Vous êtes ici : Accueil > Le long voyage coquin d’un couple libertin amateur Partie 4
Confession Intime Histoires taboues Récit érotique

Le long voyage coquin d’un couple libertin amateur Partie 4

Le long voyage coquin d’un couple libertin amateur Partie 4

Suite de la partie 3. Je suis sortie des toilettes pour ne pas faire attendre le couple qui devait m’attendre et même s’inquiété de ne pas me voir arriver en même temps que les autres voyageurs. Comme j’avais une envie pressante je suis allé directement aux toilettes, ne les connaissant pas, ne voyant pas le carton marqué Brigitte je m’inquiétais aussi. Je faisais le tour du hall de la gare j’étais toujours à la recherche de la personne tenant le carton. Je consultais alors mon portable pour voir si je n’ai pas eu un appel que je n’aurais pas entendus lorsqu’une femme m’a accosté me demandant si c’est moi Brigitte. Oui c’est bien moi, enchantée… pardon je suis Mireille, venez mon mari nous attend de l’autre côté il était mal garé et à dû changer de place. Tout en sortant de la gare, j’ai demandé à Mireille s’il n’y avait pas un moyen de prendre une douche avant de retrouver mon mari. Ne t’inquiète pas Brigitte nous avons tout prévu sachant très bien que tu as voyager toute la nuit tu n’a pas beaucoup dormie ou très peu. Arriver au parking son mari nous attendait. Éric je te présente Brigitte, Brigitte je te présente Éric. En se faisant la bise il me demande si j’ai fait bon voyage. Ne m’en parlez pas très peu dormi plutôt somnolée cela doit se voir avec ma tête de sorcière. Pas de problème nous avons tout prévu. Il a pris mon sac le mis dans le coffre je me suis installée à l’arrière et nous avons quittée Perpignan. A peine assise dans la voiture n’en pouvant plus et Mireille voyant que je somnolais me dit essaye de dormir un peu cela te fera le plus grand bien. Mireille s’adressant à Éric lui demanda de baisser le son de la radio. Un peu plus tard, Mireille me réveilla, je regardais à droite et à gauche, la voiture garée dans une cour, Mireille me dit : voilà nous sommes arrivées chez nous tu pourras prendre une bonne douche et nous t’avons préparée un bon petit déjeuner. Éric a déjà rentrée ton sac. Encore dans les vaps je sortais de voiture ne pensant pas à abaisser ma robe qui s’était troussée Mireille devait avoir une vue sur mon entrejambe. Je voyais sur son visage qu’elle s’en est rendue compte mais ne dit rien et moi non plus. Je ne la connaissais pas encore ni son mari et je ne sais même pas comment Philippe les connait cela reste un mystère pour moi toute ces questions vont trouvez une réponse d’ici peu. Tout ce que je peux vous dire c’est que Mireille est une belle femme d’une quarantaine d’année (43 ans) elle me la dit plus tard grande yeux bleu cheveux mi-long seins que je compare aux miens 95 d elle portait ce jour une robe à fleur décolleté rond sans manches. Éric lui grand, 1,80 env. Cheveux grisonnant court un léger embonpoint.

Elle m’a fait entrer dans leur maison et m’a montrée de suite la salle de bains. Tiens tu prendras ces serviettes je les ais préparer pour toi spécialement, oh Mireille il ne fallait pas j’ai mes affaires persos, chut allez prend ta douche Éric est en train de préparer le petit déj. Mireille tu est un amour pour la remercier je lui aie poser un bisou sur chaque joue. Puis elle à quitter la salle de bains et me laissa seule. J’ai enlevé ma robe, j’ai pris ma douche rapidement et comme cela m’arrive souvent je me suis offert un petit plaisir avec le pommeau de douche en dirigeant le jet d’eau sur ma chatte. Je n’ai pas insisté pour ne pas éveiller des soupçons et ne pas les faire attendre. En sortant et après m’être séché je cherchais mon sac. J’appelais Mireille lui demandant de m’apporter mon sac, ce qu’elle fit et resta à mes côtés j’avais juste noué autour de moi un drap de bain et sur ma tête une serviette. Je pris le sèche-cheveux elle me retira la serviette de ma tête et je me séchais les cheveux. Ensuite je me maquillais. Je gardais mon rouge à lèvres pour la fin. Voyons voir que vais-je mettre sur mon dos aujourd’hui ? J’hésitais entre la dernière robe encore propre ou une jupe et un t-shirt. Tiens Mireille si tu veux bien me passer ma jupe rouge et un t-shirt blanc. Je retirais mon drap de bain autour de mon corps pris le t-shirt l’enfila et à peine passer elle me dit je cherche ton soutien-gorge et ta culotte, la regardant en souriant je n’en porte pas jamais de culotte, très rarement de soutien-gorge, entre temps j’ai enfilé la jupe qui en réalité était une mini-jupe moulante. Mais, mais Brigitte tu ose sortir ainsi ? Tu n’as pas peur de te faire violée ? Et en plus sans culotte et sans soutien-gorge ont vois tes tétons pointés même la tache brune de tes aréoles, jamais je n’oserais faire comme tu fais j’aurais honte. Tu dis ça parce que t’a jamais essayé mais je te jure que c’est très excitant sentir l’air frais entre ses cuisses. Essaye voir seulement une fois et même si tu restes à la maison tu verras l’effet que cela te fait. Sur ce, Éric nous appela pour le petit déjeuner.

Je précédais Mireille et lorsqu’Éric m’aperçut il resta devant la cuisinière comme s’il était paralyser il n’émit qu’un wouahhhhhhhhhhhh admiratif, hé ben sexy la Brigitte et bien belle, merci Éric pour ces compliments. Je m’installais à table à coté de Mireille et Éric me demandai ce que je préfère un grand bol de café au lait merci Éric Mireille me dit tu prends ce que tu veux ne te gêne pas pains beurre confiture, charcuterie, jus d’orange, et dit-moi si tu veux autre chose. Merci c’est gentil. Éric assis en face de moi s’aperçu des tétons qui pointaient je voyais ses yeux comme s’ils étaient scotché dessus ce que remarqua aussi Mireille qui dit Éric va me chercher des bouteilles d’eau en bas. Il grogna un peu grrrrrr peut même pas boire mon café en paix, mais s’exécutai. Mireille est-elle jalouse cela m’en a tout l’air. Elle voulait même me prêter un de ses soutien-gorge, que je refusais bien entendu pour des raisons d’hygiènes et aussi par commodité personnelle. Il revint avec les bouteilles les mis au frais dans le frigo et s’assis pour me donner le programme de la journée.

Avant tout comment connaissez-vous Philippe ? Mireille ; il ne te l’a pas dit que je suis hôtesse d’accueil à la maison de cure ? Moi : non il ne m’en a pas parler peut-être par manque de temps ou par oublis. Mireille : il était en promenade dans le parc lorsque tu as appelé pour ton problème de voiture. Puis il m’en à parler lorsqu’il est revenu de sa promenade et m’a dit qu’il cherche une solution pour trouver quelqu’un qui te récupère à la gare à Perpignan. J’en ai parler à Éric s’il était d’accord, il a tout de suite dit oui sans hésiter et voilà tu es là. Tu devais arriver hier en voiture pour repartir avec lui aujourd’hui, le programme à changer. Moi : Comment ça il a changé ? Philippe ne sort pas aujourd’hui comme prévu ? Mireille : Si cet après-midi nous irons le chercher et vous resterez chez nous cette nuit. Demain Éric vous conduira à la gare. Aujourd’hui je ne travaille pas j’ai pris un jour de congé pour vous. Moi : Mais Mireille et Éric il ne faut pas vous donner tant de mal, déjà vous nous avez chercher à la gare et vous nous ramenez je n’aime pas vous déranger, tu ne dérange pas Brigitte nous sommes toujours présents pour aider quelqu’un qui est dans la m…. Moi : ça c’est gentil de votre part et je me penchais vers Mireille déposant un bisou sur la joue droite et l’autre sur la bouche en m’excusant de ne pas l’avoir fait exprès. En me levant j’ai tiré sur le bas de ma mini ce que Mireille comme Éric ont remarqué je suis allé remercier Éric de la même façon. Pendant que je faisais la bise à Éric il a discrètement posé sa main sur l’arrière de ma cuisse.

Éric : Mireille va montrer à Brigitte la maison leur chambre pour cette nuit, le jardin pendant que je prépare le barbecue.
Me voilà parti avec Mireille pour une visite guidée de la propriété, le réez de chaussée je le connais déjà reste l’étage au bas de l’escalier elle me dit par politesse de monté ce qui bien sur allait montrer mon intimité pour la personne qui est derrière moi. Je n’ai jamais pensé que c’est Mireille qui me demande cela à la place d’Éric lui qui m’a déjà mis sa main sur le dos de ma cuisse, j’aurais préféré qu’il monte plus haut mais Mireille s’en serait aperçu. Voilà votre chambre c’était celle de ma fille avant qu’elle se marie, depuis elle sert comme chambre d’amis, et voilà la nôtre. Et j’oubliais les toilettes. Jolis votre maison. Tout à coup elle me dit : Brigitte dit moi tu la fais exprès tout à l’heure le bisou sur ma bouche et à Éric ou c’est une tradition de ta région ? Moi : les deux, pourquoi tu n’as pas aimé ? Mireille : si bien sûr, mais je trouve cela bizarre un sur la joue et l’autre sur la bouche. Moi : en réalité chez nous il ni en a qu’un celui sur la bouche. Puis Mireille me fit un bisou sur ma bouche et dit : comme ça ? Oui j’allais mettre ma main derrière sa tête pour la plaquer contre la mienne pour chercher sa langue mais je n’ai pas osé, peut-être plus tard qui sait, elle est déjà plus décontractée qu’avant.

Avant de descendre elle dit attend moi ou viens je vais me changer. Je la suivais dans sa chambre mis ces mains dans son dos afin de faire glisser le zip de sa robe. Elle éprouva des difficultés le zip s’étant pris dans le tissu je suis allé lui porter secours et fit descendre le zip sur sa croupe elle retira sa robe et me dit : tient pendant que tu es là dégrafe moi le soutien-gorge ce qui fut fait. J’en ai profité pour passer mes mains sur ses gros seins. Mireille : arrête Brigitte je t’en prie, au fait cela est aussi une tradition de ta région Moi : non pas de la région mais c’est la coutume Brigitte. Elle ne dit mot pris dans un tiroir un maillot de bain 1 pièce et un bikini hésita entre les deux et demanda mon avis. Pour moi la réponse est simple aucun des deux. Mireille sursauta Brigitte tu en a de bonne toi j’étais certaine de ta réponse. Ben alors pourquoi tu me demande ? Je ne peux quand même pas me promener toute nue dehors Moi : moi si ! Mireille : et les voisins ils disent quoi ? Tu n’as jamais eu de problème avec les gendarmes. Moi : nous n’avons pas de voisin à part quelques chevaux. Mireille : tu as de la chance, ici tu vois bien dans le lotissement ce n’est pas possible. Moi : alors met le bikini. Je lui agrafais son haut elle fit glisser sa culotte enfila le bas du maillot et nous sommes descendu rejoindre Éric qui nous attendait pour l’apéro.

Tout en buvant l’apéro je pensais à Philippe qui doit m’attendre. Mireille je voulais appeler Philippe avant mais comme souvent soit il n’est pas là où il n’y a pas de réseau. Mireille attend à cette heure-ci il doit être dans les bains ou aux massages, je vais appeler ma collègue qui me remplace, elle va essayer de le joindre et il te rappellera dès qu’il peut. Ça marche merci ma chérie ! Éric à détourner sa tête dans notre direction surpris par ces mots ma chérie. Mireille : ah encore une tradition de sa région ou une coutume à Brigitte Moi : les deux Mireille. Mireille fila au téléphone pour joindre sa collègue tandis qu’Éric se rapprocha de moi se pencha pour me demander à voix basse si Mireille a remarqué que je t’ai touché la cuisse. Non elle ne m’a rien dit rassure toi. Elle est très jalouse. Oui j’ai remarqué. Pour moi l’intensité de cette jalousie a déjà baissé. Éric : j’ai remarqué quelques choses chez toi Brigitte Moi : euh oui que je ne porte pas de soutien-gorge. Éric : euh oui mais autre chose. Il tarda à me dire quoi alors j’ai oui quoi Éric, que je ne porte pas de culotte, tu as peur de me demander cela ? Éric : avant que Mireille revienne je peux voir ? Sans un mot j’ai écarté mes cuisses en vitesse puis les serrait de nouveau car j’ai entendu Mireille revenir. Éric était déjà au barbecue entrain de griller les côtes de porc lorsqu’elle est revenue avec le tél fixe sans fil. C’est bon Philippe va te rappeler dès que la masseuse aura fini de masser le sexe de ton mari ! Puis silence complet, Mireille attendait que ma réaction soit violente au contraire j’ai demandé si c’est une tradition de la région ou une coutume de Mireille ! Mais je ne te comprends pas Brigitte et si c’était vrai tu réagirais comment certainement autrement j’en suis certaine ce serait la scène de ménage. Mais non Mireille je l’encouragerait encore à continuer et même à participer.

Mireille qui te dit que Philippe pendant les deux mois de cure qu’il n’a pas déjà fait l’amour avec une du personnel de la maison de cure ? Éric et Mireille se regardait sans dire mot. Elle reprit : et toi Brigitte tu accepte, moi j’aurais déjà demandé le divorce. Mais Mireille nous sommes un couple libre nous n’avons rien à cacher nous nous disons tout même dans les moindres détail nos aventures. Autre chose tu crois que je suis restée pendant deux mois à n’avoir aucune relation sexuelle, que je ne me suis que masturber ben non, d’accord je me suis beaucoup plus masturber ces derniers mois que j’avais un sexe en moi et même plusieurs fois par jour des fois 6 fois, et toi Mireille tu ne te masturbe jamais ? Elle me dit que oui cela lui arrive des fois mais pas autant que toi une ou deux fois par semaine. Et tu crois Mireille que je n’ai pas baiser depuis mon départ ou ne serais ce que d’avoir des attouchements ou une fellation rapide tu te trompes je suis tombée en panne j’ai baiser avec le mécano le patron j’ai eu une relation avec un le pépé qui m’a hébergé une relation avec un militaire dans le train et même j’ai fait l’amour avec une femme entre Lyon et Perpignan. Hé ben dit Mireille et tout cela tu le raconteras à Philippe je ne te crois pas Brigitte. Moi : tu te trompes et pour te le prouver je lui raconterais : le soir de la panne avec le pépé. Pendant le repas après que cette discussion se calmait le tél sonna, Mireille dit : décroche çà doit être Philippe. Allo ! C’est toi Mireille ? Non chéri c’est moi ah j’ai confondu ta voix vous en avez presque la même vous deux. Alors la masseuse à fini de te masser la queue ? Oui mon amour (j’avais mis le HP) et j’ai même arroser sa gorge ! Salaud, tu te prépares après on te cherchera vers les 14 h 30. Ok chérie à plus Je t’aime ! A suivre.

Brigitte et de Philippe

Comment avez-vous trouvé cet article?

Cliquez pour voter !

Appréciation Moyenne / 5. Total des votes :

Pas encore de vote. Soyez le premier à voter !

postrecap

Ajouter un commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire

Hôtesses tél rose

Bons plans coquins

Liste des histoires taboues

Voir la liste des histoires taboues par ordre alphabétique

Bloqueur de publicités

Notre site web est rendu possible par l'affichage de publicités en ligne pour nos visiteurs. Veuillez envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Visio Skype

skype tel rose amateur

Bons plans

Webcam Skype

telrosegol

Médias de la Communauté

Rencontres

Sexe à distance

téléphone rose pas cher