’avais jamais vu dans cet état.
– Y a un peu de ça c’est vrai mais le fait de faire l’amour devant toi m’a beaucoup excité tu sais, c’est pour ça que j’étais comme ça.

Pierre hoche de la tête pour faire mine qu’il a compris.
– Et ce matin la grosse trique qu’il avait ? c’est du à quoi ?
Sa femme prend sa main et la pose sur un de ses imposants seins.

– Tu en connais beaucoup qui y résiste toi ?

Le tout accompagné d’un sourire et d’un clin d’œil, Pierre l’embrasse et continue à lui caresser le sein mais sous le tee-shirt cette fois ci, elle gémit, et lui dit :

– Oui c’est bon, continue.

Pierre descend la main vers son ventre et la dirige vers son entre jambe, elle n’a pas de culotte et sa moule est trempé. L’est-elle à cause de lui ou de Momo ?
Justement c’est son beauf qui le sort de mes pensées, il est sorti de la salle de bain, prend son sac et part
L’ambiance est enfin détendue, rassuré qu’il est de ne pas avoir perdu sa femme et sa place dans le couple, il remercie Momo de sa visite, il lui répond qu’ils se reverront bientôt et s’en va.
Les jours passent, ils reprennent leur train train quotidien, bien que leur parties de jambes en l’air ont évolué, ils sont encore excités par jeudi soir.
Ils font l’amour avec plus d’envie, de rage et aussi de passion. Nicole lui a même sucé la bite, un jour qu’ils rentraient de faire les courses, a peine rentrée dans l’appartement, elle s’est mise à genoux et lui a fait une pipe comme jamais, avale son gland, lui lèche les couilles. Pendant qu’elle le suce, elle lui caresse la raie des fesses et lui titille l’œillet, c’est l’une de ses caresses préfères, elle en avale toute sa semence. Elle se lève, l’embrasse et mélange avec sa langue le restant de sa semence avec sa salive dans la bouche de son mari.

Sam Botte

La suite demain soir même heure ! 

Bonne soirée

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Catégories

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Bons plans coquins

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Sexe à distance

téléphone rose pas cher

Médias de la Communauté

Remontons le temps

error: Alerte: Notre contenu est protégé ;)